En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKE Chiesso

Zinal (Val d'Anniviers)

Bühler

T1 HS
Description rapide :
Ce téléski de longueur moyenne permettait de remonter les skieurs du bas du domaine skiable jusqu'au plateau de Sorebois. Il a été remplacé par un télésiège débrayable 4 places en 2004.

Année de construction : 1967
Fin de service en : 2004

Remplacé par l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



Auteur de ce reportage : Chamois78
Section écrite le 09/07/2018 et mise à jour le 10/07/2018
(Mise en cache le 11/07/2018)

Je vous présente le reportage sur le

Image

Zinal

Image
^^Cliquez sur le logo pour découvrir la station^^

Le domaine skiable de Sorebois ouvre ses portes au public en janvier 1967 avec trois installations toutes neuves, construites l’année précédente, c’est-à-dire en 1966. Il s’agit du téléphérique « Zinal – Sorebois », qui a pour rôle principal de relier le village au front de neige en altitude, ainsi que de deux téléskis, celui de la « Combe » et celui de la « Corne de Sorebois ». Durant l’été 1967, le téléski « Chiesso » est construit sur la partie basse du domaine skiable marquant l’aboutissement de la première phase d’aménagement de ce dernier. Ensuite la station développera son offre en construisant plusieurs téléskis à partir de 1969 jusqu’au début des années 90 et commencera sa première phase de remplacement des installations vieillissantes au début des années 2000. Mais nous ne nous attarderons pas plus sur l’évolution du domaine skiable dans ce reportage.

Le téléski Chiesso

Ce téléski a été construit en 1967 par la maison Bühler. Comme énoncé précédemment, ce téléski se trouvait sur la partie basse du domaine skiable. Il permettait aux skieurs arrivant du plateau de Sorebois d’y remonter et d’accéder à plusieurs installations, en particulier à la gare aval du téléski de la « Combe » se trouvant à proximité immédiate de la gare amont. On pouvait emprunter deux pistes rouges depuis Sorebois jusqu’au départ du téléski. Il était également possible de rejoindre le départ de l’installation en empruntant une belle piste rouge depuis le sommet du téléski « Combe Durand » (construit en 1982).

La tension du câble, effectuée par un contrepoids, avait lieu en gare aval et la poulie motrice se situait en gare amont. L’installation comportait 9 pylônes. La ligne était assez raide au début de la montée mais la pente s’adoucissait petit à petit jusqu’à l’arrivée. Notons que cet appareil était équipé d’archets en bois à l’origine.

Cette installation a été remplacée par un télésiège débrayable 4 places de chez Garaventa en 2004 sur un tracé différent et plus long. Le départ du nouveau télésiège est situé environ 250 mètres plus au sud-ouest que l’ancienne gare aval du téléski. Le nouveau tracé a été prolongé jusqu’au pied du Col de Sorebois et la gare amont se situe à côté de celle du téléski « Combe », ce qui a permis de décharger ce dernier (qui est très utilisé par les débutants). Ce télésiège a également amélioré le débit de cet axe et il offre plus de confort que l’ancien téléski.

Image
Image Swisstopo

La vue aérienne ci-dessus ne reprend pas toutes les remontées de Zinal mais montre uniquement les tracés des différentes installations évoquées plus haut. En noir le téléphérique, en jaune les téléskis toujours existants de nos jours, en rouge les installations remplacées et enfin en bleu les installations issues de la phase de modernisation du début des années 2000. Cette vue permet notamment de comparer le tracé de l’ancien téléski avec celui du nouveau télésiège construit en 2004.

Image
Situation du téléski Chiesso sur un ancien plan des pistes.

Caractéristiques de l’installation

    Caractéristiques administratives :

    Téléski à enrouleurs Chiesso
    Exploitant : Remontées Mécaniques de Zinal SA
    Constructeur : Bühler
    Année de construction : 1967
    Année de démontage : 2004

    Caractéristiques d’exploitation :

    Saison d’exploitation : hiver
    Capacité : 1 personne par enrouleur
    Débit théorique : 800 personnes/heure
    Vitesses d’exploitation : 2,3 m/s et 3.2 m/s

    Caractéristiques géométriques :

    Altitude gare aval : 2100 m
    Altitude gare amont : 2415 m
    Dénivelé : 315 m
    Longueur développée : 929 m

    Caractéristiques techniques :

    Emplacement tension : aval
    Type de tension : contrepoids
    Emplacement motrice : amont
    Nombre de pylônes : 9
    Sens de la montée : droite


La gare aval

La gare se situait dans une zone en pente, ce qui rendait l’accès difficile aux usagers. En effet, pour accéder à l’espace de départ, les skieurs devaient contourner la gare en empruntant une passerelle étroite, ce qui n’était pas très pratique. Comme énoncé précédemment, la tension du câble était effectuée dans cette gare à l’aide d’un contrepoids.

Image
Vue d’ensemble de la gare avec le poste de vigie.

Image
Vue de 3/4.

Image
Vue de profil. On remarque le système de poulies effectuant la déviation des câbles du contrepoids.

Image
Vue de la gare aval et du début de la ligne. On aperçoit le contrepoids sous la passerelle.

La ligne

La ligne débutait avec une pente relativement raide mais celle-ci s’adoucissait au fil de la montée. Elle était composée de 9 pylônes. Voici les caractéristiques de chacun :

P1 : compression
P2 : support
P3 : support
P4 : support
P5 : support
P6 : support
P7 : support
P8 : support
P9 : support

Image
Vue du début de la ligne avec le P1 monobrin au premier plan, l’unique pylône compression de la ligne.

Image
La portée entre le P2 et P3.

Image
Le milieu de la ligne avec le P3, P4, P5, P6 et P7.

Image
Le P8.

Image
Le P9 et dernier pylône de la ligne.

La gare amont

La zone de lâché se situait au niveau du dernier pylône de la ligne et la gare amont se trouvait environ 50 mètres plus loin, en retrait. Comme énoncé précédemment, c’est ici que la mise en mouvement de l’installation avait lieu.

Image
Vue générale avec la zone de débarquement et la gare amont.

Image
La gare avec la ligne du téléski « Combe » derrière.

Image
Vue de 3/4. On observe le mât de levage utilisé pour les opérations de maintenance et les révisions.

Image
Vue de profil.

Photos diverses

Image
La piste menant à la gare aval.

Image
Vue de la gare aval depuis le début de la ligne. On remarque que la structure de la gare était asymétrique (afin de laisser de la place pour la zone départ d’un côté).

Image
Vue de la fin de la ligne avec la gare aval du téléski « Combe » et la station d’arrivée du téléphérique en haut à gauche.

Conclusion

Situé sur la partie basse du domaine skiable, ce téléski permettait de remonter les skieurs jusqu’au plateau de Sorebois et d’accéder à d’autres installations. En 2004, cet appareil a été remplacé par un télésiège débrayable 4 places sur un tracé différent et plus long. Le nouveau télésiège, dont le tracé a été prolongé jusqu’au pied du Col de Sorebois, a permis non seulement d’améliorer le débit de cet axe et le confort des usagers mais également de décharger le téléski « Combe » qui est très prisé des débutants.

Je tiens à remercier Johannes Thier et Stahlseil pour m’avoir permis d’utiliser leurs photos dans mon reportage.

Toutes les images utilisées dans ce reportage sont soumises à des droits d’auteurs. Toute reproduction ou utilisation de ces images est strictement interdite.

Textes : Chamois78
Bannière : 10sami52



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :