En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKE de Cuboré

Champéry - Les Crosets (Portes du Soleil)

Von Roll

T3 HS
Description rapide :
Téléski de liaison entre Avoriaz et les Crosets

Options techniques :
  • Motrice amont
Année de construction : 1981
Fin de service en : 2011

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Remontées Mécaniques
Section écrite le 30/01/2010 et mise à jour le 16/01/2020
(Mise en cache le 16/01/2020)

Image


Sommaire



  • La station
  • Historique
  • Situation
  • Caractéristiques
  • Gare aval
  • Ligne
  • Gare amont
  • Véhicules
  • Photos depuis les pistes
  • Conclusion


La station

La station des Crosets est située dans la Vallée d'Illiez, à 1680 mètres d'altitude. Elle fait partie du domaine skiable international des Portes du Soleil, qui regroupe 12 stations entre la France et la Suisse. Elle est reliée aux stations suisses de Champéry et de Champoussin, Avoriaz et Montriond comme stations françaises. Le développement de son domaine skiable a été intimement lié à celui de Champéry, les collaborations datant de la construction des premiers téléskis.

Image
Les Crosets dans les années '70



Historique

Le ski débute en 1959 avec la construction du premier téléski, le "Monte pente Crosets - Croix de Culet" qui permet de skier sur ce nouveau secteur, accessible uniquement depuis Champéry avec le téléphérique 18 places de Champéry - Planachaux. En 1964, un ouragan dévaste la forêt et une route est construite depuis Val d'Illiez pour permettre de couper le bois. L'accès routier aux Crosets est réalisé. En 1967, le télécabine des Mossettes est réalisé permettant de se rapprocher de la station française d'Avoriaz, en plein développement. En 1980, le télésiège biplace de Grand Conche voit le jour donnant accès aux pentes supérieures de Grand Conche et doublant la liaison avec Avoriaz depuis Les Crosets.

En 1981, soit juste une année après la réalisation du télésiège de Grand Conche, le téléski de Cuboré voit le jour. L'entreprise choisie est Von Roll, c'est elle qui avait déjà installé le TSF2 de Grand Conche.

Image
Télécabine des Mossettes, téléski de Crosets I et II, téléski de Grand Conche


Situation

Le téléski de Cuboré était situé sur le secteur Grand Conche-Cuboré, plus précisément dans le vallon de Cuboré. Bien qu'étant sur le versant français, le téléski se trouvait entièrement sur territoire suisse. La frontière ne suit pas la crête à cet endroit. Il était accessible depuis le front de neige des Crosets en empruntant le télésiège de Grand Conche ou le télécabine des Mossettes jusqu'en 1994 puis par le TSD4 des Mossettes. Ce téléski desservait la piste bleue de Cuboré. Au niveau des liaisons, depuis Avoriaz, si on empruntait le télésiège triplace de Cuboré depuis le versant de Chavanette, on pouvait rentrer sur la Suisse en empruntant le téléski à enrouleurs de Cuboré et ainsi éviter le "Mur Suisse", itinéraire de Chavanette très difficile.

Image
Situation du téléski de Cuboré sur le plan des pistes des Portes du Soleil, saison 1984-85

Image
Situation du téléski de Cuboré sur le plan des pistes de Champéry - Les Crosets - Champoussin. L'appareil n'est pas visible car situé sur le versant derrière Grand Conche.



Caractéristiques :

Caractéristiques administratives :
  • Station : Champéry - Les Crosets
  • Type d'installation : Téléski à enrouleurs
  • Exploitant à l'origine : Installations Mécaniques Crosets - Portes du Soleil SA (IMCPS SA)
  • Constructeur : Von Roll
  • Année de construction : 1981
  • Ouverture au public : 12.1981
  • Année de démantèlement : 2011
Caractéristiques d’exploitation :
  • Saison d’exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 place
  • Débit : 900 p/h
Caractéristiques géométriques :
  • Altitude aval : 1966.26 m
  • Altitude Virage : 2024.81 m
  • Altitude amont : 2142.43 m
  • Dénivelé : 176.17 m
  • Longueur oblique : 545.37 m
  • Angle du virage : 37°
Caractéristiques techniques :
  • Emplacement de la motrice : amont
  • Emplacement de la tension : amont
  • Type de tension : vérin hydraulique
  • Sens de la montée : à droite
  • Nombre de pylônes : 7 + 3 sur le brin descendant
Caractéristiques des véhicules :
  • Constructeur des enrouleurs : Röhrs
  • Capacité : 1 personne


Schéma de la ligne :

Image


Gare aval

La gare aval était située à 1966 mètres d'altitude, à quelques mètres seulement de la frontière avec la France. Elle était plutôt isolée du reste de la partie suisse des Portes du Soleil. Vu sa situation difficile d'accès, il a été choisi d'implanter la motrice en amont. La gare n'était composée que d'une simple poulie retour fixe. La prise de la perche se faisait au niveau du pylône 1.

Image
Gare aval vue depuis la piste des Cases

Image
Ensemble de la ligne

Image
Local de commande du téléski

Image
Accès au départ du téléski et borne de contrôle des forfaits

Image
Gare aval retour fixe

Image
Gare aval dans son ensemble

Image
Détail sur la poulie retour et le balancier 2S/2C/2S

Image
Vue d'ensemble de la gare aval, du pylône de descente R, du P1 et de la zone de départ


La ligne

La ligne avait la particularité d'avoir une forme triangulaire, le brin descendant ne passant pas par le virage. La première partie jusqu'au niveau du pylône d'angle avait une pente plutôt régulière. Une fois passé le virage, la pente devenait plus raide et la piste de montée n'était plus damée pour éviter des accidents en cas de chute de skieurs.

Image
Pylône 1 et vue sur l'ensemble de la ligne

Image
Pylône 1

Image
Pylône 1 depuis la piste de Cuboré

Image
Première pente après le départ

Image
Approche du pylône 2

Image
Pylône 2

Image
Approche du pylône 3 d'angle

Image
Pylône d'angle suivi du P4

Image
Détail sur la poulie qui permet de faire un virage de 37° sur la gauche, précédée et suivie de balanciers support/compression

Image
Seconde partie de la ligne avec les pylônes 3 à 7 et le pylône R1 sur le brin descendant

Image
Pylône 4 et seconde partie de la ligne

Image
Tête du pylône compression N°4

Image
Montée plus raide en direction du pylône 5

Image
Approche du Pylône 6

Image
Pylône 6

Image
Approche du pylône 7

Image
Zone de lâcher juste après le P7. Un tunnel permettait le croisement de la piste Abricotine en toute sécurité

Image
Le tunnel et les deux gares amont du TKE1 Cuboré et du TSF2 Grand Conche, tous deux construits par Von Roll

Image
Zone de lâcher, tunnel et pylônes 7 et R2 (Retour 2) sur le brin descendant

Image
Pylône R2 à gauche depuis le côté amont de la piste Abricotine avant de passer sous le tunnel

Image
Brin descendant et pylône R1 avant la très longue portée jusqu'au pylône R.

Image
Vue sur la partie basse de la ligne depuis la crête



Gare amont

La gare amont était située à 2142 mètres d'altitude, à proximité immédiate de l'arrivée du TSF2 de Grand Conche. Elle assurait la motrice et la tension du téléski. A l'origine, le moteur était alimenté par un groupe électrogène fonctionnant au diesel. L'alimentation électrique avait été installée par les Français depuis le vallon des Brochaux, notamment pour le TSD4 Brochaux Mossettes construit en 1993. Le lâcher de la perche s'effectuait juste après le pylône 7 laissant suffisamment de longueur aux cordes des cannes pour s'enrouler avant d'arriver dans la poulie motrice.

Image
Gare amont du téléski

Image
Vue plus précise de la gare amont avec le moteur et le réducteur au-dessus de la poulie



Véhicules

Le téléski de Cuboré était équipé d'enrouleurs du fabricant Röhrs. Les cannes avaient été remplacées par des plus longues au fil du temps pour améliorer le confort dans la dernière pente où la hauteur du câble était parfois trop importante par rapport à la neige, soulevant ainsi les plus petits skieurs.

Image



Photos depuis les pistes

Image
Vue d'ensemble du téléski depuis la piste Abricotine

Image
Vue sur le téléski depuis le fond de la piste des Cases



Partie Technique

Quelques vues plus techniques prises au printemps 2011 avant son démontage.

Image
Treuil du téléski

Image
Balancier support/compression précédé de deux galets horizontaux pour guider l'angle du câble en fonction du mouvement du lorry de tension

Image
Vue d'ensemble de la partie motrice-tension du téléski, avec en arrière plan le TSF2 Grand Conche

Image
Centrale hydraulique pour la tension par vérin hydraulique

Image
Vérin hydraulique de tension du téléski

Image
Réducteur du téléski

Image
Gros plan sur un balancier support-compression

Image
Gare amont vue depuis le télésiège de Grand Conche

Image
Armoire de commande du téléski

Image
Transformateur électrique alimentant le téléski


Conclusion

En 2011, les remontées mécaniques de Champéry - Les Crosets ont effectué le remplacement du TSF2 de Grand Conche par un TSD6. Pour permettre d'installer plus facilement la gare amont, le terrain naturel a été aménagé en conséquence et la gare amont du téléski de Cuboré devait être impérativement déplacée. Après plusieurs études, et en raison de la complexité à déplacer la gare amont d'une ligne en triangle, il a été finalement décidé de démonter entièrement le téléski de Cuboré à l'automne 2011. L'hiver 2011-12 s'est donc passé sans installation sur Cuboré et les skieurs n'étant pas en possession d'un forfait Portes du Soleil ne pouvaient plus profiter de ce versant bien enneigé. Durant l'été 2012, un nouveau téléski à enrouleurs a pris place sur Cuboré. Fournit par le groupe Doppelmayr-Garaventa, la ligne ne forme plus de virage et la piste de montée a été réaménagée afin d'avoir une pente moins raide que l'ancien TKE1 de 1981 qui pouvait être redouté par les skieurs moins aguerris.

Pour conclure, le téléski de Cuboré construit par Von Roll aura tracté ses passagers durant 30 saisons dans ce joli vallon d'altitude.


Textes et photos : Cookie
Date des photos : hiver 2010-11 et printemps 2011



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :