En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

 TKE de la Buffa

Val Cenis

Doppelmayr

T1 ES
Mise en service en : 2009

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo



Auteur de ce reportage : valcelouis
Section écrite le 10/04/2017 et mise à jour le 11/04/2017
(Mise en cache le 11/04/2017)

TKE de la Buffa – Val Cenis
Doppelmayr – 2009


Image


Au sommaire de ce reportage :

1 → Bienvenue à Val Cenis !
2 → Historique
3 → Situation sur le domaine skiable
4 → Infrastructures et ligne
5 → Conclusion


1 → Bienvenue à Val Cenis !

Val Cenis est une station de ski alpin située dans la vallée de Haute-Maurienne en Savoie (73). Ce domaine est constitué à la base de deux villages : Lanslebourg qui est le chef-lieu du canton et Lanslevillard. Ils sont distants d’à peu près 2 kilomètres et au milieu se trouve un hameau qui s’agrandit d’années en années et qui s’appelle Val Cenis les Champs. Depuis 2008, un troisième village, toujours dans la vallée de la Haute-Maurienne mais en dessous de Lanslebourg, s’est attaché au domaine de Val Cenis grâce à une chaîne de remontées mécaniques et de pistes : il s’agit de Termignon-la-Vanoise. Le point culminant du domaine est la Met à 2800 mètres d’altitude et à 2100 mètres se trouve le col du Mont Cenis et son lac, très fréquentés en été grâce à une route, la D1006, qui y monte depuis Lanslebourg.
Côté remontées mécaniques, le domaine dispose de 28 remontées mécaniques desservant 125 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^

2 → Historique

Pour décrire l’historique des téléskis de la Buffa, il faut remonter à l’été 1978 lorsqu’il est décidé de l’aménagement complet du secteur du Mont-Cenis. En effet, avant l’équipement complet de ce dernier, le domaine skiable de Lanslebourg se limitait à quelques téléskis et un télésiège, le tout entre 1300 et 2000 mètres d’altitude. Afin de pérenniser tout cela et offrir un domaine skiable plus vaste à l’image de celui de Lanslevillard, pas moins de cinq remontées mécaniques, quatre téléskis et un télésiège, sont construits pour équiper le secteur du Mont-Cenis.
En haut du téléski de la Ramasse, un nouveau téléski menant plus haut est construit : le Mont-Cenis. Si l’on tourne à droite à son arrivée, on tombe alors sur une piste rouge bien pentue menant véritablement au col du Mont-Cenis. Là, deux choix s’offraient aux skieurs : continuer la piste qui devient assez plate pour rejoindre l’arrivée du téléski de la Ramasse ou alors emprunter un nouveau téléski, la Buffa, qui permet de remonter la piste et rejoindre l’arrivée du téléski du Mont-Cenis.
Ainsi, le téléski de la Buffa desservait exclusivement la piste rouge du Goulet. Lors de sa création, il a été décidé de récupérer un téléski du domaine de Lanslevillard construit 10 ans plus tôt : le téléski de la Féma. En effet, ce dernier n’était plus adapté à Lanslevillard du point de vue de son tracé.
Voici les caractéristiques de cet appareil déplacé en 1977/1978 puis démonté en 2009 :

TKD de la FEMA | BUFFA
Type d'installation : Téléski débrayable 1 place
Constructeur : Montaz-Mautino
Année de construction : 1969 | 1978
Débit : 650 p/h
Vitesse d'exploitation : 3,6 m/s
Dénivelé : 255 m | 248 m
Longueur développée : 775 m | 845 m

Voici quelques clichés de cette ancienne installation :

Image
La gare aval de l’ancien téléski de la Buffa (© www.ski-valcenis.net).

Image
La ligne de l’ancien téléski de la Buffa (© www.ski-valcenis.net).

Image
La gare amont de l’ancien téléski de la Buffa (© www.ski-valcenis.net).

→ Reportage du téléski de la Buffa sur le site : TKD de la Buffa – Val Cenis

Il est à noter que, jusque vers 2004, une longue piste noire très isolée et exposée aux avalanches permettait de rejoindre l’arrivée du télésiège de la Met au départ du téléski de la Buffa.
Vers les années 2005 à 2008, le téléski a été malmené par des conditions météorologiques et nivologiques difficiles qui le rendaient rarement ouvert. Après une dernière saison d’hiver où il n’a pas pu ouvrir suite à des mouvements de terrains qui ont décalés l’axe de la ligne, il a été procédé à l’été 2009 au démantèlement du téléski et à la construction d’un nouvel appareil sur un tracé complètement différent.
→ Revue en entier du chantier sur le forum : Construction TKE Buffa & Madeleine (2009)

C’est ainsi qu’en 2009, un nouveau téléski de la Buffa est né. Il s’agit du premier téléski à enrouleurs de la station, en même temps que le téléski de la Madeleine construit en bas du domaine à la place d’un tapis roulant.
Ayant livré la majorité des nouveaux appareils de la station depuis 2003, c’est Doppelmayr qui est retenu comme constructeur. Le constructeur autrichien mais basé à Modane a livré un téléski très discret avec une gare motrice type MTDS très silencieuse, ce qui facilite son insertion dans le cadre majestueux.

3 → Situation sur le domaine skiable

Le téléski de la Buffa a été installé dans un seul but : faciliter la liaison entre le bas de la piste rouge du Goulet et le départ du téléski du Mont-Cenis. Sa fonction principale est de tracter les skieurs pour éviter une longue zone plate où il faudrait pousser sur les bâtons. En outre, il donne accès à la base des chiens de traîneaux située le long de la piste verte revenant au téléski du Mont-Cenis, mais aussi au col du Mont-Cenis et à son hôtel-restaurant situé à ses pieds le long de la route (fermée en hiver) en empruntant la sortie de gauche à l’arrivée du téléski.
Le téléski de la Buffa dessert :
- la piste verte dédiée à rejoindre l’arrivée du télésiège de la Ramasse et le départ du téléski du Mont-Cenis.
- la piste rouge « Goulet » pour revenir au pied du téléski.
Et voici la représentation du plan des pistes :

Image
Plan Atelier Pierre Novat.

4 → Infrastructures et ligne

Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives

TKE – Téléski à enrouleurs : BUFFA
Maître d’œuvre : DCSA
Maître d’ouvrage : SEM du Mont Cenis (SE2MC)
Exploitant : SEM du Mont Cenis (SE2MC)
Installation électrique : SEIREL Automatismes
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2009
Mise en service : 18 décembre 2009

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 752 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 2077 m
Altitude gare amont : 2100 m
Dénivelé : 23 m
Longueur développée : 263 m
Pente moyenne : 8,81 %
Pente maximale : 37 %
Temps de trajet : 1 min 45 sec

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : MTDS
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique asynchrone
Puissance développée : 18 kW
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 3780 daN
Pression nominale : 114 bars
Diamètre de poulie motrice-tension : 1700 mm

Type de gare amont : Lâcher à distance
Diamètre de poulie retour : 2000 mm

Sens de montée : Droite
Type d'embarquement : Axe de la ligne
Nombre de pylônes : 3
Type de véhicules : Sellettes à enrouleur
Dispositifs d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 45

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : Arcelor Mittal
Date de pose : 2009
Diamètre du câble : 16 mm
Type de câblage : Lang
Composition : 6×7 fils

La gare aval

La gare aval est située au pied de la piste rouge du Goulet, au fond de la vallée entre l’Ouillon de la Tomba et la Petite Turra.
La gare livrée par Doppelmayr est de type MTDS. Elle assure la mise en mouvement du câble grâce à un petit moteur de 18 kW situé sous une coque blanche, ainsi que la tension du câble grâce à un vérin hydraulique placé à l’avant de la gare et qui fait translater la poulie et le moteur qui sont montés sur un lorry.
D’un point de vue esthétique, la poulie motrice est bleue et la coque du moteur blanche, avec l’inscription du nom du constructeur ainsi que de la station. Le tout se fond bien dans le paysage.

Image
En haut de la piste rouge du Goulet, avec le téléski tout en bas.

Image
Vue sur l'ensemble du téléski.

Image
La zone de la gare de départ.

Image
Arrivée au téléski.

Image
La gare aval et la cabane d'exploitation.

Image
La gare aval vue de profil.

Image
La gare aval dans son ensemble.

Image
Accès au téléski.

Image
Vue sur le moteur et la poulie motrice.

Image
Le vérin de tension hydraulique.

Image
Un agrès s'apprête à passer les galets de sortie de gare.

La ligne

La ligne du téléski est simple et facile. Le début de la ligne se fait quasiment à plat jusqu’au pylône 1. Cela continue jusqu’au pylône 2 où l’on a même tendance à descendre légèrement, l’enrouleur se rembobinant un petit peu. Il s’en suit jusqu’au pylône 3 une montée plus prononcée, réalisant quasi-intégralement tout le dénivelé du téléski.
La montée est assez rapide et dure moins de deux minutes. Contrairement à tous les autres téléskis à enrouleurs du domaine skiable, la Buffa est le seul à ne pas se trouver sur un front de neige. Etant donné qu’il n’a aucune vocation débutante, il est l’un des rares à pouvoir être exploité à la vitesse maximale de 2,5 m/s.

Doppelmayr a équipé la ligne de 3 pylônes dont 2 support et 1 support/compression comme ceci (descente à gauche et montée à droite) :
P1 : Support | Support
P2 : Support/Compression | Support/Compression
P3 : Support | Support

Image
Le début de la ligne.

Image
Juste après l'embarquement.

Image
La gare aval vue du début de la ligne.

Image
Portée G1-P1.

Image
P1 : Support.

Image
Tête du P1.

Image
P2 : Support / Compression.

Image
Portée P2-P3.

Image
La montée finale.

Image
P3 : Support.

Image
Tête du P3.

Image
Arrivée à l'aire de lâcher.

Image
La fin de la ligne.

La gare amont

La gare amont est constituée d’une simple poulie bleue de retour du câble. Elle est située quelques mètres plus loin que la zone de débarquement afin que les enrouleurs puissent se rembobiner avant leur demi-tour : c’est le principe du lâcher à distance.
La sortie des skieurs peut se faire à droite vers la piste verte menant au départ du téléski du Mont-Cenis et à la base des chiens de traîneaux ou à gauche vers le col du Mont-Cenis et son hôtel-restaurant.

Image
La zone de la gare d'arrivée.

Image
La zone de remontée des enrouleurs vue de la sortie de gauche.

Image
La gare amont dans son ensemble.

Image
La gare amont vue de profil.

Image
La zone de remontée des enrouleurs vue de la sortie de droite.

Image
Détail sur le retournement des agrès.

Image
L'aire de débarquement vue de la sortie vers le col du Mont-Cenis (et son hôtel-restaurant).

Les véhicules et pinces

Les véhicules sont de classiques sellettes construites par Doppelmayr et disposant d’enrouleurs magnétiques permettant une remontée de l’agrès en douceur.
Les pinces sont fixes.

Image
Une pince et sa suspente avec l'enrouleur.

5 → Conclusion

Le téléski de la Buffa ne joue pas un rôle primordial sur le domaine skiable. Cependant, suite aux problèmes survenus sur l’ancien téléski débrayable, l’exploitant a su trouver une nouvelle alternative pour rendre ce secteur plus agréable à skier. Malheureusement, l’exposition différente du reste du domaine skiable rend son exploitation assez difficile lors des manques de neige. Egalement, le vent et les avalanches sont des facteurs qui rendent régulièrement le secteur fermé et donc le téléski inatteignable. Il en résulte que cet investissement est parfaitement dimensionné pour la tâche demandée, et nul doute que ce téléski va continuer de nombreuses années à la servir.

Image
La Buffa, un court téléski au rôle secondaire.

Je tiens à remercier le personnel d’exploitation du téléski pour son accueil et sa gentillesse.

Bannière : Bovinant
Photos : valcelouis
Texte et mise en page : valcelouis
Date des photos : 15 février 2017

© valcelouis 2017 – Tous droits réservés



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :