En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKE de la Charrière

Aussois (Haute Maurienne Vanoise)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Le téléski de la Charrière, construit lors de la réorganisation du front de neige d'Aussois en 2007, constitue le plus grand des deux téléskis pour débutants.

Année de construction : 2007

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : valcelouis
Section écrite le 23/04/2020 et mise à jour le 27/04/2020
(Mise en cache le 27/04/2020)

TKE de la Charrière – Aussois
Poma – 2007


Image


Au sommaire de ce reportage :

1 → Bienvenue à Aussois !
2 → Historique
3 → Situation sur le domaine skiable
4 → Infrastructures et ligne
5 → Conclusion


1 → Bienvenue à Aussois !

Situé en Savoie (région Auvergne-Rhône-Alpes), le domaine skiable d’Aussois est géré par la société Parrachée-Vanoise qui s’occupe des 55 pistes balisées entre 1530 et 2675 mètres d'altitude et des 10 remontées mécaniques.
La station, exposée au sud, souffre parfois d'un manque d'enneigement, qui est néanmoins compensé par un bon équipement en neige de culture et la possibilité de skier à partir de la station intermédiaire, située à un peu plus de 2150 mètres d'altitude.
La station profite d'une évolution économique très positive par la construction de plusieurs ensembles résidentiels de tourisme de standing, à proximité immédiate des pistes.
Initiés en 2005, d’importants investissements ont été menés notamment pour remettre aux standards actuels les remontées mécaniques du domaine skiable via une nouvelle organisation des flux de skieurs, mais aussi équiper une partie du domaine skiable en neige de culture par des enneigeurs.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^

2 → Historique

Dans les années 1960, les premières remontées mécaniques de la station sont construites. Parmi elles, un téléski débrayable partant au niveau du chemin de la Pyramide est installé afin de desservir un secteur de ski à l’époque où le domaine skiable d’altitude n’existait pas. Avec l’ouverture du domaine d’altitude, des pistes de retour à la station sont créées dont la piste de l’Ortet, piste qui va venir raccourcir le téléski, alors portant le nom de la Pyramide, de quelques mètres à l’arrivée. Quelques années plus tard, en 1972, lors de la construction de la route menant aux barrages d’Aussois, ce téléski est démonté en raison de la présence de la gare aval sur le terrain du chantier. En compensation, un nouveau téléski débrayable est construit afin de desservir le front de neige et créer à l’occasion une véritable zone d’apprentissage. Sa fréquentation est soutenue et un téléski fixe supplémentaire du nom de la Mulinière sera construit en 1977 à proximité immédiate. Couplé au téléski de la Mulinière, le téléski de la Charrière, grand téléski du front de neige, va fonctionner pendant des dizaines d’années au service des débutants d’Aussois.
Voici les caractéristiques de cet appareil démonté en 2007 :

TKD de la CHARRIERE
Type d'installation : Téléski débrayable 1 place
Constructeur : Poma
Année de construction : 1972
Débit : 600 p/h
Vitesse d'exploitation : 2,52 m/s
Dénivelé : 52 m
Longueur développée : 327 m

Voici un cliché de cette ancienne installation :

Image
La gare aval de l'ancien téléski de la Charrière (D.R.).

Deux ans après la construction du télésiège débrayable 6 places de l’Armoise, investissement conséquent dans le domaine skiable d’altitude, et face à l’augmentation de la fréquentation des pistes suite à la construction de nombreux nouveaux lits dans le village, il est décidé de la rénovation et de la restructuration complète du front de neige pendant l’été 2007. La restructuration de 2007 comprend la construction de deux nouveaux téléskis à enrouleurs, le démontage des trois téléskis existants, l’aménagement d’une zone piétonne pour un accès facile au jardin d'enfants, ainsi que la modification et l’extension du réseau de neige de culture pour l’ensemble des pistes basses du domaine. Les téléskis de la Charrière et de la Mulinière sont alors démontés et remplacés sur des tracés décalés par deux nouveaux téléskis reprenant leurs noms. Le téléski du Genevray, installé en 1981 à l’écart du front de neige, est démonté sans être remplacé.
→ Revue en entier du chantier sur le forum : Construction TKE Charrière & TKE Mulinière (2007).

Le téléski de la Charrière a ainsi été construit en 2007 lors de la rénovation du front de neige. Le téléski de la Mulinière a été construit en même temps et le jouxte à sa gauche. Le téléski de la Charrière étant plus long de quelques mètres par-rapport à celui de la Mulinière, il est ainsi appelé logiquement comme le grand téléski du front de neige notamment par les écoles de ski. Outre l’avantage de disposer de deux installations permettant un plus grand débit, cette configuration permet d’ouvrir éventuellement un seul téléski au lieu des deux en cas de très faible affluence. Il en est de même en cas de problème technique où les clients peuvent être redirigés vers l’installation exploitable.
Outre leur fonction pour débutants, les téléskis peuvent desservir les diverses animations organisées par la station comme le ski nocturne grâce aux projecteurs installés sur des pylônes placés entre les téléskis.
Techniquement, l’appareil a été fourni par la société Poma tout comme pour son voisin. Cependant, suite à la fusion sur le plan technique des constructeurs Poma et Leitner, le matériel livré par Poma est un téléski développé par la société italienne Leitner.

3 → Situation sur le domaine skiable

Le téléski de la Charrière se situe sur le front de neige, à gauche de la Maison d’Aussois depuis le village. Il est accessible depuis toutes les pistes venant du domaine skiable d’altitude par gravité. A noter que, pour passer du téléski de la Charrière au téléski de la Mulinière, il est obligatoire de contourner les gares par l’arrière : la traversée des lignes de montée est strictement interdite pour des raisons évidentes de sécurité.
Le téléski de la Charrière dessert :
- la piste verte « Charrière » qui redescend au pied du téléski.
Pour accéder au télésiège du Grand Jeu depuis le secteur des débutants, il est conseillé d’utiliser le téléski de la Charrière pour basculer par gravité au télésiège.
Et voici la représentation du plan des pistes :

Image
Plan Atelier Pierre Novat.

4 → Infrastructures et ligne

Caractéristiques administratives

TKE – Téléski à enrouleurs : CHARRIERE
Maître d’œuvre : MDP
Maître d’ouvrage : Régie des Equipements Touristiques d’Aussois
Génie civil : Vernier Frères
Montage : Vernier Frères
Exploitant : SPL Parrachée-Vanoise
Installation électrique : SEMER
Constructeur : Poma
Année de construction : 2007
Mise en service : 21 décembre 2007

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 850 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 1530 m
Altitude gare amont : 1573 m
Dénivelé : 43 m
Longueur développée : 273 m
Longueur horizontale : 270 m
Pente moyenne : 15,93 %
Pente maximale : 28 %
Temps de trajet : 1 min 49 sec

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Solis
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 22 kW
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 2389 daN
Pression nominale : 134 bars
Diamètre de poulie motrice-tension : 2500 mm

Type de gare amont : Lâcher à distance
Diamètre de poulie retour : 2500 mm

Sens de montée : Droite
Type d'embarquement : Axe de la ligne
Nombre de pylônes : 3
Type de véhicules : Sellettes à enrouleur
Dispositifs d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 60

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : Trefileurope
Date de pose : 2007
Diamètre du câble : 16 mm
Type de câblage : Lang
Composition : 6×7 fils
Résistance à la rupture : 20 050 daN

La gare aval

La gare aval est située sur le front de neige, à proximité immédiate de la Maison d’Aussois et de la salle hors-sac. Elle jouxte celle de son voisin le téléski de la Mulinière dont la cabane d’exploitation, placée entre les téléskis, est commune aux deux installations. L’accès à l’embarquement se fait perpendiculairement à la piste desservie, et après avoir passé les deux bornes de contrôle des forfaits. L’embarquement se fait sous le balancier de sortie de gare, sur une estacade prévue à cet effet.
Techniquement, nous retrouvons une gare aval de type Solis assurant la mise en mouvement et la tension du câble. La mise en mouvement du câble est assurée par un moteur électrique et un réducteur entraînant la poulie motrice, la chaîne cinématique étant montée verticalement sur le lorry sous la poulie. La tension du câble est assurée par un vérin hydraulique faisant varier la position du lorry, le vérin étant piloté par une centrale positionnée sur le fût de la gare.
A noter que, quelques années après la mise en service du téléski, le capot de protection du moteur initial a été remplacé par un capot doté de grilles de ventilation.

Image
La gare aval vue de la piste de la Charrière.

Image
Vue globale de la zone d'implantation de la gare aval.

Image
La gare aval et la cabane d'exploitation.

Image
La gare aval vue dans son ensemble.

Image
La gare aval du téléski de la Mulinière à gauche et la gare aval du téléski de la Charrière à droite.

Image
La gare aval vue de derrière.

Image
La gare aval vue de près.

Image
Accès à la file d'attente.

Image
La gare aval vue de profil.

Image
Détail sur la partie supérieure de la gare.

Image
Le bloc moteur et la poulie motrice.

Image
La gare aval et la zone d'embarquement.

Image
La zone d'embarquement.

La ligne

La ligne évolue de manière totalement régulière sur le front de neige. Avec sa pente très faible, elle ne présente aucune difficulté pour les utilisateurs généralement débutants.
Les trois pylônes que compte la ligne sont exactement situés en face de ceux du téléski voisin de la Mulinière, à l’exception du dernier situé plus loin étant donné la ligne légèrement plus longue ici.
Les pylônes sont standards, avec des fûts penchés permettant une piste de montée plus large pour le sens montant.

Poma a équipé la ligne de 3 pylônes dont 2 supports et 1 support/compression comme ceci :
P1 : Support
P2 : Support/Compression
P3 : Support

Image
Sortie de gare.

Image
Portée G1-P1.

Image
P1 : Support.

Image
Tête du P1.

Image
Portée P1-P2.

Image
P2 : Support / Compression.

Image
Portée P2-P3.

Image
P3 : Support.

Image
La ligne vue depuis la gare amont.

La gare amont

La gare amont est implantée sous la forme d’un lâcher à distance, permettant un débarquement des usagers tout en douceur. En effet, les skieurs n’ont qu’à lâcher la perche à l’endroit indiqué et à se laisser glisser pour évacuer la zone de débarquement. La sortie s’effectue uniquement vers la droite, vers la piste de la Charrière, la piste de la Mulinière étant quant à elle uniquement accessible par le téléski du même nom. Les perches, elles, se rembobinent de leur corde avant de faire demi-tour, permettant une exploitation plus souple que sous la forme d’un lâcher sous poulie.
La gare est constituée d’une simple poulie de retour et de balanciers en entrée et en sortie afin que le câble soit à l’horizontale lorsqu’il fait demi-tour.

Image
La zone de lâcher.

Image
La gare amont vue de la zone de lâcher.

Image
La gare amont vue dans son ensemble.

Image
La gare amont vue de près.

Image
La zone de débarquement.

Image
La gare amont vue de profil.

Image
Vue globale de la zone d'implantation de la gare amont.

Les véhicules et pinces

Les véhicules sont de classiques sellettes construites par Leitner et disposant d’enrouleurs magnétiques permettant une remontée de l’agrès en douceur.
Les pinces sont fixes.

Image
Un enrouleur, sa suspente et sa pince fixe.

Image
Croisement de deux perches en ligne.

Vues depuis les abords du téléski…

Quelques photos de ce téléski vu depuis la piste qu’il dessert.

Image
La piste de la Charrière vue depuis la gare amont.

Image
La fin de la ligne et la gare amont vus depuis la piste de la Charrière.

Image
Le milieu de la ligne vu depuis la piste de la Charrière.

Image
Le début de la ligne vu depuis la piste de la Charrière.

5 → Conclusion

La rénovation du front de neige à l’été 2007 a permis de donner un nouveau souffle au bas du domaine qui le méritait bien. En rationalisant ses remontées mécaniques pour débutants et en réorganisant les implantations des pistes et installations nouvelles, l’offre pour débutants d’Aussois est aujourd’hui à la hauteur des petites stations familiales, avec une sécurisation de ce produit grâce à l’implantation d’enneigeurs sur ces pentes orientées vers le sud. La fréquentation des téléskis prouve d’ailleurs la réussite de cette modernisation qui fait aussi des heureux localement grâce à la baisse notable de la pollution sonore par rapport aux anciens appareils. La Charrière est ainsi un téléski parfaitement adapté.

Image
Charrière, le grand téléski pour débutants.

Je tiens à remercier le personnel d’exploitation du téléski pour son accueil et sa gentillesse.

Photos : valcelouis et Rodo_af
Texte et mise en page : valcelouis
Date des photos : 16 avril 2013 et 18 janvier 2020

© valcelouis – Tous droits réservés



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :