En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 27/04/2020 et mise à jour le 23/06/2020
(Mise en cache le 23/06/2020)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Auris-en-Oisans
  2. Historique : le développement du front de neige d’Auris
  3. 2015 : une réorganisation totale de l’espace débutants d’Auris
  4. Forêt, desserte du sommet du Piégut
  5. Ligne et infrastructures du téléski de la Forêt
  6. Forêt, un téléski excentré avec du potentiel


Auris-en-Oisans

Auris-en-Oisans est une station de ski située au cœur de l’Oisans, dans le département de l’Isère. Elle dispose d’un domaine skiable étalé de 1440 mètres au hameau de Maronne à 2170 mètres d’altitude, au sommet du Signal de l’Homme.
Reliée au domaine « Alpe d’Huez Grand Domaine Ski », on y trouve 80 remontées mécaniques qui desservent 135 pistes dont 16 noires, 40 rouges, 37 bleues et 42 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée d’Auris-en-Oisans en cliquant sur le logo ^^


Historique : le développement du front de neige d’Auris

La station d’Auris-en-Oisans ouvre en 1970, sous l’impulsion des deux créateurs de la SAMHO (Société d'Aménagement de la Montagne de l'Homme), messieurs Soucher et Bardagli ainsi que du maire de l'époque, Louis Ponce. On y trouve à l’époque le télésiège fixe biplace des Sures et le téléski des Bauchets. Ces deux appareils ont été fournis par l’entreprise française, Weber.
Le téléski des Bauchets, au terme d’un tracé assez difficile, donne accès au sommet du Piégut (1750 mètres d’altitude). Ce dernier est inauguré par le maire, Louis Ponce, le 21 décembre 1970.

Cependant, le front de neige d’Auris manque d’un appareil plus facile, dédié aux skieurs débutants. C’est ainsi qu’est installé au cours des années 1970 le téléski à perches fixes des Bauchets 2 qui longe la partie basse du premier appareil. Il dessert une pente courte et peu inclinée, idéale pour faire ses premières descentes à skis.

Image
Le téléski des Bauchets avant son doublement (D.R).

Image
Le téléski des Bauchets après son doublement (D.R).


En 1981, un troisième télésiège est mis en service sur le front de neige : le Piégut. Tout comme le téléski des Bauchets qu’il remplace, Piégut donne accès au sommet éponyme. Ce téléporté biplace permet un accès plus aisé aux alpages moyennement pentus pour les skieurs débutants, qui étaient jusque-là obligés d’emprunter un téléski difficile.
L’année suivante, les téléskis des Bauchets sont remplacés par deux téléskis à perches découplables.

Image[/url]
Vue aérienne du secteur débutants d’Auris après 1982. On remarque distinctement les tracés des téléskis des Bauchets et du télésiège du Piégut (D.R).


Enfin, l’aménagement du secteur débutants du Piégut est terminé l’année suivante avec la mise en service de deux courts téléskis à perches fixes au sommet du télésiège : Marmotte et Chamois.

Image
Le téléski à perches fixes des Marmottes avec à droite le tracé du téléski du Chamois.



2015 : une réorganisation totale de l’espace débutants d’Auris

Après la modernisation des axes du secteur d’altitude d’Auris, réalisée entre 2006 et 2011, la SATA souhaite réaménager le front de neige d’Auris. En effet, avec la commercialisation de nouveaux lits touristiques sur la station en 2015, dont ceux de la résidence « les Balcons d’Auréa », la SATA et la commune d’Auris veulent proposer une nouvelle image du front de neige et de son espace débutants.
Pour ce faire, il est décidé de créer trois téléskis à enrouleurs et deux tapis roulants afin de créer un nouvel espace débutants. Les anciens appareils, les téléskis des Bauchets, du Chamois et des Marmottes, ainsi que le télésiège du Piégut sont démontés définitivement. A la place, un tapis roulant est aménagé pour faciliter l’accès aux départs des télésièges des Sures et Auris Express, un second est construit sur le bas des anciens téléskis des Bauchets pour desservir une courte piste verte.
Cette piste verte, dénommée Crocus, sera desservie entièrement par un téléski à enrouleurs d’environ 300 mètres de longueur, reprenant l’axe du télésiège du Piégut.

Image
Le téléski du Piégut (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


Un second téléski, dénommé Forêt, sera construit sur la partie haute du secteur débutants et desservira également une piste verte. Néanmoins, le téléski de la Forêt n’est pas desservi par Piégut, il sera donc nécessaire d’emprunter le téléporté des Sures pour y accéder. Par ailleurs, la piste bleue de la Corniche, qui permet l’accès à la Forêt, est reprise afin de s’adapter aux skieurs en apprentissage.
Enfin, un troisième téléski rejoignant le col de Maronne, comme l’ancien télésiège du même nom, est installé. Sur la proposition de GMM, le troisième appareil sera un téléski à perches découplables disposant d’un angle, au lieu du téléski à enrouleurs initialement projeté. Construit à partir de quelques éléments reconditionnés, ce téléski à perches découplables dessert une piste bleue.

Image
Le téléski du Col (reportage à venir).


Revivez le chantier sur nos forums : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=24246


Forêt, desserte du sommet du Piégut

Le téléski de la Forêt est situé sur la partie haute du secteur débutants du Piégut. Il est accessible depuis la station via le télésiège des Sures et la piste ludique des Bûcherons. Ce téléski est donc dépendant de l’enneigement sur la piste des Bûcherons et du télésiège des Sures pour pouvoir ouvrir. En effet, aucun accès gravitaire n’est possible depuis le téléski du Piégut qui arrive trop bas pour pouvoir desservir la Forêt.
Le téléski de la Forêt dessert la partie haute du versant du Piégut où l’on retrouve des pentes douces, idéales pour l’apprentissage des skieurs.
En raison de son isolement du front de neige, le téléski de la Forêt n’est pas très bien mis en valeur. L’attente à son départ est donc le plus souvent inexistante.

Depuis son sommet, le téléski de la Forêt dessert donc deux pistes :
  • La piste verte des Marmottes, longeant sur sa droite, et sur toute sa longueur, le téléski de la Forêt.
  • La piste bleue de l’Épicéa qui part sur la gauche du téléski pour revenir ensuite à son départ.

Image
Situation du téléski de la Forêt sur le plan des pistes d’Auris (© plan Atelier Pierre Novat).


Rentrons à présent dans les aspects plus techniques de l'appareil. On retrouve ici un téléski de la gamme E développée par GMM qui est caractérisé par une station motrice-tension en aval et une station retour en amont afin de limiter au maximum l'impact environnemental. Notons qu'il est équipé de perches à enrouleurs fournies par LST, comme pour tous les autres téléskis à enrouleurs construits par G.M.M jusqu'en 2017. Depuis, le constructeur isérois possède sa propre gamme d'enrouleurs qu'il commercialise sur ses installations.


Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleurs : FORÊT
Maître d’œuvre : ERIC
Exploitant : SATA (Société pour l’Aménagement Touristique de l’Alpe d’Huez)
Constructeur : G.M.M (Gimar Montaz-Mautino)
Année de construction : 2015
Montant de l’investissement : 220 000 € HT

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne (Transport simultané d’un adulte et d’un enfant sur le même agrès autorisé)
Débit : 700 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1693 m
Altitude amont : 1766 m
Dénivelé : 73 m
Longueur développée : 385 m
Longueur horizontale : 368 m
Pente moyenne : 19,84 %
Pente maximale : 39 %
Temps de trajet : 3 minutes 13 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : E45
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 30 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 2250 daN
Pression nominale : 130 bar
Type de gare amont : E60
Nombre de pylônes : 4
Largeur de la voie : 2,5 m

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches à enrouleurs LST
Nombre de véhicules : 73
Espacement : 10,4 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe

Caractéristiques du câble

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 16 mm
Type d'âme : Compacte
Composition : 6x7 fils
Type de câblage : Lang à droite
Pas de câblage : 113 mm
Pas de toronage : 53 mm
Section du câble : 102,1 mm²
Section du toron : 17 mm²
Résistance à la rupture : 20 290 daN


Ligne et infrastructures du téléski de la Forêt

La gare aval

La gare aval du téléski de la Forêt est située à 1693 mètres d’altitude, à l’arrivée des pistes de l’Epicéa et de la Marmotte.
C’est une station motrice-tension E45.

Image
Zoom sur la gare aval depuis la piste des Bûcherons.

Image
Vue de plus près.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.



La ligne

La ligne du téléski de la Forêt est courte, avec ses 385 mètres de longueur développée. La pente est faible et assez régulière. Aucune difficulté n’est à noter sur cette ligne.

GMM a équipé la ligne de 4 pylônes, tous supports :
  • P1 : 2S/2S
  • P2 : 2S/2S
  • P3 : 2S/2S
  • P4 : 2S/2S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.



La gare amont

La gare amont est située à 1766 mètres d’altitude, à une dizaine de mètres en retrait de l'aire de lâcher de la perche. Nous retrouvons une station de retour fixe E60.

Image
La gare amont vue depuis l’aire de débarquement.

Image
Zoom sur la gare amont.

Image
Vue de profil.



Véhicules et pinces

Le téléski de la Forêt est équipé de 73 perches à enrouleurs LST200 à freins magnétiques permettant un démarrage progressif, ce qui est très utile compte-tenu de la vocation débutante de l’appareil. Les agrès sont accouplés au câble par une pince fixe avec serrage par rondelles élastiques.

Image
Une perche en ligne.

Image
Une suspente et une pince.



Autres vues...

Image
L’arrivée.

Image
La fin de la ligne vue de l’arrivée.

Image
La ligne après le pylône 2.

Image
Vue vers l’aval depuis le même endroit.



Forêt, un téléski excentré avec du potentiel

Le téléski de la Forêt est donc l’un des cinq appareils construits lors de la réorganisation de l’espace débutants d’Auris. Il a permis, avec ses confrères, de moderniser l’image de cet espace afin d’accompagner l’ouverture de plusieurs résidences de tourisme en 2015.
Néanmoins, on peut regretter l’absence de liaison directe à ce téléski depuis le front de neige, obligeant les débutants à emprunter le télésiège des Sures pour y accéder. Cette accessibilité « indirecte » depuis la station permet cependant aux débutants de pouvoir skier sur un espace plutôt tranquille, au milieu de la forêt…

Image
Forêt, un téléski débutants excentré...


Je tiens à remercier remontees pour les photos de l’appareil ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : remontees
Date des photos : 28 janvier 2018.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :