Localisation(s)
Photo



 
Auteur de cette partie : fan2montagne73
Section écrite le 01/05/2017 et mise à jour le 25/08/2017
(Mise en cache le 29/04/2021)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Val d'Isère
  2. Historique : le téléski débrayable de la Legettaz
  3. Le téléski 2009, direction la Legettaz
  4. Legettaz, desserte du stade d'entrainement du massif de Solaise
  5. Ligne et infrastructures du téléski de la Legettaz
  6. Legettaz, une réimplantation réussie


Val d'Isère

Val d'Isère est une station de ski savoyarde située en bordure de la célèbre route du col de l'Iseran, plus haut col d'Europe avec une altitude de 2700 m. La station se compose de plusieurs villages et hameaux éparpillés tout au long de la vallée : La Daille (1750 m), Val d'Isère centre (1850 m), Le Laisinant et le Fornet. Ces secteurs de la station comportent tous des remontées permettant de joindre n'importe quelle autre endroit sur le domaine.

Le domaine skiable s’étend sur près de 6300 hectares et comporte 52 remontées mécaniques (1 funiculaire, 3 téléphériques, 2 télécabines, 22 télésièges, 18 téléskis, 2 télécordes et 4 tapis) qui desservent 82 pistes (12 pistes noires, 22 pistes rouges, 34 pistes bleues et 14 pistes vertes). Lors de la saison estivale, les adeptes du ski d'été peuvent s'adonner à ce plaisir au pied du col de l'Iseran, sur le glacier du Pissaillas.

La renommée du domaine fut générée par de nombreux événements sportifs de ski alpin. La première compétition en date, celle du Critérium de la Première Neige, fut organisée en 1955. Depuis elle fait partie intégrante du calendrier des épreuves de la FIS comme épreuve d'avant-saison. De plus la station a organisé les épreuves de descente (H), de slalom géant et de Super G pour les jeux de 1992, se tenant à Albertville. Plus récemment, en 2009, Val d'Isère fut l'hôte des Championnats du Monde FIS réunissant 504 skieurs de 73 pays différents.

Image
^^ Cliquez sur le logo pour afficher une présentation plus détaillée de la station ^^


Historique : le téléski débrayable de la Legettaz

L'histoire débute à la fin des années 1950, plus précisément en 1958 sur des pentes du massif de Solaise. L'appareil permettant de desservir le stade était un téléski débrayable construit par Montaz-Mautino. Celui-ci d'une longueur de 466 m et d'un dénivelé de 112 m était le troisième appareil construit sur le site de Solaise. En effet il y eut en premier le téléski du Rogoney (1936) suivi par le téléphérique de Solaise (1942).
Ce téléski desservait l'unique stade de slalom de la station : la Legettaz. Ce dernier a vu grandir et évoluer plusieurs générations de champions avalins tels que les sœurs Goitschel, Jean-Claude Killy ou encore Henri Oreiller. Il fut épaulé quelque temps plus tard par un second stade au niveau de la Daille : la Raye.
Cet appareil était donc réservé le plus clair du temps aux sportifs des clubs et élèves des cours ESF. Cependant, les pentes assez fortes attiraient les touristes et suscitaient un vif intérêt une fois la remontée ouverte.
Plus récemment en 2009 lors des Championnats du Monde, ce téléski fut utilisé une dernière fois comme zone d'échauffement pour les sportifs des délégations internationales. Il sera remplacé l'année suivante, en 2010, après 52 ans de service.

Image
Voici une photo d'ensemble de l'appareil vu depuis le secteur de Bellevarde.

Image
Vue en plongée sur le stade et le téléski de la Legettaz depuis le téléphérique de Solaise.



Le téléski 2009, direction la Legettaz !

Réunis en conseil à Miami, les hauts dirigeants de la FIS (Fédération Internationale de Ski) décidèrent le 3 juin 2004 d'attribuer l'organisation des mondiaux 2009 de ski alpin à Val d'Isère. Celle-ci fut élue à la majorité devant trois villes toutes connues pour leurs étapes de Coupe du Monde : Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), Schladming (Autriche) et Vail (États-Unis). Le rendez-vous était donc pris entre le 2 et le 15 février 2009...

Image
Le logo de l'édition 2009 des mondiaux de ski alpin.


La face de Bellevarde était prédestinée à l’accueil des épreuves masculines (descente, super G et slalom géant, ainsi que slalom, descente et slalom du super combiné) et féminines (slalom géant et slalom). Cependant l'épreuve reine, la descente, devait partir du sommet du rocher, à l’aplomb de l'ancienne gare du téléphérique. Or le nouvel appareil (3S) acheminait les skieurs à la base du sommet et imposait donc une montée à pied pour rejoindre la cabine de chronométrage. La STVI eut l'idée de construire un téléski (dénommé 2009) pour rejoindre le sommet de Bellevarde. Cet appareil était donc réservé uniquement aux compétiteurs et ne s'adressait en aucun cas au touriste lambda.

Image
Voici une vue représentative de la face (plan tiré du magazine http://www.montagneleaders.fr).


Image
La gare aval du téléski 2009 (cliquez sur l'image pour afficher le reportage de remontees).


Après ces championnats, le téléski 2009 a été démonté et réimplanté au cœur du village de Val d'Isère pour remplacer le téléski débrayable de la Legettaz, alors en fin de vie.
Lors de son remontage, Poma a ajouté un pylône, modifié les P3 et P4 en les séparant et remplacé la gare amont par un lâcher sous poulie.


Legettaz, desserte du stade d'entraînement du massif de Solaise

Le téléski de Legettaz est l'un des deux appareils qui dessert le stade de slalom éponyme se situant sur le front de neige du massif de Solaise. En effet, Val d'Isère compte deux sites d'entrainement et de compétition : Legettaz (bien que celui-ci soit plus réservé à l'entrainement) et la Raye, qui est la partie basse de la piste de Coupe du Monde "OK". Ces deux sites sont très souvent réservés à l'ESF ou encore aux skis clubs des stations, ce qui empêche donc un accès continu au public tout au long de la journée.
Cependant, la partie gauche de la piste (stade BMW) est accessible à tous les clients du domaine skiable. En effet, la firme allemande BMW a mis en place un partenariat avec la station dans le but de promouvoir ses véhicules ; et quoi de mieux qu'un stade de slalom pour illustrer ce sponsoring !
En outre, grâce à votre forfait de ski vous pourrez vous offrir une descente filmée et chronométrée.

Image
Vue sur le stade de slalom de la Legettaz et sur la piste du Stade BMW depuis le téléski de la Legettaz.


Le téléski de la Legettaz dessert les pistes suivantes :

Traversée du Rogoney : Piste bleue située sur la droite de la gare amont permettant de relier le centre du village.
Stade Legettaz : Piste rouge débutant par un mur se radoucissant au fil de la descente qui permet de rejoindre le bas de l'appareil.
Stade BMW : Piste de difficulté et de pente équivalente avec un portique de départ et des piquets de slalom géant.

Image
Voici la situation de la remontée sur le plan des pistes.



Voici les caractéristiques de l'appareil :

Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleurs : LEGETTAZ
Maître d’œuvre : TIM
Maître d'ouvrage : STVI (Société des Téléphériques de Val d'Isère)
Exploitant : STVI (Société des Téléphériques de Val d'Isère)
Constructeur : POMAGALSKI
Année d'origine : 2007
Année de pose : 2010

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,8 m/s
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1883 m
Altitude amont : 1980 m
Dénivelée : 97 m
Longueur développée : 339 m
Longueur horizontale : 314 m
Pente moyenne : 30,89 %
Pente maximale : 56 %
Temps de trajet : 2 minutes 2 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 29 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 3108 daN
Pression nominale : 121 bar
Diamètre de la poulie motrice : 2000 mm
Type de gare amont : Retour-fixe
Diamètre de la poulie retour : 3500 mm
Nombre de pylônes : 5

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 55
Espacement : 4,5 secondes
Dispositif d'accouplement : Attache fixe

Caractéristiques du câble

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Composition : 6x7 fils
Type de câblage : Lang à droite
Diamètre du câble : 18 mm
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 127 mm
Pas de toronage : 59 mm
Section du câble : 121 mm²
Section du toron : 20 mm²
Résistance à la rupture : 22 870 daN


Ligne et infrastructures du téléski de la Legettaz

La gare aval

Située à 1883 mètres d'altitude, la gare aval est installée sur le versant de Solaise, à l'écart du front de neige de la station. Néanmoins, elle jouxte le complexe hôtelier du Club Med et d'autres chalets de rapports très typiques. Notons que cette gare est accessible uniquement depuis les pistes Rhône-Alpes et Traversée.
Côté technique, il s'agit d'une gare Solis de Pomagalski, c'est-à-dire un design compact et une motorisation aérienne directement accouplée sous la poulie motrice permettant une emprise minimale au sol.

Image
Pour commencer une vue depuis le piste du Rogoney, longeant la remontée sur sa partie basse.

Image
Nous nous rapprochons et apercevons l'aire de départ.

Image
Une vue de profil avec 6 galets en compression pour rétablir un angle plat à l'entrée de la gare.

Image
Puis l'ensemble moteur avec un panneau indiquant une pente raide.

Image
Et enfin nos six galets en sortie de gare.



La ligne

La ligne du téléski de la Legettaz est relativement courte mais croissante. Dès la sortie de la gare aval, la pente augmente et demeure égale jusqu'au pylône 3. Ce dernier imprime la portion la plus raide de la montée avec plus de 60 % d'inclinaison. Dans la portée entre les pylônes 3 et 5, le câble reste relativement bas par rapport au sol. D'ailleurs, dans les derniers mètres de la ligne, le câble reliant la perche à l'enrouleur touche le sol avant l'arrivée en gare.

Poma a équipé la ligne du téléski de la Legettaz de 5 pylônes :
  • P1 : 2S/2S
  • P2 : 2S+2C/2S+2C
  • P3 : 2S+2C/4S
  • P4 : -/4C
  • P5 : 4C/4C

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée entre les pylônes 2 et 3.

Image
Les pylônes 3 et 4.

Image
Portée vers le pylône 5, où la pente atteint les 60 %.

Image
P5.

Image
Courte portée vers la gare amont.



La gare amont

Située à 1980 mètres d'altitude, la gare amont est une simple station de retour du câble : 4 galets supports en entrée et en sortie de gare, et la poulie de retour fixe. Sur le flanc de celle-ci se trouve un filet qui évite que les perches ne viennent heurter un skieur ou les pieds de la gare.

Image
Vue arrière.

Image
La poulie retour fixe et son lorry, permettant d'exercer la tension sur le câble.

Image
Une vue d'ensemble.



Véhicules et pinces

Le téléski de la Legettaz est équipé de 55 perches à enrouleurs. Elles sont reliées au câble par une pince fixe.

Image
Une perche à enrouleur.



Autres photos

Image
Les derniers mètres de l'installation.

Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis la gare amont.

Image
Le milieu de la ligne.

Image
La gare ainsi que le pylône 1 au premier plan.



Legettaz, une réimplantation réussie

La Société des Téléphériques de Val d'Isère a fait le choix en 2010 de déplacer le téléski 2009 dans le but de remplacer le vieil appareil de la Legettaz qui datait de 1958. C'était un choix de moderniser l'espace de la Legettaz à moindre coût, car la réutilisation est toujours moins coûteuse que l'abandon et le rachat. De plus, au vu de la pente comme de la longueur, un téléski de ce type était le meilleur compromis entre performance et accessibilité.
C'est donc un sentiment positif qui domine car il a redonné un coup de jeune à cet espace désormais remis à neuf pour le plus grand plaisir des amateurs comme des compétiteurs.

Image
Legettaz, un téléski pour des graines de champions.



Photos : fan2montagne73, remontees, J'ib et Alspace
Textes et bannière : fan2montagne73



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :