En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : benbel
Section écrite le 14/12/2020 et mise à jour le 14/12/2020
(Mise en cache le 14/12/2020)

Je vous propose de partir à la découverte du


Image




Sommaire

- La station : Vercorin
- Bref historique
- La situation du téléski sur le domaine skiable
- Les caractéristiques principales de l'installation
- La construction en 2017
- La station aval
- La ligne
- La station amont
- Vues diverses
- L'avenir
- Lien utile et remerciements


La station : Vercorin

Le village valaisan de Vercorin se trouve à 1300 mètres d'altitude sur un balcon surplombant la rive gauche de la vallée du Rhône, à l'entrée du val d'Anniviers, à proximité de la ville de Sierre.
Vercorin ne fait pas partie de la commune d'Anniviers qui regroupe tous les villages réellement situés dans cette vallée mais bien de la commune de Chalais, localité située dans la vallée du Rhône, avec laquelle Vercorin est relié non seulement par la route mais aussi par un téléphérique.
Comme plusieurs villages de la région, Vercorin a su conserver dans sa partie centrale le cachet typique des anciens villages montagnards.


Image


Le domaine skiable de Vercorin comprend environ 35 kilomètres de pistes de ski alpin, entre 1300 et 2370 mètres d'altitude, desservies par une télécabine et 5 téléskis (plus un télécorde au Savioz, au niveau du village).
Les sociétés de remontées mécaniques de Vercorin, Grimentz/Zinal et St-Luc/Chandolin coopèrent au sein des Remontées Mécaniques d'Anniviers (RMA) et proposent des forfaits communs pour l'ensemble des domaines.


Image
^^ Cliquez sur le logo ci-dessus pour accéder à la description de la station^^



Bref historique

Les premiers téléskis ont été installés à Vercorin, au village et dans ses environs immédiats, dans les années 50.

Mais le développement réel de la station a été lié à la construction d'une télécabine en direction du Crêt du Midi. Une première section de télécabine 4 places Giovanola a été construite en 1969 et mise en service en janvier 1970. Elle menait à Sigeroulaz mais n'a toutefois fonctionné que 2 hivers car la société d'exploitation est tombée en faillite. Elle est restée hors service pendant les hivers 1971-72 et 1972-73 avant qu'une nouvelle société en reprenne l'exploitation en 1973 et construise alors la seconde section jusqu'au Crêt du Midi, entrée en service en décembre 1973.

C'est donc l'hiver 1973-74 qui a vu le début des activités du domaine skiable d'altitude du Crêt du Midi. Outre la télécabine, un premier téléski y a aussi été construit, le téléski débrayable Poma du Crêt du Midi, toujours en activité de nos jours, après diverses rénovations, et qui a encore de nombreuses années devant lui.

D'autres remontées ont été construites dans les années suivantes, toujours des téléskis débrayables Poma à l'exception des Chardons qui était un téléski fixe du même fabricant :

- Le second téléski sur le domaine du Crêt du Midi, celui du Mont Major, est entré en service à la fin 1974. Il fonctionne toujours actuellement après diverses rénovations et devrait encore demeurer en service de nombreuses années.

- Le téléski de Tracuit aurait aussi dû entrer en service à la fin de 1974 mais, par suite de retards dans les travaux, l'a finalement été à la fin 1975. Il devrait être remplacé à court terme par un télésiège débrayable 4 places sur un tracé différent.

- Le téléski des Chardons, relativement court et destiné aux débutants, a été construit en 1978. Ce téléski fixe a été remplacé en 2017, sur un tracé identique, par un téléski à enrouleurs Garaventa faisant l'objet du présent reportage.

- 1981 a vu la construction du long téléski (doté de 2 virages) reliant Sigeroulaz au Crêt du Midi. Cet appareil a été mis hors service en 2015. En effet suite au remplacement de l'ancienne télécabine 4 places Vercorin - Sigeroulaz - Crêt du Midi par une nouvelle installation équipée de cabines 10 places en 2012, ce téléski n'était plus indispensable, sa capacité pouvant être absorbée sans difficulté par la seconde section de la nouvelle télécabine.

- Près de 10 après, en 1990, a été construit le dernier téléski du domaine, celui du Cabanon, toujours en service et qui sera probablement rénové et raccourci par l'amont lors de la construction du télésiège 4 places mentionné un peu plus haut.


Ci-après une vue satellite indiquant la position des différents téléskis évoqués plus haut :


Image
Vue de base : © Données CNES, Spot Image, swisstopo, NPOC.


En rouge sur la vue ci-dessus, la ligne identique des deux téléskis des Chardons : d'une part la version fixe originale de 1978 (dont voici le lien vers le reportage) et d'autre part la nouvelle installation à enrouleurs qui a remplacé la précédente en 2017


La situation du téléski au sein du domaine skiable

Nous avons eu un premier aperçu de la position du téléski des Chardons sur la vue satellite ci-dessus.
Voici ce qu'il en est de façon schématisée sur le plan des pistes :


Image
Partie centrale du plan général des pistes de Vercorin.



Pour parler plus précisément des pistes desservies par la téléski des Chardons, nous allons plutôt utiliser une vue photographique du domaine.

Ci-dessous une photo prise depuis le Rotsé, au-dessus de Saint-Luc, sur le versant opposé du Val d'Anniviers. Elle fournit une bonne vue du domaine skiable du Crêt du Midi. La télécabine d'accès au domaine depuis Vercorin arrive au Crêt du Midi à l'extrême droite de l'image. J'ai indiqué en rouge le téléski des Chardons et en orange les autres téléskis. Les principales pistes sont représentées en traits discontinus.

Image
1. Cabanon - 2. Mont Major - 3. Chardons - 4. Crêt du Midi - 5. Tracuit


Comme son prédécesseur - le télésiège fixe qu'il a remplacé en 2017 - le téléski des Chardons est destiné aux débutants et dans ce cadre son rôle est de permettre des rotations sur la portion de la piste bleue Crêt-Chardon qui le longe sur son côté nord.
S'y est toutefois ajoutée une autre fonction : il s'agit de la desserte du "Vercorin Major Park", un nouveau snowpark assorti d'une "fun slope" (avec virages relevés et un virage à 360°), qui est situé sur le côté sud du téléski (entre le téléski des Chardons et celui du Mont Major) et qui est entré en service au début de 2017.
La station aval du téléski des Chardons est facilement accessible depuis le Crêt du Midi (station amont de la télécabine et restaurant) en empruntant la piste Crêt-Chardon.



Les caractéristiques principales de l'installation

Cet appareil a une configuration tout à fait habituelle pour un téléski à enrouleurs de construction récente avec une station aval motrice et tension et une poulie retour fixe en amont.

Caractéristiques administratives
  • Station : Vercorin
  • Nom de l'installation: téléski des Chardons
  • Type d'installation : téléski à enrouleurs
  • Exploitant : Télévercorin SA
  • Constructeur : Garaventa (avec des composants Doppelmayr)
  • Année de construction et de mise en service : 2017
Caractéristiques d’exploitation
  • Capacité : 1 personne
  • Débit : 600 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation maximale : 2,4 m/s
  • Temps de trajet : 2 min 30 sec
Caractéristiques géométriques
  • Altitude aval : 2226 m
  • Altitude amont : 2305 m
  • Dénivelée : 79 m
  • Longueur horizontale de l'installation : 350 m
  • Longueur développée de l'installation : 360 m
  • Pente moyenne : ± 22 %
  • Pente maximale : ± 30 %
Caractéristiques techniques
  • Station motrice : aval
  • Type de motorisation : moteur asynchrone triphasé EMOD
  • Station tension : aval
  • Type de tension : hydraulique (1 vérin)
  • Sens de montée : du côté droit
  • Nombre de pylônes : 4
  • Type d'agrès : enrouleurs et perches à sellettes
  • Dispositif d’accouplement : pince fixe et suspente Doppelmayr
  • Fabricant des enrouleurs : Doppelmayr
  • Nombre d'agrès : 50


La construction en 2017


C'est donc à l'été 2017 que le téléski fixe Poma de 1978 a été démonté pour faire place au nouvel appareil à enrouleurs. Alors que l'ancienne installation comportait 7 pylônes, la nouvelle n'en comptera que 4 avec une station amont située à l'emplacement approximatif du P7 de son prédécesseur dont la station amont (motrice) était placée plus loin. L'emplacement du débarquement est resté pratiquement inchangé puisque celui-ci se faisait juste après le P7 du téléski fixe alors qu'il aura maintenant lieu au niveau de la nouvelle station amont qui est un lâcher sous poulie.

Voici des vues du chantier en septembre 2017 :


Image
La fin de la ligne avec les emplacements du futur P4 et de la station amont.


Image
La nouvelle poulie fixe amont devant son support.


Image
Les 4 pylônes en cours de montage, pylônes de section carrée et inclinés. A droite, les 3 premiers de petite taille et sur la gauche le P4 beaucoup plus haut.


Image
Le P4 qui doit faire le double de hauteur par rapport aux autres. Il manque encore la partie supérieure avec la tête.


Image
Partie supérieure de la station aval motrice-tension. A l'avant l'emplacement où va venir le vérin hydraulique de tension.


Image
Le support de la station aval.


Image
Semelle et socle de la station amont


Image
Semelle et socle en construction du P4, et vue vers l'aval.


Image
Travaux du P3


Image
Préparation du socle du P2


Image
L'emplacement du P1 et vue vers l'aval.


Image
Emplacement de la station aval. Le piquetage sur la droite indique une partie de l'emplacement du futur chalet de commande.


Image
Semelle de la station aval.


Image
Vue de la ligne depuis l'aval.


Image
Des gaines sont prévues dans tous les socles et ressortent latéralement des massifs. Les ligne de sécurité/vidéo seront enterrées.



Et deux photos prises au début du mois d'octobre, avant le tirage du câble :


Image
La station amont.


Image
Et le très haut P4 avec la suite de la ligne vers l'aval.



La station aval

Comme indiqué précédemment, la station aval placée à une altitude de 2226 mètres est à la fois motrice et tension. Comme il est usuel sur ce type d'installation le moteur et le réducteur sont situés sous la poulie mais si le réducteur est placé dans l'axe de celle-ci, ce n'est pas le cas du moteur qui est relié par courroies au réducteur. La tension est assurée par un vérin central dont la centrale hydraulique est fixée sur l'avant du pilier soutenant la gare.
En entrée/sortie de gare, chaque brin est guidé par 4 galets de compression et 2 supports.
Le nouveau chalet de commande est assez grand car il comporte une partie destinée au rangement de matériel.


Image
Vue générale depuis la piste d'arrivée.


Image
Vue rapprochée de la gare.


Image
Le moteur asynchrone en rouge et les courroies de liaison avec le réducteur.


Image
Le vérin de tension et les galets support/compression.


Image
Vue générale depuis le sud.


Image
De plus près, avant de jeter un coup d'oeil à l'intérieur du chalet de commande.


Image
Armoires électriques et de commande.


Image
Pas besoin d'explications, tout est bien visible mais il ne s'agit évidemment pas de la location des erreurs mais bien de leur localisation sur la ligne.


Image
La même chose pour la signification des nombreuses diodes.


Image
Les commandes du téléski.


Image
Principales commandes déportées et écran de contrôle de l'image fournie par la caméra de surveillance placée en amont.


Image
Vue depuis l'aval dans l'axe de la ligne.


Image
Au-dessus de la gare, le snowpark est en préparation. Dans le fond le téléski du Mont Major.



La ligne

La ligne de 360 mètres de long est équipée de 4 pylônes dont voici les détails des balanciers, y compris ceux des gares (brin montant / brin descendant) :

G1 : 2S4C / 2S4C
P1 : 2S2C / 2S2C
P2 : 4S / 4S2C
P3 : 2S2C / -
P4 : 2S / 6S
G2 : 4S / -

Il s'agit évidemment d'un téléski facile avec une pente moyenne légèrement supérieure à 22% et une inclinaison maximale d'environ 30%.


Image
Portée vers le P1 depuis l'embarquement.


Image
Le P1.


Image
Tête du P1 support-compression sur chaque brin.


Image
En direction du P2.


Image
Le P2.


Image
Vers le P3.


Image
Le P3.


Image
Vers le P4.


Image
Le P4 avec un brin descendant placé très haut, de sorte qu'il est horizontal entre la station amont et ce pylône.


Image
Partie supérieure du P4 avec 2 baguettes de sécurité surveillant la position des agrès à la descente.


Image
Vers la station amont.


Image
A proximité de la poulie retour fixe et du débarquement qui a lieu sous celle-ci.



La station amont

La station amont du téléski des Chardons est située à une altitude de 2305 mètres, en contrebas du Crêt du Midi et de la gare d'arrivée de la télécabine.

Comme mentionné précédemment, il s'agit donc d'un lâcher sous poulie retour fixe. Le brin montant est supporté par 4 galets en entrée de gare alors qu'il n'y a aucun galet pour le brin descendant dont le balancier sur le P4 se situe à hauteur de la poulie retour.
Un filet de protection a été installé pour éviter tout accident avec les agrès en sortie de gare et comme mentionné lors de la "visite" du chalet de commande, une caméra placée sur un mât permet de surveiller la zone de débarquement, la gare amont et le P4.


Image
Vue de face.


Image
Vue latérale depuis le nord, avec la zone de débarquement.


Image
Vue rapprochée sur le balancier support du brin montant et la poulie.


Image
Vue générale depuis le sud avec le Crêt du Midi en fond et le P4 sur la droite.


Image
Vue rapprochée. On peut remarquer l'absence de galet pour le brin descendant.


Image
Le mât supportant la caméra de surveillance ainsi qu'un haut-parleur. Dans le fond la station amont du téléski du Mont Major.


Image
Vue générale avec la gare, l'entrée du Vercorin Major Park, et à l'extrémité droite la caméra.



Les agrès


La ligne est équipée de 50 agrès composés de pinces, suspentes, enrouleurs et perches à sellettes Doppelmayr.


Image
Agrès vus du côté intérieur et du côté extérieur.


Image
Vue rapprochée sur une pince, une suspente et un enrouleur.



Vues diverses


Image
La ligne vue depuis l'amont avec le P4 au premier plan, la piste bleue sur la gauche et une partie du Vercorin Major Park sur la droite.


Image
Le P4.


Image
Vue rapprochée du sommet du P4 avec le bras soutenant une baguette de sécurité permettant de s'assurer de la bonne position des
suspentes à la descente et dans la négative d'arrêter l'installation à temps afin d'éviter tout accrochage d'un agrès avec le pylône.

Image
Le P3.


Image
le P2.


Image
Le P1.


Image
Vue partielle du Vercorin Major Park avec sur la gauche de la photo le chalet de commande du téléski des Chardons


Image
Autre vue du snowpark desservi par ce téléski avec le P4 sur la gauche.



L'avenir


Ce nouvel appareil ne devrait évidemment a priori ne pas faire l'objet de modification dans un avenir prévisible. Il ne sera pas touché par le remplacement du téléski de Tracuit par un télésiège débrayable 4 places qui rejoindra le Mont Major. Ce remplacement qui devrait intervenir à court terme a déjà été évoqué dans d'autres reportages.

Par contre à très court terme puisque ce n'est même plus l'avenir mais le présent depuis 2 jours, le trajet pour rejoindre le Crêt du Midi depuis la station amont du téléski des Chardons sera grandement facilité par la mise en service d'un tapis roulant. Jusqu'à présent il fallait soit faire la montée à pieds (un trajet d'environ 150 mètres pour un dénivelé de 25 mètres) soit rejoindre la station aval du téléski du Crêt du Midi et prendre celui-ci, ce qui n'était pas nécessairement évident pour des débutants.

Une vue de ce nouveau tapis depuis la webcam du Crêt du Midi :


Image
Sur la gauche le P4 et la station amont du téléski des Chardons et à l'avant droit la station amont du téléski du Crêt du Midi.



Lien utile

Site touristique et des remontées mécaniques : https://www.vercorin.ch/


Remerciements

Un très grand merci aux membres du personnel de Télévercorin et en particulier aux préposés à ce téléski pour leur accueil et leur amabilité.


Photos prises en janvier 2018 (sauf construction).

benbel - décembre 2020



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :