En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 22/03/2017 et mise à jour le 25/06/2017
(Mise en cache le 25/06/2017)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Doucy Combelouvière
  2. Historique : le télécorde des Échappeaux
  3. Échappeaux, le seul téléski école de la station
  4. Ligne et infrastructures du téléski des Échappeaux
  5. Échappeaux, un double rôle


Doucy Combelouvière

Doucy Combelouvière est une petite station satellite de Valmorel située dans la vallée de la Tarentaise sur la commune de la Léchère. La station est implantée à 1250 mètres d'altitude et est reliée au domaine skiable de Valmorel. Les skieurs de Doucy y trouvent 33 remontées mécaniques dont de nombreux appareils à particularités (les télésièges du Mottet et de Combelouvière, le téléphérique du Télébourg, etc). Elles desservent 56 pistes dont 5 noires, 11 rouges, 26 bleues et 14 vertes. Grâce au Grand Domaine, il est possible de rejoindre skis aux pieds Saint François Longchamp, totalisant ainsi 90 pistes desservies par 56 remontées mécaniques.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


L'aménagement de Doucy Combelouvière

La station de Doucy Combelouvière ouvre ses portes à la fin des années 1960 avec la construction de quatre téléskis autour de l'actuelle piste du Chantemerle. Sur le front de neige de Combelouvière, on y trouve alors deux téléskis dont un réservé aux débutants et l'autre dénommé "Combelouvière" desservant un autre remonte-pente. Le sommet du domaine skiable, situé à 1520 mètres d'altitude, est alors desservi par le difficile téléski débrayable des Échappeaux accessible depuis la chaîne des deux autres appareils situés plus bas sur le domaine.

Image
Vue aérienne de la station de Combelouvière au cours de la première moitié des années 1970 (D.R).

Image
Multi-vues de Doucy-Tarentaise. En haut à gauche et en bas à droite, on remarque le téléski des Échappeaux. En bas à gauche on voit le départ du téléski de Combelouvière.


En 1976, la station de Valmorel sort de terre et décide de se relier immédiatement à Doucy Combelouvière entraînant la création de deux téléskis sur le versant de Doucy (nommés Charmettes pour le premier et Montolivet pour le second), ainsi que du télésiège de Beaudin et du téléski de Montagne de Tête du côté de Valmorel. La liaison s'effectue comme aujourd'hui via le sommet de la Montagne de Tête (ou des Lanchettes).
Depuis l'arrivée du téléski des Échappeaux, les skieurs peuvent rejoindre Valmorel grâce à l'enchaînement des téléskis débrayables des Charmettes puis du Montolivet.
Il s'est rapidement avéré que la liaison depuis le bas de la station de Doucy n'est pas du tout pratique. En effet, la montée est trop longue et inconfortable. De plus, la station est souvent en proie à un manque de neige, limitant l'exploitation du domaine.
C'est pourquoi en 1985, l'exploitant procède au remplacement des trois premiers téléskis depuis Combelouvière par un unique télésiège trois places pulsé. A cette occasion, le téléski débutant du front de neige est lui aussi démonté afin de laisser place à l’arrivée de la piste de retour à la station.

Image
Le front de neige de Combelouvière avec le télésiège à transit rapide de Combelouvière (D.R).


L'année suivante, le télécorde des Échappeaux est installé au sommet du télésiège de Combelouvière pour desservir un espace débutant en altitude. Situé vers 1500 mètres d'altitude, il dispose souvent d'un meilleur enneigement qu'à la station, permettant ainsi de disposer le plus longtemps possible d'un espace débutant sur la station de Doucy.

Voici les caractéristiques du téléski des Échappeaux :

Caractéristiques administratives

RCAB-Téléski à câble bas : ÉCHAPPEAUX
Maitre d'ouvrage : SRMV (Société des Remontées Mécaniques de Valmorel)
Exploitant : SRMV (Société des Remontées Mécaniques de Valmorel)
Constructeur : SCHIPPERS
Année de construction : 1986
Année de démontage : 2002

Caractéristiques d’exploitation

Saison d’exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 600 personnes/heure
Vitesse d’exploitation : 1,7 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1515 m
Altitude amont : 1524 m
Dénivelé : 9 m
Longueur développée : 90 m
Pente maximale : 12 %
Temps de trajet : 53 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 4 kW
Type de gare amont : Poulie flottante
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 16
Espacement : 6 secondes

Deux ans plus tard, suite à une défaillance du massif en béton de la gare amont du télésiège de Combelouvière, Montaz-Mautino fait évoluer le téléporté trois places en télésiège débrayable quatre places.

Image
Le départ du télésiège débrayable quatre places de Combelouvière au début de son exploitation (D.R).


En 1997, le domaine skiable de Valmorel entreprit de très importants travaux. Le versant de Doucy était en ligne de mire de ce projet avec le remplacement du téléski du Montolivet par deux appareils sur un tracé différent. Par la même occasion, l'espace d'initiation au sommet du télésiège de Combelouvière est agrandi avec la mise en service du téléski à enrouleurs des Échappeaux. Il relie les départs des téléskis des Charmettes à l'arrivée du télésiège de Combelouvière et dessert deux pistes de 300 mètres de longueur.


Échappeaux, le seul téléski école de la station

Le téléski des Échappeaux est donc situé au sommet du télésiège de Combelouvière. Avec les téléskis débrayables des Charmettes et le télésiège de Combelouvière, il dessert une zone très prisée par les débutants. En effet, leurs pistes sont propices à une initiation progressive au soleil.
Le téléski des Echappeaux permet aussi en cas de manque de neige sur le bas de la piste du Chantemerle de remonter les résidents de Doucy vers le sommet du télésiège de Combelouvière pour redescendre sur la station.

Au sommet du téléski des Échappeaux, deux pistes sont desservies :
  • La piste verte École qui part sur la droite du téléski des Échappeaux. Sponsorisée par la chaîne de télévision Guilli, cette piste est particulièrement adaptée aux premières descentes grâce à sa faible pente.
  • La partie haute de la piste verte Chantemerle qui rejoint le départ des téléskis des Charmettes.

Image
Situation du téléski des Échappeaux sur le plan des pistes de Valmorel.


Le téléski des Échappeaux est un téléski à enrouleurs Doppelmayr tout à fait standard pour la fin des années 1990. Il présente une configuration motrice-tension en aval et retour-fixe en amont.


Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleurs : ÉCHAPPEAUX
Maitre d'oeuvre : CETARM 73
Exploitant : DSV (Domaine Skiable de Valmorel)
Constructeur : DOPPELMAYR
Année de construction : 1997

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 810 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2 m/s
Type de départ : À plat
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1490 m
Altitude amont : 1513 m
Dénivelée : 23 m
Longueur développée : 300 m
Pente moyenne : 7,66 %
Pente maximale : 13 %
Temps de trajet : 2 minutes 30 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation principale : Asynchrone
Puissance développée : 15 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 38 daN
Pression nominale : 80 bar
Diamètre de la poulie motrice : 1700 mm
Type de gare amont : Retour-fixe lâcher long
Diamètre de la poulie retour : 2000 mm
Nombre de pylônes : 4

Caractéristiques des véhicules

Type d'agrès : Enrouleur Doppelmayr MTDS6
Nombre de véhicules : 68
Espacement : 4,5 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe

Caractéristiques du câble (2014)

Fabricant : Arcelor Mittal
Année de fabrication : 2013
Année de pose : 2014
Type de câblage : Lang à droite
Type d'âme : Textile
Composition : 6x7 fils
Diamètre : 14 mm
Pas de toronage : 46 mm
Pas de câblage : 100 mm


Ligne et infrastructures du téléski des Échappeaux

La gare aval

La gare aval du téléski des Échappeaux est située à 1490 mètres d’altitude, sur le front de neige d’altitude de Combelouvière et à proximité du départ des téléskis des Charmettes.
On retrouve une petite gare motrice-tension Doppelmayr spécialement développée pour les téléskis à enrouleurs de courtes distances. Le moteur est quasiment situé sous la poulie motrice-tension de l'installation.

Image
La gare aval depuis la piste verte Ecole.

Image
Vue depuis la piste verte du Chantemerle.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue opposée.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de profil.



La ligne

La ligne du téléski des Échappeaux est assez courte avec ses 263 mètres de longueur développée. On pourrait décomposer la ligne en 3 sections. Après la sortie de la gare aval, on trouve une première pente imprimée qui se radoucit jusqu’au pylône P2, celui-ci annonçant une portion presque plate. Ce petit replat est clos par le troisième pylône qui redonne une petite impulsion à la ligne pour rejoindre le dernier ouvrage de ligne où se trouve la zone de lâcher.

Doppelmayr a équipé la ligne de 4 pylônes, dont 3 supports et 1 support-compression :

  • P1 : 2S/2S
  • P2 : 2S/2S
  • P3 : 1C+2S+1C/1C+2S+1C
  • P4 : 2S/2S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
P4.



La gare amont

La gare amont est située à 1513 mètres d’altitude, à une trentaine de mètres de l’aire de lâcher et toute proche de l’arrivée du télésiège débrayable de Combelouvière.
Au niveau technique, nous retrouvons une simple poulie de retour-fixe du câble. Afin de faciliter le passage dans la poulie retour, nous trouvons un galet en entrée et un autre en sortie de gare.

Image
La gare amont vue depuis l'aire de lâcher.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue opposée.

Image
Vue arrière.



Véhicules et pinces

Le téléski des Échappeaux est équipé de 68 agrès à enrouleurs MTDS6 signés Doppelmayr. Ils sont reliés au câble par une pince fixe standard.

Image
Une perche MTDS6 en ligne.

Image
La suspente et la pince fixe.



Depuis les pistes…

Image
La fin de la ligne vue depuis la piste verte École.

Image
Vue opposée depuis la piste du Chantemerle.

Image
La ligne au niveau du pylône 2.

Image
Les deux derniers pylônes depuis la piste verte du Chantemerle.

Image
La première portée.



Échappeaux, un double rôle

Le téléski des Échappeaux est un petit téléski très important au sein du domaine skiable. En effet, il dessert la seule piste d'initiation de la station de Combelouvière (hormis celle réservée à l'ESF), c'est pourquoi il est très utilisé par les écoles de ski. Il permet aussi en cas de manque de neige de rallier la station via le télésiège de Combelouvière.
Le choix de la technologie à enrouleurs est justifié car il permet de rendre la montée plus facile et confortable pour les débutants.

Image
Le téléski des Échappeaux, un petit téléski très important pour la station de Combelouvière.



Bannière : Alspace
Photos : Alspace
Texte et mise en page : Alspace
Date des photos : 9 et 11 février 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :