En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo

 TKE des Sablons

Val Cenis (Haute Maurienne Vanoise)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Le téléski des Sablons est venu remplacer en 2011 sur le même tracé un tapis destiné aux débutants. Il permet de desservir une courte piste d'apprentissage le long du jardin d'enfants de Lanslebourg.

Année de construction : 2011

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : valcelouis
Section écrite le 07/06/2020
(Mise en cache le 09/06/2020)

TKE des Sablons – Val Cenis
Doppelmayr – 2011


Image


Au sommaire de ce reportage :

1 → Bienvenue à Val Cenis !
2 → Historique
3 → Situation sur le domaine skiable
4 → Infrastructures et ligne
5 → Conclusion


1 → Bienvenue à Val Cenis !

Val Cenis est une station de ski alpin située dans la vallée de Haute-Maurienne en Savoie (73). Ce domaine est constitué à la base de deux villages : Lanslebourg qui est le chef-lieu du canton et Lanslevillard. Ils sont distants d’à peu près 2 kilomètres et au milieu se trouve un hameau qui s’agrandit d’années en années et qui s’appelle Val Cenis les Champs. Depuis 2008, un troisième village, toujours dans la vallée de la Haute-Maurienne mais en dessous de Lanslebourg, s’est attaché au domaine de Val Cenis grâce à une chaîne de remontées mécaniques et de pistes : il s’agit de Termignon-la-Vanoise. Le point culminant du domaine est la Met à 2800 mètres d’altitude et à 2100 mètres se trouve le col du Mont Cenis et son lac, très fréquentés en été grâce à une route, la D1006, qui y monte depuis Lanslebourg.
Côté remontées mécaniques, le domaine dispose de 28 remontées mécaniques desservant 125 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^

2 → Historique

Le téléski des Sablons est un appareil construit en 2011 par Doppelmayr pour remplacer un ancien tapis roulant et continuer la politique de suppression des tapis découverts. En effet, le tapis dénommé Cabris était régulièrement soumis aux aléas climatiques, ce qui rendait son exploitation difficile et souvent interrompue. Le téléski des Sablons reprend ainsi la fonction de l’ancien tapis sur un tracé parfaitement identique desservant la fin de la piste verte de l’Escargot ainsi qu’une zone ludique et d’apprentissage dont une partie est réservée à l’ESF.
Le nom Sablons du téléski actuel est assez ancien puisqu’avant 1980 les Sablons était un téléski débrayable qui reprenait la fonction de l’actuel télésiège du Pont des Chèvres sur un tracé différent.
Pour cette installation, l’exploitant du domaine skiable a renouvelé sa confiance au constructeur bien connu de la station Doppelmayr, qui a alors réalisé le cinquième téléski à enrouleurs de la station.
Depuis 2014, un hôtel 4 étoiles s’est construit au bord de la piste d’apprentissage du téléski. De ce fait, la piste est devenue plus étroite puisqu’elle a perdue environ 25 mètres en largeur. Cependant, celle-ci a été retravaillée avec notamment une légère courbe et un petit plat au milieu pour rendre la piste encore plus pratique pour l’apprentissage. Un enneigeur permet de garantir le parfait enneigement de cette zone pour le bonheur des débutants. Depuis 2015, l’ESF a complété l’offre pour les tout-petits et a équipé son jardin des neiges d’un court tapis roulant couvert en complément du téléski.
→ Revue en entier du chantier sur le forum : Construction TKE Sablons (2011).

3 → Situation sur le domaine skiable

Le téléski des Sablons dessert deux pistes faciles pour rejoindre le front de neige de Lanslebourg :
- la piste verte « Escargot » dans sa fin, facile mais inadaptée aux débutants sur ce tronçon à fort transit.
- la piste verte dédiée à l’apprentissage qui permet de rejoindre rapidement le jardin des neiges et le front de neige.
Et voici la représentation du plan des pistes :

Image
Plan Atelier Pierre Novat.

4 → Infrastructures et ligne

Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives

TKE – Téléski à enrouleurs : SABLONS
Maître d’œuvre : DCSA
Maître d’ouvrage : SEM du Mont-Cenis (SE2MC)
Exploitant : SEM du Mont-Cenis (SE2MC)
Installation électrique : Christian Electricité
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2011
Mise en service : 17 décembre 2011

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 673 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 1395 m
Altitude gare amont : 1411 m
Dénivelé : 16 m
Longueur développée : 105 m
Longueur horizontale : 104 m
Pente moyenne : 15 %
Pente maximale : 15,38 %
Temps de trajet : 52 sec

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : MTDS
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 15 kW
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 2263 daN
Pression nominale : 124 bars
Diamètre de poulie motrice-tension : 2000 mm

Type de gare amont : LSP
Diamètre de poulie retour : 2500 mm

Sens de montée : Droite
Type d'embarquement : Axe de la ligne
Nombre de pylône : 1
Type de véhicules : Sellettes à enrouleur
Dispositifs d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 22

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : Arcelor Mittal
Date de pose : 2011
Diamètre du câble : 16 mm
Type de câblage : Lang
Composition : 7×6 fils
Résistance à la rupture : 17200 daN

La gare aval

La gare aval est située non-loin des départs des télésièges de la Ramasse et de la Turra, mais de l’autre côté de la piste verte de l’Escargot à côté du départ du télésiège du Pont des Chèvres. Son faible encombrement la rend très discrète.
Cette gare, de type MTDS, assure la mise en mouvement du câble grâce à un ensemble moteur et réducteur situés tous les deux sous la poulie motrice. La tension est assurée par un vérin hydraulique placé à l’avant, piloté par une petite centrale de tension accrochée au fût, faisant translater la chaîne cinématique en fonction de la charge de la ligne.

Image
L’emplacement de la gare aval sur le front de neige.

Image
Vue globale de la zone d'implantation de la gare aval.

Image
La gare aval vue dans son ensemble.

Image
La gare aval et la zone d'embarquement.

Image
La gare aval vue de profil.

Image
Le vérin de tension hydraulique.

Image
Le balancier d’entrée de gare.

La ligne

La ligne étant très courte, un seul pylône ne supporte le câble. La pente est, quant à elle, assez faible tout le long du trajet et se raidit petit à petit au fil de la montée, le début étant quasi-plat. Dans le sens de la descente, les perches sont plus hautes qu’à la montée.

Doppelmayr a équipé la ligne d’un pylône support comme ceci (descente à gauche et montée à droite) :
P1 : Support | Support

Image
La ligne vue depuis la gare aval.

Image
Portée G1-P1.

Image
La gare aval vue du début de la ligne.

Image
P1 : Support.

Image
Tête du P1.

Image
Arrivée en gare amont.

Image
La ligne vue depuis la gare amont.

La gare amont

La gare amont est une station de type lâcher sous poulie. Pour éviter les déraillements en cas de mauvais lâcher de l’enrouleur, la gare ne possède pas de galets de support côté descente, ce qui explique la hauteur des perches sur le pylône de la ligne.
La sortie peut se faire à droite vers la piste de l’Escargot ou tout droit vers la piste d’apprentissage en ayant contourné la gare.

Image
La gare amont vue de profil.

Image
La gare amont et la zone de débarquement.

Image
La gare amont vue dans son ensemble.

Image
La poulie retour.

Image
La gare amont vue de derrière.

Les véhicules et pinces

Les véhicules sont de classiques sellettes construites par Doppelmayr et disposant d’enrouleurs magnétiques permettant une remontée de l’agrès en douceur.
Les pinces sont fixes.

5 → Conclusion

Le téléski des Sablons répond à une recherche d’amélioration de l’offre pour les débutants sur les différents fronts de neige du domaine skiable. Lanslebourg, faisant partie d’un des plus grands fronts de neige de la station, n’était jusque-là équipé que d’un tapis roulant non-couvert qui assurait la tâche aléatoirement en raison des conditions climatiques difficiles qui pouvaient perturber son ouverture. Avec un téléski à enrouleurs, appareil plébiscité par l’exploitant depuis peu et ayant fait ses preuves depuis de nombreuses années, les Sablons version 2011 assure une desserte de l’espace débutant de Lanslebourg à toute épreuve pour le bonheur de ses utilisateurs. Aucun projet de modification n’est à l’ordre du jour pour cet appareil qui remplit parfaitement son rôle.

Image
Sablons, le téléski d’apprentissage de Lanslebourg.

Je tiens à remercier le personnel d’exploitation du téléski pour son accueil et sa gentillesse.

Photos : valcelouis
Texte et mise en page : valcelouis
Date des photos : 15 mars 2013, 30 décembre 2013 et 25 février 2015

© valcelouis – Tous droits réservés



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :