Localisation(s)
Photo

 TKE des Stades

La Plagne (Paradiski)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Téléski desservant un espace débutant sur le front de neige d'Aime 2000.

Année de construction : 2001

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : j'ib
Section écrite le 31/08/2022 et mise à jour le 03/09/2022
(Mise en cache le 03/09/2022)

Téléski des Stades
La Plagne (73)


Image


Bienvenue à La Plagne

La Plagne est une station savoyarde de Tarentaise située au dessus de la commune d’Aime, ville située à mi-chemin entre Moutiers et Bourg Saint Maurice. La Plagne est une station olympique puisque durant les Jeux Olympiques, elle a accueilli les épreuves de bobsleigh grâce à la construction d’une piste pour cette discipline. La station d’aujourd’hui n’a plus rien à voir telle qu’elle était à ses débuts. En effet de nos jours, La Plagne a fortement grandi et avec ses stations satellites, elle forme un ensemble ayant la plus grosse capacité en hébergements touristiques de nos montagnes avec un peu moins de 50 000 lits. On trouve deux types de stations dans cet ensemble formant la Grande Plagne : des stations-villages et des stations d’altitude.
Chaque station possède sa propre ambiance et son propre style architectural formant un ensemble quelque peu disparate. Les stations-villages ont su garder charme et authenticité alors que dans les stations d’altitude, c’est un univers un peu plus animé (concerts, bar branchés…) et une architecture plus typique des grandes stations que les clients trouveront. Au total, la Grande Plagne se compose de dix stations : Montalbert, Aime La Plagne, Plagne 1800, Plagne Centre, Plagne Villages, Plagne Soleil, Plagne Bellecôte, Belle Plagne, Montchavin – Les Coches et Champagny en Vanoise.

Chaque station fait donc partie d’un grand domaine skiable comprenant 225 kilomètres de pistes desservis par 106 remontées mécaniques. Ceci fait du domaine de la Plagne, l’un des plus grands de France. Ce domaine s’étend de 1250 mètres d’altitude à 3175 mètres d’altitude au sommet du télésiège du Glacier. Tout comme le style des stations, le domaine est assez disparate. Des pentes austères et raides du glacier aux larges boulevards peu pentus tout en passant par les descentes en forêt, petits et grands trouveront leur compte sur ce vaste espace de glisse. Depuis 2003, le domaine de la Plagne est relié depuis Montchavin au domaine voisin de Peisey Vallandry par le téléphérique Vanoise Express. Cette liaison à permis de donner naissance à un nouveau grand espace de ski baptisé Paradiski qui offre au total 425 kilomètres de pistes.

    Le domaine skiable au-dessus de Plagne Centre
    Image


L'ancien téléski débrayable des Stades

Quelques années après l'ouverture du domaine skiable de la Plagne, la SAP décide en 1971 d'étendre son domaine skiable vers Montalbert. Ils décident alors de construire le téléski des Adrets rejoignant le sommet du Fornelet depuis Aime-La Plagne.

À la fin de l'été 1966, la SAP lance la construction de la deuxième station de la Plagne : Aime-La Plagne, citée dernièrement. Un emblématique bâtiment composera cette station, « le Paquebot des Neiges ». Ce gigantesque immeuble abrite le plus grand nombre de logements possible ainsi que des galeries commerçantes afin d'optimiser les taux de remplissage.

    Plan des pistes du secteur d'Aime 2000 avant la construction du télésiège des Coqs
    Image


En 1971, la Société d'Aménagement de la Plagne fait construire le téléski débrayable des Stades afin de desservir les stades d'Aime 2000 : ceux de slalom, de ski de vitesse et les trois tremplins de saut. Avec un départ similaire à l'actuel téléski à enrouleurs, ce dernier avait néanmoins une ligne plus sinueuse sur les contreforts du Biolley avec une pente maximale approchant les 50 % sous la gare supérieure du télésiège des Coqs. Il est à noter que ce téléski avait été modifié lors de la construction en 1990 de ce dernier télésiège.

Le téléski des Stades avait été construit par Montaz-Mautino et a été démonté en 2002. Il était long d'un peu moins de 500 mètres et emmenait les skieurs à une vitesse de 3,66 m/s sous le télésiège des Coqs. Sa capacité maximale de transport était de 780 skieurs à l'heure.

    Le bas de la ligne de l'ancien téléski des Stades
    Image

    Virage
    Image

    Les deux premiers virages du téléski des Stades
    Image

    L'impressionnant virage à presque 90° du téléski des Stades (cliché http://www.perso-laplagne.fr)
    Image

    Les brins montant et descendant du téléski des Stades (cliché http://www.perso-laplagne.fr)
    Image

    Vue du téléski des Stades depuis Plagne Centre
    Image


En 2001, il a été décidé de construire un court téléski le long du « Paquebot des neiges » afin de desservir un deuxième stade débutant en remplacement de ce téléski débrayable (qui a été démonté un an plus tard en 2002). En 2012, le télésiège du Biolley qui assurait la desserte des pistes du secteur du Bécoin a été démonté. En 2013, c'est le télésiège des Coqs qui a été supprimé du domaine et remplacé en 2016 par le télésiège débrayable des Envers.

Stades : L'espace débutant d'Aime 2000

Le téléski des Stades est situé sur le front de neige d'Aime 2000. Construit en 2001 par Doppelmayr, ce téléski fait partie d'un des premiers appareils de ce type de France. Le nouveau tracé du téléski des Stades a pour but de desservir un espace d'apprentissage du ski sur le front de neige d'Aime 2000. On peut également trouver une utilité dans cette installation pour revenir sur le sommet des remontées d'Aime 2000, de Plagne 1800 ou encore de Montalbert depuis la piste bleue du Mont-Saint-Sauveur.

Côté ski, le téléski des Stades dessert 4 pistes à son sommet sur différents versants :
  • La piste noire Palsembleu, qui est une piste très pentue en forêt, et souvent bien damée. Elle rejoint rapidement le télésiège des Adrets.
  • La piste rouge Émile Allais, longeant le téléski du Dromadaire et plongeant ensuite vers le hameau de la Roche et son télésiège débrayable éponyme.
  • Le bas de la piste bleue de la Pavane, qui est desservie principalement par ce téléski.
  • La piste bleue de la Cornegidouille, évoluant d'abord sur le plateau d'altitude débutant desservi par le téléski du Dromadaire et le télésiège du Golf. Elle se prolonge ensuite vers le télésiège des Adrets ou revient jusqu'en bas du télésiège de la Roche.

Voici sa situation sur le plan des pistes de Paradiski :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TKE-Téléski à enrouleur : STADES
Maître d'Ouvrage : Société d'Aménagement de la Plagne (CDA)
Exploitant : Société d'Aménagement de la Plagne (CDA)
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2001
Montant de l'investissement : 229 000 €

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 750 p/h
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s
Temps de trajet : 1 min 35 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 2080 mètres
Altitude amont : 2121 mètres
Dénivelée : 41 mètres
Longueur développée : 237 mètres
Pente moyenne : 17 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension : Aval
Gare retour : Amont
Nombre de pylônes : 3
Nombre de perches : 41
Sens de montée : Droite
Type de G1 : MTDS-10
Type de motorisation : Asynchrone
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 3248 daN
Espacement des véhicules : 4,8 secondes

Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : ARCELOR MITTAL
Date de pose : 2012
Diamètre du câble : 16 mm
Âme : Textile
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6×7 fils
Section du toron : 17 mm²
Section du câble : 106 mm

Ligne et infrastructures du téléski des Stades

Gare aval :

La gare aval est la station motrice-tension de l'installation. Elle est placée à 2080 mètres d'altitude en contrebas de l'arrivée des remontées mécaniques d'Aime 2000, non loin de l'arrivée du télésiège des Envers et du téléski débrayable de l'École Aime 2000.
On retrouve une infrastructure de type MTDS-10 installée par Doppelmayr. Elle s'occupe à la fois de la mise en mouvement du câble grâce à un moteur asynchrone et de la tension dynamique du câble via un vérin hydraulique.

    La gare aval vue en arrivant depuis la piste débutante desservie
    Image

    Vue rapprochée
    Image

    La gare aval vue de trois quarts
    Image

    La gare aval vue de face
    Image

    La gare aval vue depuis la file d'attente
    Image

    Détail sur la poulie motrice et la chaîne cinématique juste derrière la bâche
    Image


La ligne :

La ligne est longue de 237 mètres et se compose de 3 pylônes. La pente reste très régulière tout au long de la montée et ne présente aucune difficulté particulière.

Caractéristiques de la ligne :
  • P1 : C-2S-C/C-2S-C
  • P2 : C-2S-C/C-2S-C
  • P3 : 2S/4S
    P1
    Image

    P2
    Image

    P3
    Image


Gare amont :

La gare amont est la station retour de l'installation. Elle est située à 2121 mètres d'altitude au sommet des installations d'Aime 2000, non loin des arrivées des télésièges des Envers, de la Roche et du Golf. On retrouve un Lâcher Sous Poulie monté sur un pied oblique. On ne trouve pas de balanciers en sortie côté descendant afin de laisser les agrès pouvoir s'enrouler sans encombres. Un dispositif composé d'une barrière textile permet de rediriger les enrouleurs vers la ligne.

    Arrivée en gare avec l'arrivée du télésiège des Envers en face
    Image

    La gare amont vue de trois quarts
    Image

    La gare amont vue de profil
    Image


Enrouleurs et pinces

Le téléski des Stades était équipé de 41 enrouleurs à cannes rouges provenant de chez Doppelmayr pouvant accueillir une personne par sellette.

    Image


Ils sont reliés au câble par de classiques pinces fixes utilisées sur ce genre d'appareils, et qui s'apparentent beaucoup à des pinces de télésièges fixes.

    Image


J'ib, septembre 2022

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 18 janvier 2022



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :