En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKE du Claret

Bessans (Haute Maurienne Vanoise)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Le téléski du Claret est l'appareil principal du domaine skiable de Bessans et dessert l'ensemble des pistes. Il a été construit en 2006 lors de la restructuration du domaine alpin.

Année de construction : 2006

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : valcelouis
Section écrite le 28/02/2019 et mise à jour le 15/03/2019
(Mise en cache le 16/03/2019)

TKE du Claret – Bessans
Poma – 2006


Image


Au sommaire de ce reportage :

1 → Bienvenue à Bessans !
2 → Historique : la naissance du petit domaine alpin de Bessans
3 → Le téléski du Claret : l’appareil central
4 → Infrastructures et ligne du téléski du Claret
5 → Claret, un appareil bien dimensionné et adapté...


1 → Bienvenue à Bessans !

Bessans est une station de ski principalement nordique située dans la vallée de Haute-Maurienne en Savoie (73). Bénéficiant d’un vaste domaine de ski de fond, les vacanciers venant à Bessans sont principalement des skieurs ou randonneurs avides de grands espaces et en quête de ressourcement.
Bessans propose un riche panel d’activités tant en hiver qu’en été : ski de fond, ski alpin, randonnées pédestres dans les vallées de l'Avérole et du Ribon, alpinisme et escalade, chiens de traîneaux...
Bessans abrite notamment un stade international de biathlon été/ hiver permettant d’accueillir chaque années le marathon international de Bessans. En outre, un petit domaine alpin constitué de pistes vertes et bleues desservies par deux remontées mécaniques permet aux enfants de découvrir les joies de la glisse au pied du village.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^

2 → Historique : la naissance du petit domaine alpin de Bessans

Alors que la première remontée mécanique est construite en 1962 par l’abbé Ponce, alors curé de Bessans, le domaine skiable alpin naît véritablement en 1968 avec la construction du téléski du Claret. D’une longueur assez courte, ce téléski a permis d’ouvrir une piste bleue principalement destinée aux débutants souhaitant découvrir le ski de piste.
Le domaine alpin restera dans cette configuration jusqu’à l’année 1973. Cette année-là, deux nouvelles remontées mécaniques sont construites sur les pentes de Bessans, à proximité immédiate du téléski du Claret construit quelques années plus tôt. Il s’agit du télésiège biplace du Raclot, prenant son départ à côté de celui du téléski du Claret, et arrivant au pied du téléski de Lasaignière, montant lui à 2070 mètres d’altitude.
Exposé sur une pente sud, le petit domaine skiable comporte alors trois remontées mécaniques et cinq pistes de ski alpin, quatre bleues et une rouge, situées entre 1700 et 2070 mètres d’altitude.

Image
Vue aérienne du front de neige avec le téléski du Claret et le télésiège du Raclot (D.R.).

Image
Le départ du téléski du Claret (D.R.).

Image
Le lieu d'arrivée du télésiège du Raclot et le départ du téléski de Lasaignière.

Image
La totalité de la ligne du téléski de Lasaignière vue depuis l'arrivée du télésiège du Raclot.

→ Reportage du téléski de Lasaignière sur le site : TKD de Lasaignière – Bessans

En 1985, pour subvenir aux besoins de la petite école de ski, un très court téléski à perches fixes est installé en bordure de front de neige. Desservant une courte piste facile, cet appareil dénommé Baby permet ainsi aux débutants de faire des rotations à l’écart du téléski du Claret déjà plus difficile. Il permet d’évoluer sur un espace desservi par un téléski adapté aux premières glisses et une piste large et douce.

Image
Le téléski du Baby et sa piste d’apprentissage.

→ Reportage du téléski du Baby sur le site : TKF du Baby – Bessans

Le petit domaine alpin de Bessans restera tel quel de 1973 jusqu’en 2006 où la municipalité a dû faire des choix concernant l’avenir des remontées mécaniques. En effet, ces dernières commencent alors sérieusement à se faire vieilles et les grandes inspections ainsi que l’entretien courant sont alors des charges très onéreuses pour la commune.
Également, pour une station très orientée vers le ski nordique, le maintien du petit domaine alpin peut poser question. En effet, ce dernier est en pratique utilisé par les enfants souhaitant se faire plaisir mais ayant un niveau de ski souvent très limité.
C’est ainsi qu’en 2006 trois des quatre remontées mécaniques sont mises hors service. Le télésiège du Raclot et le téléski du Claret sont alors démontés et ferraillés, alors que le téléski de Lasaignière est quant à lui maintenu sur place mais non exploité. Le téléski du Baby, plus récent, est lui conservé et exploité.

En lieu et place des remontées mécaniques démontées, la station entreprend la construction d’un nouveau téléski à enrouleurs. Dénommé Claret, cet appareil prend son départ au même endroit que le télésiège du Raclot et monte jusqu’au pied de la petite falaise sur laquelle surplombe le téléski de Lasaignière. Ce dernier devient à partir de ce moment inaccessible en ski.
Cette rationalisation et cette réduction de l’espace du domaine alpin est volontairement entreprise par la commune permettant ainsi de pérenniser les pistes fréquentées essentiellement par des enfants débutants, et ce de manière proche du village et des habitations. Par la suite, d’autres investissements sont menés notamment dans la neige de culture permettant de garantir un enneigement correct suivant les saisons.

3 → Le téléski du Claret : l’appareil central

Construit en 2006, le téléski du Claret remplace ainsi deux remontées mécaniques permettant de rationaliser les appareils desservant les mêmes pistes, ce qui permet à la commune de diminuer de manière non négligeable les frais d’entretien et d’exploitation pour un si petit domaine skiable.
En 2006, les anciennes installations étaient devenues totalement obsolètes et inconfortables alors que le domaine est quasiment fréquenté que par des enfants débutants. Les anciens appareils datant de 1968 pour le téléski du Claret et de 1973 pour le télésiège du Raclot arrivaient alors en fin de vie et leur entretien devenait couteux, le télésiège devant subir de fréquentes grandes inspections dues à son âge. Voici les caractéristiques de ces appareils défunts depuis 2006 :

TKD du CLARET
Type d'installation : Téléski débrayable 1 place
Constructeur : Montaz-Mautino
Année de construction : 1968

TSF2 du RACLOT
Type d'installation : Télésiège fixe 2 places
Constructeur : Weber
Année de construction : 1973
Dénivelé : 170 m
Longueur développée : 450 m

Appareil principal du petit domaine skiable alpin de Bessans, le téléski du Claret s’adresse à tous les skieurs débutants ou non grâce à sa possibilité de lâcher à mi-parcours. Prenant son départ au pied du village et du front de neige, il permet d’effectuer des rotations sur des pistes de niveau facile à modéré.
Le téléski du Claret permet de donner accès à la totalité du domaine alpin de Bessans, du front de neige jusqu’au sommet.
Son arrivée est cependant trop basse pour rejoindre la gare aval du téléski abandonné de Lasaignière.
Pour desservir l’ensemble du domaine, la commune a opté pour un appareil de type téléski à enrouleurs, particulièrement adapté aux enfants débutants qui constituent la majorité de la clientèle du domaine alpin de Bessans.

Le téléski du Claret dessert :
- la piste verte « Baby » principalement desservie par le téléski du même nom.
- la piste bleue « Claret Droit » qui redescend au pied du téléski en le croisant.
- la piste bleue « Claret Gauche » qui redescend au pied du téléski sans le croiser.
Et voici la représentation du plan des pistes :

Image
Plan Atelier Pierre Novat.

4 → Infrastructures et ligne du téléski du Claret

Le téléski du Claret est la cinquième remontée mécanique construite à Bessans depuis 1968. Alors que les constructeurs Montaz-Mautino et Weber ont installé respectivement le téléski du Claret en 1968 et le télésiège du Raclot en 1973, c’est le constructeur isérois Poma qui a été retenu en 1985 pour la construction du téléski du Baby. En 2006, la commune de Bessans renouvelle sa confiance à Poma pour la fourniture du téléski à enrouleurs du Claret.
Poma a livré un téléski à enrouleurs de la gamme Lotus, fruit d’un développement commun entre Leitner et Poma.
L’appareil ne présente pas de particularité technique notable. Il permet tout de même une montée assez longue pour un appareil de ce type puisqu’il mesure environ 600 mètres de long, pour une montée à la vitesse de 2,8 mètres par seconde. Accueillant principalement des débutants, la vitesse de l’appareil est généralement plus faible que la vitesse nominale de l’appareil afin de faciliter la prise de la canne en gare aval ou son lâcher en gare amont.
Le débit de 800 personnes par heure est amplement suffisant pour sa fréquentation, bien qu’il soit très prisé lors des vacances d’hiver notamment par les écoles de ski.
Voici les principales caractéristiques techniques du téléski du Claret :

Caractéristiques administratives

TKE – Téléski à enrouleurs : CLARET
Maître d’œuvre : AIM
Maître d’ouvrage : Commune de Bessans
Exploitant : Commune de Bessans
Installation électrique : SEMER
Constructeur : Poma
Année de construction : 2006
Mise en service : 15 décembre 2006
Montant de l'investissement : 400 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,8 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 1706 m
Altitude gare amont : 1842 m
Dénivelé : 136 m
Longueur développée : 588 m
Longueur horizontale : 572 m
Pente moyenne : 23,09 %
Pente maximale : 36 %
Temps de trajet : 3 min 30 sec

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Lotus
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 45 kW
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 4500 daN
Pression nominale : 175,5 bars
Diamètre de poulie motrice-tension : 2000 mm

Type de gare amont : LSP
Diamètre de poulie retour : 3500 mm

Sens de montée : Gauche
Type d'embarquement : Axe de la ligne
Nombre de pylônes : 6
Type de véhicules : Sellettes à enrouleur
Dispositifs d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 96

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : Trefileurope
Date de pose : 2006
Diamètre du câble : 16 mm
Type de câblage : Lang
Composition : 6×7 fils
Résistance à la rupture : 19 640 daN

La gare aval

La gare aval est installée au pied du front de neige, à proximité immédiate des caisses de vente des forfaits. Elle est accessible directement aux skieurs venant à pied du village ou venant des pistes.
L’accès à la zone d’embarquement se fait en passant entre la cabane d’exploitation et la gare.
Côté conception, il s’agit d’une gare de type Lotus, ayant la particularité d’avoir sa poulie motrice plus petite que la largeur de la voie. Ainsi, de petites poulies placées horizontalement permettent la réduction de la voie vers la poulie motrice. La motorisation est placée sous la poulie motrice, dans un bloc réunissant le moteur et le réducteur. La tension est réalisée par un vérin hydraulique asservi à une centrale de tension.

Image
La gare aval et la cabane d'exploitation.

Image
La gare aval vue de la cabane d'exploitation.

Image
Situation de la gare aval sur le front de neige.

Image
La gare aval et l'accès à l'embarquement.

Image
Le bloc moteur et la poulie motrice.

Image
La gare aval vue dans son ensemble.

Image
La gare aval vue de profil.

Image
Vue globale de la zone d'implantation de la gare aval.

Image
Détail sur une poulie de réduction de la largeur de voie.

Image
La poulie motrice.

Image
Détail sur les balanciers de la gare aval.

Image
L'accumulateur hydraulique de tension.

Image
Le tableau des commandes.

La ligne

La ligne de l’appareil est assez longue pour un téléski à enrouleurs : elle mesure quasiment 600 mètres.
Alors que le début de la montée se fait en pente douce, la pente se raidi légèrement avant les pylônes 2 et 3. Juste après le pylône 3, un lâcher intermédiaire est présent afin de desservir la zone basse des pistes bleues desservies par le téléski. La pente, après s’être radoucie, se raidi de nouveau au niveau des pylônes 4 et 5 avant d’atteindre sa pente maximale au pylône 6 juste avant l’arrivée.
Les pylônes de l’appareil sont assez imposants à cause de la largeur de voie importante. Ils sont équipés de potences de décâblage ainsi que de passerelles d’entretien larges et confortables.

Poma a équipé la ligne de 6 pylônes, dont 4 supports et 2 supports/compressions comme ceci :
P1 : Support
P2 : Support
P3 : Support
P4 : Support/Compression
P5 : Support/Compression
P6 : Support

Image
La ligne vue depuis la gare aval.

Image
Portée G1-P1.

Image
Vue de derrière.

Image
P1 : Support.

Image
Portée P1-P2.

Image
P2 : Support.

Image
Tête du P2.

Image
Portée P2-P3.

Image
P3 : Support.

Image
Lâcher intermédiaire.

Image
Sortie de gauche du lâcher intermédiaire.

Image
Portée P3-P4.

Image
P4 : Support / Compression.

Image
Portée P4-P5.

Image
P5 : Support / Compression.

Image
Tête du P5.

Image
Tête du P5 vue de profil.

Image
Portée P5-P6.

Image
P6 : Support.

Image
Tête du P6.

Image
Arrivée en gare amont.

Image
Le dernier pylône et la ligne.

Image
La ligne vue depuis la gare amont.

La gare amont

La gare amont est située dans un renfoncement terrassé lors de la construction du téléski. Ce lieu est également l’arrivée de l’ancienne piste venant du téléski de Lasaignière, et qui fait office de chemin en période estivale.
La gare est de type retour fixe, avec une poulie à la largeur de la voie, ce qui la rend imposante. Elle est soutenue par deux fûts placés tous les deux côté descente permettant de dégager la place côté montée pour la sortie des usagers.
A noter que cette gare a été victime d’une coulée de neige lors de la saison 2017/2018, ce qui a plié l’armature de la gare et rendu le téléski hors-service une bonne partie de la saison.

Image
La gare amont vue de la zone de débarquement.

Image
La gare amont vue de profil.

Image
La gare amont vue dans son ensemble.

Image
La gare amont vue de derrière.

Image
La gare amont et le filet dans lequel vont les cannes des perches après les lâchers.

Image
La poulie de retour fixe.

Image
Vue globale de la zone d'implantation de la gare amont.

Image
La gare amont et le dernier pylône.

Les véhicules et pinces

Les véhicules sont de classiques sellettes construites par Leitner et disposant d’enrouleurs magnétiques permettant une remontée de l’agrès en douceur.
Les pinces sont fixes.

Image
Un enrouleur, sa suspente et sa pince fixe.

Image
Une perche sur le brin descendant vue en ligne.

Image
Croisement de deux perches en ligne.

Vues depuis les abords du téléski…

Quelques photos de ce téléski vu depuis les pistes qu’il dessert.

Image
La piste du Claret Gauche vue depuis la fin de la ligne.

Image
Au milieu de la piste du Claret Gauche.

Image
Le lâcher intermédiaire vu depuis la piste du Claret Gauche

Image
Arrivée au front de neige depuis la piste du Claret Gauche.

Image
Le milieu de la ligne vu depuis la piste du Claret Droit.

Image
Entre la piste du Baby et la piste du Claret Droit.

Image
La piste du Claret Gauche vue du front de neige.

5 → Claret, un appareil bien dimensionné et adapté...

Le téléski du Claret est aujourd’hui et depuis 2006 l’appareil principal du petit domaine alpin de Bessans. Construit dans une logique de rationalisation et d’économie, il a permis de supprimer deux anciennes remontées mécaniques coûteuses à l’entretien et à l’exploitation, mais aussi de recentrer la pratique du ski alpin sur les pentes les plus proches du village. Ces pentes sont particulièrement appréciées des enfants qui peuvent alors skier à leur niveau non-loin du village et de leurs parents qui peuvent ainsi les surveiller à distance.
En choisissant un téléski à enrouleurs comme axe principal, le téléski du Claret permet de transporter tout type de client de l’enfant débutant jusqu’au skieur adulte, et ce dans des conditions confortables et douces.
Aujourd’hui, le seul bémol de ce téléski est le lieu d’implantation de la gare amont, trop soumis à des coulées de neige possibles.
Mais il n’y a pas à dire, Claret est un appareil fait pour son rôle !

Image
Claret, l'appareil principal d'un domaine débutant.

Je tiens à remercier le personnel d’exploitation du téléski pour son accueil et sa gentillesse.

Photos : valcelouis
Texte et mise en page : valcelouis
Date des photos : 12 janvier 2019

© valcelouis – Tous droits réservés



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :