Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 08/01/2017 et mise à jour le 11/02/2020
(Mise en cache le 12/02/2020)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Saint Jean d’Aulps-La Grande Terche
  2. Le développement du Roc d’Enfer
  3. Lac, un appareil réservé uniquement à la liaison
  4. Ligne et infrastructures du téléski du Lac
  5. Lac, un court téléski pour une meilleure liaison


Saint Jean d’Aulps-La Grande Terche

La Grande Terche est une station de ski implantée à 940 mètres d’altitude sur la commune de Saint Jean d’Aulps.
Reliée à la station voisine de Bellevaux-La Chèvrerie, elle propose un domaine composé de 16 remontées mécaniques desservant 50 kilomètres de pistes (dont 2 noires, 10 rouges, 11 bleues et 6 vertes) entre 900 et 1800 mètres d'altitude. Tout comme sa voisine, Saint Jean d’Aulps fait partie du regroupement des Portes du Soleil et est accessible en ski bus depuis les autres stations qui composent ce domaine (Avoriaz, Morzine, etc…).

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Le développement du Roc d’Enfer

Les stations de la Grande Terche (Saint Jean d’Aulps) et de la Chèvrerie (Bellevaux) ouvrent respectivement leur premier domaine skiable en 1969 et 1971. Dans les deux stations, deux courts téléskis sont construits. En 1973, le télésiège débrayable de la Grande Terche et le téléski des Têtes sont installés du côté de Saint Jean d’Aulps. Cette chaîne permettait de rejoindre l’altitude de 1730 mètres depuis la station de la Grande Terche, située à 945 mètres.

Image
La gare aval du téléski du Cabri, qui est l’un des deux premiers appareils construits sur le domaine de la Chèvrerie (cliquez sur l’image pour afficher le reportage
dédié à cet appareil).

Image
Le départ du télésiège de la Grande Terche depuis celui de l’un des deux premiers téléskis de Saint Jean d’Aulps.

Image
Le plateau de la Grande Terche en 1975 vu depuis l’arrivée du télésiège éponyme. À gauche la gare aval du téléski des Têtes et à droite celui de la Terchette
(D.R).


En 1979, le domaine skiable de Saint Jean d’Aulps est largement agrandi par l’amont avec l’installation des télésièges à pinces fixes du Chargeau et de Graydon. Graydon dessert une piste bleue et une piste rouge dans la combe de Graydon, proposant de larges pentes bien enneigées. De l’autre côté, le télésiège du Chargeau permet de remonter au sommet du téléski des Têtes et ainsi de basculer sur le versant où est situé la station. Dès la construction de ces appareils, les stations de Saint Jean d’Aulps et de Bellevaux-La Chèvrerie lancent un projet pour agrandir leur domaine skiable.

Image
La gare aval du télésiège de Graydon (cliquez sur l’image pour afficher le reportage dédié à cet appariel).


En 1980, le télésiège de la Grande Terche évolue en télécabine à 4 places. 3 ans plus tard, le téléski du Lancherau est construit pour doubler le téléski des Têtes, dont le débit était insuffisant pour absorber les files d’attentes à son départ.
En 1987, le télésiège du Torchon et le téléski des Follys sont construits au bout de la vallée de la Chèvrerie pour rallier le col des Follys, à 1680 mètres d’altitude. Le télésiège du Torchon part à proximité d’un parking dédié aux skieurs à la journée, et à l’arrivée des pistes de liaison venant de Saint Jean d’Aulps. A l’arrivée du téléski des Follys, une longue piste rouge de 10 kilomètres permet de rejoindre le bas de la station de la Grande Terche : le circuit du « Roc d’Enfer » est ainsi bouclé !

Image
Le départ du téléski des Follys sur le domaine de la Chèvrerie (cliquez sur l’image pour afficher le reportage dédié à cet appareil).


Néanmoins, la piste rouge des Follys, qui fait la liaison entre la Chèvrerie et Saint d’Aulps étant plate sur sa partie basse, l’accès à la Grande Terche était ainsi peu pratique et pas facile à entretenir car la neige avait du mal à y tenir. C’est pourquoi en 2013, Saint Jean d’Aulps fait construire le téléski du Lac pour basculer sur la piste rouge de la Grande Terche depuis celle des Follys. Pour l’occasion, une nouvelle piste est créée pour rejoindre la piste rouge de la Grande Terche depuis le sommet du téléski du Lac. Depuis la fin de la saison 2013-2014, la partie basse de la piste rouge des Follys est abandonnée au profit du téléski du Lac.

Image
Un ancien plan des pistes du Roc d'Enfer avant la construction du téléski du Lac.


Notons que le téléski des Follys a été doublé au cours de l'été 2016 par un deuxième téléski sur le même tracé.

Lien vers le sujet traitant de la construction du téléski du Lac à l’été 213 : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=18532


Lac, un appareil réservé uniquement à la liaison

Le téléski du Lac permet de basculer sur le domaine skiable de Saint Jean d’Aulps depuis la fin de la piste rouge des Follys. L’appareil étant situé dans une forêt dense, aucune piste n’est desservie par rotation.
Ainsi, depuis son sommet seule la piste bleue du Lac est accessible et permet de rejoindre la piste rouge de la Grande Terche qui se termine au départ de la télécabine du même nom.

Image
Situation du téléski du Lac sur le plan des pistes du Roc d’Enfer.


Le téléski du Lac est issu de la gamme SOLIS Txxi (où xx est la puissance du moteur) de téléskis commune entre Leitner et Poma. Néanmoins, le matériel est entièrement fourni par l'italien Leitner, et les gares, pylônes et agrès sont standardisés.


Voici les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleurs : LAC
Maître d’œuvre : DCSA
Maître d’ouvrage : REMONTÉES MÉCANIQUES DE SAINT JEAN D’AULPS
Exploitant : SIVU ROC D’ENFER
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2013

Caractéristiques d’exploitation

Saison d’exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne (Transport simultané d'un adulte et d'un enfant sur le même agrès autorisé)
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d’exploitation : 3 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1158 m
Altitude amont : 1237 m
Dénivelé : 78,8 m
Longueur développée : 569 m
Longueur horizontale : 556 m
Longueur de la piste : 523 m
Pente moyenne : 14,17 %
Pente maximale : 19,7 %
Temps de trajet : 3 minutes 10 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : SOLIS TS30i
Diamètre des poulies motrice et retour : 2500 mm
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 30 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 3800 daN
Pression nominale : 112 bars
Type de gare amont : Retour-fixe
Nombre de pylônes : 5

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches à enrouleurs Poma
Nombre de véhicules/suspentes : 69
Espacement : 16,62 secondes
Dispositif d’accouplement : Pince fixe

Caractéristiques du câble

NOTE : câble raccourci de 2 mètres en 2015 par Coppel.

Fabricant : REDAELLI
Diamètre du câble : 16 mm
Type de câblage : Lang à droite
Type d'âme : Textile
Composition : 6x7 fils
Pas de câblage : 115 mm
Pas de toronage : 53 mm
Section du câble : 120 mm²
Section du toron : 20 mm²
Résistance à la rupture : 21 100 daN


Ligne et infrastructures du téléski du Lac

La gare aval

La gare aval est située à 1158 mètres d’altitude, à l’arrivée de la piste rouge des Follys. On retrouve ici une station motrice-tension SOLIS TS30i.

Image
La gare aval dans son environnement vue depuis la piste rouge des Follys.

Image
Depuis l’entrée de la file d’attente.

Image
Vue arrière.


Au niveau technique, la gare aval assure la mise en mouvement et la tension du câble. Un bloc moteur-réducteur est placé directement sous la poulie. L'ensemble est monté sur un lorry raccordé à un vérin hydraulique qui assure la tension de ligne.

Image
L’ensemble moteur-réducteur-poulie motrice.

Image
Le balancier de sortie de la gare aval et le lorry juste en dessous.

Image
Retour sur la gare aval.



La ligne

La ligne du téléski du Lac est courte avec ses 569 mètres de longueur développée. La montée est facile sans pentes abruptes. A la sortie de la gare aval, une courte pente est imprimée. Entre les pylônes 1 et 3, la ligne est quasiment plate puis après l’ouvrage numéro 3, se présente la montée finale, très régulière.

Poma a ainsi équipé la ligne de 5 pylônes supports :

  • P1 : 2S/2S
  • P2 : 2S/2S
  • P3 : 2S/2S
  • P4 : 2S/2S
  • P5 : 6S/6S

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Ultime portée.

Image
P5.



La gare amont

La gare amont est située à 1237 mètres d’altitude, en lisière de forêt. C’est une station retour fixe "lâcher long" qui intègre des balanciers 2C de part et d’autre de la poulie retour.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
La partie haute de la gare amont.

Image
De plus bas.

Image
Vue dans son environnement.



Véhicules et pinces

Le téléski du Lac est équipé de 69 perches à enrouleurs Poma. Elles sont reliées au câble par des pinces fixes.

Image
Une perche à enrouleurs en ligne.



Lac, un court téléski pour une meilleure liaison

Le téléski du Lac est un appareil indispensable sur le domaine du Roc d’Enfer car il permet de rejoindre le domaine de Saint Jean d’Aulps depuis la piste des Follys venant de la Chèvrerie. Ainsi, en raison de sa situation en chaîne avec les téléskis des Follys, Lac n’est pas trop fréquenté et on n’y attend jamais très longtemps.
Lac est donc une réussite car il permet aux skieurs d’éviter l'ancienne partie basse de la piste des Follys, plate et dont il était parfois difficile d’assurer un enneigement suffisant. Il permet ainsi aux stations du Roc d’Enfer de sécuriser la liaison dans le sens La Chèvrerie → La Grande Terche.

Image
Lac, un court téléski essentiel pour le circuit Roc d’Enfer.


Je tiens à remercier l’alexois pour les photos et Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : l’alexois
Date des photos : 21 février 2016.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :