En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKE du Pré du Vas

Bonneval-sur-Arc (Haute Maurienne Vanoise)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Le téléski du Pré du Vas a remplacé en 2017 deux téléskis qui devenaient inadaptés. Il assure la desserte de l'espace débutant entre les deux villages.

Année de construction : 2017

Remplace les appareils suivants : Suivre la discussion sur le forum



Auteur de ce reportage : valcelouis
Section écrite le 21/05/2018 et mise à jour le 03/06/2018
(Mise en cache le 03/06/2018)

TKE du Pré du Vas – Bonneval-sur-Arc
Poma – 2017


Image


Au sommaire de ce reportage :

1 → Bienvenue à Bonneval-sur-Arc !
2 → Historique
3 → Situation sur le domaine skiable
4 → Infrastructures et ligne
5 → Conclusion


1 → Bienvenue à Bonneval-sur-Arc !

Bonneval-sur-Arc est une commune de Savoie située au fin fond de la vallée de la Haute-Maurienne, dans le parc naturel de la Vanoise. Ce village, logé au pied d’un ensemble glaciaire et de hauts sommets, a su préserver son authenticité et est classé parmi les Plus beaux villages de France.
Grâce à son altitude (1850 mètres au pied des pistes), l’enneigement y demeure conséquent durant toute la saison hivernale. On peut donc pratiquer le ski alpin sur le domaine skiable jusque début mai, et en ski de randonnée jusqu’en Juin. Les 25 pistes s’étendent jusqu’à 3005 mètres d'altitude, et sont desservies par une dizaine de remontées mécaniques.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^

2 → Historique

Les débuts du ski alpin à Bonneval-sur-Arc remontent à 1968. Cet été là, la station de Bonneval-sur-Arc a fait construire le télésiège biplace du Vallonet le téléski du Chalençon, tous les deux issus du constructeur français Poma. Le Vallonet partait de la station pour rejoindre le plateau du Criou tandis que le Chalençon permettait quant à lui de desservir un espace débutant sur le plateau du Criou, à l’arrivée du télésiège du Vallonet.
A l’été 1969, soit un an après la construction des deux premières remontées mécaniques, la station entreprend la construction d’un petit téléski à proximité immédiate du village. Dénommé Pré du Vas, cet appareil va connaître et va participer à la création et au développement d’un second village nommé Tralenta. Entre les deux villages restera la prairie desservie par le téléski du Pré du Vas, où l’apprentissage du ski alpin en devient le lieu privilégié à l’écart du reste du domaine skiable d’altitude. Cette petite zone se révèle très pratique puisqu’elle est très accessible depuis les deux villages situés de part et d’autre de la prairie.
Voici les principales caractéristiques techniques de cet appareil défunt depuis 2017 :

TKF du PRE DU VAS
Type d'installation : Téléski fixe 1 place
Constructeur : Poma
Année de construction : 1969
Débit : 275 p/h
Vitesse d'exploitation : 1,2 m/s
Dénivelé : 10 m
Longueur développée : 85 m

Voici quelques clichés de cette ancienne installation :

Image
La gare aval de l'ancien téléski du Pré du Vas.

Image
La gare amont de l'ancien téléski du Pré du Vas.

→ Reportage du téléski du Pré du Vas sur le site : TKF du Pré du Vas – Bonneval-sur-Arc

En 1977, un second téléski est ajouté à la prairie permettant d’élargir l’espace débutant plus près du vieux village. En desservant une piste légèrement plus difficile, il est la suite logique au téléski du Pré du Vas et permet aux plus jeunes d’assurer des rotations non loin des habitations.
Voici les principales caractéristiques techniques de cet appareil défunt depuis 2017 :

TKD de PECHAILLET
Type d'installation : Téléski débrayable 1 place
Constructeur : Poma
Année de construction : 1977
Débit : 700 p/h
Vitesse d'exploitation : 2,57 m/s
Dénivelé : 30 m
Longueur développée : 187 m

Voici quelques clichés de cette ancienne installation :

Image
La gare aval de l'ancien téléski de Péchaillet.

Image
La gare amont de l'ancien téléski de Péchaillet.

→ Reportage du téléski de Péchaillet sur le site : TKD de Péchaillet – Bonneval-sur-Arc

Egalement en 1977, un autre téléski débrayable est installé juste au-dessus du village de Tralenta au niveau de l’ancien départ du télésiège biplace du Vallonet pour y desservir la fin de la piste Polo Boniface. Etant moins fréquenté que les trois autres téléskis débutants du domaine, il permettait, dans une moindre mesure, de disperser un peu mieux les débutants sur le domaine. Notons que ce petit téléski a été reconstruit en 1988 à partir d’éléments neufs et récupérés, en même temps que le remplacement du télésiège du Vallonet par un appareil quatre places.
Dernier investissement en date sur la prairie débutante entre les deux villages : en 2006, l’ESF installe un tapis débutant destiné aux Piou Piou qui peuvent ainsi apprendre et faire leur première descente dans un espace totalement clos et sécurisé.
A l’été 2017, la régie des remontées mécaniques de Bonneval-sur-Arc entreprend la restructuration des espaces débutants en bas du domaine. Tous les téléskis sont démontés, à savoir le Péchaillet et le Pré du Vas, mais aussi celui de la Pierre Fendue. Sur la prairie centrale, alors que les anciens appareils desservaient chacun une piste, un nouvel appareil à enrouleurs (présenté dans ce reportage) est construit légèrement plus au centre de la prairie et dessert désormais deux pistes, une de chaque côté. Et du côté de la Pierre Fendue, un nouvel appareil à enrouleurs est construit sur un axe sensiblement différent afin de desservir deux pistes à l’écart de la fréquentée piste Polo Boniface, permettant ainsi de séparer les skieurs débutants et ceux aguerris.
→ Revue en entier du chantier sur le forum : Construction TKE Pré du Vas & Pierre Fendue (2017)

Techniquement, la régie des remontées mécaniques de Bonneval-sur-Arc a confié la construction de ces deux nouveaux appareils au constructeur Poma. Les appareils neufs ont en partie été financés par la région qui participe ainsi au développement et à la sauvegarde des petites stations de montagne.
Le téléski du Pré du Vas est issu de la gamme Solis développée en commun entre Poma et Leitner. Il s’agit d’un appareil standard et identique au téléski de Pierre Fendue construit la même année.

3 → Situation sur le domaine skiable

Situé sur la prairie centrale entre le vieux village et le village de Tralenta, le téléski du Pré du Vas assure la desserte de tout le secteur qui est composé de deux pistes très faciles destinées aux débutants. Un tapis à bande est installé chaque hiver non loin de la gare aval du téléski pour les plus petits.
Le téléski du Pré du Vas dessert :
- la piste verte « Corneille » accessible en sortant à droite à l’arrivée et revenant au pied du téléski.
- la piste verte « Mésange » accessible en sortant à gauche à l’arrivée et revenant au pied du téléski.
Et voici la représentation du plan des pistes :

Image
Plan Kaliblue.

4 → Infrastructures et ligne

Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives

TKE – Téléski à enrouleurs : PRE DU VAS
Maître d’œuvre : CNA
Maître d’ouvrage : Régie des remontées mécaniques de Bonneval-sur-Arc
Exploitant : Régie des remontées mécaniques de Bonneval-sur-Arc
Installation électrique : SEMER
Constructeur : Poma
Année de construction : 2017
Mise en service : 22 décembre 2017

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 1797 m
Altitude gare amont : 1808 m
Dénivelé : 11 m
Longueur développée : 138 m
Longueur horizontale : 138 m
Pente moyenne : 11 %
Pente maximale : 12,7 %
Temps de trajet : 0 min 55 sec

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Solis T22
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 22 kW
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 1418 daN
Pression nominale : 73 bars
Diamètre de poulie motrice-tension : 2500 mm

Type de gare amont : Lâcher à distance
Diamètre de poulie retour : 2500 mm

Sens de montée : Droite
Type d'embarquement : Axe de la ligne
Nombre de pylônes : 2
Type de véhicules : Sellettes à enrouleur
Dispositifs d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 26

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : Arcelor Mittal
Date de pose : 2017
Diamètre du câble : 16 mm
Type de câblage : Lang
Composition : 6×7 fils

La gare aval

La gare aval est située non loin de la route de la vallée faisant au sein de Bonneval-sur-Arc la liaison entre les deux villages. Son implantation la rend accessible par gravitation depuis toute la prairie, ce qui est très pratique pour tous les skieurs souhaitant rejoindre le téléski.
La gare aval est une classique gare Solis assurant les fonctions de mise en mouvement et de tension du câble. Le moteur de faible puissance est très silencieux, ce qui est fort appréciable pour les riverains situés non loin.
L’accès au téléski se fait entre la cabane du personnel d’exploitation et la gare, en ligne droite. Malgré l’absence de bornes de contrôle des forfaits, le personnel peut être amené à demander la présentation du titre de transport.

Image
La gare aval vue depuis le centre de la prairie.

Image
La gare aval vue dans son ensemble.

Image
La partie motrice montée sur lorry.

Image
Le bloc moteur, le réducteur et la poulie motrice.

Image
La gare aval et la zone d'embarquement.

Image
Le vérin de tension hydraulique.

Image
Accès à l'embarquement.

Image
La coque abritant le bloc moteur.

Image
Le tableau de commande.

La ligne

La ligne est très régulière et assez plate tout au long de la montée. Ainsi, elle n’est pas très difficile et permet aux débutants une montée sans problèmes. La gare aval imprime la montée légère et le premier pylône permet de stabiliser la hauteur des perches. S’en suit une longue portée où passe en-dessous le chemin reliant les deux villages (visible en été). La toute fin de la ligne est légèrement plus pentue que le reste mais reste très facile.

Poma a équipé la ligne de 2 pylônes, dont 1 support et 1 support/compression (montée à droite et descente à gauche) :
P1 : Support | Support
P2 : Support/Compression | Support/Compression

Image
L'ensemble de la ligne vu depuis la gare aval.

Image
Portée G1-P1.

Image
La gare aval vue du début de la ligne.

Image
P1 : Support.

Image
Portée P1-P2.

Image
P2 : Support / Compression.

Image
Tête du P2.

Image
Le P2 vu depuis l'aire de débarquement.

Image
Arrivée en gare amont.

Image
La fin de la ligne.

La gare amont

La gare amont se résume à un lâcher à distance, permettant aux sellettes de se rembobiner en entier avant d’effectuer le demi-tour. Dès que l’usager franchit le dernier pylône de la ligne, il doit lâcher la sellette et se diriger vers une des deux pistes desservies par le téléski.
La gare en elle-même est située en contre-bas de la route montant au col de l’Iseran. Elle est de type retour fixe et n’assure que le retournement des agrès.

Image
La gare amont vu au loin côté droit.

Image
La gare amont vue de près côté droit.

Image
L'aire de débarquement et la sortie à droite.

Image
La gare amont vue au loin côté gauche.

Image
La gare amont vue de près côté gauche.

Image
L'aire de débarquement et la sortie à gauche.

Les véhicules et pinces

Les véhicules sont de classiques sellettes construites par Poma et disposant d’enrouleurs magnétiques permettant une remontée de l’agrès en douceur.
Les pinces sont fixes.

Image
Une sellette sur le brin descendant.

Image
Un enrouleur, sa suspente et sa pince fixe.

Vues depuis les abords du téléski…

Quelques photos de ce téléski vu depuis les pistes qu’il dessert.

Image
Vue de la piste verte Corneille.

Image
Vue sur l'ensemble de la prairie.

Image
Le P1 vu depuis les pistes.

5 → Conclusion

Le remplacement de deux téléskis, bien que l’on puisse en penser qu’il s’agit de quelque chose de négatif, a montré tout son sens sur la prairie centrale de Bonneval-sur-Arc. En effet, en rationalisant les remontées mécaniques sur ce secteur, la régie des remontées mécaniques de Bonneval-sur-Arc offre désormais bien plus de sécurité aux skieurs en séparant les activités de luge et de ski alpin. De plus, en passant de deux à un seul téléski, le domaine skiable pérennise l’activité du ski entre les deux villages en limitant les coûts liés à l’exploitation et à la maintenance tout en desservant deux pistes faciles et idéales pour les débutants. Bonneval-sur-Arc a su moderniser cet espace d’apprentissage, et nul doute qu’il saura trouver ses clients !

Image
Pré du Vas, un téléski fait pour desservir la prairie.

Je tiens à remercier le personnel d’exploitation du téléski pour son accueil et sa gentillesse.

Photos : valcelouis
Texte et mise en page : valcelouis
Date des photos : 27 février 2018

© valcelouis – Tous droits réservés



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :