En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKE du Saint-Pierre

Val Cenis (Haute Maurienne Vanoise)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Le téléski du Saint-Pierre est situé le long de la piste verte du Mollard sur le secteur débutant de Lanslevillard. Parallèle à la fin du télésiège de la Colomba, il est très prisé des écoles de ski et des jeunes enfants pour son caractère débutant.

Année de construction : 2010

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



Auteur de ce reportage : valcelouis
Section écrite le 13/04/2018 et mise à jour le 19/04/2018
(Mise en cache le 20/04/2018)

TKE du Saint-Pierre – Val Cenis
Doppelmayr – 2010


Image


Au sommaire de ce reportage :

1 → Bienvenue à Val Cenis !
2 → Historique
3 → Situation sur le domaine skiable
4 → Infrastructures et ligne
5 → Conclusion


1 → Bienvenue à Val Cenis !

Val Cenis est une station de ski alpin située dans la vallée de Haute-Maurienne en Savoie (73). Ce domaine est constitué à la base de deux villages : Lanslebourg qui est le chef-lieu du canton et Lanslevillard. Ils sont distants d’à peu près 2 kilomètres et au milieu se trouve un hameau qui s’agrandit d’années en années et qui s’appelle Val Cenis les Champs. Depuis 2008, un troisième village, toujours dans la vallée de la Haute-Maurienne mais en dessous de Lanslebourg, s’est attaché au domaine de Val Cenis grâce à une chaîne de remontées mécaniques et de pistes : il s’agit de Termignon-la-Vanoise. Le point Culminant du domaine est la Met à 2800 mètres d’altitude et à 2100 mètres se trouve le col du Mont Cenis et son lac, très fréquentés en été grâce à une route, la D1006, qui y monte depuis Lanslebourg.
Côté remontées mécaniques, le domaine dispose de 28 remontées mécaniques desservant 125 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^

2 → Historique

A l’été 1983, Val Cenis se lance dans un grand plan de constructions de nouvelles remontées mécaniques, permettant d’agrandir et de fluidifier le domaine skiable. A l’époque, la première télécabine est construite (Vieux Moulin), deux télésièges biplaces sont installés (Madeleine & Pré du Bois) et un téléski (Saint-Pierre).
Le téléski du Saint-Pierre avait un rôle particulièrement débutant puisqu’il permettait la desserte du haut du secteur des Terres Grasses, zone particulièrement propice à l’apprentissage du ski par de larges pistes vertes adaptées. Mais ce n’est pas tout, Saint-Pierre avait aussi un rôle d’ascenseur puisqu’il faisait suite au télésiège du Clot, partant du front de neige de Lanslevillard et s’arrêtant à un endroit où il était possible de rejoindre le téléski du Saint-Pierre. Il était ainsi le deuxième maillon de la chaîne permettant de rallier le front de neige de Lanslevillard à la zone de Planchamp, d’où l’accès à Val Cenis le Haut était possible.
Ainsi, notamment le soir, le téléski était très souvent saturé par les skieurs voulant rentrer sur Val Cenis le Haut et venant du reste du domaine skiable (sauf depuis la piste de l’Arcelle).
Voici les caractéristiques de cet appareil démonté en 2010 :

TKD du SAINT-PIERRE
Type d'installation : Téléski débrayable 1 place
Constructeur : Poma
Année de construction : 1983
Débit : 570 p/h
Vitesse d'exploitation : 2 m/s
Dénivelé : 80 m
Longueur développée : 640 m

Voici quelques clichés de cette ancienne installation :

Image
La gare aval de l’ancien téléski du Saint-Pierre (© www.ski-valcenis.net).

Image
La ligne de l’ancien téléski du Saint-Pierre (© www.ski-valcenis.net).

Image
La gare amont de l’ancien téléski du Saint-Pierre (© www.ski-valcenis.net).

→ Reportage du téléski du Saint-Pierre sur le site : TKD du Saint-Pierre – Val Cenis

Le débit limité de ce téléski en faisait un point noir du domaine skiable, et étant si prisé par les skieurs désirant retourner à Val Cenis le Haut, les débutants ne pouvaient l’utiliser dans des conditions optimales.
De plus, la glissière du téléski étant courte, le téléski fonctionnait avec un maximum de perches mais ce nombre était trop limite à la vue de sa fréquentation. Il en résultait que, par moments, la glissière ne comportait plus de perches disponibles car elles étaient toutes en ligne.
En 2010, cette situation devient du passé. L’exploitant du domaine skiable procède au démantèlement de tous les appareils du secteur des Terres Grasses, à savoir les télésièges du Saint-Génix et du Clot, mais aussi des téléskis du Pont Noir et du Saint-Pierre. Et au lieu de tout remplacer sur les tracés identiques, la station en profite pour rationaliser le nombre de remontées mécaniques sur le secteur et réorganiser les flux. Ainsi, un unique télésiège débrayable 6 places et construit en remplacement de la chaîne du télésiège du Clot et du téléski du Saint-Pierre pour relier le front de neige de Lanslevillard et la zone de Planchamp, et les téléskis du Pont Noir et du Saint-Pierre sont chacun remplacés et destinés uniquement aux débutants suite à la nouvelle gestion des flux sur le secteur.
Si le téléski du Pont Noir est remplacé sur son tracé quasiment à l’identique, celui du Saint-Pierre garde le même axe de la ligne mais voit sa gare aval remontée de plusieurs mètres, la gare amont étant en lieu et en place de l’ancienne. Garder la gare aval au même endroit n’aurait pas été possible puisque ce lieu est désormais en plein passage de la piste du Mollard, et le télésiège du Clot n’étant plus là, il n’y avait aucune raison de descendre si bas.
→ Revue en entier du chantier sur le forum : Construction TSD6 Colomba & TKE Pont Noir & Saint-Pierre (2010)

Le téléski a été construit par le bien connu fournisseur de la majorité des appareils de Val Cenis depuis les années 2000 : Doppelmayr. C’est ce même constructeur qui a également été retenu pour la réalisation la même année du télésiège de la Colomba et du téléski du Saint-Pierre. Le constructeur a livré un appareil standard de sa gamme des téléskis à enrouleurs MTDS. Les éléments standardisés font de cet appareils une remontée mécanique très silencieuse et très discrète dans son environnement.

3 → Situation sur le domaine skiable

Le téléski du Saint-Pierre prend son départ à proximité immédiate du ruisseau de l’Arcelle, sur une petite bute créée à l’occasion du téléski et qui surplombe l’accès au premier pont permettant de faire la jonction entre le secteur des Terres Grasses et le reste du domaine skiable. La ligne est parallèle au télésiège de la Colomba et dessert ainsi la même zone de ski que ce dernier. L’accès au télésiège de l’Arcelle est réalisé par gravité, de même pour aller au front de neige de Val Cenis le Haut.
Le téléski du Saint-Pierre dessert :
- la piste verte « Mollard » qui redescend au front de neige de Lanslevillard, et donc au pied du téléski.
Et voici la représentation du plan des pistes :

Image
Plan Atelier Pierre Novat.

Image
Plan Atelier Pierre Novat.

4 → Infrastructures et ligne

Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives

TKE – Téléski à enrouleurs : SAINT-PIERRE
Maître d’œuvre : DCSA
Maître d’ouvrage : SEM du Mont Cenis (SE2MC)
Exploitant : SEM du Mont Cenis (SE2MC)
Installation électrique : SEIREL Automatismes
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2010
Mise en service : 3 décembre 2010

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 540 personnes/heure (770 personnes/heure à terme)
Vitesse d'exploitation : 2 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 1576 m
Altitude gare amont : 1631 m
Dénivelé : 55 m
Longueur développée : 355 m
Longueur horizontale : 300 m
Pente moyenne : 15,49 %
Pente maximale : 20 %
Temps de trajet : 3 min 00 sec

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : MTDS
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 30 kW
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 3400 daN
Pression nominale : 127 bars
Diamètre de poulie motrice-tension : 2000 mm

Type de gare amont : Lâcher à distance
Diamètre de poulie retour : 2000 mm

Sens de montée : Gauche
Type d'embarquement : Axe de la ligne
Nombre de pylônes : 4
Type de véhicules : Sellettes à enrouleur
Dispositifs d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 55

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : Arcelor Mittal
Date de pose : 2010
Diamètre du câble : 16 mm
Type de câblage : Lang
Composition : 6×7 fils
Résistance à la rupture : 17200 daN

La gare aval

La gare aval est situé au bord du ruisseau de l’Arcelle. Elle surplombe l’accès au pont menant aux autres fronts de neige du domaine skiable.
La cabane de l’opérateur est située en arrière de la gare, juste à côté de la file d’attente. L’accès de fait directement depuis la piste du Mollard. L’embarquement s’effectue dans l’axe de la ligne.
La gare aval assure la mise en mouvement ainsi que la tension du câble. C’est une gare tout à fait standard sans particularité notable.

Image
Vue d'ensemble de la gare aval, sur fond de la Dent Parrachée.

Image
La gare aval et la zone d'embarquement.

Image
La gare aval vue de derrière avec la cabane d'exploitation.

Image
La gare aval vue depuis la piste du Clot.

Image
Vue de l'ensemble monté sur lorry.

Image
En blanc la centrale de tension pilotant le vérin hydraulique.

Image
Le vérin de tension et les galets en sortie de gare.

La ligne

La ligne du téléski est très régulière mais c’est aussi la plus longue de tous les téléskis à enrouleurs du domaine skiable tout en restant courte : 355 mètres. Elle est parallèle tout au long de la montée avec le ruisseau de l’Arcelle situé à sa droite, et avec la fin de la ligne du télésiège de la Colomba situé à sa gauche.
En période de vacances scolaires, et donc en période où l’affluence est la plus marquée, le téléski fonctionne souvent à vitesse maximale, qui est cependant tout à fait adaptée au rôle débutant de l’appareil : 2 mètres/seconde. En cas de besoins et/ou de faible affluence, l’appareil est alors exploité à une vitesse plus réduite.

Doppelmayr a équipé la ligne de 4 pylônes supports (montée à gauche et descente à droite) :
P1 : Support | Support
P2 : Support | Support
P3 : Support | Support
P4 : Support | Support

Image
La ligne vue depuis la gare aval.

Image
Portée G1-P1.

Image
La gare aval depuis le début de la ligne.

Image
P1 : Support.

Image
Portée P1-P2.

Image
P2 : Support.

Image
Tête du P2.

Image
Portée P2-P3.

Image
P3 : Support.

Image
Portée P3-P4.

Image
P4 : Support.

Image
Portée P4-G2.

Image
Arrivée en gare amont.

La gare amont

La gare amont est un simple lâcher à distance. Ce type de gare a été choisi afin de laisser un maximum de temps à l’agrès de s’enrouler après le lâcher par l’utilisateur. L’installation du lâcher à distance a été possible ici puisque la place disponible en arrière de la gare le permettait. La gare amont est ainsi située au bord de la fin de la piste de l’Arcelle.
La sortie s’effectue uniquement vers la gauche, où l’accès à la piste du Mollard est direct. L’accès au télésiège de l’Arcelle se fait en ayant contourné la gare amont du télésiège de la Colomba.

Image
La zone de débarquement.

Image
La gare amont vue depuis la zone de débarquement.

Image
La zone d'enroulement des sellettes.

Image
La gare amont vue de derrière.

Image
La gare amont vue depuis la piste de l'Arcelle.

Les véhicules et pinces

Les véhicules sont de classiques sellettes construites par Doppelmayr et disposant d’enrouleurs magnétiques permettant une remontée de l’agrès en douceur.
Les pinces sont fixes.
Suite à une coulée de boue ayant emportée et détruit les sellettes d’origine, Doppelmayr a fourni de nouvelles sellettes identiques en 2015.

Image
Un enrouleur, sa suspente et sa pince fixe.

Vues depuis les abords du téléski…

Quelques photos de ce téléski vu depuis la piste qu’il dessert.

Image
La quasi-totalité de la ligne vue depuis la piste du Mollard.

Image
La piste verte du Mollard, zone d'apprentissage et de ski facile.

5 → Conclusion

En conclusion, le remplacement du téléski du Saint-Pierre sur un tracé plus court a permis de redonner à cet appareil le caractère débutant qu’il avait perdu. Le télésiège de la Colomba a aujourd’hui récupéré tous les skieurs désirant passer sur le secteur en transit, et redonne ainsi un sens aux appareils débutants du secteur.
Cela se traduit aujourd’hui par un téléski du Saint-Pierre moins chargé qu’avant la restructuration du secteur, adapté du point de vue du confort et de la vitesse mais aussi tranquille sur un secteur fait pour l’apprentissage du ski facile. Le bord de la piste du Mollard est régulièrement sécurisé à l’écart des skieurs se rendant au front de neige de Lanslevillard, permettant d’apprendre le ski dans les meilleures conditions.

Image
Saint-Pierre, un appareil débutant par excellence.

Je tiens à remercier le personnel d’exploitation du téléski pour son accueil et sa gentillesse.

Bannière : Jacky Carlingue
Photos : valcelouis
Texte et mise en page : valcelouis
Date des photos : 15 février 2017 et 1 mars 2018

© valcelouis – Tous droits réservés



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :