Localisation(s)
Photo

 TKE Färrich

Belalp - Blatten

Von Roll

T2 ES
Description rapide :
L'un des derniers téléskis construits par Von Roll, permettant le retour au domaine depuis la piste Aletschbord et l'hôtel Belalp.

Année de construction : 1995

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Nico05
Section écrite le 04/02/2024 et mise à jour le 05/02/2024
(Mise en cache le 05/02/2024)

Découvrez le :

Image


Sommaire


  1. Blatten, Belalp
  2. Situation du téléski de Färrich
  3. Rapide historique de Belalp
  4. Rôle et infrastructure du téléski de Färrich
  5. Caractéristiques
  6. La remontée en images
  7. Conclusion, liens et informations utiles


Blatten, Belalp

La région de Blatten-Belalp est située dans le Haut-Valais, à quelques kilomètres de la ville de Brig et du portail nord du tunnel ferroviaire du Simplon. Le village de Blatten est installé à une altitude de 1322 mètres et constitue le cœur de la région Blatten-Belalp. Niché 700 mètres plus haut, le hameau de Belalp constitue le front de neige d’altitude de Blatten et est uniquement accessible en téléphérique et télécabine durant la saison hivernale. La région de Belalp offre une vue splendide sur le glacier de l’Aletsch, le Cervin ou encore la chaîne des Mischabels.

Blatten-Belalp propose 40 kilomètres de pistes de ski alpin qui s'échelonnent entre 1322 mètres et 3112 mètres. Orientées plein sud, les pistes sont desservies par un téléphérique, une télécabine, deux télésièges débrayables, un télésiège fixe et plusieurs téléskis, dont le dernier téléski bicâble existant ! Les pistes s’adressent aussi bien aux débutants qu’aux skieurs plus expérimentés. A côté du ski, la destination Blatten-Belalp propose également une longue piste de luge avec plus de 700 mètres de dénivelé. (Kilano18)

Image


Situation du téléski de Färrich

Le téléski se situe sur la commune de Naters, district de Brigue, en Haut-Valais. Plus précisément, l'installation se dresse à l'est du domaine skiable de Blatten-Belalp. Sa station aval est érigée aux abords des mayens de Lüsga, tandis que sa station amont se dresse dans la pente au lieu-dit Färrich, à l'est du petit lac de Lüsga.

Image
Situation sur le plan des pistes de Belalp.

Image
Situation avec zoom sur le secteur concerné.

Image
Situation sur la carte nationale (image tirée de Swisstopo).


Rapide historique de Belalp

Le premier téléphérique conduisant du petit village de Blatten à l'alpage de Belalp a ouvert en 1954. L'installation Habegger à cabine 10 places n'était alors ouverte que l'été. La première installation destinée aux sports d'hiver est un téléski construit au village de Blatten. Le développement du plateau de Belalp pour le ski débute en 1963 avec la construction par Skima du téléski de Schönbiel. L'alpage de Belalp commence alors à se développer peu à peu avec la construction de chalets et l'arrivée de touristes. Pour faire face à l'augmentation du flux de passagers, le petit téléphérique est remplacé par un téléphérique monovoie Habegger en 1972. Mais le débit étant encore insuffisant, une seconde cabine y sera ajoutée en 1979. En 1972, le téléski du Sparrhorn est construit. Entre 1974 et 1979, le téléski de Schönbiel est remplacé par deux téléskis Habegger parallèles. En 1979 toujours, le court téléski du Sparrhorngrat est érigé, suivi en 1982 du mythique téléski du Hohstock, fourni par Küpfer et possédant deux câbles. L'offre s'étoffe en 1986 avec la réalisation du téléski de Fleschtola, puis des deux petits skilifts de Stafel et Färrich respectivement en 1989 et 1995.
Commence alors la phase de modernisation du domaine avec le remplacement des téléskis de Schönbiel en 1997 par le télésiège débrayable de Kelchbach sur le même tracé. La même année est créé le court télésiège fixe de Bruchegg. S'ensuit en 2006 le remplacement des téléskis Sparrhorn et Fleschtola par le télésiège débrayable du Sparrhorn.
Enfin, entre 2012 et 2013, le téléphérique est profondément rénové et la télécabine de Chiematte est inaugurée sur un tracé inédit.

Rôle et infrastructure du téléski de Färrich

Le téléski de Lüsga-Färrich, que l'on appelle uniquement Färrich dans l'usage courant, a été en 1995 l'une des dernières installations construites par la renommée maison bernoise Von Roll. En effet, une année plus tard soit en 1996, la section remontées mécaniques de la firme helvétique a été cédée au groupe autrichien Doppelmayr, notamment en raison des soucis financiers rencontrés suite à la construction du 3S Alpin Express de Saas-Fee. Toujours est-il que les Belalp Bahnen ont à l'époque choisi de faire confiance à Von Roll, puisque ce dernier était le successeur de Habegger, constructeur ayant équipé Belalp depuis toujours.
Le téléski a été construit pour deux raisons : la première est de faciliter l'accès au domaine skiable pour les clients du grand hôtel de Belalp, grande bâtisse excentrée au charme ancien et située sur un belvédère panoramique donnant notamment la vue sur le glacier d'Aletsch. L'hôtel ayant été profondément rénové en 1993, il est probable qu'il n'ouvrait pas l'hiver avant cette date. Par la même occasion, les propriétaires et locataires de chalets de vacances excentrés, au hameau de Lüsga et dans ses environs, ont bénéficié de cet accès facilité aux pistes.
La seconde raison justifiant l'installation de ce téléski est de permettre le retour au domaine skiable après avoir skié sur la piste Aletschbord. En effet, avant la construction du téléski, il fallait revenir sur le domaine skiable par la piste Tyndall ou éventuellement l'itinéraire Schwiibiel, si l'on ne voulait pas devoir pousser sur les bâtons sur 1.5 kilomètres ensuite. Grâce à la construction du téléski, la piste Aletschbord a gagné en attrait puisqu'il est désormais possible de revenir sur le domaine skiable facilement.

La station aval du remonte-pente se situe donc proche des chalets enneigés de Lüsga, au bord du chemin damé reliant le sommet du téléphérique Blatten-Belalp à l'hôtel Belalp. On y parvient en empruntant la piste rouge "13 - Tyndall" ou l'itinéraire jaune "54 - Ofubiel", puis la piste rouge "14 - Aletschbord". Ces pistes sont un peu excentrées et offrent une magnifique variété ainsi qu'un panorama fantastique notamment sur le fameux glacier d'Aletsch. Il faut ensuite parcourir le chemin damé sur environ 400 mètres pour parvenir au téléski. La gare est composée d'une simple poulie de retour fixe. Aucun employé n'est présent ici, l'appareil étant surveillé depuis la station amont.
La ligne, courte mais pentue, est composée de trois pylônes tubulaires. Elle n'est pas damée et est donc équipée d'enrouleurs monoplaces pour faciliter l'ascension. De plus, le débit de 550 personnes par heure est amplement suffisant.
La station amont assure quant à elle l'entraînement de l'installation. C'est aussi là qu'est effectuée la tension. Il s'agit d'un système de tension fixe assez simple, réglable à l'aide d'un tirefort (comme sur les baby-lifts). On y trouve également le poste de contrôle. Aucune piste n'est directement desservie par le téléski (sauf un tracé freeride non officiel). Depuis la station supérieure, il faut donc obligatoirement emprunter le chemin damé bleu "11 - Färrichpista" conduisant au fond des télésièges de Bruchegg et Sparrhorn.
Notons que les skieurs empruntant la piste rouge Aletschbord peuvent, s'ils le souhaitent ou que le téléski de Färrich est fermé, éviter de devoir prendre le skilift en empruntant plutôt l'itinéraire jaune "55 - Schwiibiel". Ce dernier, très court, permet de rejoindre directement la station amont du téléski depuis la piste Aletschbord (environ à mi-hauteur).
Précisons enfin que, bien que l'enneigement soit généralement très bon dans la région, le téléski est tributaire de la nature puisque ni la piste Aletschbord, ni la ligne du téléski, ni la Färrichpista ne sont équipées d'enneigement artificiel.

Caractéristiques

Administratives

Nom : LÜSGA - FÄRRICH
Type : TKE1 - Téléski à enrouleurs monoplaces
Constructeur : Von Roll, Berne
Année de construction : 1995
Exploitant : Belalp Bahnen AG
Territoire communal : Naters

Géométriques

Altitude aval : 2130 m
Altitude amont : 2216 m
Dénivellation : 86 m
Longueur inclinée : 290 m
Pente moyenne : ~32%

Techniques

Nombre de pylônes : 3
Motrice : Gare amont
Tension : Gare amont (tension fixe réglable grâce à un tire-fort)
Enrouleurs : Röhrs
Câble : Fatzer
Commandes électroniques : Gfeller

D'exploitation

Débit horaire : 550 p/h
Vitesse maximale : 2.7 m/s
Durée du trajet : ~2 min
Saison d'exploitation : hiver

La remontée en images

Gare aval

La gare aval se situe proche des mayens à 2130 mètres d'altitude et est composée d'une simple poulie de retour fixe.

Image
La gare aval et les mayens de Lüsga, vus depuis le chemin damé reliant l'hôtel Belalp au téléphérique.

Image
La station aval vue de trois quarts.

Image
Vue du côté opposé.

Image
La structure et la zone d'embarquement.

Image
La poulie fixe.

Image
Les galets de compression en sortie de gare.


Ligne

La ligne, longue de seulement 290 mètres pour un dénivelé positif de 86 mètres, est composée de trois supports.

Image
La ligne vue de la gare aval, avec à gauche un sentier raquette.

Image
Regard vers l'aval depuis la ligne.

Image
Portée jusqu'au premier support.

Image
Regard sur les chalets de Lüsga blottis sous la neige et la vallée du Rhône.

Image
Le P1.

Image
Le premier pylône vu de devant.

Image
Le P2.

Image
Le second pylône vu de devant.

Image
Portée jusqu'au dernier ouvrage de ligne.

Image
On s'approche de l'arrivée.

Image
Le P3.

Image
Le P3 vu de trois quarts.

Image
Sa tête en contre-plongée.

Image
L'aire de débarquement, le P3 et le poste de contrôle.


Gare amont

La station amont comporte le moteur du téléski ainsi que son système de tension fixe. Elle se dresse au-dessus de rochers à 2216 mètres d'altitude.

Image
Vue sur la gare depuis l'aire de débarquement. On distingue l'échelle qui permet d'y accéder.

Image
Zoom sur la structure.

Image
La station amont vue d'un autre angle.

Image
Zoom sur la structure motrice-tension (avec la tension fixe et son tirefort).


Agrès

Des enrouleurs Röhrs munis de sellettes équipent le téléski.

Image
Une assiette en ligne.

Image
Zoom sur l'enrouleur et sa suspente.

Image
Deux agrès devant les sommets de la vallée de Conches.


Vues diverses

Image
Le glacier d'Aletsch depuis la piste Aletschbord.

Image
La piste rouge Aletschbord face à un panorama exceptionnel sur la rive gauche du Rhône, avec notamment le Cervin tout à droite.

Image
Le petit hameau d'Aletschbord.

Image
L'hôtel Belalp.

Image
La fin de la piste Aletschbord. On distingue en bas le village de Blatten. La ville de Brigue se trouve sous la mer de brouillard.

Image
Les mayens de Lüsga et le chemin damé conduisant au téléski.

Image
Le chemin damé et les paravalanches.

Image
Panorama depuis le sommet du téléski.





Conclusion, liens et informations utiles

Ce téléski un peu excentré, l'un des derniers construits par Von Roll, permet le retour au domaine skiable après avoir emprunté la belle piste Aletschbord. Il est également utilisé par les vacanciers du secteur pour rallier les pistes en début de journée. Le rôle du téléski étant entièrement rempli, l'installation devrait avoir encore de belles années devant elle.

Photos : Nico05, 12 janvier 2024.
Textes : Nico05

Liens et informations utiles

- Site internet de Belalp
- Horaire CFF (ligne postale B624, bus toutes les heures ou demi-heures entre la gare de Brig et le départ de la télécabine)



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :