En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo

 TKE2 de Mauborget

Mauborget

Bühler

T2 ES
Description rapide :
Unique téléski du village vaudois de Mauborget.

Options techniques :
  • Motrice amont
Année de construction : 1979

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Chamois78
Section écrite le 16/01/2021 et mise à jour le 16/01/2021
(Mise en cache le 16/01/2021)

Je vous présente un reportage sur le

Image

Mauborget

Le village de Mauborget est perché sur le balcon du Jura vaudois à une altitude de 1175 m. Atteignable en moins d’une demi-heure de route depuis Yverdon-les-Bains, ce petit village agricole d’une centaine d’habitants se situe à quelques kilomètres de la station des Rasses et de Sainte-Croix.

A l’ouest du village, un téléski Bühler acheté d’occasion en 1979 dessert une piste pour débutants et un « télébob » (construit en 2000) vient compléter l’offre pour remonter les lugeurs. La piste, pouvant être éclairée, permet de pratiquer du ski nocturne certains soirs de la semaine. Le lieu offre un panorama sur la plaine avec l’extrémité du lac de Neuchâtel et les Préalpes fribourgeoises en arrière-plan. Il arrive souvent que le village se trouve juste au-dessus de la mer de brouillard et donne une ambiance particulière au lieu. Les clients peuvent se restaurer dans une buvette située au sommet du téléski.

Le téléski de Mauborget et son histoire

En 1958, un groupe d’amis du village décida d’implanter un remonte-pente à Mauborget et fonda une petite société. Il s’agissait d’une installation légère, alimentée par un moteur thermique VW. Cet équipement devait être démonté après chaque hiver afin de libérer les pâturages pour la belle saison. En 1979, la société décida d’acquérir un téléski électrifié d’occasion qui était initialement situé sur une pente du village de Travers et qui avait été construit à la fin des années soixante par Bühler.

Composé de trois pylônes et long de 380 m, ce téléski dessert une unique piste pour débutants. La poulie motrice et la tension du câble (effectuée par un contrepoids) se situent en gare amont. Des projecteurs récupérés de l’Expo64 de Lausanne permettent d’éclairer la piste pour le ski nocturne.



Image
Situation du téléski de Mauborget sur un plan des pistes de la station voisine des Rasses.

Image
Vue rapprochée du plan.


Caractéristiques de l’installation

    Caractéristiques administratives :

    Téléski à enrouleurs Mauborget
    Exploitant : Société Coopérative du ski-lift de Mauborget
    Constructeur : Bühler
    Année de construction : 1979 (réimplantation du téléski de Travers construit vers 1969)

    Caractéristiques d’exploitation :

    Saison d’exploitation : hiver
    Capacité : 2 personnes par archets
    Débit théorique : 400 personnes/heure
    Vitesses d’exploitation : 2 m/s

    Caractéristiques géométriques :

    Altitude gare aval : 1128 m
    Altitude gare amont : 1201 m
    Dénivelé : 73 m
    Longueur développée : 380 m

    Caractéristiques techniques :

    Emplacement tension : amont
    Type de tension : par contrepoids
    Emplacement motrice : amont
    Nombre de pylônes : 3
    Sens de la montée : droite


La gare aval

La gare aval de l’installation est une simple gare retour fixe.

Image
Vue de trois quarts depuis la file d’attente.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de derrière.

Image
Vue opposée avec un petit cabanon.

La ligne

La ligne, composée de trois pylônes et longue de 380 m, est très peu pentue et assez régulière. Comme déjà évoqué plus haut, les pylônes sont équipés de projecteurs pour le ski nocturne.

Image
Le début de la ligne depuis l’embarquement.

Image
Le P1.

Image
Le premier pylône depuis la piste.

Image
Le P2.

Image
Idem.

Image
Le P3 et dernier pylône de la ligne.

Image
Le dernier pylône et la gare amont.

Image
La zone de lâcher.

Image
Vue du P3 et de la zone de lâcher depuis l’amont.

La gare amont

Comme mentionné plus haut, il s’agit de la gare motrice-tension de l’installation. La tension est assurée par un contrepoids. On retrouve une gare Bühler typique des années soixante avec un bloc moteur-réducteur vertical.

Image
Vue de face.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue de profil avec la buvette derrière.

Image
Vue de derrière.

Image
La poulie motrice et les trois petites poulies reliant le lorry au contrepoids.

Image
Le contrepoids en béton.

Image
Le poste de vigie aménagé dans le bâtiment de la buvette.

Image
Une vue générale de toutes les commandes de l’installation.

Les enrouleurs et les archets

Lors de ma visite en décembre 2017, il y avait trois sortes d’enrouleurs différents : D’anciens enrouleurs Borer et Garaventa ainsi que des enrouleurs LST beaucoup plus récents. Les anciennes arbalètes courtes équipent les enrouleurs anciens alors que les longues ont été fournies avec les enrouleurs LST.

Image
Un enrouleur Garaventa (à gauche) et un Borer (à droite).

Image
Un enrouleur LST avec un archet plus long.

Image
Vue rapprochée d’un enrouleur de nouvelle génération.

Photos diverses

Image
L’unique piste et son téléski.

Image
Un enrouleur Borer et le paysage.

Image
Une dameuse Pistenbully garée derrière la gare amont.

Image
Et pour finir, une vue de la plaine et de l’extrémité du lac de Neuchâtel prise à deux pas du téléski.

Conclusion

Le téléski de Mauborget offre une piste de faible difficulté destinée aux enfants et familles de la région. Son exploitation nocturne fait le bonheur des skieurs. Son altitude peu élevée contraint parfois le téléski à rester fermé à cause du manque de neige. Aucun remplacement n’est prévu pour l’instant, l’installation remplissant parfaitement son rôle.

Liens utiles

Une vidéo de l’installation que j'ai réalisée moi-même : TKE2 Mauborget
Site de la société qui exploite le téléski : http://www.tele-bob.ch/

Textes, photos et bannière : Chamois78
Date des photos : 31 décembre 2017



Suivre la discussion sur le forum