En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKE2 du Col

Les Deux Alpes

Doppelmayr

T1 ES
Description rapide :
Téléski à double sens permettant d'effectuer la liaison entre le sommet du Dôme de Puy-Salié et le téléski de la Lauze, et vice versa

Options techniques :
  • Gare intermédiaire
  • Desserte 2 versants
Année de construction : 2011

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 09/01/2019 et mise à jour le 22/01/2019
(Mise en cache le 22/01/2019)

Téléski du Col
Les Deux Alpes (38)


Image


Bienvenue aux Deux Alpes

La station de ski des Deux Alpes est située dans le département de l'Isère (38) en région Auvergne - Rhône-Alpes. La station est répartie sur trois villages : Vénosc (960 mètres d'altitude), Mont-de-Lans (1300 mètres d'altitude) et les Deux Alpes (1650 mètres d'altitude). La station de ski est gérée par l'exploitant les Deux Alpes Loisirs, racheté en 2009 par la Compagnie des Alpes (CDA).
Ce complexe touristique compte une grande capacité d'accueil de 30 000 lits.

Mise en service pour la première fois en 1938, la station compte aujourd'hui 140 kilomètres de pistes, étendues sur 417 hectares. On accède à ces pistes grâce à 51 remontées mécaniques (1 funiculaire, 1 ascenseur, 2 téléphériques débrayables (DMC), 1 télécabine, 22 télésièges, 23 téléskis et 1 télécorde). Elles desservent 93 pistes de tous niveaux (11 pistes noires, 21 pistes rouges, 42 pistes bleues et 19 pistes vertes) partant de 1300 mètres d'altitude jusqu'à 3600 mètres d'altitude.
En été, la station propose un grand domaine de VTT de descente partant du bas de la télécabine de Vénosc jusqu'au bas du glacier, à 3200 mètres d'altitude. Elle propose aussi une large offre de ski d'été sur le glacier de Mont-de-Lans qui est ouvert de juin à fin août puis durant les vacances de la Toussaint.

    Le glacier de Mont-de-Lans vu depuis le sommet du télésiège du Signal
    Image


L'aménagement du glacier de Mont-de-Lans

Aux Deux-Alpes, le glacier de Mont-de-Lans est atteint en 1972 avec la mise en service de la télécabine du Jandri 3. De là, l'aménagement de ce glacier prendra vite de l'ampleur avec en premier temps la construction en 1974 par Transtélé des téléskis du Dôme de Puy-Salié 1 et 2, longs d'environ 1400 mètres et permettant d'atteindre le dôme éponyme à 3421 mètres d'altitude. En même temps est construit un enchaînement de trois téléskis partant du front de neige jusqu'au sommet du Dôme de Puy-Salié. De même, un autre téléski est installé sur la droite du glacier en versant nord afin d'atteindre l'épaule du sommet du Jandri dont il prendra le nom.

    Organisation du glacier de Mont-de-Lans en 1974 avec les numéros 39, 40 et 41 pour l'enchaînement des 3 téléskis de Puy-Salié, 42 pour les téléskis doubles du Dôme de Puy-Salié et 43 pour celui du Jandri
    Image


La même année l'exploitant installe trois téléskis sur le versant nord en contrebas de l'arrivée de la télécabine du Jandri 3. Ils partaient de 2800 mètres d'altitude jusqu'à 3200. L'année suivante, l'exploitant réaménage en collaboration avec Montaz-Mautino, la partie basse du glacier grâce à l'installation d'un télésiège fixe offrant un meilleur choix de pistes sur ce secteur, celui de la Roche-Mantel, à mi-parcours des trois téléskis déjà existant. Quelques années plus tard mais avant 1980 est construit le télésiège du Signal, d'une capacité de deux places, partant lui un kilomètre et demi plus bas que l'arrivée de la télécabine et avec des caractéristiques assez atypiques. Les deux téléskis les plus bas sont supprimés et celui du haut conservé et renommé « le Petit Glacier ».

    Le télésiège de la Roche-Mantel avec le téléski du Petit-Glacier juste en dessous durant leurs premières années d'exploitation
    Image

    Vue sur le secteur bas du glacier du Mont-de-Lans avec le télésiège du Signal durant ses premières années d'exploitation
    Image


En même temps entre 1975 et 1976, l'exploitant cherche à trouver l'emplacement définitif de ses appareils du glacier selon les mouvements de ce dernier. Ainsi il supprime ou déplace l'enchaînement des trois anciens téléskis de Puy-Salié 1 & 2. Un téléski est installé sur la gauche des doubles téléskis du Dôme de Puy-Salié, le "Dôme Nord de Puy-Salié", un autre sur la droite, la "Jassire" et un dernier sur le Dôme de la Lauze juste derrière permettant d'accéder à plus de 3500 mètres d'altitude. De même, le téléski du Jandri est supprimé et remplacé par un télésiège fixe biplace.

    Sur ce plan des pistes de 1976, on observe bien les téléskis doubles de Puy-Salié (10 et 11), le Dôme Nord (13), la Jassire (14), le Dôme de la Lauze (15) et le télésiège du Jandri (9)
    Image


Entre 1976 et 1978 le glacier est à nouveau aménagé totalement. Avant 1977 est construit le téléski du Col entre le sommet de Puy-Salié et le pied de la Lauze afin de me relier les deux secteurs. Les téléskis du Dôme de Puy-Salié Nord et de la Jassire sont quant à eux supprimés.

    Configuration du glacier de Mont-de-Lans à la fin des années 1970 avec tout en bas le téléski du Petit Glacier à peine visible, le télésiège de la Roche-Mantel juste au dessus, et au centre les téléskis de Puy-Salié 1 & 2 avec tout en haut le téléski de la Lauze
    Image


Après de nombreuses années d'aménagements afin de trouver les bons emplacements d'appareils, le glacier de Mont-de-Lans est resté tel quel jusqu'en 1983, date à laquelle le téléski du Dôme-Nord a été construit à gauche de la partie haute des téléskis du Puy-Salié, et celui du Dôme-Sud sur sa partie droite. L'année suivante le premier téléski du Dôme de la Lauze est remplacé par un nouvel appareil sur un tracé identique. En 1987, le téléski de Soreiller est construit à l'extrémité droite du glacier, sur un tracé un peu plus long que son prédécesseur le téléski de la Jassire. 1989 est marquée par la mise en service du funiculaire du Dôme Express permettant de relier efficacement le pied du glacier au sommet du Dôme de Puy-Salié à travers un impressionnant tunnel creusé entièrement dans la roche sous le glacier. Un imposant bâtiment a ainsi été installé à son sommet, permettant aux piétons d'accéder à la haute altitude à toutes les saisons possibles. En 1999 l'exploitant décide d'implanter un nouveau téléski sur la gauche du téléski du Dôme-Nord, celui de Muretouse. Le glacier est ensuite resté ainsi jusqu'en 2010 où le télésiège du Jandri 4 a été arrêté. L'année suivante en 2011, le téléski du Dôme-Nord est supprimé et remplacé par un nouvel appareil à enrouleurs biplace sur un tracé beaucoup plus long et ce dernier a été déplacé entre le gare amont des téléskis de Puy-Salié et la gare aval de celui de la Lauze.

Col : Un téléski à configuration atypique

Le téléski du Col est situé entre les gares amont du funiculaire du Dôme Express ainsi que des téléskis de Puy-Salié et la gare aval du téléski de la Lauze. Cet appareil construit en 2011 par Doppelmayr, a été à l'origine installé en 1983 entre la gare aval du téléski de Muretouse et le sommet du Dôme de Puy-Salié. Aujourd'hui celui-ci est exploité dans les deux sens et l'embarquement s'effectue au niveau du troisième pylône en direction de la gare aval ou de la gare amont. A noter que la gare aval (du côté du téléski de la Lauze), et les pylônes 1 et 6 sont ancrés dans le glacier, le restant de la ligne étant ancré dans la roche.

    Configuration du téléski du Col avec au centre le pylône 3 où s'effectue l'embarquement dans les deux sens
    Image


Ainsi, cette installation permet en premier lieu de relier plus facilement le sommet du Dôme de Puy-Salié accessible via soit les téléskis éponymes ou soit le funiculaire au téléski de la Lauze sans avoir à pousser sur les bâtons. A l'inverse, cette remontée s'avère tout aussi utile dans l'autre sens quand il faut rentrer du téléski de la Lauze jusqu'au front de neige du glacier. Elle est donc ouverte en hiver et en été. Côté ski, ce téléski ne dessert pas directement de piste puisque il joue simplement un rôle de double liaison.

Voici sa situation sur le plan des pistes des Deux Alpes été :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TKE-Téléski à enrouleur : COL
Maître d'Ouvrage : Deux Alpes Loisirs (DAL)
Maître d’Œuvre : ERIC
Exploitant : Deux Alpes Loisirs (DAL)
Constructeur : Doppelmayr
Année d'origine : 1983
Année de construction : 2011

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 2 personnes
Débit total : 1692 p/h
Débit par montée : 846 p/h
Vitesse d'exploitation : 2,8 m/s
Temps de trajet (G1 à G2) : 2 min 30 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval (côté Lauze) : 3399 mètres
Altitude intermédiaire (P3) : 3396 mètres
Altitude amont (côté Puy-Salié) : 3407 mètres
Dénivelée : 8 mètres
Dénivelée maximum : 11 mètres
Longueur développée : 419 mètres
Longueur horizontale : 418 mètres
Pente maximale : 18 %
Pente moyenne : 2 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Amont
Gare d'embarquement : P3
Nombre de pylônes : 6
Nombre d'archets : 36
Sens de montée : Gauche
Type de motorisation : Courant continu
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 1 900 daN
Diamètre de la poulie motrice : 2500 mm
Diamètre de la poulie retour : 2500 mm
Espacement des véhicules : 8,5 secondes

Caractéristiques du Câble

Fabriquant du câble : ARCELOR MITTAL
Date de pose : 2011
Type de câblage : Croisé
Sens de câblage : Droite
Diamètre du câble : 18 mm
Composition du câble : 6×7 Fils
Âme : Textile
Pas de câblage : 127 mm
Pas de toronage : 59 mm
Section du câble : 121 mm²

Ligne et infrastructures du téléski du Col

La ligne : P3 → Téléski de la Lauze :

L'embarquement pour rejoindre le téléski de la Lauze s'effectue sous le troisième pylône. Il s'agit du seul ouvrage qui n'est pas de type "glacier" avec une configuration en forme de "T". Cette portion de ligne est la plus courte des deux et ne présente aucune particularité majeure si ce n'est qu'elle est entièrement plate jusqu'à la fin.

Caractéristiques de la ligne :
  • P3 : C-2S-C
  • P2 : 2C-2S-2C/2C-2S-2C
  • P1 : 4S/4S
    Le pylône 3, celui où on embarque, vu en arrivant du sommet des téléskis de Puy-Salié
    Image

    Détail sur le P3 et sa forme atypique
    Image

    Détail sur les balanciers support/compression
    Image

    Vue sur la ligne allant vers le téléski de la Lauze
    Image

    P2
    Image

    P1 ; on observe à droite le téléski de la Lauze
    Image

    Portée P1 - G1
    Image


Gare aval :

La gare aval est la station retour de l'installation. Elle est placée à 3399 mètres d'altitude à quelques dizaines de mètres de l'aire de débarquement juste au-dessus du téléski de la Lauze.
L'infrastructure, implantée dans la glace de par ses trois piliers, est également ancrée dans la glace via des câbles métalliques. Coté technique, on retrouve une poulie posée sur trois fûts métalliques (deux à l'avant et un à l'arrière constitué de deux plus petits fûts n'en formant qu'un) avec des balanciers de type C-2S-C sur chaque brin.

    La gare aval vue depuis l'aire de débarquement
    Image

    La gare aval vue de trois quarts avec en arrière-plan les pistes du Dôme de la Lauze
    Image

    La gare aval vue de profil en partant sur le téléski de la Lauze
    Image

    La gare aval avec les câbles d'ancrages juste derrière, vue en arrivant depuis les pistes du Dôme de la Lauze
    Image

    La gare aval vue de profil avec en arrière-plan le massif des Grandes Rousses
    Image

    La gare aval vue en partant sur l'embarquement du téléski
    Image


La ligne : P3 → Téléskis de Puy-Salié :

L'embarquement pour rejoindre le front de neige du glacier de Mont-de-Lans s'effectue également sous le troisième pylône. Il s'agit du seul ouvrage qui n'est pas de type "glacier" avec une configuration en forme de "T". Cette portion de ligne est la plus longue des deux et ne dispose d'aucune difficulté majeure si ce n'est une toute petite accentuation de la pente avant le dernier pylône.

Caractéristiques de la ligne :
  • P3 : C-2S-C
  • P4 : 2C-2S-2C/2C-2S-2C
  • P5 : 2C-2S-2C/2C-2S-2C
  • P6 : 2S-2C-2S/2S-2C-2S
    Vue sur la ligne partant du côté des téléskis de Puy-Salié
    Image

    Le P3 avec sa zone d'embarquement
    Image

    P4
    Image

    P5 ; on observe de gauche à droite les gares amont des téléskis de Puy-Salié, du funiculaire du Dôme Express ainsi que des téléskis du Dôme-Nord et de Muretouse
    Image

    P6
    Image


Gare amont :

La gare amont est la station motrice - tension de l'installation. Elle est placée à 3407 mètres d'altitude à quelques dizaines de mètres de l'aire de débarquement juste en dessous des stations supérieures des téléskis de Puy-Salié et non loin de celle du funiculaire du Dôme Express.
L'infrastructure, implantée dans la glace de par ses trois piliers, est également ancrée dans la glace via des câbles métalliques. Coté technique, on retrouve une poulie posée sur trois fûts métalliques (deux à l'avant et un à l'arrière constitué de deux plus petits fûts n'en formant qu'un) avec des balanciers de quatre galets compressions sur chaque brin. Le câble y est mis en mouvement grâce à un moteur électrique à courant continu et est tendu par un vérin hydraulique.

    La gare amont vue depuis la zone de débarquement
    Image

    Vue rapprochée de la gare amont
    Image

    La gare amont vue de profil avec en arrière-plan celles des téléskis de Puy-Salié 1 & 2
    Image

    La gare amont vue de trois quarts
    Image

    La gare amont avec ses câbles d'ancrage dans la roche
    Image


Archets et pinces

Le téléski du Col est équipé de 36 archets provenant de chez Doppelmayr pouvant accueillir jusqu'à deux personnes par véhicule.

    Image


Ils sont reliés au câble par de classiques pinces fixes utilisées sur ce genre d'appareils, et qui s'apparentent beaucoup à des pinces de télésièges fixes.

    Image


J'ib, Janvier 2019

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 16 juillet 2012 & 16 juillet 2014



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :