Localisation(s)
Photo

 TKE2 du Soleil

Les Sept Laux

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Téléski d'altitude du Pleynet desservant le snowpark de la station.

Année de construction : 2006

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Clément05
Section écrite le 19/05/2021 et mise à jour le 20/05/2021
(Mise en cache le 20/05/2021)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Les 7 Laux
  • Le téléski du Soleil : la desserte du snowpark
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Perches et pinces
  • Autres vues
  • Conclusion


Les 7 Laux

Les 7 Laux est une station située dans le massif de Belledonne, en surplomb de la vallée du Grésivaudan où coule l’Isère. Il s’agit d’un domaine réparti en trois départs, à savoir Prapoutel, Pipay et le Pleynet. Prapoutel constitue le centre de la station, avec l’essentiel des logements et des commerces. Pipay est plutôt destiné à la clientèle à la journée tandis que le Pleynet est un départ secondaire situé dans la vallée du Haut Bréda. Les 7 Laux jouit de sa proximité avec Grenoble ce qui lui permet d’attirer de nombreux skieurs les week-ends, grâce à un accès facile depuis l’autoroute A41 et aux cars assurant des liaisons depuis la ville.

Les 7 Laux propose un domaine skiable varié, étagé entre 1330 m et 2380 m d’altitude. Les débutants pourront se faire plaisir autour du télésiège des Bouquetins mais aussi sur le long itinéraire sillonnant l’ensemble du domaine skiable. Les skieurs confirmés s’orientent plus vers le Dôme des Oudis ou encore les Vallons du Pra, où se trouvent des pistes noires qui font la renommée de la station. Ces tracés partent du sommet de la station et rejoignent le front de neige du Pleynet en s’éloignant de toute construction et remontées mécaniques. Le tout est complété par un espace freestyle à l’arrivée du télésiège de la Pincerie, une luge 4 saisons sur rail et des itinéraires sécurisés et balisés de ski de randonnée. Notons enfin que les 7 Laux possède un parc de remontées mécaniques presque intégralement renouvelé entre 2000 et 2014. L’été, la station est surtout prisée pour son bike park et sa proximité avec le cœur du massif de Belledonne, ce qui offre de belles possibilités de randonnées.

Image
Le Pleynet, petit départ secondaire au bout du Haut-Bréda.

Le téléski du Soleil : la desserte du snowpark

Le téléski du Soleil est un appareil situé sur le secteur du Pleynet.

Il a été construit par Doppelmayr en 2006 et a fait parti du plan de réaménagement du secteur entre 1999 et 2009. Cela a consisté en le remplacement des remontées mécaniques du secteur par des appareils plus modernes ainsi que dans des travaux de pistes. Après la construction du télésiège de l’Aigle en 1999 et du téléski de l’Ecureuil en 2003, l’exploitant a décidé de créer un snowpark à l’arrivée du télésiège de la Pincerie. Cette construction intervient en 2006 et permet à la SEM7L de réaliser une nouvelle phase du réaménagement du Pleynet. Le télésiège débrayable de la Pincerie est déposé pour être remplacé par un télésiège fixe quatre places et le téléski du Soleil est construit sur le petit plateau sommital. Après cette réalisation, la SEM7L a continué sur sa lancée en améliorant la liaison avec Pipay dans un premier temps (téléskis du Tétras et des Loups) puis avec Prapoutel pour finir la modernisation du Pleynet (télésiège de l’Oursière).

Il faut noter qu’un téléski à arbalètes a été installé ici, chose rare en France hormis sur les glaciers. Il s’agit du deuxième appareil de ce type aux 7 Laux après le téléski des Marmottons construit en 1998. Ce choix a été fait afin d’augmenter le débit pour ne pas que la file d’attente en gare aval ne soit trop importante. Le téléski du Soleil a en effet la tâche de desservir le snowpark de la station, endroit assez fréquenté tout au long de la journée par les freestyleurs. En plus de cet espace, le téléski donne accès à un point de départ pour les parapentistes.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Vue globale.

Image
Zoom sur le Pleynet.

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TKE – Téléski à enrouleurs : SOLEIL
Maître d’ouvrage : SEM7L
Maître d’œuvre : DCSA
Exploitant : SEM7L
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2006

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes
Débit : 1100 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1823 m
Altitude amont : 1955 m
Dénivelé : 132 m
Longueur développée : 578 m
Pente maximale : 34 %
Pente moyenne : 23,5 %
Temps de trajet : 3 min 13 s

- Caractéristiques Techniques

Type de gare : MTDS
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Continue
Puissance développée : 75 kW
Sens de montée : Gauche
Embarquement : A plat
Nombre de pylônes : 8
Largeur de la voie : 3,1 m
Dispositif d’accouplement : Pinces fixes
Nombre de perches : 60
Espacement : 19,27 m

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Trefileurope
Diamètre du câble : 18,7 mm
Type d’âme : Textile
Composition : 6*7 fils
Année de pose : 2006

La gare aval

La gare aval est la station motrice et tension du téléski. La chaîne cinématique se compose d’un classique moteur monté sous un réducteur et accouplé à la poulie motrice. La tension se fait hydrauliquement par un vérin placé à l’aval de la poulie. La station de départ est placée en dessous de l’arrivée du télésiège de la Pincerie, un peu à l’écart des pistes. On y accède en empruntant le début du boardercross puis en sortant juste avant le premier whoop. La gare est facilement accessible depuis le snowpark puisqu’elle est juste en bas de l’espace.

Image
La gare aval en arrivant du boardercross et du télésiège de la Pincerie.

Image
Vue globale depuis le bas du snowpark.

Image
La gare aval de profil. On repère à gauche le vérin de tension avec sa tige bien sortie. A droite se trouve la chaîne cinématique avec le moteur sous le capot gris et le réducteur que l’on repère avec le carter bleu. Le tout est surmonté par la poulie motrice.

Image
Vue arrière avec la ligne.

Image
L’ensemble motoréducteur et poulie motrice.

La ligne

La ligne est longue de 578 mètres et se compose de 8 pylônes.
Le profil est assez régulier : après une petite montée vers le premier pylône, la pente s’adoucit voire s’inverse légèrement. On remonte après le pylône 3 et un second plat s’en suit. La montée finale vers la crête est donnée par le pylône 6.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 4S/4S
P2 : C-2S-C/C-2S-C
P3 : 2C-2S-2C/2C
P4 : 4S/4S
P5 : 2S/2S
P6 : C-2S-C/C-2S-C
P7 : 4S/4S
P8 : 6S/6S

S : balancier support
C : balancier compression
C-S-C : enchaînement de galet(s) compression puis support puis compression


Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
Le P1.

Image
La portée qui suit, assez plate.

Image
Le P2, fin de la descente.

Image
La portée vers le P3.

Image
Le P3, la seconde montée débute.

Image
Vers le P4.

Image
Le P4.

Image
La ligne est assez plate.

Image
Le P5.

Image
La portée vers le P6.

Image
Le P6.

Image
La côte finale.

Image
Les deux derniers pylônes.

Image
Depuis la zone de débarquement.

La gare amont

La gare amont est la station retour fixe de l’installation. Elle est située sur la montagne de Fanges, un peu en amont de l’arrivée du télésiège de la Pincerie et du téléski de l’Ecureuil. Depuis le sommet, en plus des pistes desservies, s’offre une belle vue sur la vallée du Grésivaudan et le bord sud-ouest de la Chartreuse. Chamechaude, la Dent de Crolles ou encore le Granier sont bien visibles.

Image
La gare amont depuis le débarquement avec les jalons aidant les archets à se stabiliser.

Image
Zoom sur la gare.

Image
De l’autre côté.

Image
Vue plus éloignée.

Image
Vue d’ensemble de l’arrivée en descendant depuis le téléski des Loups.

Image
La poulie retour de trois quarts arrière.

Image

Perches et pinces

Le téléski du Soleil est équipé de 60 archets biplaces Doppelmayr reliés au câble par des pinces fixes.

Image
Un archet.

Image
L’enrouleur, la suspente et la pince.

Autres vues

Voici quelques images du téléski depuis le snowpark.

Image
La ligne face à Belledonne.

Image
Regard vers l’amont vers le pylône 4.

Image
La partie aval du trace avec quelques kicks du snowpark.

Image
On rejoint le départ par un petit chemin en pente.

Conclusion

Le téléski du Soleil est un appareil totalement dédié à la desserte du snowpark des 7 Laux. Cet espace est agréablement exposé au soleil, emplacement qui lui a sûrement donné son nom. Les véhicules étant des archets doubles, le débit est donc augmenté par rapport à un appareil monoplace. Cela permet au téléski de remplir de façon adéquate son rôle avec rapidité et sans attente excessive au départ. L’intégration de cet investissement dans le programme de renouvellement des installations du Pleynet lui permet d’être installé en cohérence avec les nouvelles installations prévues. Le téléski est en effet facilement accessible depuis le télésiège de la Pincerie tout comme depuis le téléski des Loups. En conclusion, un appareil adapté qui se fait discret mais efficace.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 14 mars 2020)

A bientôt.

© - 2021 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :