En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKE2 Monts-Chevreuils II

Château-d'Oex (Gstaad Mountain Rides)

Oehler

T2 HS
Description rapide :
Cette installation fait partie des trois téléskis du domaine des Monts-Chevreuils. Son exploitation a été suspendue en 2001.

Année de construction : 1970
Fin de service en : 2001

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Chamois78
Section écrite le 20/03/2018 et mise à jour le 20/03/2018
(Mise en cache le 22/03/2018)

Je vous présente le reportage sur le

Image

Château-d’Oex

Image
^^Cliquez sur le logo pour découvrir la station^^

Le secteur des Monts-Chevreuils

A l’époque, la station de ski de Château-d’Oex se composait de deux domaines skiables : le secteur de La Braye (toujours exploité pour le moment) et celui des Monts-Chevreuils. Sur ce dernier, la pratique du ski alpin a commencé en 1945, avec la construction d’un long téléski à ceintures de la firme suisse Oehler durant l’été 1944. En 1955, afin de faciliter l’accès au skilift, un télésiège fut construit pour relier le village des Moulins au départ du téléski. Cette installation monoplace très courte a été livrée par la société GMD Müller. Un téléski fut construit au sommet des Monts-Chevreuils en 1956 par GMD Müller également. Il n’était que rarement ouvert selon les saisons car la neige, trop abondante, ne permettait pas d’effectuer un damage aux alentours de celui-ci (à cette époque, il n’y avait pas de dameuses mais le damage se faisait avec des rouleaux). Il a été démonté vers la fin des années soixante, soit environ une décennie après sa construction, à cause de son faible taux d’utilisation.

Image
Inauguration du téléski à ceintures, le 10 février 1945. (Source : Archives de Monsieur A. Chapalay)

Image
La gare aval et les deux premiers pylônes. (Source : collection personnelle)

Image
La zone de débarquement ainsi que la gare amont. (Source : collection personnelle)

En 1970 le téléski à ceintures, devenu désuet par son mode de fonctionnement et jugé trop long, est remplacé par deux téléskis à enrouleurs sur le même tracé. En 1975, c’est au tour du télésiège d’être remplacé par un téléski. Depuis cette année-là, c’était donc une chaîne de trois téléskis qui amènait les skieurs depuis le village des Moulins jusqu’au sommet des Monts-Chevreuils. Le domaine comportait des pistes de tous niveaux. Certaines pistes du domaine étaient utilisées par les skieurs de compétition de la région pour s’entraîner. On notera que, lors de la candidature de Lausanne pour les Jeux Olympiques de 1994, il était prévu que des épreuves de ski alpin se déroulent à Château-d’Oex sur les pentes des Monts-Chevreuils.

Le secteur des Monts-Chevreuils a fermé en 2001, avant que la saison de ski ne débute. En effet, la société des remontées-mécaniques de Château-d’Oex, qui exploitait ce domaine ainsi que celui de la Braye, avait des difficultés financières. Elle était aidée par la commune qui couvrait jusqu’alors ses déficits, mais la situation ne pouvant pas continuellement durer, la commune et la société des remontées-mécaniques décidèrent de fermer un des deux domaines pour que cette dernière puisse sortir des chiffres rouges. Après une pesée d’intérêt, il fut décidé de fermer les Monts-Chevreuils à cause de ses coûts d’exploitation, spécialement dus aux problèmes d’enneigement sur la partie basse du secteur. Aujourd’hui, on ne peut pas dire que le domaine des Monts-Chevreuils soit définitivement fermé car il y a toujours un espoir de le rouvrir un jour.

Le téléski Monts-Chevreuils II

Ce téléski a été construit en 1970 par Oehler. Il a remplacé en partie l’ancien téléski à ceintures, c’est-à-dire la première moitié de la ligne de celui-ci, la deuxième moitié étant substituée par le téléski « Monts-Chevreuils III ». Cet appareil permettait aux skieurs ayant pris le téléski « Monts-Chevreuils I » de continuer leur ascension afin d’accéder au dernier téléski « Monts-Chevreuils III » pour arriver au sommet. Au lieu de prendre le troisième téléski, les usagers pouvaient aussi rejoindre la piste rouge partant du sommet à mi-parcours et redescendre jusqu’à la gare aval ou jusqu’au bas du domaine. La mise en mouvement de l’installation avait lieu en gare aval tandis que la tension du câble, effectuée par un contrepoids, se situait en gare amont. La ligne était caractérisée par deux pentes marquées avec un replat au milieu situé à la hauteur d’une ferme. Elle se composait de 10 pylônes. On peut noter que le tracé passait sous une ligne électrique. Comme énoncé précédemment, l’exploitation de ce téléski a été suspendue en 2001.

Image
Situation sur le plan des pistes.

Caractéristiques de l’installation

    Caractéristiques administratives :

    Téléski à enrouleurs Monts-Chevreuils II
    Exploitant : Télé-Château-d’Oex SA
    Constructeur : Oehler
    Année de construction : 1970
    Année de suspension d’exploitation : 2001

    Caractéristiques d’exploitation :

    Saison d’exploitation : hiver
    Capacité : 2 personnes par enrouleur
    Débit théorique : 750 personnes/heure

    Caractéristiques géométriques :

    Altitude gare aval : 970 m
    Altitude gare amont : 1193 m
    Dénivelé : 223 m
    Longueur développée : 980 m

    Caractéristiques techniques :

    Emplacement tension : amont
    Type de tension : contrepoids
    Emplacement motrice : aval
    Nombre de pylônes : 10
    Sens de la montée : gauche


La gare aval

Image
Vue de derrière. On remarque le guichet où l’on pouvait acheter les forfaits.

Image
Vue de 3/4.

Image
Vue de face.

Image
Vue rapprochée. On remarque le véhicule de service.

Image
La poulie motrice et le réducteur avec le moteur en dessous (en blanc).

La ligne

Image
P1 compression.

Image
Idem.

Image
P2 support.

Image
P3 support.

Image
P4 support.

Image
P5 support sur le brin descendant uniquement.

Image
Idem.

Image
P6 compression.

Image
P7 compression.

Image
P8 support.

Image
P9 support.

Image
P10 support (vu de l’amont).

La gare amont

Image
Vue de face.

Image
Vue de 3/4.

Image
Vue de profil.

Image
Vue arrière

Image
Idem.

Image
Vue rapprochée sur le contrepoids qui assurait la tension du câble.

Photos diverses

Image
Vue du début de la ligne avec l’arrivée du téléski « Monts-Chevreuil I » derrière.

Image
Le P10 avec la gare aval du téléski « Monts-Chevreuil III » et le poste de vigie commun aux deux installations.

Image
P8 vu de l’arrière avec une ferme au second plan.

Image
Vue sur la vallée avec le P9 au premier plan.

Conclusion

Cette installation avait donc pour rôle principal d’amener les skieurs ayant emprunté le téléski « Monts-Chevreuil I » jusqu’au téléski « Monts-Chevreuil III » afin d’atteindre le sommet qui offrait plus de pistes. Néanmoins, on pouvait rejoindre une piste rouge à mi-parcours pour redescendre jusqu’à la gare aval ou jusqu’au bas du domaine. En 2001, son exploitation a été suspendue comme pour les autres installations du domaine. Aujourd’hui, ces trois téléskis sont toujours en place dans l’espoir d’une éventuelle réouverture.

Je tiens à remercier Monsieur Albert Chapalay pour son aide précieuse et pour m’avoir transmis une photo historique.

Textes et photos : Chamois78
Bannière : 10sami52
Les photos ont été prises le 22 avril 2017.



Suivre la discussion sur le forum