Localisation(s)
Photo

 TKF de la Saira

Les Paccots

Poma

T1 ES
Description rapide :
Ce téléski, qui ne dessert en lui-même aucune piste, a pour but de faciliter l'accès à la piste de la Cierne depuis le reste du domaine. Il permet de franchir une zone presque plate qui se parcourait à pied avant sa construction.

Année de construction : 1977

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Fael
Section écrite le 16/02/2017 et mise à jour le 27/02/2017
(Mise en cache le 27/02/2017)

Image


Les Paccots

La station des Paccots, située dans les Préalpes fribourgeoises, propose des pistes de différents niveaux desservies par neuf téléskis et un fil neige. Elle compte une majorité de pistes bleues ainsi qu'une piste rouge et une piste noire, qui s'étendent entre 1064 et 1487 mètres d'altitude. Cette station familiale située au-dessus de Châtel-St-Denis est à la fois proche de la Riviera vaudoise et de Fribourg. Malgré le fait que la plupart des pistes ne sont que peu ensoleillées, la station est pénalisée par sa basse altitude lors d'hivers peu enneigés. Elle est composée de trois secteurs, chacun desservi à l'origine par un seul appareil.

Le téléski de la Saira

Histoire du secteur de Corbetta

Le secteur de Corbetta a été le premier des Paccots à être équipé d'une remontée mécanique. Il s'agissait d'un téléski à ceintures, construit en 1937 par Oehler selon un brevet de Beda Hefti. Il se trouvait sur le tracé de l'actuel téléski de Corbetta. C'était un appareil très simple, équipé de pylônes en bois. Il a permis l'ouverture de deux pistes : la piste A rejoignant les Paccots par la Cierne, sur le versant ouest de Corbetta et la piste B passant par les Vérollys, sur le versant opposé. Cette installation a été remplacée en 1962 par un téléski à enrouleurs, à nouveau de construction Oehler, équipé cette fois de pylônes métalliques.

En 1966, presque trente ans après la dernière construction nouvelle sur ce sommet, un téléski a été installé pour desservir les pentes de la Cierne (la piste A), sur le versant ouest de Corbetta. En effet, des deux pistes accessibles par l'appareil existant, c'était celle qui demandait le plus de marche, avant et après la descente à ski. Même si cette nouvelle installation a facilité l'accès à ce versant, il restait 350 mètres à parcourir à pied entre les gares amont de la Cierne et de Corbetta.

En 1972, le propriétaire du restaurant du lac des Joncs a fait construire un court téléski entre les parkings des Joncs et son établissement, dans le but d'en améliorer l'accès. La piste qu'il dessert est idéale pour les débutants. Cet investissement était une amélioration pour la station, car pendant les trente-cinq premières années de son histoire, seules des pistes plutôt difficiles et longues avaient été équipées de remontées mécaniques.

En 1977, un courte installation a été construite entre les gares amont de Corbetta et de la Cierne. Ce téléski à perches fixes, construit par Poma, a permis de supprimer la marche nécessaire pour accéder à la Cierne. Il s'agit du seul appareil de ce type installé aux Paccots. Un appareil à enrouleurs ou un téléski débrayable ne se justifiait pas vu l'absence de pente et la faible longueur de la ligne. Il a permis de renforcer l'intérêt de la piste de la Cierne qui était un peu délaissée car trop excentrée.

La piste de Corbetta, dont la plus belle partie se trouve entre le sommet et les Vérollys, avait pour inconvénient d'obliger les skieurs à traverser deux fois la route pour rejoindre le village des Paccots. Une fois au village, il fallait encore marcher le long de la route pour regagner le départ de l'installation. Pour pallier cet inconvénient, un téléski reliant les Vérollys au sommet de Corbetta a été construit en 1979.

En 1982, un téléski à enrouleurs doublant ce nouvel appareil sur le bas de son tracé a été installé. Depuis cet investissement, le dernier de la station, le téléski des Joncs est moins utilisé par les débutants car plus difficile. Par la suite, le tracé du bas de la piste de Corbetta a été modifié afin de minimiser la distance à parcourir à pied. Depuis l'introduction de ce nouvel itinéraire, il n'y a plus besoin de traverser la route pour atteindre le village des Paccots.


Image
Le secteur de Corbetta vu depuis le sommet de la Cagne. Les gares aval des téléskis de Corbetta et de la Cierne ne sont pas visibles.


Le téléski de la Saira aujourd'hui

L'unique but de cet appareil est de permettre l'accès à la piste de la Cierne depuis le sommet de Corbetta. Avant sa construction, il fallait parcourir cette distance à pied. Néanmoins, il est parfois nécessaire de pousser aussi dans l'autre direction (Cierne - Corbetta). Malheureusement, il n'est pas possible d'emprunter le téléski dans ce sens. Il faut utiliser un chemin qui longe la ligne. Cet appareil n'est ouvert que si le téléski de la Cierne l'est également. Par conséquent, tout comme ce dernier, il fonctionne assez peu. Il n'est jamais utilisé seul puisqu'il ne dessert en lui-même aucune piste et est gratuit pour les usagers d'un abonnement à points.

Image
Situation de l'installation sur le plan des pistes.


Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives

TKF-Téléski à perches fixes : LA SAIRA
Exploitant : Monte-Pente de Corbetta SA
Constructeur : Poma
Année de construction : 1977

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 600 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : ~2 m/sec
Temps de trajet : 3 minutes

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1373 m
Altitude amont : 1388 m
Dénivelé : 14 m
Longueur développée : 358 m
Longueur horizontale : 357 m
Pente maximale: ~15 %

Caractéristiques techniques

Emplacement tension : amont
Dispositif de tension : contrepoids
Emplacement motrice : aval
Sens de montée : gauche
Nombre de pylônes : 4
Dispositif d’accouplement : pince fixe Poma

La gare aval

Le départ est situé juste à côté du dernier pylône du téléski de Corbetta. Le poste de vigie, qui abrite les commandes, permet également de surveiller le lâcher de l'installation voisine. On peut accéder au départ soit depuis le téléski des Vérollys, auquel cas il faut longer la fin de la ligne de Corbetta jusqu'à atteindre le départ, soit à l'aide du téléski de Corbetta. On peut alors partir vers la droite au moment du lâcher. Cependant, il arrive que cette possibilité soit interdite par la présence d'un filet. Il faut alors marcher pour contourner la fin de la ligne.


Image
La gare vue depuis le chemin d'accès venant du lâcher du téléski des Vérollys. On remarque sur la droite le dernier pylône du téléski de Corbetta.

Image
Vue de près de la gare motrice.

Image
Sur la gare se trouve un panneau indiquant si le téléski de la Cierne est ouvert.

Image
Détail de l'entraînement.

Image
Détail de la poulie motrice.


La ligne

Elle est courte et presque plate. La seule pente du tracé se trouve entre la gare aval et le premier pylône. Après cela, la ligne entre dans la forêt et n'en ressortira qu'après le dernier pylône. Elle passe à côté de la poulie flottante du téléski des Vérollys. Le chemin qui permet de revenir depuis la Cierne longe le tracé sur toute sa longueur.


Image
Profil en long de la ligne.

Image
Le début de la ligne vu depuis le départ.

Image
Pylône 1, fin de la seule pente de la ligne.

Image
Sur la gauche, de l'autre côté du chemin permettant le retour depuis la Cierne, on remarque la poulie flottante du téléski des Vérollys. On voit à l'arrière-plan le massif du Chablais.

Image
Pylône 2, la ligne est entrée dans la forêt.

Image
Vue sur la gauche de la ligne.

Image
Pylône 3, on voit apparaître au fond les derniers pylônes et la poulie retour du téléski de la Cierne.

Image
Pylône 4, au niveau duquel s'effectue le lâcher.


La gare amont

Le lâcher s'effectue après le dernier pylône. La station retour, constituée d'une poulie flottante qui assure la tension du câble, se trouve en bordure de la ligne du téléski de la Cierne, à côté du pylône 11. De là, on peut descendre vers le bas de cette installation ou rebrousser chemin vers le sommet de Corbetta, ce qui ne se fait en principe pas.


Image
Vue sur la ligne depuis la zone de lâcher.

Image
La poulie flottante qui assure la tension du câble. On voit à l'arrière le pylône 11 du téléski de la Cierne et le plateau suisse.

Image
La poulie flottante vue depuis le téléski de la Cierne.


Quelques vues de l'installation depuis la piste


Image
Les pylônes 1 à 3 et le chemin de liaison.

Image
Vue au loin vers les pylônes 1 et 2. On remarque dans le fond la Dent de Brenleire (2353 m, à gauche) et la Dent de Folliéran (2340 m, à droite).

Image
Le pylône 3 et la fin de la ligne.

Image
Le début de la ligne et les deux derniers pylônes du téléski de Corbetta. On voit à l'arrière de gauche à droite le Moléson (2002 m), Teysachaux (1909 m), les Dents de Brenleire et de Folliéran, le Vanil Noir (2376 m) et le Vanil Blanc (1828 m).

Image


Conclusion

Grâce à cet appareil, la piste de la Cierne est devenue plus attractive puisqu'elle est plus accessible. Comme ailleurs dans la station, l'affluence peut être importante les week-ends et durant les vacances scolaires. Néanmoins, ce téléski est amplement suffisant pour remplir son rôle et un remplacement ne serait pas justifié.

Les photos ont été prises le 18 janvier 2017. Texte et photos : Fael.

Site internet de l'exploitant



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :