Localisation(s)
Photo

 TKF de Pré Ratier I & II

Chantemerle (Serre Chevalier Vallée)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Découvrez deux téléskis débutants de Serre Ratier, empruntant leur nom à un ancien téléski.

Année de construction : 1994

Appareil réimplanté
Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Auguste
Section écrite le 13/02/2022 et mise à jour le 23/06/2022
(Mise en cache le 23/06/2022)

Bonjour, je vous présente un reportage sur les :

Image


Au sommaire de ce reportage :

  • Bienvenue à Serre Chevalier Vallée !
  • Pré Ratier, une ligne historiquement chargée !
  • Un espace débutants nomade !
    Pré Ratier III, le petit-frère éphémère
  • Pré Ratier I & II, le ski pour les débutants à Chantemerle
  • Lignes et infrastructures des téléskis de Pré Ratier I & II
  • Les gares aval
    Les lignes
    Les gares amont
    Véhicules et Pinces
  • Pré Ratier I & II, deux téléskis à l'avenir compromis


Bienvenue à Sere Chevalier Vallée !

La station de Serre Chevalier Vallée est située dans le département des Hautes-Alpes à environ 3 h 30 de Lyon et de Marseille.

La station est implantée dans la vallée de la Guisane, affluent de la Durance prenant sa source au Col du Lautaret à 2 058 m d’altitude, au pied du Col du Galibier. Serre Chevalier s’étend du Galibier à Briançon et se compose de plusieurs villages possédant chacun leur propre ambiance et leur style architectural. En tout, le domaine de Serre Chevalier Vallée se répartit sur 3 villages : Chantemerle, Villeneuve, Le Monêtier-Les-Bains et sur la ville de Briançon avec plus de 12 000 habitants, cumulant 250 kilomètres de pistes de tous niveaux. Celles-ci alternent murs en forêt, champs de bosses en altitude ou encore chemins avec vue imprenable sur les différents paysages.
Ces pistes sont desservies par 61 remontées mécaniques allant du tapis roulant aux nouveaux télésièges du Monêtier-Les-Bains. Le domaine compte également un prototype de DMC, le premier au monde, celui du Pontillas. Les remontées mécaniques de Serre Chevalier Vallée se composent de 6 tapis et télécordes, de 25 téléskis, de 8 télésièges fixes, de 12 télésièges débrayables, de 5 télécabines, d’un DMC et d’un téléphérique historique.

L’histoire de Serre Chevalier Vallée a commencé en 1941 avec l’ouverture et l’inauguration du premier téléphérique reprenant le nom du sommet qu’il atteint : Serre Chevalier (2 478 m). Ensuite, le développement de la liaison avec Villeneuve et des secteurs de l'Aravet, du Prorel et des Combes au-dessus de Serre Ratier s'est accéléré jusqu’à l’incendie en 1983 de la gare intermédiaire du téléphérique. Cette même année, la décision est prise de mettre en service une liaison avec Le Monêtier-Les-Bains et l’installation de 12 remontées mécaniques ! Une année marquante pour la station. De plus, un nouveau téléphérique sur deux tronçons est construit sur le même tracé que son prédécesseur. En 1989, le domaine de Briançon voit le jour avec la construction de 9 remontées mécaniques, dont la télécabine du Prorel, et le fameux télésiège de Puy Chalvin. Le domaine de Briançon a permis à cette ville de devenir une station de ski, reliée au domaine de Serre Chevalier.
Depuis 2004, la station est gérée par la Compagnie Des Alpes (CDA) qui renouvelle progressivement le parc des remontées mécaniques de Serre Chevalier, la plupart des appareils datant des années 80. Les derniers investissements datent de 2019 avec le remplacement du télésiège de l'Eychauda et du télésiège de Cibouït et la construction du téléski de Chanteloube 2 et de deux tapis roulants.

Image
>> Cliquez sur le logo pour accéder à la fiche de la station <<



Pré Ratier, une ligne historiquement chargée !

Un espace débutants nomade !

L'espace débutants de Pré Ratier peut être qualifié de "nomade". Malgré qu'il ne se mette guerre en branle entre ses différents emplacements, un véritable jeu des chaises musicales a eu lieu dans le passé. Originellement, Pré Ratier n'était pas un téléski dédié aux débutants. Tutoyant des pentes importantes, ce rôle était alors assuré par le téléski École qui se situait sous le layon du téléphérique. Le tout premier téléski destiné aux débutants sera installé en 1958 par la firme iséroise Poma. Il s'agissait d'un téléski à perches découplables, équipé d'une gare aval de type B et de pylônes tubulaires.

Image
Vue sur la gare aval du téléski, avec en arrière-plan le deuxième tronçon du téléphérique. DR - collection monchu

Image
La ligne, évoluant au cœur du mélézin. DR - collection monchu


En 1977, un grand chamboulement a lieu à Serre Ratier. En effet, le téléski École est déposé et remplacé par un téléski à pinces fixes Poma sur un tracé légèrement différent. La gare aval du téléski de l'Orée du Bois est déplacée en aval, afin d'en rendre l'accès plus simple. Cette même année, le téléski de Serre Ratier est doublé par le téléski de Pré Ratier. C'est certainement durant l'été 1980 que l'antique téléski de Serre Ratier est déposé. Il est remplacé par le téléski du Stade, quant à lui parallèle au téléski de Pré Ratier, possédant d'ailleurs des pylônes en commun.

Image
Extrait du plan des pistes de la saison 1992/1993. Adaptation d'un scan in "70 ans de ski à Serre Chevalier", G. Bodovillé (2012). - Atelier Pierre Novat

Légende :

    Flèches vertes : Téléskis de Pré Ratier et du Stade
    Flèche rouge : Téléski École (Serre Ratier)
    Flèche jaune : Téléski École (Grand Alpe)



Image
Le nouveau téléski École, dont la gare est contiguë à celle du téléski de l'Orée du Bois.

Image
Vue sur la gare aval du téléski de Serre Ratier. À noter, que le téléski sera modernisé quelques années plus tard. DR.

Image
La ligne. Sur ce cliché, on observe bien que l'appareil a été modernisé. DR.

Image
Autre vue. DR - Éditions IRIS

Image
Le téléski de Pré Ratier avec en arrière-plan celui du Stade. DR - collection monchu

Image
Les téléskis de Pré Ratier et du Stade, surplombés par le deuxième tronçon de la télécabine de Grand Alpe. DR.


Plus les années passent, plus la fréquentation des appareils est en hausse. Le deuxième tronçon du téléphérique se fait vieux et est touché par un incendie en octobre 1983 ; on ne peut guerre compter que sur lui pour rejoindre le sommet de Serre Chevalier. La télécabine de Grand Alpe est très fréquentée et les difficiles téléskis ne sont pas adaptés aux jeunes skieurs et aux peu expérimentés. Cette situation mène à la construction du télésiège de l'Orée du Bois en 1994. Cette construction sera marquée par le funeste accident de l’hélicoptère, réalisant le génie civil de la ligne, qui percuta les câbles du téléphérique. Cet appareil apporte une véritable révolution sur le secteur et devient même le télésiège le plus fréquenté de la station. Les téléskis du Stade et le Pré Ratier sont donc déposés, le téléski de l'Orée du Bois étant suffisamment long pour permettre un accès gravitaire au stade. Ce dernier sera finalement démonté en 2008, après la réalisation du télésiège des Combes.

Image
Le télésiège de l'Orée du Bois, en 2022. Cliquez sur l'image pour accéder au reportage.


Pré Ratier III, le petit-frère éphémère

À présent, faisons une courte parenthèse dans le reportage pour parler du téléski de Pré Ratier III, le petit-frère éphémère. Installé en 2005 et démonté durant l'été 2007, le téléski de Pré Ratier III secondait sur un tracé totalement différent les deux téléskis débutants de Pré Ratier. À l'instar de ses voisins, ce téléski est lui aussi récupéré ! Installé en 1973, au même moment que le premier téléski de la Combe et la télécabine de Grand Alpe, le téléski École permettait la pratique du ski pour les débutants. En 1977, le téléski du Replat est construit parallèlement au téléski du Grand Alpe jusqu'à son virage. Il permet de desservir une piste verte et vole en quelque sorte le rôle du téléski École. En 2005, lors du remplacement du télésiège fixe biplace du Grand Serre, le téléski fixe est démonté.

Image
Le téléski École à son emplacement originel, entre le télésiège du Grand Serre et les téléskis des Combes.


Une fois démonté, le téléski est réimplanté sur le plateau de Serre Ratier au lieu d'être envoyé à la ferraille. C'est ainsi que fut créé le téléski de Pré Ratier III. Il partait au même niveau que ses deux frères mais évoluait dans les mélèzes sur un tracé totalement différent. Ce téléski était un simple téléski fixe de type "télékit" de la firme Poma. Il était équipé d'une motrice en aval et d'une poulie flottante en amont. En 2007, lors de la construction du télésiège des Combes, il fut démonté, n'ayant vécu que deux hivers sur cet emplacement.

Image
Vue sur le plateau de Serre Ratier. En bas à gauche de l'image, on observe la poulie flottante du téléski de Pré Ratier III.


Pré Ratier I & II, le ski pour les débutants à Chantemerle

Comme précisé en amont, les deux téléskis de Pré Ratier se situent au cœur du plateau de Serre Ratier, soit à une altitude d'un peu moins de 1900 mètres, à proximité du télésiège des Combes et de l'ancienne gare intermédiaire de la télécabine de Grand Alpe. Avec le tapis roulant de station de montagne de Ratier (construit en 2008), ils forment ensemble l'"espace ludique" de Serre Ratier, plus communément appelé espace débutants.

Les appareils sont surtout fréquentés par les écoles de skis, même si ces derniers temps, la tendance est plus au tapis. Le transport simultané d'un enfant et d'un adulte est autorisé, ainsi que des engins spéciaux. Les appareils ne comportent pas de validateurs de forfaits, mais un forfait débutants (accès télécabine et espace ludique de Serre Ratier) est au minimum nécéssaire.

À présent, localisons les deux appareils sur le plan des pistes :

Image
Localisation sur le plan des pistes. Atelier Pierre Novat


Résumons l'offre de ski propre proposé par ces deux appareils :

- Exercice Ratier I : courte piste verte partant de la gare amont du téléski de Pré Ratier I et arrivant à sa gare aval, elle développe une pente relativement faible.
- Exercice Ratier II : courte piste verte partant de la gare amont du téléski de Pré Ratier II et arrivant à sa gare aval, elle développe une pente relativement faible. Elle permet également l'accès au tapis roulant de station de montagne de Ratier.

À présent, résumons les caractéristiques des deux appareils :

- Caractéristiques Administratives

TKF - Téléskis à perches fixes : PRÉ RATIER I | PRÉ RATIER II
Maître d'œuvre : ERIC
Exploitant : SCV Domaine Skiable
Constructeur : Poma
Année de construction : 1994
Année de récupération (Pré Ratier I) : 1977

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 400 personnes/heure (600 personnes/heure*)
Vitesse d'exploitation : 1,59 m/s (2,38 m/s*) | 1,56 m/s (2,34 m/s*)

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1880 mètres
Altitude amont : 1899 mètres
Dénivelé : 19 mètres
Longueur développée : 119 mètres
Longueur horizontale : 115 mètres
Pente maximale : 20,00 %
Pente moyenne : 16,52 %
Temps de trajet : 1 min 15 s (45 s*)

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Amont
Type de tension : Par contrepoids
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 11 kW
Sens de montée : Gauche | Droite
Embarquement : A plat
Nombre de pylône : 1
Dispositif d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de perches : 17
Espacement : 14,3 m

*, valeur à débit maximal


Lignes et infrastructures des téléskis de Pré Ratier I & II

→ Les photos des deux lignes sont mélangées dans les rubriques ci-dessous. On retrouvera d'abord celles de Pré Ratier I et donc par la suite, Pré Ratier II.

Les gares aval

Les gares aval des téléskis, situées à 1880 mètres d'altitude au pied du deuxième ouvrage du télésiège des Combes, sont les stations motrices des deux installations. De type "F", elles assurent la mise en mouvement du câble à l'aide d'un moteur asynchrone développant une faible puissance de 11 kW. La structure motrice se place sur une plateforme reliée au fût de la gare par des haubans. L’entraînement des deux poulies d'un diamètre de 1,07 mètre s’effectue légèrement différemment. En effet, pour Pré Ratier I, le bruyant moteur est directement relié au réducteur, accouplé sur la poulie motrice tandis que, pour Pré Ratier II, le moteur, plus discret, est relié au réducteur par l’intermédiaire d'une courroie protégée prenant place, lui aussi, sur la poulie motrice. L'embarquement s'effectue quelques mètres après la gare et est assisté par le personnel, souriant et aidant les débutants. Un bouton d'arrêt d'urgence est également présent à côté du personnel.

Image
Zoom sur les deux gares depuis la gare amont.

Image
Vue éloignée des deux gares, surplombées par le pylône 2 du télésiège des Combes.

Image
Vue latérale de la gare de Pré Ratier I.

Image
Vue de dos.

Image
Zoom sur la poulie motrice.

Image
Zoom sur le moteur et le réducteur.

Image
Autre vue zoomée de la poulie motrice, avec une pince sur la poulie de la gare (brin descendant).

Image
Le petit chalet d'exploitation.

Image
Vue arrière de la gare de Pré Ratier II.

Image
Vue sur la partie technique.

Image
Quelques commandes.

Image
Vue globale de la chaîne cinématique.

Image
Zoom sur la transmission moteur-réducteur. On aperçoit une couronne crantée.

Image
La poulie motrice.

Image
Les deux petites poulies faisant office de support pour la grande portée.



Les lignes

Les lignes sont très courtes, seulement 119 mètres pour une dénivellation de 19 mètres. La pente y est très faible, seulement 16,52% de moyenne pour une pente maximale de 20,00%. Elles ne comportent qu'un seul pylône respectif et aucune unicité. On notera cependant que la ligne n'est pas équipée de poulie compression (sauf pour le rétrécissement de la ligne). En effet, l'unique portée, la petitesse de la longueur de l'installation et l'inclination de la poulie en gare aval ont permis ce profil particulier.

Poma a équipé les lignes d'un seul pylône :

Pré Ratier I | Pré Ratier II
P1 : 2S-1C/2S-1C | 2S-1C/2S-1C

Image
Le début des lignes.

Image
Vue à mi-portée.

Image
Approche des pylônes 1.

Image
Le pylône 1 du téléski de Pré Ratier I.

Image
Nous irons à gauche.

Image
Vue de face du pylône 1 du téléski de Pré Ratier II.

Image
Vue arrière du pylône 1 du téléski de Pré Ratier II.

Image
Zoom sur la tête du pylône du téléski de Pré Ratier I.

Image
Zoom sur la tête du pylône du téléski de Pré Ratier II. Au fond, on distingue de droite à gauche le Petit Aréa (2487 mètres) et le Grand Aréa (2869 mètres).



Les gares amont

Les gares amont, situées à 1899 mètres d'altitude, assurent la tension des deux lignes à l'aide de deux contrepoids, d'une masse de 900 kilogrammes, reliés à deux poulies flottantes, d'un diamètre de 1,5 mètre, par l'intermédiaire d'un poussard de forme parallélépipèdique (pour Pré Ratier I) ou bien de forme tubulaire (pour Pré Ratier II). Le débarquement s'effectue sous les pylônes 1, rappelons-les uniques ouvrages des deux lignes.

Image
Vue en plongée des deux gares depuis le télésiège des Combes.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue arrière des deux gares depuis la piste des Vallons.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Zoom sur la poulie retour-tension du téléski de Pré Ratier I avec une pince s’apprêtant à pénétrer dans la gorge de la poulie.

Image
Zoom sur le système reliant la même poulie flottante à son contrepoids.

Image
Zoom sur le système de tension du téléski de Pré Ratier II.

Image
Vue de trois quarts de la gare de Pré Ratier II.



Pinces et Véhicules

Afin d'assurer un débit de 400 personnes par heure, les deux téléskis sont équipés chacun de 17 perches, accouplées au câble à l'aide d'une pince fixe. À noter que, le soir, afin de faciliter l'entretien des pistes de montées, les perches sont suspendues sur le brin opposé.

Image
Une pince fixe vue du dessous.

Image
Zoom sur la pince.

Image
Un véhicule.

Image
La disposition des véhicules pour le passage nocturne des engins de damage.


Pré Ratier I & II, deux téléskis à l'avenir compromis

Les téléskis de Pré Ratier I & II sont donc de courts appareils qui ont pour but de desservir l'espace débutants du plateau de Serre Ratier. Ces courtes remontées sont parfaitement adaptées à leur but. Depuis 2013, un projet de transformation de Serre Ratier et donc de l'espace débutants est envisagé : démontage de Pré Ratier I & II avec réimplantation d'un des téléskis, construction d'un nouveau téléski, construction de deux tapis roulants, d'une piste de "Snow tubing" et de divers équipements. À ce jour, l'échéance du projet est inconnue. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter la discussion du projet sur le forum de la station ou consulter le projet sur le site de la DREAL. Ce projet a également pour but une meilleure gestion des flux et, à l'avenir, une séparation entre les flux de débutants et ceux des skieurs se dirigeants vers le télésiège des Combes.

Image
Pré Ratier I & II, principaux téléskis de l'espace débutants de Serre Ratier.


Je remercie chaleureusement Bovinant pour la bannière, Yann83 pour ses photos et son aimable autorisation d'utilisation ainsi que monchu pour sa collection de clichés historiques.

Bannière : Bovinant
Textes et mise en page : Auguste
Photos : Auguste (le 22, 23 et 25 février 2022), Yann83 (20 janvier 2005, 2 avril 2006), clichés DR et collection monchu

© - 2022 - Auguste - www.remontees-mecaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :