Localisation(s)
Photo

 TKF École Chanteloube

Le Monêtier-les-Bains (Serre Chevalier Vallée)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Téléski école desservant l'espace débutants de Pré Chabert.

Année de construction : 1970

Appareil réimplanté
Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Clément05
Section écrite le 02/07/2021 et mise à jour le 03/07/2021
(Mise en cache le 03/07/2021)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Serre Chevalier Vallée
  • Le téléski Ecole Chanteloube : l’espace débutants de Monêtier
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Perches et pinces
  • Autres vues
  • Conclusion


Serre Chevalier Vallée

La station de Serre Chevalier Vallée est située dans les Hautes-Alpes, à environ 3h30 de route de Marseille et de Lyon.

Implantée dans la vallée de la Guisane, affluent de la Durance prenant sa source au Col du Lautaret, Serre Chevalier Vallée se compose de 3 ensembles de villages, Chantemerle, Villeneuve et Le Monêtier-les-Bains, et d’une ville, Briançon. Le domaine s’étend sur 250 kilomètres de pistes tous niveaux. Celles-ci alternent murs en forêt, chemins avec vue imprenable sur la vallée de la Guisane et de la Durance et champs de bosses pour les skieurs les plus expérimentés.
Ces pistes sont desservies par 61 remontées mécaniques allant du tapis roulant à la nouvelle télécabine de Ratier. Le domaine compte d’ailleurs le premier DMC au monde, celui du Pontillas. Les remontées mécaniques de Serre Chevalier Vallée sont composées de 7 tapis et télécordes, de 26 téléskis, de 11 télésièges à pinces fixes, de 10 télésièges à pinces débrayables, de 5 télécabines, d’un DMC et d'un téléphérique exploité uniquement en été.

L’histoire de Serre Chevalier Vallée a commencé en 1941 avec l’inauguration du premier téléphérique, reprenant le nom du sommet qu’il atteint : le Serre Chevalier. Ensuite, le développement de la liaison avec Villeneuve et des secteurs de l’Aravet, du Prorel et des combes au-dessus de Serre Ratier s’est accéléré jusqu’à l’incendie du téléphérique en 1983. En cette année, la décision est prise d’ouvrir la liaison avec Le Monêtier-les-Bains avec l’installation de plus de 12 remontées mécaniques ! De plus, un nouveau téléphérique est construit sur le tracé de l’ancien. Celui-ci réutilise beaucoup d’éléments du premier appareil. 1983 restera l’une des dates importantes dans la création de Serre Chevalier.
En 1989, le domaine de Briançon est créé avec l’installation de 9 remontées mécaniques dont le fameux télésiège de Puy Chalvin (qui n’a pas fait une saison et qui a été revendu par la suite). Depuis 2004, la station est gérée par la Compagnie Des Alpes (CDA) qui renouvelle progressivement le parc de remontées mécaniques de Serre Chevalier, la plupart des appareils datant des années 80. Les investissements se poursuivent et la station réaménage tous les secteurs du domaine afin d’optimiser encore les liaisons.

Image
Le Monêtier-les-Bains, authentique village haut-alpin, depuis la piste rouge de l’Aya.

Le téléski Ecole Chanteloube : l’espace débutants de Monêtier

Le téléski de l’Ecole Chanteloube est situé sur le front de neige de Monêtier, à proximité des télésièges du Bachas et de l’Aya.

Il fait partie intégrante de l’espace débutants de Pré Chabert qui a connu quelques évolutions : après l’implantation des téléskis de Pré Chabert 1 et 2, le front de neige a continué de se moderniser avec la mise en service du télésiège-télécabine de Chanteloube en 1978. Lors de son ouverture, le téléski de Pré Chabert 2 est déplacé au Clot de la Chaume pour créer un espace débutants là-haut. Le téléski Ecole Chanteloube est construit sur le front de neige pour ne pas perdre de débit et continuer de desservir les prairies du bas du domaine. Le téléski Ecole de la Chaume est ramené sur le front de neige en 1982 et remplace le téléski Ecole Chanteloube, seulement 7 ans après sa mise en service.

Avec les téléskis de Chanteloube 2 et de Pré Chabert ainsi qu’avec le tapis des Charmettes, cette installation dessert des pentes pour les débutants qui découvrent le ski. La vitesse très lente permet aux skieurs de prendre l’appareil en toute sérénité pour atteindre la large piste verte aussi desservie par le téléski de Chanteloube 2. Une séparation a également été installée entre la piste de l’Aya et l’espace débutants pour sécuriser la zone.

Situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TKF – Téléski à perches fixes : ECOLE CHANTELOUBE
Exploitant : SCV Domaine Skiable
Constructeur : Poma
Année de construction : 1970
Année de premier déplacement : 1975
Année de second déplacement : 1982

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 300 personnes/heure (600 personnes/heure*)
Vitesse d'exploitation : 1,25 m/s (2,5 m/s*)

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1470 m
Altitude amont : 1498 m
Dénivelé : 28 m
Longueur développée : 274 m
Pente maximale : 15 %
Pente moyenne : 10,33 %
Temps de trajet : 3 min 39 s

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Amont
Type de tension : Par contrepoids
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 11 kW
Sens de montée : Droit
Embarquement : A plat
Nombre de pylônes : 4
Largeur de la voie : 1,6 m
Dispositif d’accouplement : Pinces fixes
Nombre de perches : 36
Espacement : 15,2 m

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : C.Y.A.E.S.A.
Diamètre du câble : 12 mm
Type d’âme : Autre
Composition : 6*7 fils
Année de pose : 2018
Revêtement : Clair

* : valeurs nominales

La gare aval

La gare aval est la station motrice de l’installation. Un petit motoréducteur monté sur une structure portante permet de mettre en mouvement la poulie motrice. La gare est situé sur le front de neige, à proximité du parking de Pré Chabert et du téléski de Chanteloube 2.

Image
La gare aval avec la cabane à gauche.

Image
Zoom sur la structure monofût. On repère facilement le motoréducteur surmontant la poulie motrice.

Image
Depuis l’autre côté de la ligne.

Image
On remarque les haubans qui tiennent le fût ainsi que le châssis du motoréducteur.

Image
L’ensemble moteur. Ce dernier est relié à un petit réducteur par des courroies.

La ligne

La ligne, longue de 274 mètres, est peu pentue et emmène les skieurs jusqu’aux environs de l’arrivée du téléski de Pré Chabert.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 1S-2C-1S/2S
P2 : 1S/-
P3 : 1S-1C-1S/2S
P4 : 1S-2C-1S/2S

S-C-S : enchaînement de galet(s) support, compression puis support
S : balancier support


Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
La première portée.

Image
Le P1.

Image
Le P2.

Image
On s’approche du télésiège du Bachas.

Image
Le P3, de l’autre côté du télésiège.

Image
La portée vers le P4.

Image
Le P4.

La gare amont

La gare amont est la station tension de l’installation, fonction assurée par un contrepoids. La station est située à proximité du téléski de Pré Chabert et permet une desserte correcte de la piste verte qui longe le téléski.

Image
La ligne depuis le débarquement que l’on voit au premier plan.

Image
La gare amont de côté.

Image
De trois quarts avec le télésiège de l’Aya au fond.

Perches et pinces

Le téléski de l’Ecole Chanteloube est équipé de 36 perches reliées au câble par des pinces fixes.

Image
Vue globale d’une perche.

Image
Le haut de la suspente et la pince.

Autres vues

Voici quelques photos supplémentaires depuis la piste verte desservie.

Image
La moitié inférieure de la ligne.

Image
Le haut du tracé.

Image
La zone de la gare aval.

Conclusion

Le téléski de l’Ecole Chanteloube est un court téléski qui dessert l’espace débutants du front de neige de Monêtier et qui vient en complément des deux autres téléskis présents. Il est parfaitement adapté à ce rôle et il n’y a, pour le moment, aucun projet de remplacement évoqué.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 6 mars 2020)

A bientôt.

© - 2021 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :