Localisation(s)
Photo

 TPH V Dorénaz - Champex d'Alesse

Dorénaz

Küpfer

T2 ES
Description rapide :
Vieux téléphérique du constructeur Küpfer qui dessert le hameau de Champex avec intermédiaire à Alesse.

Options techniques :
  • Estacade sur pylône
Année de construction : 1958

Suivre la discussion sur le forum

 

Vidéos de l'appareil










 
Auteur de cette partie : Nico05
Section écrite le 04/12/2020 et mise à jour le 04/06/2021
(Mise en cache le 04/06/2021)

Partez à la découverte du petit téléphérique reliant Dorénaz à Champex d'Alesse !

Image


Sommaire


  1. Dorénaz aujourd’hui
  2. L'histoire de Dorénaz et du téléphérique
  3. Le téléphérique Dorénaz - Champex d'Alesse
  4. Caractéristiques
  5. La remontée en images
  6. Conclusion, liens et informations utiles
1. Dorénaz aujourd’hui

Dorénaz est une petite commune du Bas-Valais située dans la plaine du Rhône, entre les villes de Saint-Maurice et de Martigny. La commune qui compte près d’un millier d’habitants regroupe le village de Dorénaz (450 m) ainsi que les hameaux d’Alesse, Champex et La Giette.
Si Dorénaz n’est de loin pas l’une des régions les plus touristiques du Valais, elle accueille néanmoins divers manifestations sportives et culturelles, notamment le Trophée du Scex Carro, une course à pieds sur près de 1550 m de dénivelé.
Les possibilités de randonnées dans la région sont nombreuses, en particulier depuis le sommet du téléphérique. Et surtout, la piste de descente en VTT reliant Champex à Dorénaz, ouverte toute l’année, voit sa renommée grandir d'année en année.

Image
^^Accédez à la présentation détaillée de Dorénaz

2. L'histoire de Dorénaz et du téléphérique

Dorénaz

La commune de Dorénaz a de tous temps joué un rôle dans l’économie industrielle. En effet, la région comptait plusieurs mines d’ardoises ainsi qu’une mine de charbon. Les concessions, accordées dans la seconde moitié du XIX siècle, jouèrent un rôle de pionniers dans l’industrie minière valaisanne.
Plusieurs remontées mécaniques furent construites pour faciliter le transport des matériaux vers la plaine. Il y eut par exemple, en 1918 déjà, un téléphérique reliant Vernayaz à la mine située au-dessus de Champex. Dans les années 40, plusieurs autres téléphériques et funiculaires virent le jour.
Les ouvriers ne redescendaient pas tous les jours en plaine, et un véritable village industriel fut donc construit au lieu-dit La Méreune. L’exploitation donnait du travail à une centaine de personnes.
Finalement, l’exploitation sera arrêtée en 1953. Pourtant, les infrastructures ne seront démontées que bien plus tard, sur ordre de la commune.
La commune continua à se développer, aux niveaux économique et touristique, avec notamment la fondation de la Société de Développement en 1958.
Aujourd’hui, la commune assure toujours un rôle industriel avec son usine d’embouteillage d’eau et, moins resplendissant, sa casse automobile du Valais.
Du côté touristique, la région ne s’est pas beaucoup développée mais accueille tout de même quelques manifestations et propose certaines activités sportives.

Le Téléphérique DAC

Pendant ce temps, la commune de Dorénaz évoluait. En 1958, le téléphérique reliant Dorénaz à Champex avec intermédiaire à Alesse et dont la construction avait débuté deux ans auparavant fut inauguré.
Cette réalisation sauva les hameaux d’Alesse et de Champex qui étaient victimes de l’exode rural, l’accès n’étant pas possible autrement qu’à pieds ou à dos de mulet.
Le téléphérique « D.A.C » (Dorénaz-Alesse-Champex d'Alesse) construit par Küpfer fut donc une pleine réussite de la part de la commune.
En 1988, à l’occasion de ses trente ans, les anciennes cabines furent remplacées par des cabines 10 places du fabricant sierrois Métalléger.
Le système électronique fut lui aussi modernisé et un système de vidéosurveillance installé.
Détail intéressant, le haut du P1 avait été prolongé à l’époque de la construction afin de pouvoir accueillir, si besoin, le câble du téléphérique de la carrière qui croiserait le DAC à cet endroit. Aujourd’hui, cet ajout est encore présent (visible sur les photos plus loin dans le reportage).
Le téléphérique, transportant en moyenne une cinquantaine de personnes par jour, donne encore pleinement satisfaction. Mais malgré cela, son sort a été incertain durant quelques années. En effet, la concession arrivait à échéance en 2020 et il fallait investir dans des travaux de rénovation. L’Etat du Valais, après réflexion, a finalement décidé de reconduire le budget nécessaire et le téléphérique pourra donc tourner plusieurs années encore.

Image
Ancienne cabine, exposée à proximité de la gare aval (DR Commune de Dorénaz)


Documents d'archive

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
^^Archives du Nouvelliste du 13 juin 1958, droits réservés (lien vers l'article)


Image
Téléphérique pour la mine traversant la plaine du Rhône, vers 1930 (DR : A. Kern, coll. Pillet, Médiathèque Valais – Martigny)

Image
Village industriel de La Méreune, vers 1920 (DR : A. Kern, coll. Pillet, Médiathèque Valais – Martigny)


3. Le téléphérique Dorénaz - Champex d'Alesse

Situation

Image
Situation du TPH et de son intermédiaire sur la carte nationale (image tirée de Swisstopo)

Image
Situation du TPH et de son intermédiaire sur la carte 3D (image tirée de Swisstopo)

Infrastructure et rôle

Le téléphérique "Dorénaz - Alesse - Champex d'Alesse", couramment surnommé le DAC, dessert les deux hameaux de la commune de Dorénaz. Inauguré en 1958, il est le véritable trait d'union entre la plaine et la montagne, entre l'économie industrielle et l'économie paysanne. Cette installation est donc principalement utile aux habitants du lieu, bien qu'une route desserve Alesse et Champex depuis les années 80.
Mais les touristes profitent également de ce transport rapide vers la montagne afin de pratiquer du VTT, de la randonnée ou encore du ski de randonnée.

L'installation est signée Küpfer, constructeur bernois ayant œuvré pour plusieurs téléphériques notamment en Valais.
Classique sur les téléphériques de ce manufacturier, les pylônes sont en béton et la première partie de la ligne ne dispose pas de support. Les gares, quant à elles, sont de style traditionnel avec une toiture recouverte d'ardoises (remarquez que ce matériau ne manquait pas dans la région). On y trouve en aval l'entraînement de l'installation et, en amont, la tension effectuée par contrepoids.
L'une des particularités de cette remontée est son arrêt intermédiaire sur le pylône numéro 3.
Ce petit téléphérique est resté pratiquement inchangé depuis sa construction au siècle passé. Néanmoins, le système électronique a été modifié à plusieurs reprises. Les cabines 10 places d'origines ont été remplacées par les actuelles cabines rouges, 10 places aussi, du fabricant Métalléger sous lesquelles on a la possibilité d'attacher des vélos.

4. Caractéristiques

Caractéristiques administratives

Nom : Dorénaz - Champex d'Alesse
Type : Téléphérique à va-et-vient
Exploitant : Téléphérique Dorénaz - Champex d'Alesse (Commune de Dorénaz / Canton du Valais)
Constructeur : Küpfer
Année de construction : 1958

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 450 m
Altitude intermédiaire : 926 m
Altitude amont : 1123 m
Dénivellation totale : 673 m
Longueur développée : 1342 m
Pente moyenne : ~58%

Caractéristiques techniques

Chariot : Küpfer
Cabines : Métalléger (1988)
Nombre de pylônes : 3
Arrêt intermédiaire : Pylône 3 (sur demande)
Motrice : Gare aval
Tension : Gare amont (contrepoids)
Câbles : 1 tracteur + 1 porteur

Caractéristiques d'exploitation

Nombre de places par cabine : 10 personnes / 800 kg
Saison d'exploitation : Toute l'année
Vitesse : 4 m/s
Durée du trajet : 7 min

5. La remontée en images

La gare aval

La gare aval est un petit bâtiment traditionnel au toit en ardoises se situant du côté Est du village de Dorénaz. On y trouve la motorisation, le guichet et une salle d'attente à côté du quai d'embarquement.

Image
Vue éloignée de la gare aval avec le bas de la ligne

Image
La gare aval et la ligne

Image
Avec la cabine en gare

Image
Idem de plus proche

Image
Zoom sur les câbles et le chariot

Image
Les deux transports : arrêt de car postal et téléphérique

Image
Idem

Image
La cabine de trois quarts

Image
Vue de devant

Image
Vue de l'autre côté

Image
Le butoir

Image
Vue de côté avec la cabine

Image
La cabine en gare

Image
Vue de derrière

Image
La salle d'attente

Image
La cabine depuis la salle d'attente

Image
Vue depuis la cabine 1

Image
Les câbles porteur et tracteur


La ligne (Dorénaz-Alesse))

La première partie de la ligne, c'est-à-dire entre le village de Dorénaz et celui d'Alesse, est particulièrement raide. De plus, la portée est très longue entre le départ en le premier pylône. Puis la pente s'adoucit jusqu'à la gare intermédiaire.

Image
Le bas de la ligne (portée entre la gare aval et le P1)

Image
Zoom sur les pylônes 1 et 2

Image
C'est parti !

Image
La gare aval depuis la ligne

Image
La longue portée jusqu'au P1

Image
La gare aval vue de dessus

Image
Le village de Dorénaz

Image
Premier tronçon bien raide

Image
On se rapproche lentement du premier pylône

Image
Coup d'œil vertigineux sur Dorénaz

Image
Idem

Image
Le bas de la plaine du Rhône

Image
On avance lentement...

Image
...en direction du P1

Image
Et Dorénaz qui se fait de plus en plus petit

Image
Le P1 sur son rocher

Image
Idem de plus près

Image
Le P1 et l'autre cabine

Image
Dernière vue sur la plaine du Rhône

Image
Le haut du P1 vu de devant

Image
Portée entre les pylônes 1 et 2

Image
Le P2

Image
Portée entre les pylônes 2 et 3

Image
Le P3 (gare intermédiaire) et Alesse

Image
La gare intermédiaire sur le P3

Image
Coup d'œil en arrière sur le P2


La station intermédiaire

L'arrêt intermédiaire sur le pylône 3, sur demande uniquement, se situe au Nord du hameau d'Alesse. Sa particularité est notamment sa longue passerelle d'accès. On y trouve une petite salle d'attente et le quai d'embarquement.

Image
La gare intermédiaire dans son environnement

Image
Vue de trois quarts avec sa longue passerelle d'accès

Image
Vue de plus proche

Image
Avec la cabine qui passe devant la gare

Image
Idem en gros plan

Image
Vue d'un autre angle

Image
Vue de dessous

Image
Vue de l'autre côté

Image
Avec une cabine

Image
Et sans cabine

Image
Zoom sur le haut du pylône

Image
Vue de face avec le panneau pédestre

Image
Vue depuis la passerelle d'accès

Image
La salle d'attente

Image
L'armoire électrique

Image
Direction Dorénaz ou Champex ?

Image
L'embarquement

Image
Vue depuis la cabine 2

Image
Idem de dessus


La ligne (Alesse-Champex)

La deuxième partie de la ligne, jusqu'à la gare amont, ne comporte aucun pylône. Elle évolue en pente relativement douce jusqu'au sommet.

Image
La gare intermédiaire de devant

Image
Le P3 de devant

Image
Le hameau d'Alesse

Image
La petit chapelle d'Alesse et la portée jusqu'à la gare amont

Image
On avance lentement...

Image
...mais sûrement !

Image
Vue sur Alesse et la gare intermédiaire

Image
La suite de la ligne

Image
On se rapproche du sommet

Image
Regard en arrière sur Alesse et le Chablais

Image
On arrive en gare amont

Image
On se rapproche du but ultime

Image
Idem

Image
La ligne depuis la gare amont


La gare amont

La gare amont est, tout comme la gare aval, un joli petit bâtiment typique. Elle abrite un poste de contrôle ainsi que les contrepoids des câbles. Le bâtiment, également équipé d'une salle d'attente, se trouve un peu au Nord du hameau de Champex d'Alesse.

Image
La gare amont dans son environnement

Image
Vue de côté

Image
Vue de trois quarts

Image
Vue de derrière

Image
Idem de plus proche

Image
Depuis l'autre côté

Image
Idem de plus proche

Image
La cabine en gare

Image
Idem de plus proche

Image
Vue de devant

Image
Idem sans la cabine

Image
Vue de l'autre côté

Image
Vue de trois quarts

Image
Zoom sur le chariot en gare

Image
De côté avec la cabine

Image
La cabine en gare

Image
La salle d'attente

Image
Le panneau indiquant la date de construction et de rénovation

Image
La cabine depuis la salle d'attente

Image
Tableau électrique

Image
Téléphone interne

Image
Commande électrique et haut-parleur


Les cabines et les chariots

Les deux petites cabines rouges de 1988 ont été fabriquées par Métalléger SA. Elles peuvent transporter 10 personnes chacune, soit jusqu'à 800 kg. Leur imposant chariot est celui de Küpfer d'origine.

Image
La cabine sur la ligne

Image
Proche de la gare amont

Image
Surgissant des arbres

Image
Entrée en gare amont

Image
La cabine sur la ligne

Image
Idem

Image
En lévitation !

Image
Au sortir de la forêt

Image
Proche de la gare amont

Image
Avec Alesse en arrière-plan

Image
Arrivée en gare amont

Image
Le chariot

Image
Le chariot en gare aval

Image
Idem de plus loin

Image
La plaque Küpfer sur le chariot

Image
Idem

Image
Le chariot en gare amont

Image
Idem de plus proche

Image
Le chariot en gare amont

Image
Le chariot en gare aval

Image
Le chariot en gare aval vu de dessous

Image
Intérieur de la cabine et commandes

Image
Le frein de chariot et la plaque de Métalléger

Image
A l'intérieur de la cabine

Image
Idem de l'autre côté

Image
Les commandes

Image
Vue rapprochée du tableau

Image
Idem

Image
Idem

Image
La plaque du constructeur de la cabine

Image
Capacité maximale

Image
La commande du frein de chariot

Image
Idem


6. Conclusion, liens et informations utiles

Ce petit téléphérique a, lors de son inauguration, sauvé de l'exode rural les hameaux d'Alesse et Champex.
Aujourd'hui, la route dessert également ces deux localités, mais le téléphérique reste le moyen de transport préféré des habitants et surtout des visiteurs.
C'est pourquoi l'Etat du Valais a décidé de mettre l'argent nécessaire à la prolongation de la concession. Ce bon vieux téléphérique Küpfer continuera donc à faire voyager les gens entre plaine et montagne durant plusieurs années encore.

Photos : Nico05, 13 octobre 2020
Textes : Nico05
Bannière : Artsinol

Liens utiles

Commune de Dorénaz
Société de développement de Dorénaz
Martigny Region
Vidéo de Gondelbahn Monde

Informations utiles

Horaires
Toutes les 40 minutes environ, de 5h45 à 19h00 (horaire détaillé : https://dorenaz.ch/upload/e515df0d202ae52fcebb14295743063b/library/SKM_C30820121020060.pdf)

Accès en transports publics
Ligne de train Regional jusqu'à la gare Vernayaz CFF, puis ligne de Car Postal B220 en 7 minutes de "Vernayaz, gare" à "Dorénaz, téléphérique"

Fermeture pour révision
Le premier jeudi de chaque mois (plus d'infos : https://dorenaz.ch/upload/e515df0d202ae52fcebb14295743063b/library/SKM_C30820121020060.pdf)



Suivre la discussion sur le forum