Localisation(s)
Photo

 TPH V Eggwald - Gummenalp

Dallenwil - Wirzweli

Von Rotz & Wiedemar

T2 ES
Description rapide :
Petit téléphérique six places conduisant été comme hiver à la Gummenalp et sa fameuse auberge de montagne.

Année de construction : 2014

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Nico05
Section écrite le 11/11/2021 et mise à jour le 22/11/2021
(Mise en cache le 22/11/2021)

Partez à la découverte du :

Image


Sommaire


  1. Wirzweli, la station de Dallenwil
  2. Situation du téléphérique de la Gummenalp
  3. Histoire de la Gummenalp
  4. Rôle et infrastructure du téléphérique
  5. Caractéristiques
  6. La remontée en images
  7. Conclusion, liens et informations utiles

Wirzweli, la station de Dallenwil

Dallenwil est un village nidwaldois situé à 485 mètres d'altitude dans la vallée d'Engelberg, non-loin de Stans. On y accède notamment par le train "Zentralbahn" reliant Stans à Engelberg.
Depuis Dallenwil, deux téléphériques conduisent sur des prairies plus hautes en altitude : Wiesenberg, perchée à 1044 mètres et dominée par le Stanserhorn, et Wirzweli, située à 1204 mètres et couronnée par le Wirzweligrat. Si Wiesenberg est un petit hameau relativement peu touristique mais où l'on trouve toutefois une pension, Wirzweli est en revanche une station de taille plus conséquente où l'on trouve bon nombre de chalets touristiques.
Notons qu'en plus de la route et des chemins, un petit téléphérique sur demande relie Wiesenberg à Wirzweli.

L'été, la région de Wirzweli et Wiesenberg est bien sûr très prisée des randonneurs. En effet, un grand nombre de sentiers, panoramiques pour certains, sillonnent les alpages et les crêtes. De plus, des sentiers didactiques sont proposés pour les familles à l'image du sentier des sorcières.
Wirzweli compte également une luge d'été située directement à l'arrivée du téléphérique, où l'on trouve aussi une zone pour les enfants ainsi qu'un petit zoo.

Durant l'hiver, la randonnée est remplacée par la marche sur neige, activité pour laquelle plusieurs itinéraires sont damés. De plus, 30 kilomètres de sentiers raquettes balisés parcourent la région. Les adeptes de la glisse trouveront aussi de quoi s'amuser avec une piste de luge descendant de Gummenalp au village.
Il est aussi possible de pratiquer du ski de piste à Wirzweli et ceci grâce au téléski d'Eggwald et de son baby-lift proposant tous deux quelques pistes adaptées aux débutants.

Image
^^ Cliquez sur le logo pour accéder à Wirzweli dans la base de données


Situation du téléphérique de la Gummenalp

La gare aval du téléphérique de la Gummenalp se situe au sud de la station de Wirzweli, au lieu-dit Eggwaldried à une altitude de 1217 mètres. Elle se dresse en amont de la route conduisant de Wiesenberg à Wirzweli, proche de la pension Waldegg.
La ligne, orientée nord-sud, traverse les pâturages d'Eggwald pour aboutir au lieu-dit Hinter Gummen, sur une crête séparant le vallon de Wirzweli de la vallée d'Engelberg.
La gare amont est perchée à 1577 mètres, à côté de l'auberge de la Gummenalp, au sommet des praires du même nom.

Image
Situation sur la carte nationale (image tirée de Swisstopo). A noter que le téléski de Gummen a été démonté et que celui de Wirzweli est hors-service.

Image
Situation sur le plan estival

Image
Situation sur le plan hivernal


Histoire de la Gummenalp

Historique

C'est depuis 1936 que Wirzweli est accessible depuis Dallenwil par un téléphérique. Il s'agissait à l'époque d'un petit téléphérique quadriplace principalement destiné à l'agriculture. L'engouement des touristes pour Wirzweli s'accroissant avec les années, l'installation rudimentaire fut remplacée en 1965 par un téléphérique Küpfer de vingt-cinq places, qui laissa lui-même place à l'actuel téléphérique Garaventa en 2003.

La Gummenalp, alpage situé en amont de Wirzweli, est quant à elle équipée d'un téléphérique depuis 1946. En effet, bien qu'une première installation artisanale destinée uniquement au transport de matériel ait été réalisée en 1927 déjà, c'est en 1946 que le premier téléphérique pouvant transporter des passagers fut inauguré. Niederberger se chargea de la réalisation de la remontée quadriplace reliant Eggwald à la Gummenalp, chose assez peu étonnante lorsque l'on sait que le manufacturier était basé à Dallenwil.
Si le premier téléphérique de matériel était réservé exclusivement à l'exploitation de l'alpage, le petit téléphérique quatre places de 1946 s'ouvrit aussi aux touristes venant profiter du panorama au sommet de l'alpage. De plus, lorsque les pâturages se couvrirent de blanc, les premiers skieurs vinrent dévaler les pentes de la Gummenalp.

En 1958, un téléski à enrouleurs biplaces du constructeur Müller fut érigé sur les pentes du Gummen. L'installation, longue de 1120 mètres, évoluait en parallèle au téléphérique, sur sa gauche. Trois pistes rouges relativement longues et pentues étaient desservies par le téléski qui connut un important engouement tout au long de son existence. La piste du Gummen s'était fait un nom parmi le canton de Nidwald, cependant le réchauffement climatique mit à mal les finances de l'exploitant du téléski. En 2018, un arbre s'abattit sur le téléski. Les importants dégâts furent réparés, mais quelques jours après ce fut au tour du moteur de faire des siennes. 100'000.- CHF auraient été nécessaires pour remplacer l'entraînement, et la société dût malheureusement décider de suspendre définitivement l'exploitation du mythique remonte-pente. Aujourd'hui, l'installation a été démontée.

Mais abandonnons le skilift de Gummen à sa triste fin et revenons-en plutôt au téléphérique de la Gummenalp. En 1962, la famille Odermatt, qui possédait l'alpage de Gummenalp, décida de transformer l'écurie en auberge. Auberge qui, au fil du temps, fut progressivement agrandie et rénovée pour devenir l'actuel "Berggasthaus Gummenalp".

En 1976, le vétuste téléphérique fut remplacé par une nouvelle remontée quadriplace sur un tracé quelque peu différent. Niederberger fut une nouvelle fois choisi pour réaliser la construction.

En 2014, la famille Odermatt, propriétaire et exploitante de l'alpage depuis près d'un siècle, décida de rénover en profondeur le téléphérique afin d'améliorer tant le débit que le confort des usagers. La nouvelle installation, construite par Von Rotz & Wiedemar et équipée de cabines CWA six places, n'est désormais destinée qu'aux touristes, randonneurs et autres lugeurs. Le matériel agricole est monté par la route de Wirzweli à la Gummenalp.

Aujourd'hui, la Gummenalp attire toujours plus de monde venant profiter du restaurant, de l'auberge, du panorama, des randonnées estivales et hivernales ainsi que de la piste de luge. Les différentes générations ont su transformer et rentabiliser une entreprise agricole en une véritable attraction touristique, et nul ne doute que l'histoire n'est pas terminée.

Documents d'archives et images

Image
L'ancien TPH4 de 1946 (merci à la Berggasthaus Gummenalp pour l'image)

Image
L'ancien TPH4 Niederberger de 1976 (merci à la Berggasthaus Gummenalp pour l'image)

Image
La plaque de l'ancien TPH4 Niederberger de 1976

Image
La plaque NSD

Image
Situation du téléphérique jusqu'en 1976 puis dès 1976 (image tirée de Swisstopo)


Rôle et infrastructure du téléphérique

Le téléphérique de la Gummenalp remplace une installation du même type construite par Niederberger en 1976.
L'actuelle installation, dont le tracé correspond exactement à celui du téléphérique précédent, a été construite par l'entreprise suisse Von Rotz & Wiedemar en 2014. Ce constructeur de petite taille est spécialisé dans la rénovation et la construction de petits téléphériques et petits funiculaires, en partenariat avec d'autres entreprises. La société effectue également divers travaux de rénovation et de maintenance sur différents types d'installations.
Frey, basé à Stans (chef-lieu de Nidwald), s'est chargé de fournir les différentes commandes électroniques de l'appareil.

La gare aval du téléphérique de la Gummenalp, intégrée dans un bâtiment en bois, assure l'entraînement de l'appareil grâce à un moteur asynchrone. On y trouve un poste de commande (inoccupé car le contrôle est effectué depuis la gare amont) ainsi que des commandes mises à disposition des clients (l'installation étant en "self-service" en gare aval).
La ligne est composée de trois pylônes treillis. Dans le cas présent, Von Rotz s'est chargé de construire les têtes des pylônes tandis que les treillis ont été conservés de l'ancienne installation Niederberger.
La station amont, également composée d'un bâtiment, se dresse sur la crête de la Gummenalp, à quelques pas de l'auberge de montagne du même nom. On trouve dans la gare amont un poste de commande servant également de caisse.
Si les chariots des deux véhicules proviennent de chez Von Rotz & Wiedemar, les cabines ont en revanche été fournies par le constructeur suisse CWA. Livrées en rouge et ornées du logo de la Gummenalp, les cabines du modèle Omega peuvent accueillir jusqu'à six personnes assises. A l'intérieur l'on y trouve des commandes ainsi qu'un téléphone de service en cas de panne. Précisons que l'ouverture des portes en gare se fait automatiquement.

Le téléphérique de la Gummenalp, bien qu'utilisé pour acheminer les denrées alimentaires nécessaires à l'auberge, est principalement destiné aux touristes. En effet les cabines, offrant un certain confort, ne sont pas conçues pour les transport de gros matériel, lequel est donc transporté par la route.
L'installation est ouverte de mai à novembre ainsi que de décembre à avril, permet d'accéder à l'auberge-restaurant en toutes saisons.

L'été, ce sont principalement les randonneurs qui profitent de la remontée. Divers sentiers de randonnées sont en effet proposés depuis la Gummenalp tels que l'Arvigrat, la Langbodenhütte, le sentier panoramique conduisant au Stanserhorn ou encore le chemin menant à l'Oberalp (où l'on trouve un petit téléphérique ouvert au public). Parmi les usagers du téléphérique, en plus des clients de l'auberge et du restaurant, on compte aussi les personnes venant admirer le panorama grandiose sur le Titlis, la vallée d'Engelberg, le lac des Quatre Cantons, le Rigi et bien d'autres encore. Les parapentistes sont également nombreux à s'élancer du Gummen.

Durant l'hiver, un chemin de randonnée hivernal damé conduit au sommet du téléphérique. Divers sentiers raquettes sillonnent aussi la région de Gummen, du Wirzwelihorn et de l'Eggalp. De plus, une piste de luge longue de 4,5 kilomètres relie le sommet de l'installation à Wirzweli.

Caractéristiques

Administratives

Nom : Eggwald - Gummenalp
Type : Téléphérique à va-et-vient 6 places
Année de construction : 2014
Constructeur principal : Von Rotz & Wiedemar AG, Kerns
Constructeur des treillis des pylônes : Niederberger & Söhne AG, Dallenwil
Exploitant : Restaurant Gummenalp
Installations remplacées : TPH4 Eggwald-Gummenalp (1946-1976, Niederberger) / TPH4 Eggwald-Gummenalp (1976-2014, Niederberger)

Géométriques

Altitude aval : 1217 m
Altitude amont : 1577 m
Dénivellation : 360 m
Longueur : 1145 m
Pente moyenne : 34 %

Techniques

Nombre de pylônes : 3
Motrice : Gare aval
Cabines : CWA Omega
Système électronique : Frey AG, Stans

D'exploitation

Saison d'exploitation : été/hiver
Nombre de personnes par cabine : 6
Débit horaire : 60 personnes
Durée du trajet : 5min 45sec
Vitesse : 5 m/s

La remontée en images

Gare aval

La gare aval, située au lieu-dit Eggwaldried proche de Wirzweli, est composée d'une structure traditionnelle en bois. C'est là qu'est effectué l'entraînement du téléphérique. On y trouve un poste de commande, souvent inoccupé car le contrôle s'effectue depuis la station amont. De plus, diverses explications et commandes sont présentes car l'utilisation du téléphérique depuis la station aval est en "self-service".

Image
La gare aval et la ligne

Image
L'arrière de la gare

Image
Vue de côté

Image
La cabine à proximité de la station

Image
Vue de trois quarts

Image
Arrivée d'une cabine en gare

Image
L'intérieur de la station

Image
Le tampon et les câbles côté droit

Image
Et côté gauche

Image
Vue de trois quarts

Image
Structure et câbles côté gauche

Image
Et côté droit

Image
Une cabine proche de la gare

Image
On tourne autour de la gare

Image

Image
Von Rotz & Wiedemar, constructeur de l'installation

Image
Frey, installateur des commandes électroniques

Image
Association des petits téléphériques de Nidwald

Image
Le poste de commande ainsi que les consignes pour faire fonctionner le téléphérique

Image
La structure

Image
Idem avec les câbles porteur et tracteur

Image
De l'autre côté

Image
Vue sur la ligne

Image
La cabine N°2 fait son entrée


Ligne

La ligne, longue de 1145 mètres et accusant un dénivelé de 360 mètres, évolue en pente relativement douce au-dessus des praires d'Eggwald. Si les têtes des trois pylônes proviennent de Von Rotz & Wiedemar, les treillis ont en revanche été récupérés de l'ancienne installation Niederberger.

Image
Vue sur la ligne

Image
Zoom sur le P1

Image
D'un autre angle

Image
Zoom sur les P2 et 3

Image
Portée jusqu'au premier pylône

Image
Dont on se rapproche

Image
Le P1

Image
Portée jusqu'au second pylône

Image
L'heure est à la fauche des prés

Image
Coup d'œil sur Wirzweli. On distingue le téléski d'Eggwald.

Image
Notre ascension en direction de la Gummenalp se poursuit

Image
Des randonneurs redescendant de Gummen

Image
Le P2

Image
Portée jusqu'au dernier support

Image
Regard sur la forêt d'Eggwald avec le Buochserhorn, Buochs et le lac des Quatre Cantons en arrière plan

Image
Le P3

Image
De plus proche

Image
Portée jusqu'à la gare amont

Image
La gare amont depuis la ligne

Image
Le quai de débarquement et embarquement


Gare amont

La gare amont est accolée à un bâtiment servant d'entrepôt. De style assez classique, la station amont abrite un poste de commande ainsi que la caisse. Bien qu'un second poste de commande soit présent en gare aval, le téléphérique est uniquement contrôlé depuis la gare amont.

Image
La fin de la ligne depuis la gare

Image
Le chariot en gare

Image
Idem

Image
Les câbles et le tampon

Image
De l'autre côté

Image
On distingue les poulies du câble tracteur

Image
Gros plan côté droit

Image
Et côté gauche

Image
Les commandes pour les utilisateurs ainsi que les informations

Image
On sort de la gare

Image
L'arrière du bâtiment

Image
Une cabine proche de la station amont

Image
Vue de trois quarts

Image
Vue de dessous

Image
L'intérieur de la station

Image
L'ensemble de la gare amont


Cabines

Les cabines, contrairement à la plupart des petits téléphériques de Nidwald, sont exclusivement conçues pour les transport de passagers et non de marchandises. Il s'agit de cabines CWA Omega rouges pouvant accueillir six personnes soit 480 kilos de charge utile. Le chariot provient quant à lui de chez Von Rotz & Wiedemar.

Image
Croisement des cabines

Image
La cabine 2 proche de la gare aval

Image
Son chariot

Image
Livrée de la cabine

Image
A nouveau la cabine 2

Image
Son chariot

Image
La cabine 1

Image
Qui se rapproche de la gare

Image
Sa suspente et son chariot

Image
La cabine 2 devant le hameau de Seewli

Image
Le chariot devant le Widderfeld

Image
La cabine et le P3

Image
La cabine 1

Image
Son chariot

Image
La cabine devant Buochs, Ennetbürgen et le Lac des Quatre Catons avec le Rigi en arrière-plan

Image
Le chariot

Image
La cabine au passage du P3

Image
L'intérieur de la cabine 1

Image
Commandes et téléphone de service à l'intérieur de la cabine


Vues diverses

Image
La ligne dans son entier

Image
Gummenbahn

Image
La ligne depuis la gare aval

Image
Le P3 depuis la gare amont

Image
Randonnées pédestres

Image
La place de jeu sur la gauche

Image
Le restaurant d'altitude

Image
Petit sommet donnant naissance à la crête du Ronengrat

Image
Le Stanserhorn

Image
Cabine 1 et P3

Image
Cabine 1 et P2

Image
Le P2

Image
La Gummenalp

Image
Pour terminer notre balade, montons sur le petit sommet de Gummen pour admirer la vue

Image
En bas, l'arrivée du téléphérique et l'auberge

Image
Le sommet du Stanserhorn (1898 m)

Image
La vallée d'Engelberg

Image
Le Titlis (3238 m)

Image
Le Rigi (1797 m)


Conclusion, liens et informations utiles

Le téléphérique de la Gummenalp, dont l'ancêtre avait été construit il y a près de cent ans, s'est adapté au fil du temps aux exigences des clients. Originellement conçu pour le transport de denrées agricoles et de matériel, le téléphérique est désormais utilisé principalement par les touristes et randonneurs profitant d'une installation rapide et confortable.

Photos : Nico05, le 19 août 2021
Textes : Nico05
Bannière : Nico05

Liens

Informations

  • Accès en transports publics : en 5 minutes avec les trains régionaux et direct Zentralbahn de "Stans" à "Dallenwil", puis bus navette jusqu'à la station aval du téléphérique de Wirzweli (041 628 23 94), puis en 8 minutes de Dallenwil à Wirzweli avec le téléphérique
  • Ouverture du téléphérique : tous les jours de début décembre à début avril et de début mai à début octobre



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :