Localisation(s)
Photo

 TSCD6-10 de la Calmazeille

Formiguères

MND Ropeways - Bartholet

T3 ES
Description rapide :
Téléporté mixte permettant d'accéder au domaine d'altitude de Formiguères depuis le front de neige. Il s'agit de l'artère principale du domaine skiable.

Année de construction : 2023

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : j'ib
Section écrite le 12/03/2024 et mise à jour le 01/04/2024
(Mise en cache le 01/04/2024)

Téléporté mixte de la Calmazeille
Formiguères (66)


Image


Bienvenue à Formiguères

La station de ski de Formiguères est située en Capcir dans les Pyrénées-Orientales, à mi-parcours entre les stations de Puyvalador et des Angles. Cet espace de ski fait partie intégrante du rassemblement de stations nommé Les Neiges Catalanes rassemblant également Font-Romeu / Pyrénées 2000, l'Espace Cambre d'Aze, Porté-Puymorens, la Quillane, les Angles et Puyvalador.

Le domaine skiable est implanté sur le Pic des Perches Blanches à 2060 mètres d'altitude, ainsi que sur la Serre de Maury à 2412 mètres d'altitude. Comme grand nombre de stations du département, le front de neige principal n'est pas situé au départ du village même de Formiguères. Il faut en effet emprunter une route départementale sur quelques petits kilomètres.

Le ski se pratique entre 1700 et 2320 mètres d'altitude offrant quasiment 700 mètres de dénivelé jusqu'au sommet du télésiège de la Serre de Maury. On retrouve deux secteurs principaux nommés les Perches Blanches ainsi que la Serre de Maury. L'ensemble du domaine est composé de 6 remontées mécaniques dont un téléporté mixte débrayable, un télésiège fixe quatre places, trois téléskis et un tapis roulant desservant un total de 19 pistes réparties sur 25 kilomètres. Ce sont au total 1 piste noire, 9 pistes rouges, 6 pistes bleues et 3 pistes vertes qui dévalent les pentes de ces secteurs. L'exploitant a de plus su s'équiper d'un dispositif d'enneigement artificiel constitué de 84 canons à neige.

    Vue sur une partie du domaine skiable avec le secteur des Perches Blanches à gauche et de la Calmazeille à droite
    Image
    (Ou cliquez sur l'image pour voir la présentation détaillée)


L'aménagement de la station de ski de Formiguères

C'est en 1973 que les premiers coups de pioches de la station de Formiguères furent donnés. Quelques kilomètres au-dessus du village 4 téléskis prirent place sur les pentes du Roc des Perches Blanches. D'abord c'est le téléski éponyme de chez Poma qui permet de rejoindre ce sommet, permettant d'offrir une descente de 300 mètres de dénivelée. Dans le même temps furent construits toujours par Poma les téléskis de la Cabane 1 et 2. Chacun sur un tracé différent, ils desservaient des pentes douces sur le bas de la station. Et enfin le téléski du Baby fut installé dans l'optique d'une desserte de l'espace débutants. Il a été construit par Montaz-Mautino.

    Le téléski du Baby au premier plan avec en arrière-plan le virage du téléski de la Cabane 1 en 1975
    Image


Vers les années 1975, la station s'étend à nouveau avec la construction du téléski débrayable de la Calmazeille par Montaz-Mautino. Ce dernier possédait une gare de type Treillis et partait dans une toute autre direction des remontées déjà existantes. Il a permis de desservir un tout nouvel espace de ski propre et d'accéder au nouveau sommet du domaine skiable à 2095 mètres d'altitude à la Serrat de la Calmasella. Sous la réussite de ce domaine skiable, Formiguères double en 1981 le téléski des Perches Blanches par un second appareil du même type. En 1983, le téléski de la Cabane 1 est démonté et remplacé sur un tracé plus court par le téléski fixe du Baby II de la Calmazeille (aujourd'hui Télékit).

    La gare aval et la ligne du téléski de la Calmazeille ; on remarque le téléski du Baby juste à gauche
    Image


1989 est marqué par des investissements en masse sur le domaine skiable. Le téléski de la Calmazeille est supprimé et remplacé par un télésiège fixe quatre places Poma. Le tracé est étendu par l'aval et par l'amont. Par la même occasion, Formiguères ouvre un nouveau secteur par la mise en service du télésiège fixe quatre places de la Serre de Maury placé sur le sommet éponyme. Il permet cette fois d'accéder à quasiment 2350 mètres d'altitude au-dessus de la vallée du Galbe en ouvrant 8 nouvelles pistes.

    La gare aval du télésiège de la Calmazeille
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    Sur la ligne au niveau du P9
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    La gare amont
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


Au cours des années 1990, Formiguères se dote d'un système d'enneigement artificiel. En 2007, le téléski du Baby est arrêté et sera démonté quelques années plus tard. Puis, en 2015 la station a amélioré son espace débutant en construisant deux tapis roulants dont un couvert d'une structure plexiglass. La station s'est également équipée d'un système de bornes mains libres provenant de chez Team Axess.

En 2022, le domaine skiable de Formiguères a fusionné avec ceux de Porté-Puymorens et du Cambre-d'Aze dans le même département afin de créer une Société Publique Locale (SPL) nommée "Trio Pyrénées". Cette société est alors détenue majoritairement par le département des Pyrénées Orientales et minoritairement par la région Occitanie et les communes concernées. Grâce à cela, de lourds investissements vont être permis sur ces petites stations à petits moyens. C'est le cas de Formiguères qui a procédé en 2022 et 2023 à la réfection totale de son front de neige. Ces travaux ont consisté au démontage 3 remontées mécaniques, à la construction de 2 appareils, au déplacement de 2 tapis roulants et à l'amélioration du réseau d'enneigement artificiel. En 2022, les téléskis de la Cabane et du Télékit ont été démontés et remplacés par un téléski à enrouleur monoplace, la Chapelle. Cet enrouleur a été réinstallé sur le tracé du feu téléski du Télékit avec un tracé allongé par l'amont au delà de la chapelle. Cette même année, de lourds travaux sur la neige de culture ont été effectués.

En 2023, le télésiège fixe quatre places de la Calmazeille a été démonté et remplacé par un téléporté mixte débrayable du constructeur MND Ropeways. A noter que ce télésiège a été récupéré et depuis l'été 2023/2024 une nouvelle vie dans l'hémisphère sud dans la station argentine de Cerro Castor. Le nouveau téléporté mixte de la Calmazeille représente le premier appareil de ce genre du massif pyrénéen. Le tracé du nouvel appareil a été légèrement décalé sur la gauche, mais a conservé les mêmes emplacements des gares. Les tapis roulants ont également été déplacés le long du début de la ligne du téléporté mixte. Le chantier s'est effectué de manière assez tardive avec un début des terrassements courant juin. Au début de l'hiver 2023/2024, l'appareil n'a pu être réceptionné à temps pour la début décembre à cause d'un incident technique et n'a ouvert qu'à partir du 29 décembre 2023, privant la station de Formiguères de précieuses journées des vacances de Noël.

    Les terrassements en cours début juillet 2023
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au sujet de la construction sur le forum)


    La gare amont dans ses finitions mi novembre 2023
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au sujet de la construction sur le forum)


La construction de cette installation permet l'exploitation estivale seulement avec des cabines afin d'accéder de manière aisée à la très fréquentée forêt domaniale des Camporells. A l'avenir, le sommet du téléporté sera aménagé avec un restaurant et des jeux ludiques pour un meilleur tourisme 4 saisons.

    Le nouveau visage du front de neige de Formiguères avec à gauche le téléporté mixte de la Calmazeille et à droite le téléski de la Chapelle
    Image


Calmazeille : L'artère principale de Formiguères

Le téléporté mixte de la Calmazeille est situé sur le front de neige de Formiguères à proximité du tapis Axurit ainsi que des téléskis de la Chapelle et des Perches Blanches 1 et 2. Il a été construit par MND Ropeways en 2023 sous licence Bartholet. Ce téléporté permet d'emmener la clientèle sur la Serre de la Calmazeille afin de desservir un vaste espace de ski propre revenant sur le front de neige et pour tous types de skieurs, du débutant à l'expert. Mais il sert également à transporter les clients en direction du télésiège de la Serre de Maury, secteur d'altitude du domaine skiable de Formiguères. La construction d'un appareil débrayable avec des cabines facilite la fonction d'ascenseur en cas d'enneigement nul sur le front de neige de la station et permet l'accès comme le retour jusqu'au télésiège de la Serre de Maury, souvent très bien enneigé naturellement, même lors des mauvaises saisons. Au sommet, on peut donc accéder à l'intégralité des remontées mécaniques de la station.

Coté ski, le téléporté mixte de la Calmazeille dessert 6 pistes à son sommet :
  • La piste noire du Lièvre, l'une des deux pistes noires de la station qui rejoint le télésiège de la Serre de Maury.
  • La piste rouge de la Calmazeille, qui permet de retourner sur le front de neige.
  • La piste rouge des Crêtes, passant sous le téléporté mixte à son milieu et revenant sur le front de neige.
  • La piste bleue de la Serre de Maury, longeant les crêtes de la Serre de la Calmazeille.
  • La piste bleue des Papillons, principale piste rejoignant le télésiège de la Serre de Maury.
  • La piste verte du Panoramique, permettant de descendre en douceur sur le front de neige.
Il est à noter que toutes ces pistes sont équipées d'enneigement artificiel à l'exception de la piste noire du Lièvre.

Voici sa situation sur le plan des pistes de Formiguères :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSCD-Téléporté débrayable avec siège et cabine : CALMAZEILLE
Maitre d'Ouvrage : SPL Trio Pyrénées
Maître d'Œuvre : TIM
Montage / Génie Civil : TELESKI
Installation Électrique : SEIREL
Exploitant : SPL Trio Pyrénées
Constructeur : MND Ropeways (licence Bartholet)
Année de construction : 2023

Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité des sièges : 6 personnes
Capacité des cabines : 10 personnes
Débit à la montée : 2025 p/h
Débit à la descente : 725 p/h
Vitesse d'exploitation : 6 m/s
Temps de trajet : 4 min 02 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1750 mètres
Altitude amont : 2097 mètres
Dénivelée : 347 mètres
Longueur développée : 1449 mètres
Longueur horizonale : 1391 mètres
Pente maximale : 54 %
Pente moyenne : 25 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 10
Nombre de sièges : 36
Nombre de cabines : 14
Sens de montée : Droite
Puissance du moteur électrique : 630 kW
Type de motorisation : Asynchrone
Type de tension : Hydraulique
Type de sièges : K3
Type de cabines : Panorama by Porsche Design Studio (Gangloff)
Type de pinces : K3
Tension nominale : 58 000 daN
Diamètre de la poulie motrice : 5800 mm
Diamètre de la poulie retour : 5800 mm
Espacement des véhicules : 14,5 secondes

Caractéristiques du Câble

Fabriquant du câble : REDALLI
Date de pose : 2023
Type de câblage : Lang
Sens de câblage : Droite
Diamètre du câble: 50 mm
Composition du câble : 6×36 Fils
Âme : Compacte
Pas de câblage : 347 mm
Pas de toronage : 139 mm

Ligne et infrastructures du téléporté mixte de la Calmazeille

Note : Les infrastructures ne sont pas encore totalement finalisées. De nouvelles photos seront proposées lorsque les travaux auront été réceptionnés définitivement.

Gare aval :

La gare aval est la station tension de l'installation. Elle est située à 1750 mètres d'altitude juste devant le parking et le bâtiment central de la station, le long du tapis Axurit et non loin des téléskis de la Chapelle et des Perches Blanches 1 et 2. La station aval de ce téléporté adopte une couverture constituée de panneaux gris anthracites avec des liserés bleus. Le nom de l’appareil est inscrit en gris sur les bordures de l'infrastructure et les logos de Formiguères et de Trio Pyrénées sont apposés seulement sur la face arrière. L’effort de la tension dynamique du câble est appliqué à l’aide de deux vérins hydrauliques développant une force de 58 000 daN.

    La gare aval avec le tapis Axurit vue en arrivant depuis la piste bleue du Faon
    Image

    Vue d'ensemble de la gare aval avec le Puig de la Pelada (2370 m) en arrière plan
    Image

    La gare aval avec le tapis Axurit derrière dans son nouvel emplacement
    Image

    Détail sur la gare aval
    Image

    La gare aval vue de profil
    Image

    La gare aval vue de trois quarts avec le début de la ligne bien visible
    Image

    La gare aval avec les bornes mains libres
    Image

    La gare aval vue de trois quarts de l'autre côté
    Image

    La gare aval vue depuis la file d'attente
    Image

    L'accès aux quais des cabines
    Image

    Le quai des cabines
    Image

    Les portillons de cadencement des sièges
    Image

    La zone d'embarquement des sièges
    Image

    C'est parti !
    Image


La ligne :

La ligne est longue de 1449 mètres et se compose de 10 pylônes. Dès la sortie de la gare aval, le câble prend de l'inclinaison jusqu'au second ouvrage afin de prendre de la hauteur. Ensuite, la pente s'amenuise et traverse toute la longueur du front de neige de Formiguères. C'est au cinquième pylône que l'inclinaison de la ligne arrive à son apogée. Celle-ci dure jusqu'au pylône suivant tout en restant tout de même soutenue. Les P7 et P8 permettent le passage de la crête et mettent quasiment le câble à l'horizontale pour la partie finale. Enfin, les P9 et P10 se chargent de faire entrer le câble dans la gare amont.

Caractéristiques de la ligne :
  • P1 : 14C/14C
  • P2 : 12S/12S
  • P3 : 8S/8S
  • P4 : 10S/10S
  • P5 : 4SC/4SC
  • P6 : 10S/10S
  • P7 : 12S/12S
  • P8 : 10S/10S
  • P9 : 10S/10S
  • P10 : 8S/8S
    P1 en sortie de gare
    Image

    Retour en arrière sur le P1
    Image

    P2
    Image

    Portée P2 - P3 au dessus de la large piste verte du Panoramique
    Image

    P3
    Image

    Portée P3 - P4
    Image

    P4
    Image

    Portée P4 - P5
    Image

    P5
    Image

    Détail de la tête de pylône de type support/compression
    Image

    Portée P5 - P6 au plus raide de la ligne
    Image

    P6 avec derrière la piste rouge des Crêtes
    Image

    P7
    Image

    P8
    Image

    Portée P8 - P9
    Image

    P9 avec derrière le départ de la piste verte du Panoramique
    Image

    P10
    Image


Gare amont :

La gare amont est la station motrice de l'installation. Elle est située à 2097 mètres d'altitude au sommet de la Serre de Calmazeille, à l'écart d'autres installations. La station amont de ce téléporté adopte la même couverture qu'en gare aval, soit constituée de panneaux gris anthracites avec des liserés bleus. Le nom de l’appareil est inscrit en gris sur les bordures de l'infrastructure et les logos de Formiguères et de Trio Pyrénées sont apposés seulement sur la face arrière. C'est ici que le câble est mis en mouvement grâce à un moteur électrique asynchrone de 630 kW. A noter la présence d'un garage, permettant le stockage de l'intégralité des véhicules.

    Arrivée en gare
    Image

    Image

    La zone de débarquement des sièges
    Image

    La gare amont avec le poste de commandes vue de face
    Image

    Les quais des cabines
    Image

    Image

    Le couloir de sortie des quais
    Image

    La gare amont vue de trois quarts
    Image

    La gare amont vue de quasi profil sur son enrochement
    Image

    La gare amont vue en contre plongée
    Image

    La gare amont vue en partant sur la piste verte du Panoramique
    Image

    La gare amont et le dernier pylône
    Image


Véhicules et pinces

Le téléporté mixte de la Calmazeille est équipé de 40 véhicules constitués de cabines et de sièges. En moyenne, on retrouve une cabine suivie de trois sièges.

    Croisement d'une cabine et d'un siège avec au centre le lac de neige de culture de la station de Formiguères
    Image


La Calmazeille est équipée de 14 cabines dix places issues de la Panorama by Porsche Design Studio proposée par le constructeur helvétique Gangloff. Le schéma de couleur arboré est très simpliste, entièrement noir sans logo. A l'intérieur les cabines sont spacieuses, et l'assise se fait de manière confortable sur un revêtement skaï. Des portes-ski sont présents à l'intérieur du véhicule, en son centre.

    Croisement de deux cabines
    Image

    Une cabine en ligne
    Image

    Détail sur une cabine vue de trois quarts
    Image

    Une cabine vue de face avec le Puig de la Pelada (2370 m) en arrière plan
    Image

    Une cabine avec ses portes ouvertes
    Image

    L'intérieur d'une cabine
    Image

    Les portes skis au sol
    Image

    Une banquette
    Image


Le téléporté mixte de la Calmazeille dispose de 36 sièges de type K3 provenant du constructeur Bartholet. En évolution depuis leurs derniers télésièges débrayables, des trous ont été placés sur les dossiers. Les sièges six places Bartholet sont équipés de banquettes bicolores avec alternativement une assise de couleur noire puis bleue. Des dispositifs d’anti-sous-marinage sont présents sur toutes les deux places les plus à droite afin d’éviter que les jeunes enfants n’en tombent.

    Croisement de deux sièges
    Image

    Un siège en ligne
    Image

    L'assise et le dossier
    Image


L'intégralité des véhicules est relié au câble par des pinces de type K3 dont le débrayage et l'embrayage sur le câble s'effectuent grâce à deux ressorts rouges s'actionnant en entrée et en sortie de gare au passage d'une came. À noter aussi que ces pinces peuvent être considérées auto-dégivrantes puisque le simple fait de comprimer les ressorts suffit à casser le givre. Cette pince présente la particularité d’être bistable et de rester ouverte en gare du fait de sa géométrie. Ce mécanisme permet ainsi de limiter les cycles d’ouverture et de fermeture et donc l’usure de ses différents composants. Sur les cabines, une particularité s'instaure de part la présence d'une bague sur l'axe du galet de stabilisation permettant la distinction en gare entre les deux types de véhicules.

    Une pince vue du dessous
    Image

    Vue de derrière d'une pince
    Image

    Vue opposée d'une pince
    Image

    Vue sur une pince de cabine avec la bague de détection sur l'axe du galet de stabilisation
    Image


Au cœur du téléporté mixte de la Calmazeille

Station tension (1750 mètres d'altitude) :

La station tension de l'installation est située en aval. Le personnel peut surveiller l'installation depuis son poste de contrôle placé au bord de la zone d'embarquement des sièges. Des armoires de commandes provenant de chez la SEIREL sont en place dans ces locaux. L'accès à l'étage de la gare s'effectue par une échelle sécuritaire entre les deux voies de la gare.

Rentrons à présent dans le détail de cette station tension : on retrouve donc une poulie de 5800 mm de diamètre montée sur un lorry et maintenue en tension par deux vérins hydrauliques, le tout piloté par une centrale hydraulique placée juste au-dessus de la poulie.

    Vue générale de la station tension
    Image

    Les deux vérins hydrauliques avec à gauche le capteur de casse d'axe poulie
    Image

    La course des deux vérins hydrauliques
    Image

    La centrale hydraulique de tension
    Image


Les lanceurs et les ralentisseurs sont équipés de poutres à pneus qui sont entraînés en partie par 2 prises de mouvement sur le câble, une côté lanceur et une côté ralentisseur. Le contour ainsi que l'autre partie des pneus du lanceur et du ralentisseur sont entraînés par deux motoréducteurs placés en fin de ralentisseur et début de lanceur. Le transfert de la vitesse entre chaque pneu se fait par courroie à l'inverse des premiers appareils Bartholet où ça se faisait par cardans. Un cadenceur est également présent dans le contour qui permet de corriger certains défauts d'espacement entre les véhicules dans le cas où celui de la motrice serait défaillant.

    Vue sur le contour
    Image

    Le moteur d'entraînement des pneus du contour
    Image

    Le moteur d'entraînement des pneus en sortie du contour
    Image

    La prise de mouvement dans le lanceur
    Image

    La came d'embrayage
    Image

    L'alimentation du capteur de pesage
    Image


Station motrice (2097 mètres d'altitude) :

En plus de la gare aval, il est possible de commander le téléporté mixte de la Calmazeille depuis l'amont via une armoire électrique provenant de la SEIREL avec un grand écran tactile nouvelle génération.

    L'armoire de commandes de chez Seirel
    Image


La station motrice de l'installation est située en amont. Le treuil du téléporté mixte de la Calmazeille est composé d'un moteur électrique Nidec à mouvement asynchrone développant 630 kW. Il est relié au réducteur par un arbre rapide sur lequel se trouve le volant d'inertie et le frein de service à action électromagnétique. Le réducteur réduit la vitesse donnée par le moteur, et la transmet à la poulie motrice située juste en dessous via un arbre lent. Le treuil dispose également d'un groupe électrogène diesel en cas de panne de l'appareil. Ce dernier actionne une pompe hydraulique qui alimente deux petits moteurs hydrauliques installés sur la poulie motrice et reliés à celle-ci via des pignons amovibles s'engrenant sur une couronne dentée solidaire de la poulie. Une nouvelle centrale hydraulique vient asservir le frein d'urgence qui intervient en cas de défaillance du premier frein. Enfin il est à noter que le treuil est installé sur un lorry fixe pouvant être déplacé sur plusieurs positionnements afin de permettre de s'adapter aux variations de longueurs du câble.

    Vue d'ensemble de la station motrice
    Image

    Le moteur électrique
    Image

    Image

    Le moteur électrique avec son arrivée d'électricité
    Image

    La plaque d'informations du moteur électrique Nidec
    Image

    L'arbre rapide entre le moteur électrique et le réducteur avec le volant d'inertie
    Image

    Image

    Détail sur le volant d'inertie
    Image

    Le frein de service
    Image

    Le réducteur
    Image

    Image

    Le moteur de circulation de l'huile dans le réducteur
    Image

    Le groupe électrogène de secours
    Image

    Image

    Les commandes du groupe électrogène
    Image

    Les pompes en sortie du groupe électrogène
    Image

    Les deux moteurs hydrauliques de secours avec leur accouplement sur la couronne dentée de la poulie motrice
    Image

    Image

    Le frein de poulie
    Image

    Image

    La centrale hydrauliques du frein de poulie
    Image

    Les différentes positions de la motrice fixe déplaçable
    Image


Les lanceurs et les ralentisseurs sont équipés de poutres à pneus qui sont entraînés en partie par 2 prises de mouvement sur le câble, une côté lanceur et une côté ralentisseur. Le contour ainsi que l'autre partie des pneus du lanceur et du ralentisseur sont entraînés par deux motoréducteurs placés en fin de ralentisseur et début de lanceur. Le transfert de la vitesse entre chaque pneu se fait par courroie à l'inverse des premiers appareils Bartholet où ça se faisait par cardans. Un cadenceur est également présent dans le contour qui permet de corriger certains défauts d'espacement entre les véhicules. Ce cadenceur est maître vis-à-vis de celui présent en aval. A noter la présence en sortie de lanceur d'une centrale hydraulique fixe qui permet d'effectuer le tirage des pinces.

    L'entrée du câble dans la gare avec le système de nettoyage du givre
    Image

    Vue sur le ralentisseur
    Image

    Le moteur d'entraînement des pneus en entrée de contour
    Image

    Le contour
    Image

    Le cadenceur maître
    Image

    Vue sur le lanceur
    Image

    La centrale hydraulique de tirage des pinces en sortie de lanceur
    Image

    Les capteurs de fonctionnement
    Image


Un garage est également présent en gare amont. Le décyclage s'effectue en marche avant et le cyclage en marche arrière. Une poutre à pneu s'accouple au centre du lanceur grâce à deux moteurs électriques afin de pouvoir relier le garage. On retrouve trois rangées sur lesquelles il est possible de ranger les 40 véhicules de l'appareil. L'accès aux rangées est motorisé, mais la rangée en elle-même ne l'est plus et le déplacement se fait à la main par le personnel. A la fin de l'été 2023, le garage n'a pu être terminé et il lui manque encore sa couverture.

    La poutre d'entrée/sortie dans le garage
    Image

    Détail sur la poutre composée de deux sortes de pneus
    Image

    Les moteurs d'accouplement de la poutre
    Image

    Image

    Vues sur le garage non terminée dont il manque encore la couverture
    Image

    Image

    Image

    Image


Le téléporté mixte de la Calmazeille vue depuis les pistes

    La ligne vue depuis l'amont
    Image

    Le pylône 9 avec le Pic de Madrès (2469 m) en arrière plan
    Image

    Une cabine survolant la mer de nuages de la plaine occitane
    Image

    Les pylônes 7 et 8 vus de profil depuis la piste rouge des Crêtes
    Image

    Vue sur la ligne depuis le pylône 7 avec tout à gauche le Pic de Madrès (2469 m), le Puig de la Pelada (2370 m) au centre et le Pic du Canigou (2785 m) à droite
    Image

    Une cabine sur fond du Canigou (2785 m), sommet emblématique de la Catalogne française
    Image

    Même vue avec un siège de dos sur fond du Canigou
    Image

    Vue zoomée sur les pylônes 6, 7 et 8 depuis le front de neige de Formiguères
    Image

    Le pylône 6 vu de profil avec le Pic de Gallinas (2624 m) et le Pic Redoun (2677 m) sur la gauche
    Image

    Le début de la ligne avec le pylône 3 au premier plan depuis l'arrivée de la piste bleue du Faon
    Image


J'ib, avril 2024

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 07 mars 2024



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :