En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSD4 Campos Blancos

Valdezcaray

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Télésiège menant au point culminant de la station

Options techniques :
  • Garage
  • Entraînement direct ou semi-direct
Année de construction : 2002

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : arbisman
Section écrite le 14/03/2016 et mise à jour le 14/03/2016
(Mise en cache le 14/03/2016)

Image


Valdezcaray, unique station de ski de La Rioja

Bienvenue dans la communauté autonome de La Rioja ! Réputée pour ses productions viticoles, cette région, coincée entre quatre grandes régions que sont le Pays Basque, la Navarre, l'Aragon et la Castille-et-León, a pour capitale Logroño. Elle est traversée au nord par l'Ebre, fleuve le plus puissant d'Espagne, et est dominée au sud par la Sierra de la Demanda, massif montagneux dont le point culminant est le Mont San Lorenzo (2270 mètres) qui surplombe l'unique station de ski de La Rioja : Valdezcaray.

Image

Pour venir dans cette station, il faut d'abord atteindre par voie rapide la ville de Santo Domingo de la Calzada, puis s'enfoncer entre deux montagnes vers la ville d'Ezcaray avant d'affronter une montée de 13,5 kilomètres à 5,2 % menant à un vaste parking, point de départ des pistes de ski alpin à 1550 mètres d'altitude.

Vue générale, depuis la route, de la station de ski de Valdezcaray avec son point culminant, le Mont San Lorenzo
Image

Parking de la station avec le bâtiment d'accueil
Image

La station de ski de Valdezcaray compte neuf remontées mécaniques : deux téléskis à câble bas, un téléski à enrouleurs, deux télésièges à pinces fixes et quatre télésièges débrayables, ces derniers étant tous équipés d'une motorisation Doppelmayr Sector Drive dont nous reparlerons ultérieurement dans ce reportage. Ces installations desservent 6 pistes vertes, 6 bleues, 10 rouges, 2 noires et 2 itinéraires.
Elle est très prisée des personnes venant des villes de Burgos, Vitoria-Gasteiz, Pampelune et même Bilbao qui trouvent ici une station de proximité (moins de 150 kilomètres) permettant de venir à la journée.
L'enneigement y est généralement excellent dès début décembre jusqu'au milieu du mois d'avril. Il faut cependant faire attention aux vents parfois violents et à des épisodes de variation climatique importante : froid intense et effet de foehn s'alternent donc particulièrement sur ce massif montagneux.
La clientèle y est familiale, les pistes étant bien larges et assez peu difficiles. De plus elles sont, hormis les plus hautes en altitude, dotées de canons à neige.

Le télésiège Campos Blancos

Le télésiège Campos Blancos dessert le sommet du domaine skiable, à 2135 m. Sa gare amont est en effet installée en contrebas du Mont San Lorenzo. Il donne accès aux pistes les plus techniques de la station, tracées dans un décor à coupe la souffle : les pistes du sommet offrent en effet une vue dégagée portant à près d'une centaine de kilomètres.

L'appareil a été construit par Doppelmayr en 2002, en remplacement d'un télésiège Poma triplace à pinces fixes, à gares Delta et sièges gouttes d'eau qui empruntait le même tracé. Au cours de cette opération, deux autres téléskis ont été démontés sans remplacement : l'un parallèle au télésiège sur sa partie basse, le second sur le versant "Ormazal" situé à gauche de la ligne. Ces modernisations s'inscrivent dans la seconde phase de restructuration de Valdezcaray, avec la suppression des téléskis et le remplacement des télésièges à pinces fixes du haut du domaine par les télésièges débrayables Rehoyo, Colocobia et Campos Blancos. Ces appareils ont été livrés la même année par Doppelmayr et mis en service le 14 décembre 2002.

Le télésiège Campos Blancos dessert trois séries de pistes :
- les pistes noires K "Pala Fuerte" et la N "La Ese", non préparées, sont tracées dans les pentes sous la ligne.
- décrivant un grand virage à gauche, la piste bleue J "Campos Blancos" est la plus longue de la station, avec près de deux kilomètres d'un tracé facile à flanc de coteau.
- accessibles depuis le virage de la piste bleue "Campos Blancos", les pistes rouges O "Ormazal", P "La Diagonal", Q "El Collado", ainsi que l'itinéraire L "La Solana" sont tracées sur le versant autrefois desservi par le TKD Ormazal : elles ramènent au pied du télésiège Rehoyo au terme d'un parcours de 540 m de dénivelée.

Sa situation sur le plan des pistes

Image

Les caractéristiques de l’installation

Caractéristiques administratives :

TSD – Télésiège à attache débrayable : CAMPOS BLANCOS
Constructeur : :Doppelmayr:
Année de construction : 2002

Caractéristiques d'exploitation :

Saison d'exploitation : hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2000 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4,5 m/s
Temps de trajet : 2’45’’

Caractéristiques géométriques :

Altitude de la gare aval : 1819 m
Altitude de la gare amont : 2135 m
Longueur développée : 741 m
Dénivelée : 316 m

Caractéristiques techniques :

Motrice : aval
Tension : aval
Nombre de pylônes : 12
Sens de montée : gauche

Les photos de l'installation

Elles ont été prises le 13 avril 2013.

La gare aval

La gare aval est implantée au sommet du TSD4 Rehoyo.

La station est motrice tension. C'est une gare UNI-G à couverture plexiglas. Derrière le local opérateur, un rail de stockage non motorisé, disposé en cul-de-sac se raccorde au contour et permet de décycler l'installation à l'intersaison ou en cas de mauvais temps.

Comme tous les débrayables de la station, le télésiège est équipé d'un entraînement Doppelmayr Sector Drive (DSD). Le premier exemplaire au monde équipa le TSD6 La Cascada à Valdezcaray en 2000, puis une télécabine à Kronplatz (Italie) en 2001, avant que Valdezcaray n'en commande trois exemplaires supplémentaires pour les TSD4 Rehoyo, Colocobia et Campos Blancos livrés en 2002.

Pour plus d'informations sur le DSD : consulter le reportage du TSD6 La Cascada ici.

Les plexiglas de la gare UNI-G sont endommagés par les phénomènes climatiques parfois extrêmes
Image

A gauche, le rail de stockage couvert par un toit en tôle ondulée
Image

Le TSD4 Rehoyo, sur la droite, donne accès à l'appareil par gravité
Image

Le rail de transfert a été protégé par un caisson, sans doute rajouté ultérieurement
Image

La ligne

Comme souvent en Espagne, la ligne est basse pour favoriser l'évacuation verticale, et le multipaire est enterré. Voici, dans l'ordre de la montée, le nombre de galets de chaque pylône :
P1 : 8C / 8C
P2 : 12C / 12C
P3 : 4S / 4S
P4 : 6S / 6S
P5 : 8C / 8C
P6 : 8S / 6S
P7 : 4S / 4S
P8 : 6C / 6C
P9 : 8S / 6S
P10 : 8S / 8S
P11 : 8S / 8S
P12 : 8S / 8S

P1 et P2
Image

Passage au-dessus de la piste bleue
Image

P3
Image

Image

P4
Image

Image

P5
Image

Le bas du tracé était autrefois desservi par un TKD
Image

Image

P6
Image

Image

P7
Image

Image

P8
Image

Image

La ligne monte sur une pente exposée plein nord, véritable pot à neige jusque tard dans la saison
Image

P9
Image

A gauche, la vigie de l'ancien TSF3 a été conservée
Image

P10, P11 et P12
Image

Image

La gare amont

La station amont est une UNI-G classique retour fixe. Plus que toute autre gare du domaine, elle porte les marques des conditions météo extrêmes : les plexiglas des tympans et des côtés sont fortement endommagés par la grêle.

Le sommet étant fréquemment battu des vents, l'exploitant met en place durant la haute saison des filets amovibles destinés à retenir la neige et éviter que les pistes de la crête ne soient rapidement soufflées.

Image

Image

A l'arrière, le Mont San Lorenzo, point culminant de la Sierra de la Demanda
Image

Image

Image

Image

Image

Voici à présent quelques vues supplémentaires de la ligne

Image

Image

La vue porte à une centaine de kilomètres, jusqu'à la Cordillère Cantabrique (couverte de nuages blancs), le massif montagneux qui borde les côtes du nord de l'Espagne
Image

Vue lointaine du télésiège depuis la piste bleue Campos Blancos
Image

Sur cette photo on remarque bien la proximité des trois gares des télésièges Rehoyo, Colocobia et Campos Blancos
Image

Image

Le massif montagneux de la Sierra de la Demanda

Vers le sud, le regard porte vers le cœur de la réserve nationale et le massif de l'Urbion (2229 m) à droite
Image

Vers l'est, la vue s'étend sur la Cabeza Parda (2119 m) à gauche et l'Alto de Pancrudo (2082 m) à droite, avec la Sierra de Pradilla en arrière-plan
Image

Lien vers le site Internet de la station

http://www.valdezcaray.es



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :