Localisation(s)
Photo

 TSD4 Choulet - Le Fer

Leysin (Alpes vaudoises)

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Embarquez sur la dernière nouveauté de la station des Alpes vaudoises de Leysin. Construite en 2021, cette installation remplace un ancien télésiège à pinces fixes 2 places du constructeur helvète Städeli.

Année de construction : 2021

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Gondelbahn Monde
Section écrite le 17/02/2022 et mise à jour le 20/02/2022
(Mise en cache le 24/02/2022)

Image


Leysin - Oxygène des Alpes

Au cœur des Alpes vaudoises, les stations de Leysin, des Mosses et de La Lécherette proposent près de 100 kilomètres de pistes balisées desservies par une vingtaine de remontées mécaniques. Leysin est connu entre autres pour son restaurant tournant Le Kuklos. En hiver, ses pistes orientées sud attirent les skieurs en quête de soleil. Un grand jardin des neiges, situé au contrebas du village, comprend de nombreuses attractions pour découvrir le ski en s’amusant.

Historiquement, le domaine de Leysin s’équipe fidèlement d’installations du même constructeur. De 1956 à 1972, Gerhard Müller équipe le domaine de deux télécabines (Leysin-Berneuse et Leysin-Mayen) ainsi que de multiples téléskis et télésièges. En 1981, Walter Städeli reprend le flambeau avec le télésiège de Brion-Mayen et permet l’élargissement du domaine en direction de l’est en installant d’incontournables télésièges fixes biplaces. Avant sa reprise par Garaventa, Walter Städeli laissa derrière lui sa dernière œuvre : la télécabine Leysin-Berneuse, encore en service actuellement. Depuis Leysin s’équipe classiquement en installations Garaventa comme de multiples domaines suisses.


Image



Situation et rôle de l’appareil

Mis en service le 18 décembre 2021 et livré par la firme suisse Garaventa, le télésiège Choulet - Les Fers est la dernière nouveauté de Leysin. Il est situé parallèlement au télésiège de Solepraz et sa gare amont est proche de celle du télésiège Brion - Les Fers. Ce nouveau télésiège est obligatoirement utilisé par les skieurs en provenance de la station voisine du Col des Mosses qui souhaitent rejoindre Leysin.

Le nouveau télésiège Choulet est un appareil de la gamme UNI-G du constructeur Garaventa-Doppelmayr et est équipé de couvertures Vision/Viper. Cette installation, presque jumelle du télésiège Fer-Brion-Tête d'Aï datant de 2017, renforce d'une part la liaison entre les secteurs de Berneuse, point central du domaine skiable de Leysin, et le secteur excentré de Solepraz qui est connecté par bus à la station voisine des Mosses-La Lécherette. D’autre part, l’appareil permet une meilleure répartition des skieurs en redynamisant le secteur de Choulet qui bénéficie de très agréables pistes bleues en partie tracées en forêt.

En somme, ce nouvel investissement rend la liaison en direction du Fer et Berneuse plus confortable et dynamique avec un débit passant de 900 à 1600 personne à l’heure.


Image

Plan général du domaine de Leysin, la Lécherette et les Mosses.


Image

Localisation de l’installation sur le domaine.



Historique : le précédent télésiège Städeli

Le nouveau débrayable 4 places a remplacé sur la même ligne un télésiège fixe biplace construit par Städeli. Celui-ci avait été mis en service en 1982 en même temps que le télésiège biplace Solepraz - Les Ars du même constructeur, marquant l'élargissement du domaine skiable vers l'est. Le télésiège biplace Choulet - Le Fer n’était plus vraiment adapté au confort actuel avec sa faible vitesse de 2.3 m/s et son embarquement manquant de douceur.


Image

La gare aval était relativement simple et reprenait une configuration renvoi fixe.
Elle comportait une structure métallique soutenant la poulie de renvoi. Il n’y avait pas de tapis d’embarquement.
Cliquez sur l’image pour accéder au reportage.



Image

La ligne à hauteur du pylône 7, construction en treillis typique de chez Städeli.


Image

Les sièges étaient de types B-76 et équipèrent de nombreux télésièges.


Image

La gare amont logeait la motrice et la tension de l’appareil. Le moteur était protégé dans le local à l’étage supérieur et l’ensemble était posé sur un lorry. Le contrepoids se situait à l’arrière droit de la gare et assurait la tension à l’aide de plusieurs poulies de déviation.



2021 : On change tout !


Pour reprendre deux documents du Canton de Vaud et la Commune de Leysin, le remplacement du télésiège de Choulet se fait dans le cadre de la stratégie Alpes vaudoises 2020. Coûtant 7 millions CHF hors TVA, le télésiège est financé à 37% par des aides à fonds perdus du Canton de Vaud, 35% avec un prêt sans intérêts sur 20 ans selon la LADE et la LPR. Télé-Leysin (TLML SA) ne prend en compte que 28% du coût avec ses fonds propres et le décompte de la TVA. En somme, le télésiège aura coûté 7.539 millions CHF et demandera des coûts d’entretiens annuels d’un montant annuel d'environ 100'000 à 150’000 CHF afin de respecter les normes de l'OFT.

La mise à l'enquête publique a eu lieu du 2 février au 3 mars 2019 et n'a suscité aucune opposition. L'OFT ayant délivré le permis de construire, les travaux débutèrent à l’été 2021 pour une ouverture de l'installation en décembre de la même année. Les aménagements du terrain furent conséquents au niveau de la gare aval pour réaliser la nouvelle piste d’accès. Consultez le suivi de chantier sous notre sujet : lien.


Image

Affiche annonçant le chantier au départ de la télécabine de la Berneuse.



État du chantier au 22 août 2021 :

La gare aval est montée et il manque encore les faces avant, arrière et la sous-face de la couverture. Les massifs des pylônes sont coulés. La gare amont est prête pour son montage comme le montrent les éléments posés à proximité. Les têtes doivent être en cours de montage ou prêtes pour l'héliportage.


Image

Nouvelle gare aval.


Image

Massif du P1 encore coffré. Le béton a été déjà coulé.


Image

Le fût avant de la gare est prêt à être mis en place.


Image

Éléments pour la gare, avec notamment la poulie en 4 parties.




État du chantier au 30 octobre 2021 :

Le câble a été déroulé et épissuré. Les couvertures des deux gares sont terminées. La partie électrique est fournie par Frey Stans AG. Les sièges ont été livrés et sont en attente de leur montage.


Image

La gare aval est terminée et l’aménagement du terrain continue.


Image

L’ensemble de la ligne.


Image

Sièges 4E98-SA.


Image

Gare amont motrice fixe.



Finalement, cette nouvelle installation fait partie de la gamme standard proposée par Doppelmayr-Garaventa et ne possède donc aucune particularité notable, mis à part la présence de couvertures de type Vision.


Le TSD4 Choulet - Les Fers

Caractéristiques administratives

TSD - Télésiège à pinces débrayables : Choulet-Les Fers
Exploitant : Télé Leysin - Col des Mosses - La Lécherette SA (TLML)
Constructeur : Doppelmayr-Garaventa
Commande électrique : Frey AG Stans
Année de construction : 2021

Caractéristiques d’exploitation

Saison d’exploitation : Hiver
Vitesse maximale : 5 m/s
Durée du parcours : 3 min 20 sec
Débit : 1600 p/h

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 1146 m
Altitude gare amont : 1704 m
Dénivelé : 258 m
Longueur inclinée : 984 m

Caractéristiques techniques

Type de gares : Uni-G V (Vision)
Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Type de motorisation : Moteur asynchrone
Puissance du moteur principal : 191 kW
Type de tension : Hydraulique
Tréfilerie : Fatzer AG
Diamètre du câble : 38 mm
Nombre de pylônes : 8
Type de départ : Embarquement à 90°
Type de d’arrivée : Débarquement à 90°
Équipement au départ : Non
Sens de la ligne : Par la droite

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : 4E98
Capacité : 4 Personnes
Nombre de véhicules : 50
Type de pinces : DT-104
Garage : Non



Gare aval Choulet (1146 m)

La gare aval assure la tension de la ligne à l’aide de deux vérins hydrauliques. La motrice est positionnée en gare amont. La gare est placée dans une sorte de trou creusé en bas de pente . Pour économiser de la place, la station a choisi l’option d’embarquer les passagers sous le contour à 90°.


Image

La gare aval avec en arrière-plan le Pic Chaussy, sur lequel montait autrefois une télécabine.


Image

Nous nous rapprochons de la station inférieure.


Image

Vue rapprochée sur la gare et le premier pylône.


Image

La gare depuis la fin de la piste bleue.


Image

La zone d’accès à l’installation avec le Mont d’Or en second plan.


Image

La gare et sa couverture Vision dans toute sa longueur.


Image

Le massif en béton soutenant la gare.


Image

Le contour avec le poste de vigie sur la droite.


Image

La poulie retour-tension.


Image

On distingue sur la gauche de l’image les deux vérins hydrauliques servant à la tension de l’appareil.


Image

La gare avec le début de la ligne



Ligne

La ligne, longue de 984 mètres, est composée de huit pylônes. Avec un débit de 1600 p/h, ce télésiège assure le transport de ses passagers sur un tracé d’une longueur d’un peu plus de 900 m pour une vitesse maximale d’exploitation de 5 m/s. Remarquons la rupture de pente importante après la sortie de la gare aval et le survol de la piste bleue principale d’accès à l’appareil. Le télésiège n’est pas équipé pour être emprunté à la descente puisque les balanciers ne sont pas toujours symétriques sur chaque brin.


Image

Sortie de la gare avec le P1.


Image

Portée jusqu’au second pylône.


Image

Le P2.


Image

La nouvelle piste d’accès au télésiège.


Image

La tête du deuxième pylône, sur laquelle la hauteur des balanciers est asymétrique.


Image

Portée jusqu’au troisième pylône à travers la forêt.


Image

Le P3 avec la piste du Choulet sur la gauche.


Image

La tête du troisième pylône.


Image

Le P3 vu depuis la piste. La tête est équipée de batteries double mixte à la montée et simple mixte à la descente.


Image

Portée jusqu’à l’ouvrage de ligne suivant.


Image

Le P4.


Image

La tête du quatrième pylône.


Image

Nous survolons la piste bleue N°15 nommée "Le Choulet".


Image

Le P5.


Image

Portée jusqu’au sixième pylône.


Image

Le paysage préalpin dans toute sa splendeur, entre le chalet, les arbres et les montagnes.


Image

Le P6.


Image

Fût et tête du pylône 6 depuis la piste.


Image

Portée jusqu’au septième pylône.


Image

Le P7.


Image

Nous traversons une fois encore la piste du Choulet. Observons à gauche l’arrivée du télésiège Fer-Brion-Tête d’Aï


Image

Le P8.


Image

Le dernier pylône devant un panorama exceptionnel.



Gare amont Les Fers (1704 m)

La gare amont, positionnée à 1704 mètres d’altitude face à l’arrivée du télésiège Fer-Brion-Tête d’Aï, est la station motrice de l’installation. Tout comme la station de départ, le débarquement s’effectue avec un angle de 90°. Ce télésiège ne dispose pas de garage, ni en aval ni en amont, à l’exception d’une voie spécifique pour le véhicule de maintenance.

Depuis le sommet du télésiège, les skieurs ont le choix entre rejoindre le secteur de Solepraz par la piste bleue du même nom ou se diriger vers Brion par la piste du Fer. C’est à cet endroit que débute le télésiège montant à la Tête d’Aï. De plus, les skieurs peuvent évidemment regagner la station aval du télésiège Choulet-Les Fers via les deux pistes bleues du Choulet.


Image

La gare amont et le départ des skieurs.


Image

L’arrivée depuis le départ des pistes.


Image

Arrivée en station supérieure avec la belle couverture Vision de la gare.


Image

Sortie de gare avec ses trompettes de stabilisation.


Image

Débarquement à 90°. Le véhicule de maintenance est stationné sur sa voie spécifique.


Image

Vigie de l’exploitant.



Sièges

Les sièges sont de type 4E98, reliés par l’intermédiaire d’une suspente et d’une pince à un câble d’un diamètre de 38 mm. La force de la pince DT (Doppelmayr Torsion) est produite par des barres de torsion placées à l'intérieur du fourreau cylindrique situé sous le corps de la pince. Les garde-corps des sièges sont équipés de triangles en plastique noir anti-chute placés entre les jambes des passagers. Chaque siège en possède cinq.


Image

Siège typique des installations Garaventa avec une esthétique pure, simple et légère.
En arrière-plan on peut y observer la belle piste venant depuis la Crête du fer.



Image

Siège 4E98 dans son ensemble.


Image

Garde-corps et triangle de sécurité anti-chute.


Image

Suspente du siège n°12 et attache débrayable DT-104.



Photos diverses

Avant de terminer ce reportage, nous vous proposons une sélection de photographies de l’installation dans ce beau paysage des Alpes Vaudoises.


Image


Image


Image


Image




Conclusion

Cette nouvelle installation offre un nouveau souffle à la liaison entre Les Mosses et Leysin au sein d’un magnifique paysage préalpin évoluant entre forêts et alpages. Ce télésiège allie confort et rapidité et permet de desservir plusieurs pistes bleues intéressantes. L’exploitant projette de remplacer le télésiège fixe voisin de Solepraz d’ici quelques années avec un télésiège débrayable probablement similaire.


Fin


Image



Pour aller plus loin

Page de l’exploitant

Le suivi de chantier sur notre site

Vidéo sur l’ancien télésiège


Auteurs

Photos & Textes : Gondelbahn Monde
Retouche photos & Textes : Jubiproduction
Reportage Städeli : Snowloup
Photos du chantier : Cookie
Relecture : Nico05


Contacts, discussions

Suivez la discussion relative à ce reportage sur le forum remontees-mecaniques.net.
Vous êtes en possession de documents, d'informations ou avez une question particulière : n'hésitez pas à contacter l’auteur.



Image



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :