Localisation(s)
Photo

 TSD4 de la Bergerie

Orcières Merlette

Poma

T2 ES
Description rapide :
Autrefois un important appareil du domaine d'Orcières, le télésiège de la Bergerie a perdu de son importance au fil du temps. Supplanté par des appareils plus récents, il sert aujourd'hui d'alternative au télémix du Drouvet 1 en plus de desservir son propre secteur.

Année de construction : 1986

Suivre la discussion sur le forum



 
Introduction générale
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 21/02/2024 et mise à jour le 26/02/2024
(Mise en cache le 07/03/2024)

Image



Sommaire

  • Partie 1 : Introduction générale

  • Partie 2 : Rôle et situation du télésiège de la Bergerie

  • Partie 3 : La gare aval

  • Partie 4 : La ligne

  • Partie 5 : La gare amont

  • Partie 6 : Les véhicules

  • Partie 7 : Autres vues

  • Partie 8 : Conclusion & crédits

Orcières Merlette 1850

Orcières Merlette est une station du département des Hautes-Alpes dans les Alpes du Sud. Elle se situe dans la vallée du Champsaur dont elle est la plus grande station. On y skie sur 100km de pistes entre 1830m d'altitude au front de neige des Drapeaux et 2725m d'altitude à l'arrivée du TSF4 du Gnourou.

Image
>> Découvrez la présentation de la station en cliquant sur le logo <<

 
Rôle et situation du télésiège de la Bergerie
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 21/02/2024 et mise à jour le 06/03/2024
(Mise en cache le 07/03/2024)

Rôle et situation du télésiège de la Bergerie

Le télésiège de la Bergerie est l'appareil secondaire du front de neige des Drapeaux. Construit en 1986 en remplacement du biplace fixe de Casse Blanche, il secondait alors le premier tronçon de la télécabine du Drouvet. Il formait également une chaîne avec le TKD des Clotets qui permettait d'accéder au plateau de Rocherousse jusqu'en 2007. Plus tard, avec la construction du TSF4 de la Croze des Hommes en 1999, il donna un accès secondaire au pic du Drouvet. Enfin, un snowpark, desservi par un télécorde, était présent sous son arrivée jusqu'en 2007 et le téléski du Jas doublait celui de Botte Croze.

Aujourd'hui, les téléski des Clotets et du Jas ont disparu, tout comme le Snowpark et son télécorde. Il ne reste donc du secteur de la Bergerie plus que le téléski de Botte Croze, qui n'ouvre que rarement. Ainsi, de nos jours, le télésiège de la Bergerie n'assure plus que le doublement du télémix du Drouvet 1 ainsi que la desserte de son propre secteur composé d'une palette de belles pistes bleues.

Le télésiège de la Bergerie est un appareil de type Alpha Evolutif. Ainsi, la tension et la mise en mouvement du câble sont assurées par une gare Alpha II située à l'arrière des lanceurs en aval tandis qu'une poulie retour-fixe de TSF est placée entre les voies de la gare amont.

Situation sur le plan des pistes :
Image



Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : La Bergerie
Maître d’œuvre : ERIC
Exploitant : Semilom Resort
Constructeur : Pomagalski
Année de construction : 1986

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 2400 personnes/heure
Débit à la descente : 600 p/h (25%)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1830 m
Altitude amont : 2346 m
Dénivelée : 516 m
Longueur développée : 1831 m
Longueur horizontale : 1700 m
Plus longue portée : 210 m
Survol maximal : 25 mètres
Pente maximale : 64,00 %
Pente moyenne : 30,35 %
Temps de trajet : 6 min 40 sec

Caractéristiques techniques

Type de gare : Alpha II
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 28000 daN
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 650 kW
Sens de montée : Gauche
Nombre de pylônes : 20
Type de d'embarquement : Dans le sens de la ligne (0°)
Type de débarquement : Dans le sens le la ligne (0°)
Dispositif d’accouplement : TB41
Nombre de véhicules/suspentes : 130
Type de véhicules/suspentes : Arceau
Espacement : 30 m
Cadencement : 6 s

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : TECNOR
Date de pose : 1986
Diamètre du câble : 40,50 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Textile

 
La gare aval
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 21/02/2024 et mise à jour le 24/02/2024
(Mise en cache le 07/03/2024)

La gare aval

La gare aval se trouve à 1830 mètres d'altitude à l'extrémité Est du front de neige des Drapeaux. Elle est située entre la gare aval du télémix du Drouvet 1 et un décaissement qui la sépare de bâtiments plus en hauteur. On y accède par gravité notamment depuis le plateau du Drouvet ou depuis le plateau de Rocherousse.

La gare aval assure l’entraînement du câble ainsi que sa mise en tension. Sur cet appareil de type Alpha Evolutif, ces fonctions sont assurées par la gare Alpha qui est placée juste derrière les lanceurs de la gare. On notera que la poulie motrice de l'appareil est encagée du fait que les sièges n'y circulent pas.

Vue d'ensemble du front de neige des Drapeaux :
Image

Zoom sur les deux gares :
Image

Vue sur la gare en arrivant depuis le front de neige du Queyrelet :
Image

Vue de trois quarts :
Image

Le portillon d'accès qui englobe les bornes de contrôle des forfaits :
Image

Vue d'ensemble de la gare et des lanceurs :
Image

Les lanceurs :
Image

La gare Alpha II motrice-tension :
Image

Zoom sur la poulie motrice depuis la file d'attente :
Image

La poulie motrice vue de dessous. On remarque qu'elle est encagée :
Image

Un des deux vérins de tension :
Image

Le contour de l'appareil :
Image

Une banane de déviation du câble :
Image

Vue sur les portillons et le lanceur :
Image

C'est parti !
Image

 
La ligne
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 21/02/2024 et mise à jour le 24/02/2024
(Mise en cache le 07/03/2024)

La ligne

Longue 1831 mètres pour une dénivellation de 516 mètres, la ligne est composée de 20 pylônes.

Passé les deux premiers pylônes, la ligne prend rapidement de l'altitude avant de franchir le très haut pylône 3. Après le survol du TKF du Trait d'Union, elle se rapproche du sol pour rejoindre le pylône 4 et progresse dès lors en pente douce. À partir du pylône 6, la ligne survole plusieurs pistes ainsi que des chalets. Le pylône 8 compression incline à nouveau la ligne qui, passé le pylône 9, se retrouve à nouveau à l'écart des pistes. Passé le pylône 11, on franchit la piste de Botte Croze puis l’enchaînement des pylônes 12 et 13 remet la ligne à plat. C'est à ce moment-là que l'on survole le téléski de Botte Croze qui partage un pylône avec le télésiège. La ligne survole la piste de Mézelle entre les P14 et P15, puis le pylône 16 compression permet de survoler l'ascension finale. Passé le petit pylône 17, l'ensemble formé par les pylônes 18, 19 et 20 remet la ligne à plat avant l'arrivée en gare amont.

Notons que le téléski des Clotets passait entre les pylônes 19 et 20 jusqu'à son démontage en 2009. Notons également que les pylônes 1 et 15 ont été remplacés en 2015 tandis que les P2, P19 et P20 ont été renforcés à cette occasion.

Vue sur les deux premiers pylônes en sortie de gare aval :
Image

Portée...
Image

...vers le...
Image

...pylône 3 :
Image

Le haut du pylône :
Image

La tête de pylône. Notons la présence d'une plaquette en l'honneur du skieur Gapençais Valentin Giraud Moine :
Image

En avant...
Image

...vers le...
Image

...pylône 4 :
Image

Tête de pylône :
Image

Portée...
Image

...vers le...
Image

...pylône 5 :
Image

Tête de pylône :
Image

En avant...
Image

...vers le...
Image

...pylône 6 :
Image

La tête de ce pylône. On remarque l'autocollant "6" partiellement arraché sur la gauche de la tête :
Image

On traverse la piste de La Marmotte...
Image

...puis la piste des Baniols :
Image

Le pylône 7 :
Image

La tête de pylône. Notons une plaquette cette fois à l'effigie d'Alizée Baron :
Image

On survole des chalets :
Image

On remarque à droite la gare aval du TKD de Botte Croze :
Image

Le pylône 8 :
Image

Tête de pylône :
Image

Tout juste après...
Image

...le pylône 9 :
Image

Tête de pylône :
Image

Portée...
Image

...vers le...
Image

...pylône 10 :
Image

Tête de pylône :
Image

Une très...
Image

...longue portée...
Image

...vers le...
Image

...pylône 11 :
Image

Tête de pylône :
Image

Survol de la piste de Botte Croze :
Image

En avant vers...
Image

...le pylône 12 :
Image

Tête de pylône :
Image

Le pylône 13 qui est commun avec le TKD de Botte Croze :
Image

La tête de pylône :
Image

Portée...
Image

...vers le...
Image

...pylône 14 :
Image

Tête de pylône :
Image

Survol de la piste de Mézelle :
Image

En avant vers...
Image

...les pylônes 15 et 16 :
Image

La tête de pylône 15...
Image

...et la tête du pylône 16 :
Image

Portée...
Image

...vers le...
Image

...pylône 17 :
Image

Tête de pylône :
Image

Portée...
Image

...vers les...
Image

...pylônes 18, 19 et 20 :
Image

Vue sur les têtes de pylône :
Image

Vue vers la gare amont au passage du pylône 18 :
Image

La tête du pylône 20 :
Image

 
La gare amont
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 21/02/2024 et mise à jour le 06/03/2024
(Mise en cache le 07/03/2024)

La gare amont

À 2346 mètres d'altitude, la gare amont se trouve en léger retrait de la piste du Goulet. Depuis cette dernière, il est possible de rallier le plateau du Drouvet ainsi que les deux fronts de neige de la station en empruntant un grand choix de pistes bleues. Depuis notre télésiège, il est également possible d'aller faire des rotations sur le téléski voisin de Botte-Croze.
Jusqu'en 2008, le téléski des Clotets situé en contrebas permettait de basculer sur le plateau de Rocherousse et un télécorde permettait d'effectuer des rotations sur l'ex-snowpark de la station. Le téléski du Jas doublait alors le téléski de Botte Croze sur une large partie de sa ligne.

La gare amont est retour-fixe. La structure soutenant la poulie est similaire à celles des télésièges fixes. C'est en gare amont que se fait le cadencement des sièges : en fin de contour, la chaîne de traînage des sièges se met en retrait afin de laisser libre les sièges. Ceux-ci sont ensuite cadencés par des cliquets plus longs présent sur la même chaîne, qui sont disposés à intervalles réguliers par groupe de deux.

Vue sur la gare amont et ses environs depuis l'arrivée des téléskis Méollion I&II :
Image

La gare vue depuis la piste des Crêtes :
Image

Les trois derniers pylônes :
Image

Arrivée en gare amont :
Image

On entre dans le ralentisseur :
Image

Dans le ralentisseur :
Image

À droite, la poulie retour-fixe. On observe la chaîne de traînage de l'appareil :
Image

La zone de débarquement vue de face :
Image

Le débarquement vu de profil :
Image

La gare vue de trois quarts. Au second plan, notons la présence d'un palan monté sur un rail :
Image

L'arrière de la gare, en contre-jour :
Image

Vue sur la poulie retour-fixe. Au-dessus en bleu se trouve la prise de mouvement :
Image

La poulie retour-fixe vue de plus près. On distingue la prise de mouvement au-dessus :
Image

L’entraînement de la chaîne de traînage :
Image

Le lanceur de la gare vu du face. C'est à la sortie du contour qu'est réalisé le cadencement des sièges :
Image

Détail du cadenceur. La chaîne de traînage se met en retrait afin de ne plus traîner les sièges. Les petites dents, trop éloignées, ne peuvent plus traîner le siège. Mais, sur la même chaîne de traînage, des cliquets plus longs et situés par groupe de deux à intervalles réguliers permettent néanmoins de déplacer le siège, ce qui produit le cadencement :
Image

Un siège dans le contour, traîné par les petites dents de la chaîne de traînage :
Image

Un groupe de deux paires de cliquets permettant le cadencement. Notons la présence de caoutchouc sur les cliquets orientés à l'avant :
Image

Un siège dans le cadenceur. On remarque ici que les petites dents sont trop éloignées pour tirer le siège. Seuls le peuvent les cliquets longs situés juste derrière le siège sur l'image :
Image

Une poulie de redirection du câble vers la zone d'embrayage :
Image

Une pince ouverte en sortie du lanceur :
Image

La zone de maintenance des pinces :
Image

Vue sur la structure soutenant le palan depuis l'arrière de la gare, à nouveau en contre-jour :
Image

Détail du palan :
Image

La gare vue de profil :
Image

Panorama du profil de la gare amont :
Image
>>> Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille originale <<<
Les trois derniers pylônes :
Image

D'un peu plus haut, vue sur la gare et les trois derniers pylônes :
Image

Zoom sur la gare :
Image

La gare et les trois derniers pylônes vus de trois quarts :
Image

La gare vue de côté :
Image

Vue sur l'arrière de la gare. À gauche, la structure soutenant le palan est visible dans son ensemble :
Image

La gare vue de trois quarts :
Image

L'arrière de la gare vue de profil :
Image

Les lanceurs ainsi que les trois derniers pylônes :
Image

La gare vue de profil :
Image

La gare et les trois derniers pylônes vus de profil :
Image

Idem de plus loin :
Image

Zoom sur la gare depuis ce même endroit :
Image

Vue de trois quarts sur la gare et les trois derniers pylônes. Le tracé de l'ancien téléski des Clotets passant entre les deux derniers pylônes est bien visible :
Image

Vue plus large :
Image

 
Les véhicules
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 21/02/2024 et mise à jour le 24/02/2024
(Mise en cache le 07/03/2024)

Les véhicules

Le télésiège de la Bergerie est équipé de 130 sièges 4 places de type arceau. Ces sièges sont reliés au câble par des pinces TB41 et disposent d'un système anti sous-marinage U-Block de chez Poma. Les arceaux de 103 des 130 sièges ont été remplacés en 2016 et ces sièges rénovés paraissent désormais plus rectangulaires que les autres.

Un siège de type arceau en ligne :
Image

Un siège de type arceau remplacé :
Image

La banquette :
Image

Le dispositif anti sous-marinage de type U-Block :
Image

Une pince en ligne :
Image

Une pince vue de face :
Image

Une pince vue de profil :
Image

Une pince au passage d'un pylône support :
Image

Une pince sous des galets compression :
Image

Autre vue d'une pince au passage d'un pylône compression :
Image

Une pince en gare :
Image

Un siège de type arceau vu depuis les pistes :
Image

Un siège de type arceau remplacé :
Image

Un siège rénové transportant un traîneau de secours :
Image

Deux sièges de type différent se croisent au niveau du pylône 8 :
Image

Croisement de deux sièges rénovés :
Image

Un siège de type arceau et un siège rénové côte à côte :
Image

Croisement de deux sièges différents :
Image

Vue sur plusieurs sièges :
Image

 
Autres vues
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 21/02/2024 et mise à jour le 24/02/2024
(Mise en cache le 07/03/2024)

Autres vues

Vue sur la ligne depuis l'amont :
Image

Les trois derniers pylônes avec la ligne en fond :
Image

Ces pylônes vus depuis l'autre côté :
Image

Les têtes :
Image

Les pylônes et la dernière partie de la ligne :
Image

Vue sur la dernière partie de la ligne :
Image

Le pylône 17 :
Image

De plus près :
Image

Ce pylône vu de profil :
Image

D'en-dessous :
Image

Vue sur le pylône ainsi que la portée qui le précède :
Image

Zoom sur le pylône :
Image

Vue sur la ligne entre le P12 et le P16 :
Image

Les P15 et 16 vus de loin :
Image

De plus près :
Image

Ces pylônes vus de face :
Image

Les P15 et P16 vus de côté :
Image

La portée entre les P14 et P15 survolant la piste de Mézelle :
Image

Cette portée vue depuis l'autre côté de la piste :
Image

Le pylône 14 :
Image

Ce pylône vu de l'autre côté :
Image

À droite, vue sur la ligne jusqu'à la gare amont :
Image

La ligne, le P14 et la gare amont :
Image

La portée entre le P13 et le P14 :
Image

Le haut du P13 :
Image

Croisement entre le télésiège et le TKD de Botte Croze au niveau du P13 :
Image

Le haut des P12 et P13 :
Image

Les P12 et P13 vus de profil :
Image

Vue sur le P13 commun avec le téléski de Botte Croze :
Image

Ce même pylône vu en contre-plongée :
Image

Zoom sur la tête du pylône :
Image

La tête du pylône :
Image

Ces deux pylônes vus en contre-plongée depuis la piste de Botte Croze :
Image

Les pylônes vus de face :
Image

Ces pylônes vus de côté avec le tracé du téléski de Botte Croze à droite :
Image

Vue sur la portée entre le P11 et le P12 :
Image

Zoom en direction du P11 :
Image

La portée entre le P11 et le P12 vue de côté :
Image

Cette même portée vue d'en-dessous :
Image

Le haut du pylône 11 vu depuis la piste de Botte Croze :
Image

Le pylône 11 :
Image

Ce pylône vu de profil :
Image

Le pylône 11 vu en contre-plongée :
Image

Le P11 avec en fond les P12 et P13 ainsi que le téléski de Botte Croze :
Image

Vue sur la portée entre le P10 et le P11 :
Image

Zoom sur le P10 :
Image

Le P10 et la cabane pastorale :
Image

Le pylône 10 vu de plus près :
Image

Le P10 vu en contre-plongée :
Image

La tête du pylône :
Image

Vue vers le haut de la ligne à partir du P9 :
Image

Vue sur la ligne entre le P7 et le P10 (hors du cadre) :
Image

Zoom sur le P9 :
Image

Le P9 vu de face :
Image

La ligne entre le P6 et le P9 :
Image

Les P8 et P9 avec la gare aval du téléski de Botte Croze en fond :
Image

Le pylône 8 :
Image

La tête du P8 :
Image

Les pylônes 8 et 9 vus en contre-plongée :
Image

Le P8 vu de face :
Image

La ligne survole des chalets entre les pylônes 7 et 8 :
Image

Vue en direction du P7 avec un chalet au premier plan :
Image

La portée entre les P7 et P8 vue d'en-dessous :
Image

Vue de profil de la portée au niveau du chalet :
Image

Le pylône 7 :
Image

Le P7 vu de face :
Image

La tête du P7 vue en contre-plongée :
Image

Autre vue du pylône 7 :
Image

La portée entre le P6 et le P7 vue d'en-dessous :
Image

Cette portée vue de côté :
Image

Le pylône 6 :
Image

Vue sur la ligne entre la gare aval et le P6 :
Image

Les pylônes 4, 5 et 6 vus depuis la piste de la La Marmotte :
Image

Vue sur la ligne entre le P3 et P6 :
Image

Les P4, P5 et P6 vus depuis le haut du front de neige :
Image

Le pylône 3 :
Image

Le haut de ce pylône :
Image

Le haut du P3 depuis l'autre côté :
Image

Le P3 et la ligne du TKF du Trait d'Union :
Image

 
Conclusion & crédits
Auteur de cette partie : Hiegel
Section écrite le 21/02/2024 et mise à jour le 06/03/2024
(Mise en cache le 07/03/2024)

Conclusion

Depuis bientôt 40 ans, le télésiège de la Bergerie dessert une panoplie de belles pistes bleues depuis le front de neige. Offrant à l'origine une alternative intéressante à la télécabine du Drouvet 1 grâce à son secteur desservi par de nombreux téléskis, son snowpark et l'absence de déchaussage, il a vu sa popularité baisser suite à la modernisation du domaine. Avec la construction du télémix de Rocherousse dans un premier temps et le démontage du téléski des Clotets, la Bergerie a perdu son rôle d'ascenseur vers le plateau de Rocherousse. Le déplacement du snowpark a été un nouveau coup dur pour l'appareil alors que la construction du télémix du Drouvet 1 offrait désormais un accès rapide au plateau du même nom sans avoir non plus à déchausser ses skis.

La baisse de fréquentation, le déclin d'intérêt du public suite aux nombreuses amputations faites au secteur desservi ainsi que la marque du temps ont finalement eu raison du télésiège de la Bergerie. Ce vénérable Alpha Evolutif, l'un des derniers du type en France, devrait être démonté en 2025 et remplacé dans un futur proche par un débarquement intermédiaire sur le télémix de Rocherousse.

Image
Le télésiège de la Bergerie, témoin d'un autre temps.


Texte et mise en page : Hiegel
Photographies : Hiegel
Date des prises de vue : 4 Janvier 2024 et 21 Avril 2023
Bannière : Hiegel



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :