En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 12/01/2017 et mise à jour le 17/02/2017
(Mise en cache le 18/02/2017)

Image


Au sommaire de ce reportage :

  1. La Norma
  2. Historique : le télésiège débrayable de la Repose
  3. Repose, l'ascenseur du secteur éponyme
  4. Ligne et infrastructures du télésiège de la Repose
  5. Repose, un ascenseur majeur de la station de la Norma remis à niveau



La Norma

À environ 1350 mètres d'altitude sur le territoire de Villarodin-Bourget, la station de ski de la Norma est située sur un plateau en balcon face à Aussois. Elle s'étend donc de 1350 m à 2750 m d'altitude au niveau de l'antécime de la Norma et est desservie par 14 remontées mécaniques. Le niveau des pistes est très varié avec une moitié de pistes faciles (7 pistes vertes et 7 pistes bleues) ainsi qu'une autre moitié de pistes plus difficiles (11 rouges et 2 noires). L'enneigement est également souvent bon grâce à une orientation nord-ouest.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le télésiège débrayable de la Repose

La station de la Norma a ouvert pour la saison 1971/1972 grâce aux téléskis de la Fontaine aux Oiseaux et du Coulomb, desservant le bas de la station en bordure du village naissant. C'est la première pierre du développement de la station, continué l'année suivante avec la construction de la télécabine 4 places du Mélezet par Pomagalski. Néanmoins, la croissance de la station ne s'arrête pas en si bon chemin : les secteurs d'altitude de la Norma et de la Repose seront développés par la suite.
Néanmoins, c'est bien le téléski de la Fontaine aux Oiseaux qui a entre autres permis de dynamiser le front de neige, véritable porte d'entrée du domaine skiable. Toutes les résidences se sont développées autour du front de neige structuré par les deux premières remontées mécaniques de la station.

Image
Le front de neige en 1972 sans la télécabine.


Au cours de la décennie, la station ne s'est pas étendue au-delà du sommet de la télécabine du Mélezet : c'est surtout le village-station qui a grandi petit à petit au fil de la fréquentation grandissante.
1984 a été une date essentielle de l'histoire de la Norma : c'est la date à laquelle a été construit le télésiège débrayable de la Repose, porte d'entrée d'un nouveau secteur qui double la superficie du domaine skiable. Cette croissance s'est poursuivie en 1985 avec l'ouverture du télésiège de l'Arlette et du Clot : ces deux appareils ouvrent l'accès à un deuxième sommet de la station. Dans le même temps, de nouvelles pistes sont venues relier ce secteur avec celui du Mélezet/la Norma.
Le télésiège de la Repose a été construit sur un secteur vierge : c'est la première pierre de la seconde vague d'investissements à la Norma après les premières remontées mécaniques construites dont la télécabine du Mélezet.

Image
Photo de groupe en 1986 à côté du télésiège de la Repose.


→ Retour en photos sur l'ancienne configuration du télésiège de la Repose avec ses gares issues de la gamme Alpha Évolutif :

Image
La gare aval (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
Vue d'ensemble de la ligne (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
La gare amont (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

→ Revivez le chantier du télésiège sur le forum : Rénovation TSD4 de la Repose (2013)


Repose, l'ascenseur du secteur éponyme

Le télésiège débrayable de la Repose permet un accès rapide au plateau éponyme en complément de la télécabine du Mélezet qui offre un débit bien trop faible pour la station. Ainsi, le télésiège débrayable de la Repose s'est imposé comme un axe essentiel du front de neige de la Norma en fluidifiant grandement l'accès aux pistes en forêt de la Repose, le rendant ainsi plus attractif.

Les débutants peuvent monter rapidement au départ des remontées mécaniques du plateau de la Repose qui propose pour ce type de clientèle des pistes pour débutants, notamment grâce aux téléskis des Granges et des Mélèzes. C'est sans compter aussi le ski plus engagé et technique desservi par l'enchaînement des télésièges Arlette et Clot.
Justement, l'enchaînement Repose-Arlette permet de doubler la télécabine du Mélezet afin d'accéder au secteur Mélezet-Norma, tout en évitant des pistes très fréquentées.
Le télésiège de la Repose, remis à neuf en 2013, est donc un ascenseur majeur de la Norma, servant en particulier pour les débutants afin d'accéder au secteur tranquille du plateau de la Repose, même s'il donne aussi accès à du ski propre en forêt et au télésiège de l'Arlette.
Le télésiège est aussi exploité à la descente en pouvant embarquer deux personnes lorsque les pistes de retour station sont fermées, notamment la piste verte Sainte-Anne.

Récapitulons donc les pistes desservies par le télésiège :

  • La piste verte Sainte Anne, permettant d'arriver par gravité au téléski à enrouleurs Saint-Joseph desservant deux autres pistes débutantes, ou au télécorde Pré Pinet qui donne accès aux autres remontées mécaniques du plateau de la Repose.
  • La piste rouge des Chalets, longue descente en forêt sous le télésiège de la Repose.


Image
Situation du télésiège de la Repose sur le plan des pistes de la Norma (© Plan Atelier Pierre Novat).

Le télésiège de la Repose a été remis à neuf au cours de l'été 2013.
Parmi les multiples modifications auparavant, le frein de service avait déjà été remplacé en 1995 et 7 sièges avaient été rajoutés en 1996 pour retrouver le débit d'origine de 2000 personnes/heure, qui n'est aujourd'hui plus atteint en exploitation.
Mais 2013 marque une vraie rupture avec la rénovation complète du télésiège par Poma. Si les bétons de ligne, fûts et potences ont été conservés, les véhicules, le câble et les balanciers sont neufs. Au niveau des gares, seuls les treuils, le système de tension et la poulie retour ont été conservés. Le constructeur a donc équipé les gares de nouvelles voies de cheminement issues de la gamme Multix à couverture basse, a procédé au changement des systèmes de déviation du câble et de la poulie motrice. Le frein de service est neuf mais le frein d'urgence a été conservé et modifié.
Notons que lorsque le véhicule de maintenance est en ligne, la vitesse du câble est limitée à 3 m/s.

Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à pinces débrayables : REPOSE
Maître d’œuvre : CETARM 73
Exploitant : SOGENOR
Constructeur : POMAGALSKI
Installation électrique : SEMER
Année de construction initiale : 1984
Année de rénovation complète : 2013
Montant de l'investissement de rénovation : 3 400 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 1560 personnes/heure (100 %) (* 2000 personnes/heure)
Débit à la descente : 780 personnes/heure (50 %) (* 1000 personnes/heure)
Vitesse d'exploitation maximale : 5 m/s
Sens de la montée : Par la droite
Tapis de positionnement : Non

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1360 m
Altitude amont : 1814 m
Dénivelée : 454 m
Longueur développée : 1512 m
Longueur horizontale : 1469 m
Portée la plus longue : 199 m
Hauteur de survol maximale : 21 m
Pente moyenne : 30,91 %
Pente maximale : 56 %
Temps de trajet : 5 minutes 3 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gares : Alpha Évolutif rénové Multix à couverture basse
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Continu
Puissance développée : 346 kW
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 144 bars
Tension nominale : 33 260 daN
Nombre de pylônes : 18
Type de pinces : LPA
Nombre de véhicules : 73 + 1 véhicule de service
Espacement des véhicules : 9,23 secondes

* Valeurs théoriques.

Caractéristiques du câble (2013)

Fabricant du câble : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 40,5 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6×26 fils
Section du câble : 663 mm²
Section du toron : 110 mm²
Pas de câblage : 292 mm
Pas de toronage : 112 mm
Résistance à la rupture : 113 800 daN

* Valeurs théoriques.


Ligne et infrastructures du télésiège de la Repose

La gare aval

Vues générales

La gare aval du télésiège de la Repose est située à 1360 mètres d’altitude sur le front de neige de la Norma, à l'extrémité nord, à quelques dizaines de mètres du départ du téléski de la Fontaine aux Oiseaux. Elle est donc difficilement accessible depuis le téléski des Avenières, contrairement à la télécabine du Mélezet. De manière générale, ce télésiège est plus excentré du centre de la station que la télécabine est est donc moins sollicité par la clientèle.
La nouvelle couverture basse en bois issue de la gamme Multix a permis d'améliorer grandement l'intégration de la gare dans le paysage montagnard de la station.

Image
Vue d'ensemble du départ du télésiège avec la ligne du téléski de la Fontaine aux Oiseaux au premier plan.

Image
Vue de trois quarts en arrivant depuis le départ du téléski de la Fontaine aux Oiseaux.

Image
Vue de côté de la gare aval avec la télécabine du Mélezet en arrière-plan.

Image
Vue rapprochée, on aperçoit bien la poulie retour.

Image
Vue de trois quarts en contre-plongée de l'arrière de la gare aval.

Image
Vue de côté en contre-plongée depuis le front de neige.

Image
Vue d'ensemble de la gare aval depuis le front de neige.

Image
Le portique marquant le début de la voie d'accès à l'embarquement.

Image
La zone de débarquement vue à la descente.

Image
Le contour vu depuis la zone de débarquement à la descente.

Image
L'embarquement.

Image
Sortie de gare aval.


Approfondissement technique

Au niveau technique, on retrouve une gare typique de la gamme Alpha évolutif. On aperçoit très bien la gare retour-fixe issue de la gamme de télésièges fixes Alpha au milieu des voies.
Les lanceurs, ralentisseurs ainsi que le contour et les bananes de déviation sont entièrement issues de la gamme Multix et sont venues remplacer la mécanique d'origine en 2013.

Image
Vue d'ensemble de la gare retour issue de la gamme Alpha.

Image
La poulie retour.

Image
Les galets de redirection vers le lanceur.

On notera la présence en gare aval d'un rail de maintenance avant d'entrer dans le contour. Il permet de pouvoir stocker un ou deux véhicules tout au plus en cas de besoin.

Image
Le rail de maintenance en gare aval.



La ligne

Dès la sortie de la gare aval, le premier pylône permet à la ligne de sortir de l'emplacement terrassé sur lequel est installé la gare aval. La pente est alors très régulière alors que l'on survole la fin de la piste verte de Sainte-Anne. On peut facilement apercevoir l'arrivée du téléski de la Fontaine aux Oiseaux sur notre droite. La montée principale commence à l'abord du pylône 5, dans un layon forestier assez large, jamais très éloigné du tracé de la piste rouge des Chalets. On notera la très longue portée entre les pylônes 9 et 10, à l'écart de la piste rouge des Chalets. Il faut attendre les pylônes 12 et 13 pour aborder un léger replat avant que la montée ne reprenne jusqu'à l'arrivée. L'enchaînement des pylônes 15 et 16 permet de remettre le câble dans le plan horizontal pour l'entrée en gare amont.

Pomagalski a équipé la ligne de 16 pylônes dont 2 compressions et 14 supports comme suit :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 4S/4S
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 8C/8C
  • P6 : 4S/4S
  • P7 : 4S/4S
  • P8 : 6S/6S
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 4S/4S
  • P11 : 6S/6S
  • P12 : 6S/6S
  • P13 : 4S/4S
  • P14 : 6S/6S
  • P15 : 6S/6S
  • P16 : 8S/8S


Image
Vue de la ligne depuis la gare aval.

Image
Vue de côté du pylône 1.

Image
P1.

Image
Vue du pylône 1 côté descente.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Début de la longue portée vers le pylône 9.

Image
Deuxième moitié de la portée : la pente augmente progressivement.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 14.

Image
P14.

Image
Début de la portée vers le pylône 15.

Image
On s'approche de la gare amont.

Image
P15.

Image
P16.

Image
L'enchaînement des pylônes 15 et 16 vu depuis la piste verte de la Route de la Repose.


La gare amont

Vues générales

La gare amont est située à 1814 mètres d’altitude, en bordure de forêt, à l'extrémité du plateau de la Repose. La gare est d'ailleurs contournée par la piste verte de la Route de la Repose, itinéraire assurant l'accès au secteur de la Repose depuis l'arrivée de la télécabine du Mélezet.
Cette situation complique quelque peu l'accès au front de neige principal de la Repose puisqu'il faut ensuite compter emprunter le télécorde de Pré Pinet ou le téléski à enrouleurs de Saint-Joseph pour rejoindre le télésiège de l'Arlette ou le téléski des Granges, et donc de pouvoir skier par la suite sur le secteur d'altitude de la Repose.
La nouvelle couverture basse en bois a largement amélioré l'intégration de la gare dans ce paysage forestier.

Image
La gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue rapprochée de la gare amont avec le ralentisseur.

Image
Le contour.

Image
Vue de trois quarts de l'arrière de la gare amont.

Image
L'aire de débarquement avec l'accès pour la descente à droite.

Image
La zone d'embarquement pour la descente.

Image
Vue de trois quarts de la gare Multix.

Image
L'arrivée du télésiège de la Repose vue depuis la piste verte du Retour des Granges.

Image
Vue de trois quarts de la gare amont en arrivant depuis la piste du Retour des Granges.

Image
Vue d'ensemble de la plate-forme abritant la gare amont.

Image
Vue en plongée de la gare amont dans l'axe de la ligne.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue de côté. On aperçoit plus loin le départ du téléski Saint-Joseph.

Image
Le dernier pylône et la structure Multix de la gare amont.

Image
Vue en contre-plongée de la gare amont depuis la piste verte de la Route de la Repose.

Image
Vue en contre-plongée depuis la même piste au niveau du dernier pylône.

Image
Vue en s'éloignant vers le téléski de Saint-Joseph et le télécorde du Pré Pinet.


Approfondissement technique

Tout comme la gare aval, la gare amont est issue de la gamme Alpha évolutif. Si la gare motrice-tension Alpha et la structure de la gare débrayable ont été conservées lors de la rénovation de 2013, les nouvelles voies sont entièrement issues de la gamme Multix à couverture basse. Cela apporte quelques particularités techniques à la gare.

Les photos suivantes montrent comment le câble chemine entre la zone d'embrayage/débrayage et la gare Alpha. On peut apercevoir un certain nombre de bananes de galets assurant la redirection du câble.

Image
Banane de galets de redirection du câble entre la gare Multix et la gare motrice-tension Alpha.

Image
Vue de l'enchaînement de galets guidant le câble pour traverser le contour.

Image
Banane de redirection du câble vers le centre de la gare.

Image
Banane de redirection côté descente.

On retrouve une gare motrice-tension Alpha d'origine, la même que l'on trouve sur de très nombreux télésièges fixes Poma construits à partir des années 1980.
On notera l'engagement de la poulie motrice et les freins de service particulièrement bien visibles ainsi que les vérins de tension.

Image
La gare Alpha depuis un siège.

Image
Vue de trois quarts de la gare Alpha depuis l'accès à l'embarquement pour la descente.

Image
Vue de côté de la gare Alpha.

Image
Vue opposée.

Image
Vue d'ensemble de la poulie motrice. On aperçoit également un des deux rails permettant à la structure motrice de coulisser pour tendre le câble.

Image
L'encagement de la poulie motrice. On aperçoit les deux freins de parking.

Image
Autre vue de l'encagement avec les freins de parking.


Véhicules et pinces

Le télésiège de la Repose est équipé de sièges 4 places neufs conçus par Poma. On remarquera la présence de repose-pieds individuels sur les garde-corps et de bacs à l'arrière des sièges pour stocker les skis lorsque le télésiège est exploité à la descente pour le retour en station.
Ils sont reliés au câble par des pinces débrayables LPA, directement issues de la gamme Multix.

Image
Vue arrière d'un siège sur le rail de maintenance.


Quelques vues à la descente…

Lorsque l'enneigement est insuffisant en début ou en fin de saison pour ouvrir au moins l'une des trois pistes de retour (piste verte de Sainte-Anne ou pistes rouges des Chalets et de la Forêt), le télésiège débrayable de la Repose est exploité à la descente pour permettre de rejoindre la station.

Image
Sortie de gare amont.

Image
Début de la descente au niveau du survol de la piste rouge des Chalets.

Image
P14. La piste des Chalets part sur notre gauche.

Image
P11. La descente avance alors que la piste des Chalets vient de repasser à notre droite.

Image
Survol de la piste rouge des Chalets face à la station de la Norma.

Image
La descente continue au-dessus de la piste rouge des Chalets…

Image
… encore et toujours !

Image
Descente plus marquée dans un layon forestier assez étroit.

Image
On aperçoit maintenant bien la station.

Image
La fin de la piste rouge des Chalets est sur notre droite.

Image
Arrivée sur le front de neige, on aperçoit les gares avals de la télécabine du Mélezet et du téléski de la Fontaine aux Oiseaux.

Image
Arrivée en gare aval.

Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis le front de neige.



Repose, un ascenseur majeur de la station de la Norma remis à niveau

Le télésiège débrayable de la Repose est l'un des deux axes structurants du front de neige de la Norma. Avec un débit bien supérieur à la télécabine, c'est l'un des téléportés les plus fréquentés de la station. Il donne accès à un grand espace débutant en forêt et à un autre télésiège menant au domaine d'altitude. Première pierre du développement du domaine de la Repose, c'est donc tout naturellement que SOGENOR a décidé de remettre à neuf l'appareil. Le nouveau télésiège de la Repose répond donc avec modernité à la demande de la clientèle, à savoir accéder au domaine skiable.
Après la construction du téléski des Granges en 2012, du téléski des Mélèzes et de la rénovation complète du télésiège de la Repose en 2013, la rénovation complète du télésiège de l'Arlette en 2014 et la construction du téléski de Saint-Joseph en 2015, la Norma a remis à niveau le parc de remontées mécaniques du secteur Repose.
Aujourd'hui, il ne reste plus qu'à remplacer la télécabine du Mélezet, certainement par un télésiège débrayable dans les années à venir. Projet à suivre… !

Image
Repose, l'accès au secteur éponyme remis à neuf.


Je tiens à remercier l'ensemble des personnes ayant participé à ce reportage, notamment l'alexois pour ses photos, Alspace pour la relecture ainsi qu'Emmanuel Finandino pour le partage de ses archives sur l'appareil.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : remontees
Photos : Emmanuel Finandino et l'alexois.
Date des prises de vue pour l'appareil actuel : 22 et 23 décembre 2016.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :