En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

 TSD4 des Escondus

Vars (Forêt Blanche)

Leitner

T2 ES
Description rapide :
Le télésiège des Escondus remplace deux appareils datant de la création de la station de Vars les Claux. Premier télésiège débrayable Leitner de France, il dessert un secteur intéressant sous la crête de l'Eyssina et permet de doubler la télécabine des Chabrières dans l'accès au plateau de Crévoux.

Mise en service en : 1995

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo



Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 25/09/2016 et mise à jour le 30/09/2016
(Mise en cache le 30/09/2016)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Vars
  • Le télésiège des Escondus
  • Le développement d’un secteur sous la crête de l’Eyssina
    Escondus : entre pistes techniques et accès au plateau de Crévoux
    Caractéristiques
  • Ligne et infrastructures
  • La gare aval
    La ligne
    La gare amont
    Sièges et pinces
  • Conclusion et remerciements

Vars

Vars est une station du département des Hautes-Alpes (05 – Région Provence-Alpes-Côte d’Azur), située dans le guillestrois. Ouverte été comme hiver, elle propose un panel d’activités le tout niché sur les flancs du col de Vars, sous la crête de l’Eyssina.
Reliée à Risoul pour former le domaine de la Forêt Blanche, la station de Vars propose un domaine skiable décomposé en 3 secteurs : Vars Saint-Marie (là où les premières remontées atteignant le sommet de Mayt ont été installées), Vars les Claux (qui est le gros ensemble qui comporte notamment tous les espaces ludiques) et les Peyniers (le secteur le plus tranquille du domaine). Les pistes, de toutes les couleurs, alternent boulevards sans grand intérêt (plateau de Crévoux), pistes en forêt (Peyniers et vers l’Eyssina) ou et espaces plus (Chabrières, secteur des Sibières et autour de la Mayt). Au nombre de 118 (ensemble de la Forêt Blanche), ces pistes sont desservies par 52 remontées mécaniques dont une télécabine douze places sur Vars, ainsi que quatre télésièges débrayables. La station du guillestrois propose un des plus grands snowpark d’Europe qui accueille nombre de compétitions de freestyle (dont le SFR Freestyle Tour) : les modules sont dispersés autour du plateau de Crévoux et deux téléskis parallèles sont dédiés à la desserte des principaux modules. Vars comporte aussi la piste de KL détenant le record du monde de vitesse à ski : 254,958 km/h !
L’été, la station propose nombre d’activités : VTT de descente (DH), enduro, randonnées pédestre ou en VTT, cyclisme avec le col de Vars, activités aquatiques (canyoning, rafting, cayak)... Le patrimoine de Vars Sainte-Marie est aussi mis en valeur avec la visite de cet authentique village haut alpin qui peut s’opérer tout au long de l’année.

Vars les Claux est le résultat d’un long processus de construction. Le développement de la station a commencé en 1938 avec la construction du téléski de Peynier 1 puis en 1952 avec l’installation des téléskis de Peynier 2 et de la Mayt. Par la même occasion, Vars les Claux est créée. Après le développement de Vars Sainte Marie et des Peyniers, c’est au tour des secteurs de l’Eyssina et de Chabrières d’être équipés. De nombreuses remontées sont installées : les téléskis de Crévoux, des Sibières, des Sources, les télésièges des Escondus, de l’Ubac… La première et unique télécabine de la station est construite en 1987 (Chabrières). Reliant le front de neige au plateau de Crévoux, elle offre débit et confort sur cet axe central sur le domaine. Le sommet de la station est atteint avec la construction en 1988 du téléski des Chabrières. Depuis, la SEDEV (Société d’Equipement et de DEveloppement de Vars) modernise le domaine afin d’éliminer les files d’attente (télésièges de Sainte Marie, des Escondus, de Peyrol, des Sibières…).

Image
La station de Vars les Claux depuis le haut de la piste bleue du Petit Ubac.

Le télésiège des Escondus

Le développement d’un secteur sous la crête de l’Eyssina

Le développement de Vars les Claux s’est accéléré au début des années 60. Les premiers immeubles et les premières remontées mécaniques sont sortis de terre du côté de Chabrières et de l’Eyssina.
En 1962, les téléskis des Sibières et des Sources sont construits : ils permettent de desservir quelques pistes techniques sous la crête de l’Eyssina (2837 m) ainsi que vers le plateau de Crévoux qui retournent au front de neige en longeant le torrent des Claux. En 1965, un télésiège est installé sur ce versant, face au succès que le téléski des Sibières rencontre : il s’agit du télésiège des Escondus construit par l’entreprise Sacmi. Démarrant sur le front de neige de Vars les Claux, il emmène les skieurs jusqu’au lieu-dit des Escondus, près de la gare amont du téléski des Sources. Ce télésiège permet de desservir plus efficacement les pistes des Escondus (notamment la noire du Grand Ubac). Un stade de slalom est installé sur le bas de cette piste noire, ce qui amène en 1969 à la construction du télésiège fixe de l’Ubac par Poma. Arrivant en haut du stade de slalom, il permet de faire tourner les écoles de ski uniquement sur cet appareil et ainsi de délester le télésiège des Escondus. L’investissement dans le télésiège des Escondus est accompagné par un petit téléski pour les débutants, le téléski des Ecrins. Celui-ci est situé à proximité des départs du téléski des Sibières. Celui-ci rencontrant un franc succès, il est doublé en 1970. Deux ans après, soit en 1972, est construit le téléski de l’Eyssina qui sera le dernier appareil rajouté sur ce secteur.

A noter qu’entre 1969 et 1978, le télésiège des Escondus a été rénové : les sièges ont été remplacés par des véhicules avec assises en plastique et les petits toits ont été supprimés (cf. les images ci-dessous).

Voici maintenant quelques vues des télésièges des Escondus et de l’Ubac :

Image
Les départs (à droite de la carte) étaient côte à côte. Cette photo date d’après la rénovation. DR.

Image
Le télésiège de l’Ubac au premier plan et celui des Escondus derrière (avec les pylônes en treillis). On remarque que la station de Vars les Claux est déjà assez développée. Cette photo date d’avant la rénovation. DR.

Image
Le bas de ligne du télésiège des Escondus avant la rénovation. DR.

Image
Le haut de ligne post-rénovation. DR.

Image
La fin de la ligne et la poulie flottante au fond. DR.

Image
Vue arrière sur le bas de la ligne du télésiège de l’Ubac depuis, certainement, sa partie haute. DR.

Image
Vars les Claux et le télésiège de l’Ubac en bas à gauche. DR.

Le développement de ce secteur avec la création de nouvelles pistes et l’attractivité toujours plus croissante de l’endroit (bon enneigement et pistes techniques) ont poussé l’exploitant à remplacer les télésièges de l’Ubac et des Escondus dans un premier temps puis les téléskis des Sibières et des Sources dans un second temps. Les appareils devenant obsolètes (temps de montée long, confort sommaire), ils sont remplacés en 1995 par le premier télésiège débrayable Leitner de France (et de Vars par la même occasion) : sa dénomination sera sans surprise Escondus. Après la télécabine des Chabrières en 1987, Vars s’offre un deuxième appareil débrayable pour moderniser le front de neige. Par la suite, les téléskis des Sibières et des Sources sont remplacés en 2006 par un télésiège débrayable six places de marque Leitner aussi.

Pour finir, voici une capture Géoportail permettant de faire la synthèse des différents appareils qui se sont succédés sur les pentes des Escondus :

Image
Légende : en rouge les remontées actuelles et en violet les appareils démontés.
*1 : TCD12 des Chabrières
*2 : TSD6 des Sibières
*3 : TSD4 des Escondus
*4 : TSF4 Col de Crévoux
*5 : TKD Eyssina
*A : TSF2 des Escondus
*B : TSF2 Ubac


Escondus : entre pistes techniques et accès au plateau de Crévoux

Le télésiège des Escondus est un appareil situé sur le bas du secteur des Claux, dans la partie sous la crête de l’Eyssina.

La remontée permet de monter au lieu-dit des Escondus pour pouvoir basculer sur le plateau de Crévoux sans avoir à emprunter la télécabine des Chabrières, régulièrement saturée. Les Escondus permet aussi de basculer sur le secteur des Peyniers en faisant un grand détour : le skieur emprunte le télésiège des Escondus, puis les pistes Zakoplane, Faisandière, puis le télésiège de Fontbonne et enfin la piste bleue des Mélèzes qui le ramène à la gare intermédiaire du télésiège des Peyniers.
Le but principal des Escondus reste malgré tout une desserte efficace et rapide du stade de slalom le long de la piste noire Grand Ubac ainsi que du secteur. Complété par le télésiège des Sibières, le secteur est rendu fluide et les rotations sur les pistes techniques très rapides, ce qui est fort agréable. L’accès au plateau de Crévoux peut se faire par les pistes bleues Escondus ou Combe, qui donnent accès au télésiège du Col de Crévoux.

La seule modification majeure subie par ce télésiège et l’ajout de 23 sièges en 2000 portant le débit de 1500 à 2000 personnes par heure.

Le télésiège des Escondus dessert cinq pistes :
- Grand Ubac : Piste noire généralement très bien damée et fort agréable à descendre. Elle accueille sur une partie un stade de slalom.
- Sibières : Piste rouge technique et sympathique descendant vers le télésiège des Sibières.
- Tétras : Piste rouge laissée à l’état brut qui passe le long du télésiège des Escondus et qui se finit légèrement en aval du croisement entre les pistes Chemin des Cassettes et Escondus.
- Combe : Piste bleue qui passe le long du Totempark et qui permet l’accès au plateau de Crévoux. Assez ensoleillée elle possède un profil intéressant pour skier tranquillement.
- Escondus : La piste des Escondus descend le long du téléski de l’Eyssina puis se prolonge par un chemin qui permet d’accéder aux télésièges des Sibières ou des Escondus.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Vue générale.

Image
Zoom sur Vars les Claux.

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSD - Télésiège à pinces débrayables : ESCONDUS
Maître d’ouvrage : SEM SEDEV
Maître d’œuvre : CNA Grenoble
Montage / génie civil : ALPES ETUDES, ERIC
Exploitant : SEDEV
Constructeur : Leitner
Année de construction : 1995

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2000 personnes/heure (2400 personnes/heure*)
Débit maximal à la descente : 500 personnes/heure (600 personnes/heure*)
Vitesse d'exploitation : 4,5 m/s
Equipement d’aide à l’embarquement : Aucun

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1862 m
Altitude amont : 2230 m
Dénivelée : 368 m
Longueur développée : 1426 m
Pente maximale : 63 %
Pente moyenne : 26,79 %
Temps de trajet : 5 min 28 s

Caractéristiques Techniques

Type de gare : Compact
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Continu
Puissance développée : 480 kW
Sens de montée : Droit
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Nombre de pylônes : 15
Largeur de la voie : 5,3 m
Dispositif d’accouplement : Pinces LA48
Nombre de véhicules/suspentes : 92 (105*)
Espacement : 27 m

* : Valeurs à débit maximal

Ligne et infrastructures

La gare aval

La gare aval du télésiège des Escondus est en charge de la mise en mouvement et de la tension du câble. Cette dernière est effectuée grâce à un vérin hydraulique. La mise en mouvement est effectuée par un moteur à courant continu et par un réducteur. La gare est à couverture basse afin de minimiser son impact visuel et au sol : en effet, son petit gabarit la rend très discrète et elle repose sur un unique massif en béton incliné ce qui limite l’impact au sol. La station aval du télésiège des Escondus est située sur le front de neige de Vars les Claux, à proximité du téléski et du télésiège des Claux ainsi que de la télécabine des Chabrières. La gare comporte aussi une petite zone de maintenance des pinces et de stockage pour le véhicule de service.

Image
Le front de neige de Vars les Claux depuis le bas de la piste du Petit Ubac : on peut voir au fond le télésiège des Claux puis la gare aval de la télécabine des Chabrières. Le télésiège des Escondus est au premier plan.

Image
Zoom sur la gare aval avec celle de la télécabine derrière. On note la compacité de la gare.

Image
Vue rapprochée de la station de départ.

Image
La gare aval de trois quarts. On remarque une voie de stockage et d’entretien sur la gauche du lanceur.

Image
Zoom sur le lanceur, on remarque le bloc moteur au-dessus.

Image
L’arrière de la gare avec l’aiguillage vers le rail de stockage.

Image
La zone d’embarquement avec la poulie motrice en jaune.

Image
La fin du lanceur avec l’échelle permettant de monter au niveau des voies de cheminement et du moteur.

Image
Vue arrière sur la gare et le P1.

La ligne

La ligne est longue de 1426 mètres et est composée de 15 pylônes.

Le début survole le téléski des Claux puis longe la piste bleue du Petit Ubac. Après le passage au-dessus de la piste des Escondus, la ligne longe le stade de slalom de l’Ubac. Les pylônes 10 et 11 sont situés juste à côté de la piste rouge du Tétras. Après ces deux pylônes débute la portée la plus pentue de la ligne (63 % d’inclinaison). Le tracé aborde ensuite un passage en dévers en direction de la gare amont qui est rapidement rejointe.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 12C/12C
P2 : 6S/6S
P3 : 6S/6S
P4 : 4S/4S
P5 : 10C/10C
P6 : 8S/8S
P7 : 8S/6S
P8 : 8S/6S
P9 : 12S/10S
P10 : 10C/10C
P11 : 8C/8C
P12 : 12S/12S
P13 : 8S/6S
P14 : 8S/6S
P15 : 12S/12S

S : balancier support
C : balancier compression


Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
Le P1 depuis le sol.

Image
Le P2.

Image
Portée au-dessus de la piste desservie par le téléski des Claux.

Image
Le P3, assez haut pour survoler le téléski.

Image
Une courte portée permet de rejoindre le P4.

Image
Le P4.

Image
Ce pylône est rapidement suivi par le P5.

Image
La pente a augmenté.

Image
Le P6, au bord du stade de slalom de l’Ubac.

Image
Passage au-dessus d’une partie du stade.

Image
Le P7 avec la piste des Escondus derrière.

Image
Le stade de slalom est à gauche de la ligne.

Image
Le P8.

Image
Le P9, avec la piste rouge du Tétras à droite.

Image
Les pylônes 10 et 11 permettent d’aborder la pente la plus forte.

Image
Dans la pente.

Image
Le P12 avec la crête de l’Eyssina à droite.

Image
Vue arrière sur la ligne avec Vars les Claux et la piste rouge du Tétras.

Image
Le P13, dans le dévers.

Image
La ligne est encore dans la partie en dévers.

Image
Le P14.

Image
La crête de l’Eyssina se dévoile dans toute sa splendeur.

Image
Vue lointaine du P15 avec la gare amont derrière.

La gare amont

La gare amont n’assure que le retour du câble et des sièges, les fonctions motrice et tension étant regroupées en gare aval. Aussi compacte que cette dernière, l’arrivée se situe légèrement en aval de celles du télésiège des Sibières et du téléski de l’Eyssina. L’emplacement de la station amont est idéal pour à la fois basculer sur les Sibières ou Crévoux tout en restant protégé du vent ou des intempéries. L’arrivée permet aussi un accès direct au stade de slalom ce qui est un gros gage de rapidité pour les clubs. La gare amont comporte un petit rail permettant le stockage d’un ou deux sièges.

Image
La gare amont depuis la ligne.

Image
Le contour, la zone de débarquement et la poulie retour en gris.

Image
La gare amont en partant vers la piste noire Grand Ubac. On remarque le rail de stockage.

Image
La gare amont en partant vers les pistes.

Image
La gare amont de côté depuis le télésiège des Sibières.

Image
Vue de trois quarts depuis l’arrivée de ce même appareil.

Sièges et pinces

Le télésiège des Escondus est équipé de 105 sièges quadriplaces reliés au câble des pinces LA48. En plus de l’augmentation de débit en 2000, en 2015, l’ensemble des véhicules ont été équipés du système anti sous-marinage U-BLOCK de Poma.

Image
Un siège quatre places. On remarque les U-BLOCK.

Image
Détail d’un dispositif anti sous-marinage.

Image
Une pince LA48.

Conclusion et remerciements

Le télésiège des Escondus est un appareil clé sur le front de neige de Vars les Claux : offrant un débit convenable et étant assez rapide, il complète bien la télécabine des Chabrières dans son rôle d’accès au domaine d’altitude (notamment au plateau de Crévoux et vers le télésiège de la Mayt). En plus de l’accès à Crévoux, les Escondus dessert un secteur très intéressant et agréable à skier avec des pistes difficiles sous la crête de l’Eyssina. Sans oublier que cet appareil remplace deux télésièges, dont l’un servait à desservir le stade de slalom, les Escondus par Leitner dessert parfaitement celui-ci grâce à la position de sa gare amont pile au début de la piste noire du Grand Ubac. Un appareil essentiel qui sera sans doute là pour de nombreuses années et qui, en plus, n’est pas au maximum de ses capacités côté débit…

Je remercie Le Risoulien et monchu pour leur aide précieuse à la rédaction de l’historique et dans la fourniture de visuels des anciens télésièges.

Texte & bannière : Le Risoulien, monchu et Clément05
Photos : Clément05 (le 11 février 2016)

A bientôt.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :