En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSD4 El Tarter

El Tarter (Grandvalira)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Un des deux téléportés partant du front de neige d'El Tarter, desservant la partie inférieure du secteur.

Année de construction : 1994

Suivre la discussion sur le forum



Auteur de ce reportage : collonges74
Section écrite le 23/02/2017 et mise à jour le 19/03/2017
(Mise en cache le 23/03/2017)

LE TELESIEGE TARTER
El Tarter (Grandvalira)
Poma - 199?


Image


Grandvalira

Bienvenue sur le domaine skiable de Grandvalira ! Ce centre de ski est le domaine skiable le plus vaste de toutes les Pyrénées, andorranes, espagnoles et françaises confondues. Il est situé dans la Principauté d'Andorre, petit pays de 468 kilomètres carrés situé entre la France (Ariège) et l'Espagne (Catalogne), dont le plus haut sommet est le Pic de la Coma Pedrosa (2943 mètres d'altitude). Grandvalira propose 132 pistes, soit 210 kilomètres de pistes, qui sont équipées d'environ 1150 canons à neige permettant d'offrir un enneigement de qualité durant la saison d'hiver. Le domaine skiable est équipé par 62 remontées mécaniques performantes partant du petit téléski fixe au plus grand funitel d'Europe.

Grandvalira est situé sur deux communes : celle d’Encamp et celle de Canillo. On trouve sur la commune de Canillo les secteurs d’El Tarter, Soldeu et Canillo. Ce petit ensemble de stations est géré par l'exploitant, ENSISA (Esports de Neu Soldeu Incles S.A.). La commune d'Encamp rassemble les secteurs du Pas de la Case, de Grau-Roig, d'Encamp et de Peretol. Les quatre secteurs sont gérés par la SAETDE (Societat Anonyma Esportiva i Turistic de la Paroquia d'Encamp). Les deux stations ont été reliées physiquement en 1999 quand les deux exploitants ont décidé de construire chacun leur télésiège débrayable six places « Pla de les Pedres ».

On notera qu'en février 2012, le secteur de Soldeu a organisé une épreuve de Coupe du Monde (FIS) féminine sur la piste mythique « Avet », qui longe la télécabine de Soldeu. Une grande compétition internationale, une première en Andorre, qui a été remportée par la française Tessa Worley, originaire du Grand-Bornand.
Par la suite l'Andorre, qui souhaite développer sa réputation sportive, a organisé en février 2016 deux nouvelles épreuves de coupe du monde de ski alpin féminin avec un super G et un super combiné sur les pentes d'El Tarter, grâce notamment à la construction les années précédentes d'une piste de descente homologuée FIS. Enfin, le domaine skiable de Grandvalira sera également chargé en 2019 d'accueillir pour la première fois de son histoire les finales de la Coupe du Monde de ski alpin.

La piste « Avet », qui a accueilli une épreuve de coupe du monde de ski alpin féminin en 2012 :
Image


El Tarter

El Tarter est l'une des six stations de ski (avec Grau-Roig, El Tarter, Canillo, Soldeu, Encamp) qui composent Grandvalira. La station est située à 1760 mètres d'altitude, sur la paroisse de Canillo, à 25 minutes de la capitale, Andorra-la-Vella.
Son domaine skiable est exploité par la ENSISA (Esports de Neu Soldeu Incles S.A.). Son front de neige, point le plus bas du secteur, se trouve à 1710 mètres d'altitude, tandis que la Tosa de la Llosada, son point culminant, atteint les 2560 mètres d'altitude. On y skie donc sur un dénivelé d'un peu plus de 800 mètres.
Le secteur d'El Tarter peut se diviser en trois parties distinctes :
- La partie inférieure, desservie par le télésiège et la télécabine El Tarter, proposant d'assez longues pistes en forêt.
- Le plateau de Riba, vaste espace débutant situé au sommet de la partie inférieure du domaine, entre 2050 et 2100 mètres d'altitude. Il est desservi par les télésiège Pi de Migdia et Riba, le téléski Riba et quelques tapis roulants.
- La partie supérieure, offrant les dénivelés les plus importants et les pistes les plus longues sur les pentes de la Tosa dels Espiolets (2467 m), de la Tosa de la Llosada (2560 m) et de la Portella (2465 m). Elle est desservie par les télésièges Llosada, Tosa Espiolets et Els Clots, ainsi que par les téléskis Llosada et Font Roges.

Le télésiège Tarter

Le télésiège Tarter a donc été construit par Poma au cours des années 1990.

Son tracé n'est toutefois pas d'origine. Jusqu'à la construction de la télécabine El Tarter en 2004, le tracé qu'il emprunte actuellement était occupé par un télésiège fixe biplaces. En 2004, suite à la construction de la télécabine, le télésiège fixe a été supprimé, et le télésiège débrayable Tarter, dont la gare amont se trouvait à l'endroit où la gare amont de la télécabine allait être implantée, fut déplacé de centaines de mètres vers l'est.


Ci-dessous figurent en rouge l'actuel tracé du télésiège Tarter et en bleu roi son ancien tracé, en rose la télécabine El Tarter, en violet le télésiège Pi de Migdia, en vert le télésiège Riba, et en bleu ciel le télésiège Tosa Espiolets :
Image


Le télésiège Tarter est situé sur la partie inférieure du domaine d'El Tarter. Il part du front de neige de ce dernier pour arriver au sommet du Plateau de Riba. Dès lors, dessert les mêmes pistes que la télécabine El Tarter, et assure exactement les mêmes fonctions. Il est néanmoins nettement plus fréquenté que la télécabine, puisque bien plus facile d'accès pour les skieurs évoluant sur les pentes du secteur que la télécabine. En effet, cette dernière trouve au milieu d'un parking, et s'adresse dès lors plutôt aux skieurs commençant leur journée de ski et qui viennent de se garer.
Il a donc à la fois un rôle d'ascenseur vers le domaine skiable d'altitude, et un rôle de desserte des pistes du bas du secteur El Tarter.

Côté technique, c'est un télésiège assez original dans la mesure où, bien que faisant toutes les deux parties de la gamme de gares "Oméga", les deux gares sont visuellement différentes, puisque l'on retrouve une gare à couverture basse en aval, tandis que la gare amont est équipée d'une couverture complète. Les gares "Oméga" se distinguent par leur caractère très discret, leur faible emprise au sol du fait de la présence d'un unique massif en béton, et leur vitesse de ligne habituellement limitée à 4 ou 4,5 mètres par seconde en raison des petits lanceurs. Le télésiège Tarter rompt toutefois avec cette habitude puisque, au vu de son importance au sein du domaine, il lui arrive de tourner, lors de journées de forte affluence, à une vitesse de 5 mètres par secondes. L'embarquement est alors assez sportif puisque les sièges accélèrent dans le lanceur alors même que les skieurs n'ont pas encore embarqué !

On remarquera enfin que, comme la majorité des installations des secteurs El Tarter et Soldeu, les pylônes et gares de ce télésiège sont peintes en un vert jade du plus bel effet, facilitant l'intégration des infrastructures dans le paysage.

Depuis son sommet, toutes les remontées du secteur El Tarter sont accessibles, notamment les télésièges Tosa Espiolets et Llosada, qui permettent d'atteindre la partie supérieure du domaine et de gagner les secteurs de Canillo, Soldeu et d'Encamp, voire de Grau Roig et du Pas de la Casa un peu plus loin.

Le télésiège Tarter dessert de nombreuses pistes, tant sur le secteur El Tarter que sur le secteur voisin de Soldeu :

  • La bleue "Gall de Bosc", longue piste bleue permettant de basculer directement sur le secteur de Soldeu en rejoignant son front de neige.
  • La bleue "Pi de Migdia", courte piste bleue sur le plateau de Riba rejoignant le bas des télésièges Riba et Pla de Migdia. Une bretelle de cette piste, appelée "Enllaç Esquirol", permet de rejoindre la piste "Esquirol" un peu plus bas.
  • La bleue "Esquirol", longue et belle piste bleue redescendant en bas du front de neige d'El Tarter.
  • La partie inférieure de la noire "Aliga", longue piste homologuée FIS passant à gauche de la ligne du télésiège Tarter et rejoignant sa gare aval. Cette piste est très récente, puisqu'elle a été créée entre 2012 et 2014, afin d'accueillir la Coupe du Monde femme de super G et de combiné de 2016. C'est également cette piste qui accueillera l'épreuve de vitesse des finales de la Coupe du Monde de Ski Alpin en 2019.


Situation sur le plan des pistes de Grandvalira :
Image

D'un peu plus près :

Image


Caractéristiques de l’appareil :

Caractéristiques administratives :

  • Type de remontée : TSD - Télésiège à pinces débrayables
  • Nom de la remontée : TARTER
  • Exploitant : ENSISA
  • Constructeur : POMAGALSKI
  • Année de construction : 199?
  • Année de modification : 2004

Caractéristiques d’exploitation :

  • Saison d’exploitation : Hiver
  • Capacité : 4 personnes
  • Débit à la montée : 2400 p/h
  • Vitesse d’exploitation : 5 m/s

Caractéristiques géométriques :

  • Altitude aval : 1705 m
  • Altitude amont : 2119 m
  • Dénivelé : 412 m
  • Longueur développée : 1116 m

Caractéristiques techniques :

  • Tension : Aval
  • Type de tension : Hydraulique
  • Motrice : Amont
  • Sens de montée : Gauche
  • Nombre de pylônes : 11
  • Dispositif d'accouplement : Pince TB
  • Type de sièges : Arceaux de rénovation 4 places


Caractéristiques de la ligne :

  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 4S/6S
  • P3 : 6S/8S
  • P4 : 6S/8S
  • P5 : 4S/6S
  • P6 : 6S/8S
  • P7 : 4S/6S
  • P8 : 6S/8S
  • P9 : 4S/4S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 8S/8S


S : balancier "support"
C : balancier "compression"


Ligne et infrastructures du télésiège Tarter :

La gare aval :

La gare aval du télésiège Tarter se trouve à 1705 mètres d'altitude, à l'extrémité est du front de neige d'El Tarter. C'est la station tension de l'installation, assurée grâce à deux vérins hydrauliques qui permettent à l'ensemble de la gare de se déplacer sur un lorry. Au niveau technique, on retrouve ici une gare "Oméga", à couverture basse.

Premier aperçu de la gare aval en arrivant depuis la piste "Esquirol" :
Image

En se rapprochant :
Image

Vue en plongée :
Image

De profil :
Image

On aperçoit en arrière plan l'arrivée de la piste "Aliga" :
Image

Depuis l'autre côté, en arrivant depuis la piste "Aliga" :
Image

De trois quarts arrière :
Image

Vue arrière :
Image

Embarquement imminent :
Image

Dans le lanceur, c'est parti !
Image


La ligne :

La ligne du télésiège Tarter ne présente pas de difficulté particulière. Après une portion très raide pour sortir du décaissement dans lequel se trouve la gare aval, on évolue en suivant une pente plutôt régulière au milieu des pins à crochets, pour rejoindre la gare amont, après deux passage au-dessus de la piste "Esquirol" et un passage au-dessus de la piste "Aliga".

En avant sur la ligne avec le P1, en sortie de gare :
Image

P2 :
Image

P3 :
Image

Longue portée P3-P4, et premier passage au-dessus de la piste "Esquirol" :
Image

P4 :
Image

Longue portée P4-P5, et deuxième passage au-dessus de la piste "Esquirol" :
Image

P5 :
Image

P6 :
Image

P7 :
Image

P8 :
Image

P9 :
Image

Longue portée P9-P10, et passage au-dessus de la piste "Aliga" :
Image

P10 :
Image

P11, dernier pylône de la ligne :
Image


La gare amont :

La gare amont du télésiège Tarter se trouve à 2119 mètres d'altitude, au sommet du Plateau de Riba. On peut, par gravité, rejoindre tous les appareils partant de ce secteur : les télésièges Tosa Espiolets, Llosada, Riba et Pi de Migdia, ainsi que les téléskis Riba et Font Roges. C'est la station motrice de l'installation, et elle dispose, contrairement à la gare aval, d'une couverture complète.

Arrivée en gare amont :
Image

Dans le ralentisseur :
Image

En partant vers la piste "Gall de Bosc" :
Image

Vue de trois quarts :
Image

Vue arrière, avec l'aire de débarquement :
Image

En se dirigeant vers la piste "Aliga" :
Image

Vue plus éloignée :
Image


Véhicules et pinces :

Poma a équipé le télésiège Tarter de sièges "Arceau" de rénovation à quatre places. Ils sont fixés au câble grâce à des pinces débrayables TB.

Un siège en ligne :
Image

Une pince au passage d'un pylône support :
Image



Tarter : un appareil dépassé ?

Le télésiège Tarter, malgré sa rapidité et son confort, souffre de son accessibilité bien plus pratique que celle de sa voisine, la télécabine Tarter. De ce fait, les files d'attentes y sont fréquentes, et peuvent engendrer des temps d'attente relativement conséquents. Ajoutons à cela un embarquement parfois périlleux en raison de la vitesse d'exploitation élevée. Peut-être l'ENSISA, l'exploitant du secteur d'El Tarter, devrait-elle se pencher sur cet axe afin d'en renforcer le débit...

Image


------------------------------------------------

Ainsi se termine ce reportage.
Merci de l’avoir lu et à bientôt !

(c) – Mars 2017 – j'ib et collonges74 - Tous droits réservés – Modification interdite sans l’accord des auteurs.

Photos et bannière : j'ib
Photos prises le 28 mars 2015
Textes et mise en page : collonges74



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :