En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSD4 Meierhof-Kartitscha

Obersaxen Mundaun

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Appartenant à la gamme Compakt de Garaventa, mais avec des couvertures inhabituelles, le télésiège Meierhof-Kartitscha avait une station intermédiaire sur la voie montante, qui a été supprimée en 2001.

Année de construction : 1995

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Artsinol
Section écrite le 13/05/2020 et mise à jour le 13/10/2020
(Mise en cache le 13/10/2020)

Avec les photos de Kilano18, je vous présente un reportage sur le :


Image


Obersaxen-Mundaun: au centre de la vallée de la Surselva


Image
Cliquez sur l'image pour accéder à un bref descriptif du domaine skiable


Meierhof-Kartitscha: de deux sections en une

Une particularité de la station de ski Obersaxen-Mundaun est l'aménagement de son domaine skiable. Alors qu'en Suisse, le domaine skiable est généralement structuré sous la forme d'une "zone de perche et d'altitude", dans le cas de cette station des Grisons, il existe un grand front de neige avec un grand nombre de remontées mécaniques, ce qui est plus courant dans les stations françaises. Cette disposition particulière est due à l'"inhomogénéité" du village d'Obersaxen, qui est divisé en 5 quartiers qui peuvent être considérés comme 5 petits hameaux à part entière : Meierhof, Giraniga, Frugghaus, Affeier et Miraniga. Sans parler de deux autres petits hameaux adjacents à Obersaxen, Valata et Surcuolm, qui sont également touchés par la présence d'installations dans cette zone.

L'exposition septentrionale des pentes de la région, qui garantissait un bon enneigement, a conduit à la construction, au milieu des années 60, de nouvelles remontées mécaniques à Obersaxen et à Surcuolm. Après le premier classique "téléski de village", dans ce cas appellé "Chummenbühl", entre 1967 et 1968, il a été construit une colonne de remontées mécaniques composée d'un premier téléski qui reliait le village de Meierhof au village de Miraniga, un deuxième ascenseur qui, depuis Miraniga, atteignait le lieu appelé "Kartitscha" et enfin d'un télésiège deux places qui, depuis Kartitscha, atteignait le Piz Stein, aujourd'hui le deuxième point le plus élevé de la région.

Dans les années qui ont suivi, une colonne d'ascenseurs a été construite qui, depuis Valata, atteignait le Piz Mundaun. Ces ascenseurs étaient facilement accessibles par gravité depuis ceux d'Obersaxen et vice-versa, mais dans les années 70, une troisième colonne, plus centrale, a également été construite pour relier les autres villages d'Obersaxen au reste de la région, c'est-à-dire les deux téléskis Misanega-Untermatt et Gischniga-Stein, et une deuxième colonne a également été construite sur le côté opposé entre le village de Vella et le Hitzeggerkopf. Par souci d'exhaustivité, il convient de mentionner aussi le petit secteur de "Plitsches" situé à l'est du secteur de Piz Mundaun, composé de deux autres téléskis dans les années 70, ainsi qu’un téléski isolé à l'ouest qui dessert le nouveau point culminant de la région, le Piz Sezner.


Pour en revenir à la ligne "Meierhof-Kartischa", au fil des ans, la section qui a pris le plus d'importance était la deuxième. En fait, c'est celle-ci qui semblait être le "véritable accès à la zone", la ligne entre Meierhof et Miraniga ayant surtout joué un rôle de liaison entre le secteur du village et le reste de la zone. Pour en témoigner, en 1983, le deuxième tronçon Miraniga-Kartitscha a été remplacé par un télésiège fixe à deux places et, quelques années plus tard, par le télésiège Kartischa-Piz Stein, dans le cadre d'un projet de construction de deux télésièges sur le Piz Stein, l'un de Kartitscha et l'autre du Wali (et donc du téléski Piz Sezner).


Dans les années 1990, de nombreuses lignes principales ont été remplacées par des ascenseurs beaucoup plus modernes et performants, dont le premier a été la ligne du téléski et du télésiège entre Meierhof et Kartitscha. En 1995, dans une tentative de rationalisation du secteur et de donner un accès plus efficace au domaine skiable depuis Obersaxen, un seul télésiège a été construit entre Meierhof et Kartitscha avec une station intermédiaire à Miraniga, ce qui était extrêmement spécial pour l'époque. En fait, cette remontée a été la première en Suisse à présenter une station intermédiaire uniquement sur le brin ascendant. Cela a été rendu possible par le fait que cette station intermédiaire n'avait aucun rôle de virage. Cependant, en 2001, la station intermédiaire a été démantelée et le télésiège a continué à fonctionner sans elle jusqu'à aujourd'hui. Il n'était pas absolument nécessaire de disposer de cette station intermédiaire, car depuis Miraniga, le Meierhof est facilement accessible par gravité. Aujourd'hui, l’existence de cette station est attestée par l'absence du pylône 8.



Situation sur le plan des pistes


Image


Comme le montre le plan des pistes, le télésiège occupe aujourd'hui une place importante, même si, avec la construction du télésiège Misanenga-Untermatt, l'accès à la zone d'altitude depuis l'Obersaxen est désormais couvert à parts égales par ces deux remontées. Par gravité, ce télésiège permet de rejoindre la station amont (et donc tout le secteur) du télésiège Misanenga-Untermatt, et donc aussi le nouveau télésiège Untermatt-Stein. Il est également possible de redescendre en direction du Meierhof, soit par Untermatt et la piste rouge numéro 6, soit par la piste bleue numéro 1, toutes deux enneigées artificiellement. Une variante possible est d'atteindre la piste rouge numéro 12 qui descend du Wali au moyen d'une piste de jonction rouge, c'est-à-dire le numéro 10. En outre, il est possible de retourner au domaine skiable de Chummenbühl en utilisant la piste bleu numéro 7.



Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives

Télésiège débrayable MEIERHOF - KARTITSCHA (anciennement MEIERHOF - MIRANIGA - KARTITSCHA)
Exploitant : Bergbahnen Piz Mundaun AG
Constructeur : Garaventa
Année de construction : 1995
Année de suppression de la gare intermédiaire : 2001


Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité par siège : 4 passagers
Débit théorique : 1800 p/h
Vitesse : 5 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1315 m.
Altitude amont : 1804 m.
Dénivelé : 489 m.
Longueur développée : 1877 m.

Caractéristiques techniques

Emplacement tension : aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 21
Nombre des sièges : 106
Modèle des pinces : AK
Modèle de couverture : Compakt
Sens de la montée : Droite
Exploitable en descente : Oui
Type d'embarquement: Tangentiel - 90°
Type de débarquement: Longitudinal - 0°
Équipements électroniques : Sisag
Fabricant du câble : Fatzer



Infrastructures du TSD4 Meierhof-Kartischa

Pour cette nouvelle ligne, le choix du constructeur s'est porté sur Garaventa, à l'époque le fabricant de télésièges débrayables parmi les plus répandus sur le sol suisse. Le fabricant de Goldau a construit un télésiège appartenant à la gamme Compakt, la principale gamme de systèmes débrayables de Garaventa des années 90. Toutefois, ce système comporte une nouvelle couverture qui diffère de la couverture classique en tôle profilée. L'appartenance à la gamme Compact peut être déduite de deux détails, le pylône qui maintient les lanceurs est en béton armé et les pinces sont de modèle AK.

La couverture en particulier a une structure en matériaux composites, avec un vitrage "fumé" et des formes étranges de profil et de section, cette dernière se caractérisant par une forme de toit de la partie supérieure. De profil, en revanche, il y a un élargissement particulier à l'arrière du toit. Pour le reste, on retrouve les particularités classiques des modèles Compakt de Garaventa.

Sur ce télésiège, nous trouvons un système classique de motorisation-tension, qui voit la motorisation en amont et la tension en aval. Le télésiège ne dispose pas de garage pour les 106 sièges, mais d'un court rail de stockage pour l'entretien des sièges, un par station. L’appareil garantit une capacité de 1800 personnes grâce à une vitesse de déplacement à plein régime de 5 mètres par seconde.


La gare aval : Obersaxen-Meierhof

Située à une altitude de 1315 mètres près du village de Meierhof, la station aval se trouve sur une place partagée avec les habitants de diverses destinations. La station adopte une couleur bleu-gris, et comme livrée, elle n'a qu'une inscription rouge qui donne le nom et l'altitude du village de Meierhof, ainsi que le logo du domaine skiable au-dessus de l'embarquement à 90°.


Image
La gare aval avec en arrière le pittoresque village de Obersaxen-Meierhof

Image
Vue de face

Image
Depuis l'autre angle, on aperçoit en arrière la bosse du domaine skiable de Brigels-Waltensburg

Image
En s’approchant de la gare

Image
Vue de trois quarts

Image
Vue sur l'embarquement et l'angle postérieur

Image
Vue sur l'embarquement

Image
Sortie depuis la gare aval



La ligne

Longue de 1877 mètres et avec un dénivelé de 489 mètres, la ligne de ce télésiège traverse alternativement des zones de prairies et de bois, présente parfois des dénivellations importantes et traverse les pistes à deux reprises (l'une d'elles étant la piste de luge). Vous remarquerez l'absence du P8 car il n'y a plus de station intermédiaire sur la voie montante, en fait au départ le P7 était asymétrique mais toujours en support des deux côtés, le P9 a probablement pris une forme asymétrique car il jouait un rôle de support en montée et de support-compression en descente.


Image
P2

Image
Portée P2-P3

Image
P3

Image
Portée P3-P4

Image
P4

Image
Portée P4-P5

Image
P5

Image
Portée P5-P6

Image
P6

Image
Portée P6-P7

Image
P7, anciennement asymétrique

Image
Portée P7-P9, c'est ici qu'il y avait la gare intermédiaire

Image
P9

Image
Portée P9-P10

Image
P10

Image
Portée P10-P11

Image
P11

Image
Portée P11-P12

Image
P12

Image
Portée P12-P13

Image
P13

Image
Portée P13-P14

Image
P14

Image
Portée P14-P15

Image
P15

Image
Portée P15-P16

Image
P16

Image
Portée P16-P17

Image
P17

Image
Portée P17-P18

Image
P18

Image
Portée P18-P19

Image
P19

Image
Portée P19-P20

Image
P20

Image
Portée P20-P21

Image
P21

Image
Portée P21-gare amont

Image
Arrivée en gare amont


La gare amont : Kartischa

La gare amont est située à 1804 mètres dans la région de "Kartitscha", cette gare a pratiquement le même style que la gare aval. Le bâtiment voisin est la station aval de l'ancien télésiège "Kartitscha-Stein", qui a été récemment remplacé. Le débarquement se fait dans le sens de la ligne et il est également possible d'embarquer sur un parcours en descente pour les piétons.


Image
Vue sur la gare amont, avec sur la droite la gare aval de l'ancienne TSF3 Kartitscha-Stein.

Image
En s’approchant

Image
Vue arrière.

Image
Depuis l'autre angle.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue depuis l'angle avant.



Les véhicules et pinces

Les sièges sont de modèle standard 4 places de Doppelmayr, avec assises grises, mais ils ont la particularité d'avoir des porte-luges sur le côté droit, les pinces, comme les autres télésièges Garaventa de l'époque, sont des AK4.


Image
Vue sur une siège en ligne

Image
Idem avec en arrière la TSD6 Untermatt-Stein et l'Hitzeggerkopf

Image
Vue sur une pince



Autres Photos - Vues depuis les Pistes


Image
En s’approchant du P9, la forte inclinaison suggère qu’avant son rôle n'était pas seulement de support-compression



Conclusion

Ce télésiège témoigne d'un moment charnière dans le domaine skiable d'Obersaxen-Mundaun, où, entre 1994 et 1999, la région a été révolutionnée par la construction de nouveaux télésièges débrayables très performants qui ont changé son image. Ce télésiège, également en raison de son utilisation exclusivement hivernale, semble bien soutenir son rôle important, d'autant plus qu'il est partagé avec le nouveau télésiège de Misanenga-Untermatt. Il n'y a donc absolument aucune hâte à le remplacer, après la nouvelle colonne Misanenga-Untermatt-Stein récemment construite, les priorités de remplacement ne tomberont très probablement pas sur le télésiège Garaventa, de design inhabituel, qui pourrait continuer son service pendant plusieurs années encore.


Image
Meierhof-Kartischa, un télésiège Garaventa particulier avec une une histoire mouvementée


Fin du reportage.
A bientôt !


Texte et bannière : Artsinol
Photos: Kilano18
Relecture: Gusgus3000



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :