En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

 TSD4B Blausee

Bettmeralp (Aletsch Arena)

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Télésiège débrayable 4 places équipé d'une gare intermédiaire et de sièges "Skippy"

Options techniques :
  • Bulles
  • Gardes-corps automatiques
  • Gare intermédiaire 2 brins
  • Tapis d'embarquement ou de positionnement
  • Garage
Mise en service en : 2010
PDF Ce reportage possède 1 document PDF



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 28/03/2012 et mise à jour le 20/07/2013
(Mise en cache le 13/07/2014)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places à bulles orange et garde-corps automatique « Blausee », à Bettmeralp - Aletsch Arena

Image

Bettmeralp – The better Alp

La station de Bettmeralp est située dans le Haut- Valais, plus précisément sur une terrasse ensoleillée dominant la vallée du Rhône. Bettmeralp est une station sans- voiture accessible depuis la plaine par deux téléphériques. Cette station vise avec son label « Familles bienvenues » une clientèle principalement familiale et offre un panorama grandiose sur les 4000 des Alpes valaisannes, dont le Cervin et le Dom. Elle dispose d’un domaine skiable de taille moyenne desservi par une télécabine, trois télésièges débrayables et plusieurs téléskis.

Le domaine skiable de Bettmeralp est intégré à l’espace « Aletsch Arena » qui regroupe également les stations de Riederalp et de Fiescheralp. Cet espace s’étend de 1050 mètres (altitude de Fiesch) à 2869 mètres (altitude de l’Eggishorn) et propose 104 kilomètres de pistes de ski alpin évoluant dans un cadre unique, « Jungfrau- Aletsch- Bietschhorn » également portée sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO. Ces pistes sont desservies par un total de 35 remontées mécaniques.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes « Aletsch Arena »


TSD4BAO Blausee : Un télésiège débrayable pour deux téléskis sur un tracé prolongé

L’essor de Bettmeralp remonte à 1951 avec l’exploitation des deux premiers téléphériques pour relier la vallée au plateau de Bettmeralp. La première section mène de Betten Nussbaumbrücke (aujourd’hui Betten Talstation) à Betten Dorf. La seconde section relie Betten Dorf à Bettmeralp. Le ski débute seulement en 1955 avec la construction du premier téléski, remplacé en 1956 déjà par un modèle plus puissant. L’aménagement du plateau « Schönbiel – Wurzenbord » débute en 1962 avec la réalisation du premier téléski « Zurschmitten ». Suite à la forte affluence, ce téléski est remplacé cinq ans plus tard par un nouvel téléski fourni par Habegger Willy Thun. En 1968, soit une année après la construction du nouveau téléski, les remontées mécaniques de Bettmeralp investissent dans la construction d’un télésiège fixe 2 places en parallèle au téléski pour augmenter le débit sur le secteur « Schönbiel ». La même année est également réalisé le téléski « Wurzenbord » qui dessert le partie sud du plateau « Schönbiel – Wurzenbord ».

L’extension du domaine skiable se poursuit en 1977 avec comme point d’orgue l’ouverture de la télécabine débrayable 4 places « Bettmeralp – Bettmerhorn » donnant accès au point culminant de l’espace ski de Bettmeralp à 2652 mètres. Cette réalisation est suivie trois ans plus tard par l’ouverture d’un restaurant panoramique à côté de la gare amont. Cet appareil est la dernière extension connue par Bettmeralp en dehors de quelques courts téléskis construit sur le front de neige de Bettmeralp. Depuis l’ouverture de cette télécabine et de la mise en place d’un forfait commun avec la Fiescheralp (1974), la fréquentation n’a cessé de se croitre. La société des remontées mécaniques a réagi à cette augmentation en remplaçant le téléporté fixe 2 places « Schönbiel » construit en 1968 par un nouveau télésiège fixe 3 places, le premier en Suisse (1981). Ce télésiège est fourni par l’entreprise Städeli.

Avec la démocratisation de la technologie débrayable, la société « Bettmeralp Bahnen AG » investit tour à tour dans la modernisation des trois axes stratégiques, à savoir la télécabine « Bettmeralp-Bettmerhorn » en 1995, le télésiège débrayable « Schönbiel » en 1998 et le télésiège débrayable « Wurzenbord » en 2003. Les pistes principales sont ainsi parfaitement desservies et l’accès aux pistes de liaison vers la Fiescheralp est également optimisé. Malgré les nombreux investissements, la liaison avec Riederalp reste le point noir. La liaison est assurée par deux courts téléskis. De plus, l’accès à la gare aval desdits téléskis est très mal pensé, que cela soit pour les résidents à la semaine ou encore les skieurs à la journée. La donne change cependant durant l’été 2010 avec la construction de ce télésiège débrayable 4 places. La gare aval est configurée pour permettre un accès aisé à la zone d’embarquement depuis le village et la ligne est prolongée vers l’amont pour doubler la liaison vers Riederalp avec une possibilité d’accéder directement au centre du village. Avec la suppression des téléskis et la création d’une gare intermédiaire à l’emplacement des anciennes gares amont des téléskis, le secteur s’est transformé en espace pour débutant par excellence avec la préparation d’une large piste adaptée à l’apprentissage de la pratique du ski.

Quelques photos des deux anciens téléskis.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


TSD4BAO Blausee : Liaison Riederalp – Accès Bettmeralp – Desserte Espace débutant

Ce télésiège débrayable est situé sur l’un des deux fronts de neige de Bettmeralp, plus précisément dans le prolongement des deux téléphériques provenant de la vallée. Le second front de neige est situé à l’autre extrémité du village avec les gares aval des télésièges débrayables « Wurzenbord » et « Schönbiel » et légèrement à l’écart la gare aval de la télécabine « Bettmeralp-Bettmerhorn ». La gare aval est ainsi facilement accessible pour les clients à la journée ayant opté d’entrer sur le domaine skiable de l’Aletsch Arena par la porte d’entrée de Betten Talstation-Bettmeralp. L’accès à la station de départ est également assuré par gravité pour la majorité des hôtels et résidences de Bettmeralp.

Implanté sur le front de neige, ce téléporté assure plusieurs fonctions. Dans un premier temps, il offre l’accès aux pistes d’altitude et aux différents secteurs du domaine skiable de Bettmeralp. En plus de l’accès aux pistes d’altitude, cet appareil garantit également la liaison avec le domaine skiable voisin de Riederalp. Une liaison assurée par le bas depuis la gare intermédiaire et par le haut depuis la gare amont. A côté de ces deux rôles de « répartition » des skieurs, ce télésiège débrayable est également fréquenté par une clientèle débutante qui apprécie notamment la large piste Schönebodu qui débute au niveau de la gare intermédiaire. Avec l’ouverture de ce téléporté, cette piste est devenue l’attraction principale pour les écoles de ski. Cette même piste est également utilisée pour le ski nocturne qui a lieu une fois par semaine. Lors du ski nocturne, il est cependant obligatoire de débarquer en gare intermédiaire, les pistes situées plus en amont n’étant pas illuminées.

La gare intermédiaire et la gare amont sont le départ de plusieurs pistes. Depuis la gare intermédiaire, il est possible d’emprunter la piste bleue Schönebodu, soit la large piste qui se développe sous la première section de cet appareil. La courte piste rouge Schweiben rejoint la gare aval du téléski « Schweiben ». Deux pistes bleues, à savoir Schweibuflüe et Giltsteina assurent la liaison par le bas vers le domaine skiable voisin de Riederalp. Elles offrent notamment l’accès au téléski « Golmenegg » ou à la télécabine « Moosfluh ». Depuis la gare amont, il est possible d’emprunter la piste bleue Blausee-Schönebodu pour regagner la gare aval de cet appareil. Une alternative plus difficile est assurée par la piste rouge Blauseehang. Finalement, les deux pistes rouges Moosfluh et Chlännerbodu-Nagulschbalm assurent une la liaison par le haut vers le domaine skiable voisin de Riederalp en assurant notamment l’accès au front de neige composé par le télésiège débrayable « Hohfluh ».

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Bettmeralp
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places – Sièges à bulles et garde-corps automatiques
  • Exploitant : Bettmeralp Bahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 2010
  • Ouverture au public : 04.12.2010
Géographie:

  • Altitude aval: 1937m
  • Altitude intermédiaire: 2072m
  • Altitude amont: 2211m
  • Dénivelé: 274m
  • Longueur horizontale: 1033.71m
  • Longueur oblique: 1079.08m
  • Pente moyenne: 26.47%
  • Pente maximale: 76.46%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 11
  • Largeur de voie: 5.20 m
  • Station motrice: Intermédiaire
  • Station tension: Aval - Amont
  • Système de tension: Hydraulique
  • Diamètre du câble: 38 mm
  • Fabriquant du câble: Fatzer Romanshorn
  • Longueur du câble (1ère section/ 2ème section): 1178.83m – 1025.19m
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur (au démarrage): 391 kW
  • Puissance du moteur (en service): 311 kW
  • Type de pince: A104C
  • Constructeur des sièges : Doppelmayr
  • Type de sièges: 4E98BAO
  • Nombre de sièges : 69
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 36 m
  • Cadencement: 7.20 sec
  • Débit maximal: 2000 p/h
  • Temps de trajet: 4.08m
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Gauche


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable Blausee

Pour la construction de leur troisième télésiège débrayable, les remontées mécaniques de Bettmeralp « Bettmeralp Bahnen AG » ont poursuivi la collaboration avec le groupe Doppelmayr/Garaventa. Une collaboration de longue date avec notamment la réalisation de l’imposante télécabine du Bettmerhorn (2002) ou encore du premier télésiège débrayable 6 places à bulles du Valais (Schönbiel – 1998). Construit durant l’été 2010, ce télésiège débrayable appartient à la gamme UNI-G dont la gare aval est intégrée à un vaste bâtiment en aval. Les gares intermédiaire et amont sont en revanche livrées avec des couvertures intégrales. Les sièges 4E98BOA sont portés par la pince A104C développée par Agamatic. L’exploitant a de plus opté pour des bulles de teinte « orange ».

Comme cet appareil est également destiné à desservir la zone débutante, la société des remontées mécaniques a opté pour un appareil équipé du système « Skippy » pour garantir un maximum de sécurité lors du transport des enfants. Comparé à un appareil standard, les télésièges débrayables doté de la mention « Skippy » présentent plusieurs équipements supplémentaires. Les sièges sont conçus avec un garde-corps automatique qui se verrouille automatiquement en gare aval et ne se déverrouille qu’une fois arrivé en gare intermédiaire ou amont empêchant ainsi toute ouverture intempestive en ligne. L’exploitant a cependant choisi un système de sièges sans repose-pieds centraux et équipés à la place de tenons de sécurité qui viennent se positionner entre les jambes. Ce choix est notamment lié à la présence de la gare intermédiaire et la possibilité d’y débarquer. En dehors du garde-corps automatique, la couleur des assises est alternée pour faciliter la visualisation des places qui sont également séparées au niveau de l’assise par un bombage en plastique. La zone d’attente avant la zone d’embarquement est équipée d’un écran informant de manière pédagogique la jeune clientèle des différentes étapes de l’embarquement.

En dehors du système « Skippy », ce télésiège débrayable présente également une particularité au niveau de la configuration technique. En effet, bien que présentant deux câbles distincts pour les deux sections, ils sont entrainés par un seul et même moteur en gare intermédiaire, via une poulie à double gorge. L’entrainement est assuré par un moteur asynchrone développant une puissance maximale de 391 kW. Concernant le système de tension, il est disposé en aval pour la première section et en amont pour la seconde section. Exploité à 5 m/s, ce télésiège débrayable assure un débit horaire de 2000 personnes.

Gare aval

La gare aval est située à l’entrée du village de Bettmeralp, non loin de la gare amont des deux téléphériques « Betten Talstation-Bettmeralp » et « Betten Dorf-Bettmeralp » qui assure l’accès à la station depuis la vallée. L’imposante gare aval adopte une architecture qui contraste totalement avec l’architecture locale en alliant béton et verre, au lieu de l’usage traditionnel de bois. L’ensemble s’intègre cependant parfaitement dans le contexte avec les vastes bais vitrés au travers desquelles se reflète le paysage environnant. L’embarquement se trouve à l’étage, accessible par gravité depuis la piste et par un tapis roulant et un escalator depuis le village et le terminal des téléphériques. L’embarquement est situé dans le contour et équipé d’un tapis de positionnement réglable en hauteur.

Image
-Gare aval avec le village de Bettmeralp à l’arrière

Image
-Gare aval semi-enterrée

Image
-Gare aval - côté piste

Image
-Gare aval – côté village

Image
-Couloir d’accès vitré avec le cube de verre de la gare aval

Image
-Entrée du tunnel d’accès

Image
-Vue globale sur la zone d’entrée

Image
-Tapis roulant

Image
-Escalators

Image
-Zone d’attente

Image
-Ecran informatif pour les enfants.

Image
-Tapis de positionnement réglable en hauteur

Image
-Lanceurs avec poulie retour-tension et vérins de tension

Image
-Poulie retour-tension


Ligne – 1ère section

Comptant 6 pylônes, la ligne débute par le passage du pylône compression 1 intégré au vaste bâtiment de la gare aval. Ce pylône présente une structure aérienne avec une fixation des balanciers à une poutre horizontale. Après un passage particulièrement soutenu entre les pylônes 1 et 3, les sièges survolent ensuite jusqu’à la gare intermédiaire la large piste bleue Schönebodu. En dehors des deux premières portées, la ligne de cet appareil est très régulière.

Image
-Balanciers compression 1

Image
-Pylône 2

Image
-Pylône 3

Image
-Pylône 4

Image
-Portée

Image
-Tête du pylône 4

Image
-Portée

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6


Gare intermédiaire et garage

La gare intermédiaire et le garage pour les véhicules sont installés au lieu-dit « Schene-Bodu » à une altitude de 2072m. Elle est posée sur un imposant embâcle en béton semi-souterrain qui comprend notamment le garage souterrain pour les sièges et un atelier technique. L’accès au garage est garanti par une rampe bidirectionnelle disposée sur le côté intérieure de la gare intermédiaire. Esthétiquement, la gare intermédiaire adopte une couverture intégrale de la gamme UNI-G arborant une teinte anthracite. La zone de débarquement est située juste avant la déviation de ligne.

Image
-Arrivée en gare intermédiaire

Image
-Zone de débarquement

Image
-Zone de débarquement

Image
-Vue générale sur la zone de débarquement avec à l’arrière les voies d’accès au garage souterrain

Image
-Extrémité de la gare intermédiaire et seconde partie de la ligne

Image
-Panorama de la gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire et pylône 6

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Vue générale sur la gare intermédiaire avec la rampe d’accès au garage

Image
-Complexe de la gare intermédiaire

Image
-Complexe de la gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire avec la poulie retour-tension du téléski « Schweiben »

Image
-Vue plongeante sur la gare intermédiaire

Image
-Vue plongeante sur la gare intermédiaire avec la première section à l’arrière plan


Ligne – 2ème section

La seconde section, plus courte mais cependant plus exposée débute par une portée horizontale jusqu’au pylône support-compression 7. Les sièges prennent ensuite progressivement de l’altitude avec notamment une longue portée entre les pylônes 7 et 8. A partir dudit pylône, la ligne entame l’ascension finale à proprement parlé. Sur ce tronçon, la ligne survole à deux reprises les pistes Blauseehang. La fin de l’ascension est marquée par le passage des pylônes support 10 et 11.


Image
-Départ pour la seconde section

Image
-Pylône support-compression 7

Image
-Longue portée

Image
-Pylône support-compression 8

Image
-Pylône 9

Image
-Dernière longue portée

Image
-Les deux derniers pylônes 10-11


Gare amont

La gare amont est basée sur les bords du lac de montagne « Blausee » à une altitude de 2211 mètres. A l’image de la gare intermédiaire, la gare amont adopte également une couverture intégrale UNI-G de couleur anthracite. La zone de débarquement est disposée avant le contour ; il s’agit ainsi d’un débarquement dans le sens de la ligne. En raison de l’exposition de la gare amont, une came pour la fermeture des bulles est également installée dans le contour en plus de la came disposée dans la portion rectiligne. A noter que la zone de la gare amont est également survolée par la télécabine « Moosfluh ».

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont et zone de débarquement

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont avec les deux derniers pylônes

Image
-Gare amont et les deux derniers pylônes. A gauche, la télécabine « Moosfluh »

Image
-Gare amont

Image
-Les deux derniers pylônes et la gare amont

Image
-Gare amont dans son ensemble

Image
-Gare amont

Image
-Vue générale de la gare amont et de la ligne de la télécabine « Moosfluh »


Sièges « Skippy »

Image
-Siège 4E98BAO

Image
-La couleur des assises est alternée pour faciliter l’identification des places

Image
-Les sieges sont également séparés par des bossages plastiques pour éviter tout mauvais positionnement


Pinces

Image
-Pince A104C


Photos diverses

Voici quelques photos présentant ce télésiège débrayable sous différents angles de vue, notamment depuis les différentes pistes desservies par cet appareil.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Conclusion

Avec la réalisation de ce télésiège débrayable 4 places, la société d’exploitation des remontées mécaniques « Bettmeralp Bahnen AG » a fait d’une pierre deux coups avec une amélioration notable de la liaison vers le domaine voisin de Riederalp et la création d’une zone débutante à part entière au niveau de la première section. De plus, la configuration réfléchie de la gare aval améliore sensiblement l’accès aux pistes pour les clients à la journée (transbordement depuis le téléphérique). Finalement, il s’agit d’un appareil apportant une réelle plus value au domaine skiable de Bettmeralp !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1353 secondes. 47 requete(s).
130 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2017 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés