En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSD4B Tortin

Nendaz (Les 4 Vallées)

Von Roll

T2 ES
Options techniques :
  • Bulles
  • Gare intermédiaire 2 brins
  • Garage
Année de construction : 1988

Suivre la discussion sur le forum

 

Vidéos de l'appareil










 
Auteur de ce reportage : arbisman
Section écrite le 05/11/2018 et mise à jour le 25/03/2019
(Mise en cache le 28/03/2019)

Image


Nendaz

Une présentation de la station de Nendaz a été effectuée ici (cliquez sur le logo) :

Image

Le télésiège Tortin

La station inférieure du télésiège est implantée à Siviez, anciennement Super Nendaz, station artificielle créée dans la haute vallée de Nendaz, à un carrefour de liaisons des 4 vallées, permettant de rejoindre Thyon, Tracouet, Veysonnaz ainsi que Verbier et le glacier du Mont Fort.

Le télésiège remonte la haute vallée de Nendaz jusqu’aux stations inférieures du téléphérique du Col des Gentianes vers le Mont Fort et de la télécabine de Chassoure vers Verbier.

Historiquement, la première installation était une chaîne de 2 puis 3 téléskis de Tortin. Les 2 premiers ont été construits en 1966 par Bühler, avec un débit de 500 personnes/heure. Ils atteignaient les chalets d'alpage de Tortin, à plus d'une centaine de mètres de la gare aval de la première télécabine de Chassoure construite par Verbier en 1960. Entre le sommet du téléski et la gare aval, les skieurs devaient franchir un plat d'une centaine de mètres environ. Pour combler ce chaînon manquant, un troisième téléski particulier fut construit par Borer en 1980. Il pouvait être emprunté dans les 2 sens : à la montée par les skieurs souhaitant gagner la gare aval de la télécabine et du téléphérique, et à la descente pour les skieurs regagnant la station de Siviez, et souhaitant s'épargner le plat.

Ces téléskis ont été remplacés en 1988 par un télésiège débrayable sur un tracé légèrement différent, avec un virage en ligne non loin de l'emplacement de l'ancienne gare amont du premier téléski et de l'ancienne gare aval du second. Le constructeur Von Roll a livré ici un télésiège du type « Super 4 ». C’est le deuxième exemplaire de cette gamme après le TSD4 Curniusbahn à Laax.

Dès le début, cette installation a été équipée de sièges ouverts qui étaient prévus pour recevoir des bulles ultérieurement. Dans les premières années, des portes-skis étaient installés, utilisés pour transporter le matériel des clients montant au glacier du Mont Fort pour le ski d'été.

Les études ont été faites par Paul Glassey, le génie civil et une partie de la construction ont été assurés par le personnel de Télé-Nendaz, et le montage par les équipes de Von Roll. L’appareil a été mis en service en décembre 1988. Il a coûté au total 8 millions de francs.

Chantier en novembre 1988 (DR, le Nouvelliste) :
Image

Les sièges d’origine munis de porte-skis (DR, Walliser Bote) :
Image

Après l'abandon du ski d'été, les porte-skis ont été démontés (DR) :
Image

Vues de la ligne avec les sièges Von Roll (DR) :
Image

Image

Il a fallu attendre 2014 pour que les sièges soient complètement remplacés par des modèles à bulles fournis par Garaventa.

Le débit initial de 1500 personnes par heure pouvait être porté à 2000 personnes par heure ultérieurement. L'installation est équipée des pinces VH400 simples, dont la force de serrage est fournie par un empilement de rondelles Belleville et par la gravité.

Le télésiège dispose de 2 gares intermédiaires. La première est uniquement un virage en ligne où le débarquement et l'embarquement sont impossibles. La seconde gare intermédiaire est ouverte au débarquement, pour la desserte de la piste bleue. La gare amont permet aux clients de continuer vers le téléphérique du col des Gentianes ou la télécabine de Chassoure.

Le télésiège est ouvert à la descente entre la gare amont et le second intermédiaire, pour éviter la partie plate de la piste bleue.

Sa situation sur le plan des pistes

Image

Zoom sur la zone concernée
Image

Les caractéristiques techniques de l'installation

Caractéristiques administratives :

TSD – Télésiège à attache débrayable : TORTIN
Constructeur : :VonRoll:
Année de construction : 1988

Caractéristiques d'exploitation :

Saisons d'exploitation : hiver / été
Capacité : 4 personnes
Débit : 1440 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de trajet : 11 min

Caractéristiques géométriques :

Altitude de la gare aval : 1738 m
Altitude de la gare amont : 2049 m
Longueur développée : 2570 m
Dénivelée : 311 m

Caractéristiques techniques :

Sens de montée : gauche
Motrice : aval
Tension : gare intermédiaire
Type de tension : contrepoids
Emplacement des garages : aval / amont
Nombre de pylônes : 29
Nombre de sièges : 124
Constructeur des véhicules : Garaventa

Les photos de l’installation

Elles ont été prises le 19 avril 2016.

La gare aval

La gare aval est motrice fixe. Elle dispose aussi de voies de garage qui permettent de stocker une partie des sièges de l'installation. A partir d’une prise de mouvement sur la poulie, un jeu de cardans entraine les pneus du lanceur et du ralentisseur, ainsi que la chaîne de trainage du contour. Une seconde chaine superposée assure le cadencement.

Image

Image

Image

Image

La gare aval de la TCD8 Siviez est accolée à celle du télésiège
Image

Espace d'embarquement et garage
Image

Image

Image

Image

La ligne (première partie)

Dans l'ordre de la montée, le nombre de galets de chaque pylône :
P1 : 12C / 12C
P2 : 6S / 6S
P3 : 6S / 6S
P4 : 6S / 6S
P5 : 6S / 6S
P6 : 4S / 4S
P7 : 4S / 4S
P8 : 6S / 6S
P9 : 6S / 6S
P10 : 4S / 4S
P11 : 4S / 4S
P12 : 8S / 8S
Virage
P13 : 12C / 12C
P14 : 6S / 6S
P15 : 8S / 8S
P16 : 6S / 6S
P17 : 6S / 6S
P18 : 4S / 4S
P19 : 8C / 8C
P20 : 6S / 6S
P21 : 8S / 8S
P22 : 8S / 8S
P23 : 12S / 12S
Gare intermédiaire
P24 : 8C / 8C
P25 : 6S / 6S
P26 : 4S / 4S
P27 : 6S / 6S
P28 : 8S / 8S
P29 : 8C / 8C

La ligne est équipée de pylônes tubulaires particuliers. La partie inférieure est constituée d’un assemblage de deux demi-cylindres reliés par deux pièces de liaison en forme de demi-pyramides dans l'axe de la ligne. Ce dispositif permet d'augmenter la résistance du fût à la torsion.

P1
Image

Image

P2
Image

Image

P3
Image

Image

P4
Image

Image

P5
Image

P6
Image

P7
Image

P8
Image

Image

P9
Image

Image

P10
Image

Image

P11
Image

Image

P12
Image

Le virage

La première gare intermédiaire permet à la ligne de décrire un angle. Le tracé suit ainsi le fond de la vallée : cette solution a été privilégiée à un tracé en ligne droite, afin d'éviter des couloirs d’avalanches d’une part, et de limiter les déboisements d'autre part. Elle a engendré un surcoût de 2 millions de francs.

Aucun embarquement ni débarquement n’est prévu. Après débrayage, les sièges traversent la gare à 2,5 m/s, ce qui permet de réduire la longueur de la station. La déviation des câbles est obtenue par une banane de galets sur le brin montant, formant un virage à l’endroit, et par un jeu de 2 poulies fixes sur le brin descendant, qui forment un virage à l’envers par une succession de 2 virages à l’endroit. Ces 2 poulies fournissent également la prise de mouvement nécessaire au traînage dans la gare.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La ligne (deuxième partie)

P14
Image

Image

P15
Image

Image

P16
Image

Image

P17
Image

Image

P18
Image

P19
Image

Image

P20
Image

Image

Image

P21
Image

Image

P22
Image

Image

P23
Image

La gare intermédiaire

La seconde gare intermédiaire est aménagée pour le débarquement dans les 2 sens. Elle est relativement proche de la gare d'arrivée, séparée par un court tronçon presque plat. Ainsi, les clients montant de Siviez qui ne souhaitent pas continuer vers le Mont Fort ou Verbier descendent à l'intermédiaire pour emprunter la piste bleue. Les clients venus de Verbier ou du Mont Fort et qui ont emprunté le télésiège à la descente pour éviter la partie plate descendent aussi à l'intermédiaire sur l’autre brin.

Contrairement à la première gare intermédiaire, les sièges cheminent à la vitesse de 0,5 m/s. L’emprise de la gare est donc nécessairement plus grande, car elle dispose de lanceurs et et de ralentisseurs plus longs.

La gare est construite en ligne droite. Sur le brin descendant, le câble n’est pas dévié. Sur le brin montant, le câble passe successivement sur 2 bananes de déviation et 2 poulies. La poulie en aval est montée sur lorry et reliée au contrepoids de 54 tonnes placé dans une fosse. La tension de la ligne est ainsi effectuée non pas dans la gare amont, mais sur le brin montant de la gare intermédiaire.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La ligne (troisième partie)

Ce tronçon presque plat remplace le troisième téléski de Tortin qui pouvait être emprunté dans les 2 sens. Cette installation permettait d'éviter le plat entre le sommet du téléski de Tortin 2 et les gares de départ de la télécabine et du téléphérique. Cette installation peu pratique manquait de confort, en raison du type d’archet très particulier.

P24
Image

P25
Image

Image

P26
Image

Image

P27
Image

Image

P28
Image

Image

P29
Image

La gare amont

La gare amont est retour fixe et dispose aussi d’un garage pour stocker une partie des sièges. Elle est ouverte pour l'embarquement en sens descendant.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Voici à présent quelques photos supplémentaires de l'installation

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le barrage de Cleuson, visible depuis le télésiège
Image

Lien vers le site Internet de la station

http://www.nendaz.ch



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :