En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : Artsinol
Section écrite le 15/12/2020 et mise à jour le 13/02/2021
(Mise en cache le 13/02/2021)

Avec les photos de Rodo_Af, je vous présente un reportage sur le :

Image


Davos, la ville mère du ski moderne

Image
Cliquez sur la bannière pour visualiser la présentation de la station et du secteur Parsenn


Totalp, Au cœur de Parsenn

Parsenn est le plus ancien et le plus grand domaine skiable de la région de Davos. Ses origines remontent aux années 1930, lorsque les deux premiers funiculaires dédiés au ski alpin ont été construits. Puis le développement a continué avec la construction du premier téléski Constam Bolgen (le tout premier téléski de ce type jamais développé) et trois ans plus tard des deux téléskis du Schatzalp. Il ne fait aucun doute que le monde du ski moderne doit beaucoup à Davos.

Le ski moderne dans la région de Parsennhütte remonte aux années 1950, lorsque la première remontée mécanique de la cabane, qui était accessible par gravité depuis les funiculaires de Davos et les nouveaux téléphériques de Klosters, a permis aux skieurs, grâce à sa position centrale, de descendre à presque tous les endroits de la vallée du Prättigau. Lorsque les années 1960 ont vu la révolution définitive du ski, où il ne s'agissait plus de prendre un téléphérique "une fois par jour", mais de répéter plusieurs fois les mêmes descentes, en montant plusieurs fois avec des remontées mécaniques d’altitude, il a été décidé de construire une installation qui permettrait aux skieurs de retourner aux funiculaires de Davos depuis la Parsennhütte. C'est ainsi que le premier téléphérique a été construit, en 1961, entre la Parsennhütte et le Weissfluhjoch. L'afflux de skieurs dans la région, déjà célèbre, de Davos tendait déjà à saturer ce téléphérique, dont les longues pentes centrales étaient parmi les plus fréquentées. C'est pourquoi, cinq ans plus tard, en 1966, un long téléski de plus de deux kilomètres a été construit afin d'augmenter la capacité sur l’axe entre le Weissfluhjoch et la Parsennhütte. Ce téléski, construit par la jeune entreprise Garaventa, avait trois virages pour monter une topographie compliquée. Cet appareil nommé Totalp, nom de ce secteur, pouvait être facilement dépassé par le téléphérique.

Contrairement au téléphérique, le téléski Totalp se terminait à quelques centaines de mètres en-dessous du Weissfluhjoch. Avec ce nouveau téléski, il était possible de descendre les pistes mais pas de revenir sur le Weissfluhjoch. Les options pour revenir à Davos restaient donc de prendre le téléphérique de la Parsennhütte ou de descendre à Davos-Wolfgang avec les longues et difficiles pistes des vallons du Meierhof et Gruobenalp et de là de prendre le train. Quelques années plus tard, un second téléski a été construit pour desservir la partie supérieure du versant de la vallée du Meierhof. Ce nouvel appareil, nommé Totalpsee, menait au lac de Totalp (ce qui explique le nom de l’appareil). La nécessité de rendre possible le retour au Weissfluhjoch sans devoir prendre le téléphérique de la Parsennhutte s'est fait de plus en plus pressante. En 1972, un petit téléski a été construit entre la station amont du téléski Totalp et le col de Wasserscheide, qui permettait de passer du côté de Hauptertälli, mais ne permettait pas de remonter sur le Weissfluhjoch. Cependant, ce problème a été résolu en 1983, lorsqu'un très court téléphérique monovoie a été construit entre le lac de Totalp et le Weissfluhjoch, en remplaçant le téléski de Wasserscheide construit seulement dix ans plustôt. Les années '90 ont vu le début d'un changement générationnel évident qui a vu les différents téléskis de Davos progressivement être remplacés par des télésièges. Ainsi le téléski de Totalp a été remplacé en 1998 par un télésiège débrayable capable de surmonter plus facilement les difficultés topographiques que l’ancien téléski. Cela ne signifiait notamment que contrairement au précédent téléski, cette fois-ci, le télésiège allait jusqu'au sommet du Weissfluhjoch.

Le téléphérique Totalpsee a lui vu son rôle être largement réduit en 1998 : il ne servait alors qu'à monter au Weissfluhjoch depuis le télésiège de Meierhoftäli. L’appareil a continué à fonctionner pendant quelques années, puis est devenu une installation de services, et a finalement été démantelé en 2010.

Situation sur les pistes

Image

Le télésiège Totalp est situé au centre de le secteur de Parsenn, sa ligne est parallèle à celle du téléphérique de Parsennhütte. L'accès au télésiège est possible depuis le Parsennfurka et le Weissfluhjoch. Depuis la gare amont, située à la jonction principale du domaine skiable de Davos, il est possible d’accéder à presque toutes les pistes du domaine skiable de Parsenn où de poursuivre l'ascension jusqu'au Weissfluhgipfel. Ce télésiège ne dessert directement qu'une seule piste : la piste bleue "15 Weissfluhjoch-Parsennhütte", qui reste néanmoins l'une des pistes les plus populaires du domaine skiable.

Caractéristiques techniques

Image
Panneau présentant les caractéristiques de l’appareil


Caractéristiques administratives

Télésiège débrayable : Totalp
Type d'installation : Télésiège débrayable 4 places
Exploitant : Davos Klosters Bergbahnen AG
Constructeur : Garaventa
Année de mise en service : 1998

Caractéristiques d’exploitation

Vitesse maximale d'exploitation : 5 m/s
Débit maximal : 2400 p/h
Temps de montée : Env. 8 minutes
Sens de montée : Droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2205 m
Altitude amont : 2677 m
Dénivelé : 472 m
Longueur horizontale : 2317 m

Caractéristiques techniques

Modèle des gares : Compakt4
Station motrice : Amont
Puissance (en service) : 598 kW
Station tension : Aval
Tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 24
Embarquement : Longitudinal
Débarquement : Longitudinal

Caractéristiques des véhicules

Modèle des sièges : 4E98B
Capacité des sièges : 4 places
Option des véhicules : A bulles de protection colorée
Garde-Corps : Manuels
Modèle de la pince débrayable : AK4.1
Garage : En aval


Infrastructures du télésiège Totalp

Davos Parsenn a confié à Garaventa la construction de ce télésiège, ce qui n'est pas nouveau puisque cette station a presque toujours compté sur le fabricant de Goldau, à quelques exceptions près. Le télésiège fourni est un modèle quatre places de la gamme Compakt4, qui était à l'époque sur le point d'être remplacé par le plus performant MCS. Les gares se présentent esthétiquement avec une disposition classique, c'est-à-dire avec des couvertures en tôle avec des piliers en béton.

D'un point de vue technique, ce long télésiège adopte une configuration classique : gare tension hydraulique en aval et gare motrice en amont. L’appareil est équipé d’un moteur de 598 kW (en service) et dispose de 161 sièges qui permettent une capacité de 2400 personnes par heure. A noter la présence du garage de plein-pied en gare aval. Les pylônes sont les ouvrages Garaventa classiques de la fin des années ‘90 et du début des années 2000, qui se caractérisent par leur base polygonale.

La gare aval : Parsennhütte

La gare aval, présente à 2205 mètres d’altitude, est située à une centaine de mètres au sud de la Parsennhütte. Cet endroit est un croisement de pistes important et dispose d’un petit restaurant dans cet endroit, construit dans ce qui était la gare aval de l'ancien téléski. La queue se fait longitudinalement au rail qui conduit les sièges du garage au contour et vice versa. Esthétiquement, il y a une couverture blanche avec le nom du télésiège indiqué sur le garage.

Image
La gare aval partiellement cachée. Au loin on aperçoit le télésiège du Gruobenalp

Image
Gros plan de la gare aval

Image
Vue de profil

Image

Image
Le garage est situé à l’arrière du bâtiment :

Image
Différents panneaux d’informations

Image
L'entrée du garage

Image
Les portillons d'embarquement

Image
L'embarquement

Image
Sortie de la gare aval


La ligne

Longue de 2137 mètres pour un dénivelé de 472 mètres, la ligne est parallèle au téléphérique de la parsennhutte jusqu'au canal Totalp, en passant d'abord par le Schwarzhorn à droite, puis par le cor des Alpes à gauche. Dans la première partie, la montée n'est pas particulièrement marquée, dans la deuxième partie, elle a tendance à s'aplatir, en survolant le lac Totalpsee, qui a servi de réservoir d'eau pour la neige artificielle, dans la dernière partie, puis une dernière partie avec une pente décidément forte. La télésiège se croise d'abord avec la télésiège Furka Zipper au debut de la ligne, et aprés a l'hauteur des dernières portées avec le télésiège Meierhoftäli, dans un passage particulièrement compliquée en raison de la pente.


Image
Portée P1-P2 avec le télésiège de la Furka Zipper survolant la ligne

Image
Pylône P2 et passage sous la télésiège Furka Zipper

Image
Portée P2-P3

Image
Passage sur le pylône P3

Image
Portée P3-P4

Image
Pylône P4

Image
Portée P4-P5, croisement avec la piste n°15

Image
Pylône P5

Image
Portée P5-P6, on aperçoit les hauts pylônes du téléphérique Parsennhütte

Image
Pylône P6

Image
Portée P6-P7

Image
Pylône P7

Image
Portée P7-P8

Image
Pylône P8 avec un pied massif

Image
Portée P8-P9

Image
Pylône P9

Image
Portée P9-P10

Image
Pylône P10

Image
Portée P10-P11

Image
Pylône P11

Image
Portée P11-P12

Image
Pylône P12

Image
Portée P12-P13

Image
Pylône P13

Image
Portée P13-P14 avec l'imposant P3 de la télépherique

Image
Pylône P14, au milieu de la piste n°15

Image
Gros-plan sur la portée P14-P15, on aperçoit finalement le Weissfluhjoch avec en arrière plan la télécabine Schifer

Image
Pylône P15

Image
Portée P15-P16, survol de le Totalpsee complètement enneigée

Image
Pylône P16

Image
Portée P16-P17

Image
Pylône P17

Image
Pylône P18

Image
Portée P18-P19 en légère descente

Image
Passage sur le Pylône P19 compression, qui est une rupture de pente

Image
Portée P19-P20

Image
Pylône P20

Image
Pylône P21 et croisement avec la télésiège Meierhoftäli

Image
Portée P21-P22 à forte pente

Image
Pylône P22

Image
Portée P22-P23, on aperçoit la gare amont de la téléphérique Parsennhütte et la plate-forme qui appartenait à l'ancien téléphérique Totalpsee - Weissfluhjoch

Image
Les pylônes P23 et P24 ainsi que la cabine du téléphérique Parsennhütte

Image
Arrivée en gare amont


La gare amont : Weissfluhjoch

La gare amont est positionnée à 2677 mètres d’altitude, près du sommet du Weissfluhjoch à proximité de l’arrivée du téléphérique Parsennhutte. En raison du manque d’espace sur cet emplacement d'importants travaux de terrassement ont été nécessaires pour faire de la place à la gare. Le débarquement est longitudinal, la station dispose d'une courte voie de stockage à l'arrière où se trouve un véhicule pour les matériaux. D'un point de vue esthétique, la station amont a les mêmes caractéristiques que la station aval : toit en tôle blanche, cette fois-ci le nom de l'installation est écrit directement sur la couverture.

Image
Entrée en gare, et le poste de conduite amont sur la droite

Image
Vue arrière de la couverture

Image
Le rail de stockage et la benne de services

Image
La plateforme de débarquement

Image

Image
En raison de l'emplacement, il est difficile d'avoir une vue frontale de la gare amont, mais le téléphérique Parsennhütte offre une bon coup d’œil.


Les véhicules et pinces

Ce télésiège a tendance à sortir de l'ordinaire car depuis sa construction le Totalp est un modèle à bulles de protection, un aspect qui en 1998 n'était pas aussi courant qu'aujourd'hui. Les sièges, qui sont des modèles Regau, ont eu un détail inédit à l’époque qui est une nouvelle connexion "large" entre le siège et la suspension qui sera bientôt utilisée sur les nouveaux sièges de la gamme MCS.
Concrètement les sièges d’origine ont été remplacés en 2019 par de nouveaux modèles de type 4E98 avec des assises noires et disposant de bulles jaunes caractéristiques, qui sur le territoire suisse ne partagent leur unicité qu'avec le télésiège Wixi de Wengen. Les sièges sont reliés au câble via des pinces débrayables de type AK4.1.

Image
Un siège en ligne

Image
Siège en gare

Image
Détails du siège sous la bulle jaune

Image
La pince AK4.1 vue à travers la bulle


Photos depuis les pistes


Image
La ligne vue depuis le télésiège Furka Zipper

Image
Vue du pylône P10 depuis le téléphérique Parsennhütte

Image
Vue depuis le téléphérique Parsennhütte offre une très bonne vue arienne sur la télésiège Totalp. Ici le survol du lac Totalpsee

Image
Vue de la séquence de pylônes avant le croisement avec la télésiège Meierhoftäli

Image
Le croisement entre les deux télésièges

Image
Vues de la ligne depuis la piste n°15

Image


Image
Totalp, la ligne rapide de la Parsennhütte !


Fin du reportage.
A bientôt !


Texte et bannière : Artsinol
Photos : Rodo_Af



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :