Localisation(s)
Photo

 TSD6 de la Biollène

Valmorel (Le Grand Domaine)

Poma

T2 ES
Options techniques :
  • Tapis d'embarquement ou de positionnement
Année de construction : 2020

Remplace les appareils suivants : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : alspace
Section écrite le 14/08/2022 et mise à jour le 19/01/2023
(Mise en cache le 22/01/2023)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valmorel
  2. Historique : les téléskis de l’Arenouillaz et le télésiège de la Biollène
  3. 2020 : le réaménagement de la Combe de Beaudin
  4. Biollène, entre ski débutant et liaisons
  5. Ligne et infrastructures du télésiège de la Biollène
  6. Biollène, la dernière pierre de la restauration du secteur de Beaudin


Valmorel

Valmorel est une station de ski située en vallée de Tarentaise, entre 1218 mètres d'altitude à la Charmette et 2400 mètres d'altitude au col du Mottet, au sommet du télésiège éponyme.
On y trouve 32 remontées mécaniques qui desservent 56 pistes dont 5 noires, 11 rouges, 26 bleues et 14 vertes. Grâce au Grand Domaine, il est possible de rejoindre skis aux pieds Saint François Longchamp, totalisant ainsi 90 pistes desservies par 48 remontées mécaniques. La station s’intègre très bien dans son environnement, grâce à une architecture très soignée et réglementée.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : les téléskis de l’Arenouillaz et le télésiège de la Biollène

Depuis l'ouverture de la station de Valmorel en 1976, la combe de Beaudin est le centre névralgique du domaine de Valmorel. En effet, cette combe est directement accessible depuis Valmorel via le télésiège de Beaudin (remplacé depuis par le téléporté débrayable de l’Altispace) et propose des pentes douces et ensoleillées. Dès 1977, la combe de Beaudin est équipée d’un téléski pour gagner le sommet de l’Arenouillaz, situé à plus de 2000 mètres d’altitude.
Le téléski de l’Arenouillaz est rapidement pris d’assaut par la clientèle et dès 1980 il est doublé par un appareil identique sur le même tracé.

Quelques images des téléskis de l’Arenouillaz :

Image
Les gares aval en mars 2020 (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
Les lignes (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
Les gares amont (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


Avec l’ouverture de la liaison avec la station mauriennaise de Saint-François-Longchamp en 1985, les téléskis de l’Arenouillaz deviennent incontournables pour les skieurs allant ou retournant en Maurienne.
Les deux téléskis ne suffisant plus pour absorber les flux de skieurs, un télésiège à pinces fixes est installé pour tripler les téléskis : la Biollène. En plus d’apporter un débit important, il a permis aux skieurs débutants de remonter plus confortablement la combe de Beaudin.

Quelques images du télésiège de la Biollène :

Image
La gare aval en mars 2020 (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La ligne (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La gare amont (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


Dans les années 2000, un court téléski avait été construit sur la partie haute de la combe de Beaudin pour désengorger l'axe Arenouillaz-Biollène : le téléski à enrouleurs de Péclet. Bien que son rôle fût principalement d’assurer la liaison rapide vers le secteur de la Madeleine, ce téléski n'a été en service que de 2001 à 2005. En effet, Péclet a ensuite été déplacé sur le tracé de l'actuel Gelaz afin de remplacer le difficile téléski des Guillots pour faciliter l’accès aux skieurs débutants à Doucy-Combelouvière.
Depuis 2011, on notera qu’une nouvelle possibilité de liaison vers la Madeline existe pour éviter la combe de Beaudin : le télésiège du Morel.


2020 : le réaménagement de la Combe de Beaudin

Depuis la suppression du téléski de Péclet en 2005 et malgré la mise en service du télésiège du Morel en 2011, les files attente au pieds des appareils desservant la combe de Beaudin étaient souvent très longues en période de vacances scolaires. La requalification de cet axe structurant a donc été inscrit dans le plan de renouvellement du parc de remontées mécaniques de Valmorel, initié en 2011 par les téléportés de Pierrafort et du Morel.
Après le remplacement du télésiège du Mottet en 2018, la seconde priorité du domaine skiable était la requalification des appareils de la combe de Beaudin. Ce réaménagement a eu lieu au cours de l'été 2020.
Avec l'annonce d'un confinement de la population pour endiguer l'épidémie de COVID-19, la dernière saison de l'un des axes historiques de la station a été écourtée d'un mois, se terminant le 15 mars au lieu de la mi-avril 2020.
Le chantier a débuté après le déconfinement du mois de mai 2020. A la fin-juin 2020, l'ancien télésiège était déposé et le génie civil était en cours, notamment sur l'emplacement de la future gare aval du téléporté débrayable, qui a été reculée afin de faciliter son accès depuis le sommet des Lanchettes, et par extension depuis Doucy-Combelouvière.
A la fin juillet, le genie civil en gare aval et pour les pylônes était terminé. Quant à la gare amont, les fouilles étaient achevées, les bétons commençaient à être coulés et les ferraillages posés. On notera que le reprofilage du front de neige de la combe de Beaudin était également en cours, pour faciliter la circulation des skieurs vers le futur télésiège de la Biollène et vers le téléski de Gelaz.

A la fin août, le montage de la gare aval se poursuivait, le tapis de positionnement, fourni par EMMEGIBELT a été mis en place dans la fosse construite pour l'accueillir. Les massifs de la station d'arrivée étaient également terminés et remblayés.
Dans la matinée du 27 août 2020, les pylônes 3 à 8 ont été héliportés par le SUPER PUMA. Dans le même temps, les téléskis de l'Arenouillaz ont été démontés, en commençant par les gares amont.

Image
La future ligne du télésiège de la Biollène surplombant les pylônes des anciens téléskis de l'Arenouillaz, à la fin août 2020.

Image
Vue sur le bas de la ligne.


A la fin septembre, les gares étaient en cours de finitions, avec le réglage des installations avant les premiers démarrages. Le multiplaire ainsi que le câble de l'appareil ont été posés.

Image
Le chantier en gare aval à la mi-septembre 2020.

Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis le sommet des Lanchettes. On remarque que les anciens téléskis de l'Arenouillaz étaient encore debout.


A la fin octobre, les véhicules ont été assemblés puis cyclés sur le câble, tandis que les vitrages du mur pare-vent de la gare amont ont été installés. Enfin, les derniers vestiges des téléskis et de l'ex-télésiège de la Biollènes disparaissaient dans les reprofilages des terrains occupés par les anciennes installations.

Un mois plus tard, les essais avant la réception de l'appareil par le Domaine Skiable de Valmorel ont été réalisés et concluants. Le télésiège de la Biollène version 2020 aurait dû commencer sa carrière dès le mois de décembre 2020. Cependant, suite à une décision gouvernementale afin d'endiguer la crise sanitaire du COVID-19, le télésiège débrayable de la Biollène n'a finalement pu réaliser sa saison inaugurale comme prévu, suite à l'interdicition pour les exploitants de domaines skiables à ouvrir leurs remontées mécaniques.
Le télésiège de la Biollène a finalement été inauguré début 2022, au cours de sa première saison d'exploitation.

→ Revivez ce chantier sur nos forums : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=34301


Biollène, entre ski débutant et liaisons

Le télésiège de la Biollène relie le bas de la combe de Beaudin au sommet de l'Arenouillaz. Il est donc facilement accessible depuis la station de Valmorel tant par le télésiège de l'Altispace par la piste de la Combe de Beaudin que par le télésiège des Lanchettes via la piste bleue de Gelaz.
Biollène dessert principalement deux pistes de niveau intermédiaire dans la combe de Beaudin : les pistes de la Combe de Beaudin et de l'Arenouillaz. Au niveau des nouvelles glisses, cet appareil donne aussi accès au Snow Park des Pirates (via la piste de la Combe de Beaudin) et au boardercross des Pirates dont le départ se trouve juste à côté de la gare amont du télésiège de la Biollène.

Enfin, Biollène assure aussi la liaison avec le secteur de la Madeleine - et Saint François Longchamp - depuis le bas de la combe de Beaudin. Pour ce rôle de liaison, ce télésiège est très utilisé car il est le seul appareil permettant de rejoindre Saint-François depuis Doucy et les Lanchettes. De plus, en arrivant de l'Altispace, il est mieux mis en valeur que le télésiège débrayable du Morel qui donne aussi sur la Madeleine car Biollène est plus visible que le Morel.


Le télésiège de la Biollène dessert les pistes suivantes :

→ Versant du secteur de Beaudin :
  • La piste bleue de la Combe de Beaudin.
  • La piste bleue de l'Arenouillaz.
  • La piste bleue Retour Valmorel.
  • La piste bleue de la Biollène.
  • La piste bleue du Stade II.
  • La piste bleue de la Combe de Beaudin.
  • La piste bleue de la Froide.
  • Le boardercross des Pirates.
  • Le snowpark des Pirates.

→ Versant secteur de la Madeleine :
  • La piste bleue de la Valette.
  • La piste bleue du Mucillon.
  • La piste rouge de l'Eau Rousse.

Image
Situation du télésiège de la Biollène sur le plan des pistes de Valmorel.



Voici donc les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : BIOLLÈNE
Maître d’œuvre : SARRASOLA (AIM)
Maître d’ouvrage : DSV (Domaine Skiable de Valmorel)
Exploitant : DSV (Domaine Skiable de Valmorel)
Constructeur : POMA
Année de construction : 2020
Montant de l’investissement : 6 500 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 3 390 personnes/heure
Débit à la descente : 565 personnes/heure (16 %)
Vitesse d'exploitation : 5,5 m/s
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Dispositif d'aide à l'embarquement : Tapis de positionnement
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1733 m
Altitude amont : 2012 m
Dénivelé : 279 m
Longueur développée : 1479 m
Longueur horizontale : 1453 m
Pente moyenne : 19,2 %
Pente maximale : 53,7 %
Temps de trajet : 4 minutes 29 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gares : MULTIX 6
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 530 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 40 000 daN
Pression nominale : 81,50 bar
Diamètre de la poulie motrice et de retour : 4900 mm
Nombre de pylônes : 11

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : LPA-6-OCR
Nombre de véhicules : 90
Masse à vide : 495 kg
Espacement : 6,37 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable LPA-N

Caractéristiques du véhicule de service

Type de véhicules : Nacelle
Nombre de véhicule : 1
Capacité : 3 passagers
Masse à vide : 555 kg
Charge utile : 350 kg
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable LPA-N

Caractéristiques du câble

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Composition : 6x26 fils
Type de câblage : Lang à droite
Diamètre du câble : 46 mm
Type d'âme : Compacte
Pas de câblage : 343 mm
Pas de toronage : 129 mm
Section du câble : 878 mm²
Section du toron : 146,3 mm²
Résistance à la rupture : 160 500 daN


Ligne et infrastructures du télésiège de la Biollène

La gare aval

La gare aval du télésiège de la Biollène est située à 1733 mètres d'altitude, à proximité du départ du téléski de Gelaz. On notera que la position de la nouvelle gare a été reculée d’une dizaine de mètres afin de faciliter l’accès au départ depuis le versant de Combelouvière.
Au niveau technique, nous retrouvons ici une gare Multix assurant la tension du câble. Afin de remiser le véhicule de service, une voie de garage a été aménagée le long de la gare.
Afin de faciliter l'embrquement à bord des véhicules, un tapis de positionnement a été installé.

Image
La gare aval dans son environnement depuis la piste bleue de Gelaz.

Image
Zoom sur la gare aval depuis le début de la piste bleue des Guillots.

Image
Zoom sur la gare aval depuis la piste bleue de Gelaz.

Image
Vue générale de la gare aval depuis la piste bleue de l’Arenouillaz.

Image
Zoom sur la gare aval.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
La gare aval vue de la piste bleue de la Combe de Beaudin.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de la file d’attente.

Image
Vue arrière.

Image
La voie de garage.

Image
La zone d’embarquement avec le tapis de positionnement.



La ligne

A la sortie de la gare aval, la ligne prend vite de la hauteur pour survoler la piste bleue de la Biollène. Le pylône 6 imprime la pente maximale du tracé. A partir des pylônes 7 et 8, la pente décroit progressivement jusqu'à l'ouvrage 9. Le câble est ensuite à plat jusqu'à l'arrivée après le pylône 11.

Poma a équipé la ligne de 11 pylônes, dont 9 supports, 1 compression et 1 support-compression :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 8S/6S
  • P4 : 10S/8S
  • P5 : 10S/8S
  • P6 : 4SC/4SC
  • P7 : 10S/8S
  • P8 : 10S/8S
  • P9 : 10S/8S
  • P10 : 6S/6S
  • P11 : 6S/6S

Image
Vue d’ensemble de la ligne depuis la piste bleue des Guillots.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4. On longe la piste bleue de la Biollène.

Image
P4.

Image
Longue portée vers le pylône 5 et survol de la piste bleue Retour Valmorel.

Image
P5.

Image
Tête du pylône 5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.



La gare amont

La gare amont est située à 2012 mètres d’altitude, au sommet de l’Arenouillaz. Elle est située en contrebas des arrivées du télésiège du Morel et des téléskis Valette-Sources.
Au niveau technique, on retrouve une station motrice fixe. On notera que la gare est entourée par un pare-vent pour protéger les véhicules en gare.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue arrière.

Image

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue depuis la piste bleue de l’Arenouillaz.

Image
Vue en contre-plongée.

Image
Zoom sur la gare amont depuis l’arrivée du télésiège du Roset.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue depuis le Boardercross des Pirates.

Image
Zoom sur la gare amont depuis le sommet de la Madeleine. On remarque en bas de l’image les téléskis de la Valette et des Sources.



Véhicules et pinces

Le télésiège de la Biollène est équipé de 90 sièges LPA-6-OCR fournis par Poma. Ils sont reliés au câble par des pinces débrayables LPA-N.
On notera que cet appareil est équipé d’un véhicule de service qui possède une charge utile de 350 kg dont 250 kg maximum sur la plate-forme supérieure. Ce dernier peut être utilisé avec une vitesse maximale de 3 m/s.

Image
Un siège LPA-6-OCR en ligne.

Image
Un siège en approche de la gare amont.

Image
Croisement de deux sièges.

Image
L’assise.

Image
Une pince débrayable LPA-N.

Image
Le véhicule de service.



Autres vues…

Image
La partie sommitale du télésiège de la Biollène dans son environnement.

Image
Fin de la ligne depuis l’arrivée.

Image
Vue de l’autre côté.

Image
Vue en contre-plongée sur le pylône 10 depuis le Boardercross des Pirates.

Image
Les derniers mètres de la ligne, vus de la piste bleue de l’Arenouillaz.

Image
La ligne survolant la retenue collinaire alimentant le réseau de neige de culture de Valmorel.

Image
Les pylônes 6 et 7.

Image
Vue en plongée sur le début de la ligne depuis la piste bleue de l’Arenouillaz.

Image
La ligne entre les pylônes 5 et 7.

Image
La ligne à partir du pylône 5.

Image
Le télésiège vu de la piste bleue de la Biollène.

Image
La ligne après le pylône 2 vu de la piste bleue de l’Arenouillaz.

Image
Le début de la ligne.

Image
La ligne vue du front de neige de la Combe de Beaudin.



Biollène, l'avant dernière pierre de la restructuration du secteur de Beaudin

Biollène version 2020 a permis de propulser la combe de Beaudin dans le XXIème siècle. Exit les téléskis de l’Arenouillaz et le télésiège fixe de la Biollène ainsi que leurs 40 pylônes noirs, remplacés par un unique téléporté débrayable équipé de seulement 11 ouvrages de ligne.
Avec ce télésiège débrayable, l’un des axes structurants du Grand Domaine a été remis à niveau permettant des rotations plus rapides sur les pistes faciles et ensoleillées de la combe de Beaudin ainsi qu’un accès plus confortable à la liaison avec Saint-François-Longchamp. Grâce à ce télésiège débrayable, le DSV a réussi un coup double : améliorer la desserte du secteur central de Valmorel, tout en réduisant son impact environnemental avec la suppression d’une trentaine de pylônes. Reste à remplacer le télésiège de l'Altispace réputé pour ses arrêts et ralentissements intempestifs. Ces problèmes devraient être résolus en 2023 avec la mise en service de la télécabine de Planchamp. Affaire à suivre.

Image
Biollène, un appareil performant pour l’un des axes incontournables du Grand Domaine !


Je tiens à remercier leitnerman_ et Tony le Savoyard pour ses photos de la construction de l'appareil.

Bannière, texte et mise en page : Alspace
Photos : Alspace
Date des photos (hors historique) : 12 février 2022.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :