En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 22/02/2020 et mise à jour le 12/04/2020
(Mise en cache le 12/04/2020)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Le Dévoluy
  2. Historique : l’aménagement du versant de la Festoure
  3. Festoure, l’un des deux axes majeurs du secteur de Sommarel
  4. Ligne et infrastructures du télésiège de la Festoure
  5. Festoure, un axe moderne et rapide pour rejoindre les sommets


Le Dévoluy

Le Dévoluy est une station de ski située dans les Hautes-Alpes, entre 1470 et 2500 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux villages séparés par le domaine skiable : Superdévoluy et la Joue du Loup.

L'ensemble est composé de 20 remontées mécaniques (dont 1 Télémix, 5 télésièges et 14 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : l’aménagement du versant de la Festoure

Depuis l'ouverture du domaine de Superdévoluy en 1966, les alpages du vallon de la Pierra de Saint-Etienne sont un point clé du domaine skiable. C'est ici que l’un des premiers téléskis de la station a été mis en place : le Clos des Martins. Avec une arrivée située à 2000 mètres d’altitude, il a constitué le premier point culminant du domaine.
Deux ans plus tard, un autre téléski permet d’élever le sommet du domaine, à près de 2400 mètres d’altitude : le Sommarel. La même année, un autre téléski est implanté sur les hauteurs du domaine skiable : le téléski du Mur. C’est un très long téléski qui est très pentu puisqu’il se trouve à proximité d'une piste noire.

Image
Le téléski du Sommarel (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


En 1976, le domaine skiable est agrandi par derrière le pic du Sommarel, qui surplombe l’arrivée du téléski éponyme. Un premier téléski est installé sur ce nouveau versant : la Festoure. Construit par Poma, ce téléski ouvre trois nouvelles pistes rouges en contrebas de l’arrivée du remonte-pente du Mur.
Deux ans plus tard, le versant de la Festoure est complété par l’amont par le téléski du Vallon La Fille. Il relie alors les arrivées des téléskis de la Festoure et du Mur.

Voici les caractéristiques techniques du téléski de la Festoure et du Vallon de la Fille :

Caractéristiques administratives

TKD–Téléski à perches découplables : FESTOURE | VALLON LA FILLE
Maître d'œuvre : BRIAN M
Maître d'ouvrage : SRM SUPERDEVOLUY
Exploitant : TRANSMONTAGNE
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1976 | 1978
Année de démontage : 2002

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 850 personnes/heure | 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1855 m | 1945 m
Altitude amont : 2065 m | 2172 m
Dénivelé : 210 m | 227 m
Longueur développée : 1026 m | 935 m
Portée la plus longue : 129 m | 154 m
Pente maximale : 35 % | 41 %
Temps de trajet : 4 minutes 17 secondes | 3 minutes 52 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Thermique | ?
Puissance développée : 100 kW | 103 kW
Emplacement gare de tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 13 | 12
Nombre de virages : 1 | 1

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 124 | 115
Espacement : 4 secondes

Image
Un plan des pistes du Dévoluy des années 1990.
Entre 37 et 38 : TKD de la Festoure
39 : TKD Vallon La Fille
57 : TKD du Serre-Lacroix
Entre 58 et 59 : TKD des Plattes d'Agnières
Entre 31 et 32 : TKD du Mur
29 : TKD du Sommarel
35 : TKD de la Pierra (collection monchu).

Image
Vue sur la ligne du téléski Vallon La Fille (D.R).


En 1980, le premier accord commercial entre Superdévoluy et la station de la Joue du Loup est réalisé. Il permet ainsi d’agrandir par le bas de versant de la Festoure jusqu’à l’altitude de 1450 mètres à la station de la Joue du Loup (ouverte en 1976).
Cette même année, le téléski du Serre-Lacroix est installé pour desservir une nouvelle piste bleue et une piste rouge supplémentaire sur le versant de la Festoure.
Toujours en 1980, le téléski de la Pierra permet au Dévoluy d’augmenter l’altitude sommitale de son domaine, à près de 2500 mètres.

Enfin, le dernier agrandissement du versant de la Festoure est réalisé en 1988 avec la mise en service du téléski débrayable des Plattes d’Agnières. Ce téléski permet l’ouverture de deux nouvelles pistes rouges mais également la possibilité d’accéder à la Pierra sans avoir à emprunter le téléski du Sommarel situé à l’opposé du domaine skiable. L’accès au téléski des Plattes d’Agnières se fait depuis la Joue du Loup via le téléski du Serre-Lacroix ou depuis le télésiège du Jas via l’enchaînement Festoure-Vallon La Fille.
L'exploitation du domaine est reprise en 1999 par TRANSMONTAGNE. Après la construction de deux nouveaux téléskis en 2000 sur le secteur de la Joue du Loup, TRANSMONTAGNE décide de doter le versant de la Festoure d'une véritable épine dorsale en y créant un télésiège partant du départ de l’ancien téléski homonyme et rejoignant le sommet des Plattes d’Agnières. Pour l’occasion, les téléskis de la Festoure et du Vallon La Fille sont démontés. De plus, afin d’améliorer le ski sur cette partie du domaine, plusieurs pistes sont remodelées.

Image
Le plan des pistes 2003 du Dévoluy. On remarque bien le tracé du télésige de la Festoure, créant une veritable colonne vertébrale dans cette partie du dmaine (collection monchu).


En 2012, le téléski du Pré du Renard est construit en parrallèle du télésiège de la Festoure pour desservir le Snowpark du domaine skiable.
Enfin, en 2016, le téléski des Plattes d'Agnières est remplacé par un télésiège fixe.


Festoure, l’un des deux axes majeurs du secteur de Sommarel

Le télésiège de la Festoure est situé sur la partie supérieure du domaine du Dévoluy, sur le secteur du Sommarel. Il constitue l’ascenseur principal du versant du secteur du Sommarel se trouvant au-dessus de la station de la Joue du Loup.
Festoure permet l’accès au domaine skiable d’altitude, ainsi qu’au sommet du Dévoluy, en enchaînant avec le téléski de la Pierra. La Festoure est l’accès privilégié à ce téléski depuis la station de la Joue du Loup grâce à sa facilité d’accès lorsque l’on arrive du télémix des Fontettes. Notons que dans ce rôle d’accès à la Pierra, Festoure est doublé par une chaine de trois appareils constituée des téléskis du Pré du Renard, du Serre-Lacroix et du télésiège fixe du Génépy.

Le télésiège de la Festoure dessert également de nombreuses pistes d’un niveau varié soit directement depuis son arrivée ou par l’intermédiaire d’autres pistes. Au niveau ski propre, il dessert directement trois pistes dont une qui se divise en six itinéraires différents. Dans ces itinéraires, on retrouve les deux pistes noires du Mur et de la Dalle. Le retour au sommet du télésiège de la Festoure depuis ces deux pistes s’effectue par l’enchaînement du téléski du Pied du Mur et du télésiège débrayable du Sommarel.

Enfin, Festoure peut également servir de liaison d’altitude avec le versant de Superdévoluy et la station de la Joue du Loup. Ainsi, depuis son arrivée, les skieurs peuvent rejoindre par gravité toutes les installations du Dévoluy, et notamment le télésiège du Sommarel, ou encore les ascenseurs du front de neige de Superdévoluy tels que les téléportés du Jas ou de Pélourenq.

Revenons sur les pistes desservies par le télésiège de la Festoure :
  • La piste bleue de la Seille.
  • La piste rouge de la Draille.
  • La piste rouge de l’Aigle.
  • La piste rouge du Vallon La Fille.
  • La piste rouge du Lagopédès.
  • La piste noire du Mur.
  • La piste noire des Dalles.

Image
Situation du télésiège de la Festoure sur le plan des pistes du Dévoluy.



Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à pinces débrayables : FESTOURE
Maître d'œuvre : TIM
Exploitant : DSD (DÉVOLUY SKI DÉVELOPPEMENT)
Constructeur : POMA
Année de construction : 2002
Montant de l'investissement : 4 600 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 2700 personnes/heure
Débit à la descente : 450 personnes/heure (17 %)
Vitesse d'exploitation maximale : 5 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1855 m
Altitude amont : 2231 m
Dénivelée : 376 m
Longueur développée : 2221 m
Portée la plus longue : 176 m
Pente moyenne : 16,93 %
Pente maximale : 48 %
Temps de trajet : 7 minutes 25 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gares : Satellit
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 516 kW
Diamètre de la poulie motrice : 4000 mm
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 27 000 daN
Pression nominale : 179 bar (seuil d’arrêt minimum : 161 bar)
Diamètre de la poulie retour : 4900 mm
Nombre de pylônes : 11

Caractéristiques des véhicules

Date de pose : 2002 | 2011
Type de véhicules : Doudouk6
Nombre de véhicules : 98 | 19
Espacement : 8 secondes
Dispositif d'accouplement : OMÉGA

Caractéristiques du câble

Fabricant : TREFILEUROPE
Diamètre : 42,50 mm
Type d'âme : Compacte
Composition : 6x26 fils
Type de câblage : Lang à droite
Pas de câblage : 296 mm
Pas de toronage : 117 mm
Section du câble : 573 mm²
Section du toron : 95 mm²
Résistance à la rupture : 130 830 daN


Ligne et infrastructures du télésiège de la Festoure

La gare aval

La gare aval du télésiège de la Festoure est située à 1855 mètres d’altitude, à proximité du restaurant d’altitude Le Vi Aï Pi et du départ du téléski du Pré du Renard.
On retrouve une gare Satellit avec une couverture métallique blanche avec un liseré jaune. Cette station assure la tension du câble grâce à un vérin hydraulique.

Image
La gare aval vue de la piste bleue de la Traverse.

Image
Vue d’un peu plus loin.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
La gare aval dans son environnement depuis la piste bleue de la Seille.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
De plus près.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue arrière.

Image
La zone d’embarquement.



La ligne

La ligne du télésiège de la Festoure est très longue avec ses 2221 mètres et survole des pentes plutôt abruptes. A la sortie de la gare aval, le pylône 1 imprime une première montée en pente assez douce. Le sixième ouvrage réduit l’inclinaison du câble. Le pylône 8 imprime une nouvelle montée qui se termine au niveau du P11. S’ensuit par une courte section plate avant une nouvelle pente impulsée par le pylône 13.
Notons que la dernière partie de la ligne, entre les pylônes 16 et 21 est assez peu pentue.

Poma a équipé la ligne de 21 pylônes, dont 3 compressions, 17 supports et 1 support-compression :
  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 8S/8S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 12S/12S
  • P7 : 6S/6S
  • P8 : 8C/8C
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 12S/8S
  • P12 : 8S/6S
  • P13 : 8C/8C
  • P14 : 6S/6S
  • P15 : 8S/6S
  • P16 : 8S/6S
  • P17 : 8S/6S
  • P18 : 6S/6S
  • P19 : 6S/6S
  • P20 : 4SC/4SC
  • P21 : 12S/12S

Image
P1.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Tête du pylône 7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.

Image
P14.

Image
Portée vers le pylône 15.

Image
P15.

Image
P16.

Image
Portée vers le pylône 17.

Image
P17.

Image
Portée vers le pylône 18.

Image
P18.

Image
Portée vers le pylône 19.

Image
P19.

Image
Portée vers le pylône 20.

Image
P20.

Image
P21.



La gare amont

La gare amont est située à 2231 mètres d’altitude, non loin de l’arrivée du télésiège du Génépy. On retrouve une gare Satellit avec la même couverture et la même livrée qu’en station aval.
Cette gare assure la mise en mouvement du câble grâce à un moteur asynchrone de 516 kW.

Image
Vue arrière de la gare amont depuis la piste rouge de la Chaume.

Image
Vue de trois quarts arrière. On remarque en arrière-plan la gare amont du télésiège du Génépy.

Image
Vue opposée.

Image
Vue de plus bas.

Image
Vue de profil.

Image
La gare amont vue de l’arrivée du télésiège du Génépy.



Véhicules et pinces

Le télésiège de la Festoure est équipé de 117 sièges Doudouk 6 places. Ils sont reliés au câble par des pinces débrayables Oméga.

Image
Un siège en ligne.



Autres vues…

Image
Ligne depuis la gare amont.

Image
La ligne, entre les pylônes 16 et 19 vue de la piste bleue de la Seille.

Image
Les pylônes 16 et 17.

Image
La ligne, entre les pylônes 11 et 15.

Image
Vue arrière du pylône 12.

Image
Vue vers le pylône 11

Image
La ligne en aval du pylône 11.

Image
Le début de la ligne, parallèle au téléski du Pré du Renard.

Image
Le pylône 2 vu de profil.



Festoure, un axe moderne et rapide pour rejoindre les sommets

Le télésiège de la Festoure a été le premier gros porteur construit par Transmontagne depuis la reprise de l’exploitation du domaine en 1999. Il permet de propulser les skieurs directement sous les sommets du Dévoluy, en évitant l’ancienne chaîne de 4 téléskis pour rejoindre le remonte-pente de la Pierra.
Festoure version téléportée a également permis une modification majeure du versant Joue du Loup du secteur du Sommarel avec la reprise des tracés des pistes desservies par cet appareil.
Pour résumer, le télésiège de la Festoure a été le premier investissement du plan de modernisation du domaine skiable du Dévoluy. Ce remplacement est une totale réussite encore aujourd’hui, près de 20 ans après ! Rapidité, confort et débit sont au rendez vous pour le plus grand bonheur des skieurs !

Image
Festoure, le premier télésiège 6 places du Dévoluy !



Je tiens à remercier l’alexois pour ses photos de l'appareil.

Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos : l’alexois
Date des photos : 05-06 février 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :