En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSD6 de la Sandonière

Valmeinier (Galibier Thabor)

Leitner

T2 ES
Description rapide :
Le télésiège de la Sandonière a ouvert en 2019 un secteur nouveau : deux pistes rouges qui partent du point culminant du domaine, sous la Pointe de la Sandonière.

Options techniques :
  • Entraînement direct ou semi-direct
Année de construction : 2019

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 19/03/2020 et mise à jour le 20/03/2020
(Mise en cache le 20/03/2020)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Valmeinier
  • Le télésiège de la Sandonière : ski propre et c’est tout !
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Sièges et pinces
  • Autres vues
  • Conclusion


Valmeinier

Valmeinier est une station de la vallée de la Maurienne, perchée au-dessus de Saint Michel de Maurienne. Elle est accessible par la route du col du Télégraphe, qui mène plus loin à Valloire et aux Hautes-Alpes par le col du Galibier. Cette route débute au centre de Saint Michel de Maurienne, en lien avec la D1006 et l’A43 (sortie 29). La gare de Saint Michel de Valloire permet également de venir par le rail, d’où des navettes par bus acheminent les skieurs dans les stations de Valloire et Valmeinier.
Comme nous venons de l’évoquer, Valmeinier est reliée à Valloire. Ces deux stations forment le domaine skiable du Galibier-Thabor. Il s’agit d’un grand domaine skiable étagé entre 1400 mètres (front de neige de Valloire) et l’arrivée du télésiège de la Sandonière à 2750 mètres d’altitude. Ce vaste espace se répartit sur plusieurs secteurs : sur Valloire on retrouve les massifs de la Sétaz et du Crey du Quart. Le domaine de Valmeinier se décompose en deux versants : le Crey du Quart et le Gros Crey. Le premier est orienté vers la liaison avec Valloire tout en proposant une offre de ski plutôt intéressante. Ce versant comporte également le stade de slalom de la station. Le Gros Crey est assez varié : on retrouve des pistes rouges autour des télésièges de la Sandonière, du Gros Crey et du Roi tandis que le ski est tout public sur les pistes desservies par les télésièges des Jeux et des Inversins. De nombreux espaces ludiques sont également installés le long des pistes : whoops, boardercross, parcours à thème… Les deux versants du domaine sont principalement reliés par le télésiège de l’Arméra (qui s’emprunte dans les deux sens) mais également par les télésièges des Inversins (du Crey du Quart vers le Gros Crey) et de la Girodière (dans l’autre sens).

La station de Valmeinier est étagée en 3 niveaux : l’Arméra, Valmeinier 1500 et Valmeinier 1800. Le premier est un petit quartier essentiellement destiné aux skieurs venant à la journée même si quelques hébergements sont disponibles. Les deux autres pôles accueillent les touristes à la semaine principalement avec la majorité des hôtels et appartements. Entre les deux se trouve le hameau de la Saussette avec quelques hébergements également.

Image
Valmeinier 1800.

Le télésiège de la Sandonière : ski propre et c’est tout !

Le télésiège de la Sandonière est situé sur le versant Gros Crey, à l’extrémité sud du domaine skiable.

Il a ouvert en 2019 un nouveau secteur qui a été créé sous la Pointe de la Sandonière qui culmine à 2925 mètres d’altitude. Celui-ci consiste en deux pistes rouges sans enneigement artificiel qui sont desservies par le télésiège six places qui fait l’objet de ce reportage. Accessible par les télésièges des Jeux, des Inversins et du Gros Crey, ce secteur peut être facilement rejoint depuis Valloire ou le front de neige principal de Valmeinier. Depuis le sommet s’offre un large panorama vers la Maurienne et les Ecrins : on peut notamment voir la Barre des Ecrins (4102 m), la Meije (3983 m), Les Agneaux (3664 m)…

Au sein de cet espace, le télésiège de la Sandonière ne fait que desservir entièrement le secteur : il permet ainsi l’accès au sommet du domaine du Galibier-Thabor à 2750 m d’altitude ainsi que la desserte des deux pistes rouges. De nombreux hors pistes s’offrent également aux amateurs.

Les deux pistes desservies sont donc les suivantes :
- Moraine : Cette piste possède alterne entre descentes et replats dans les alpages sous la Pointe de la Sandonière.
- Carline : Il s’agit d’une variante assez semblable à la Moraine.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Vue globale.

Image
Zoom sur le secteur de la Sandonière.

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSD - Télésiège à pinces débrayables : SANDONIERE
Maître d’ouvrage : SEMVAL
Maître d’œuvre : CNA
Montage / génie civil : Vernier
Exploitant : SEMVAL
Constructeur : Leitner
Année de construction : 2019
Montant de l’investissement : 7 600 000 €

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit : 2000 personnes/heure (2800 personnes/heure*)
Vitesse d'exploitation : 5,5 m/s
Equipement d’aide à l’embarquement : Aucun

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 2278 m
Altitude amont : 2741 m
Dénivelé : 463 m
Longueur développée : 1364 m
Pente maximale : 68,9 %
Pente moyenne : 35,45 %
Temps de trajet : 4 min 8 s

- Caractéristiques Techniques

Type de gare : CD-6
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Directe
Puissance développée : 728 kW
Sens de montée : Gauche
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Nombre de pylônes : 13
Largeur de la voie : 6,1 m
Dispositif d’accouplement : Pinces LPA-M
Nombre de sièges : 50 (71 *)
Espacement : 59,7 m

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Arcelor Mittal
Diamètre du câble : 46 mm
Type d’âme : Compacte
Composition : 6*36 fils
Année de pose : 2019
Revêtement : Zingué

* : valeurs en débit maximal

La gare aval

La gare aval est la station tension du télésiège. Cette fonction est assurée par un vérin de tension placé à l’aval de la poulie retour. La gare est installée dans un assez important décaissement créé pour l’occasion. Elle est accessible par gravité depuis les télésièges des Inversins par un petit bout de piste et des Jeux (piste des Lauzes). Accolé à la gare se trouve un rail de stockage qui permet de ranger les sièges lors d’importantes intempéries et hors saison d’exploitation. A ôter qu’à l’arrière de la gare une petite zone de maintenance est aménagée.

Image
La gare aval en arrivant du télésiège des Inversins.

Image
Vue globale sur la station à couverture complète.

Image
L’arrière de la gare.

Image
La station de départ depuis la piste de la Moraine.

Image
Vue générale avec le rail de stockage à gauche.

Image

Image
Deux vues du rail.

Image

Image
L’arrière de la gare de l’autre côté.

Image
L’embarquement.

Image
Le lanceur.

La ligne

La ligne se compose de 13 pylônes et mesure 1364 mètres de long.
Après une forte pente en sortie de la gare de départ et le croisement de la piste de la Moraine, le tracé aborde une nouvelle pente. Il s’en suit un passage en dévers qui se termine au pylône 8. La Pointe de la Sandonière apparaît alors en point de mire. Deux franchissements supplémentaires de la piste rouge de la Moraine ainsi qu’une dernière montée permettent à la ligne de rejoindre la gare amont. Il faut noter que les potences de décâblage sont munies de rattrape-câbles pour les pylônes de type support-compression.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 8C/8C
P2 : 8C/8C
P3 : 12S/10S
P4 : 10C/8C
P5 : 12S/10S
P6 : 6S/6S
P7 : 4SC/4SC
P8 : 10S/8S
P9 : 6S/6S
P10 : 4SC/4SC
P11 : 8S/6S
P12 : 12S/10S
P13 : 12S/12S

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
Le début de la ligne depuis les abords de la gare aval.

Image
Les deux premiers pylônes, disposés en « V ».

Image
On sort du décaissement de la gare aval.

Image
Le P3.

Image
On franchit une première fois la piste de la Moraine.

Image
Le P4, deuxième rupture de pente.

Image
On monte assez fortement vers le P5.

Image
Le P5 redresse le câble.

Image
Vers le P6.

Image
Le P6, en dévers.

Image
Le P7 peu après.

Image
La portée vers le P8 est assez longue.

Image
Le P8, la Pointe de la Sandonière est apparue au fond.

Image
On devine la piste de la Moraine.

Image
Le P9, au bord de la piste.

Image
On progresse vers le P10.

Image
Le P10, on aborde la dernière montée.

Image
Vers le P11.

Image
Le P11, on approche de l’arrivée.

Image
Le dernier croisement avec la piste de la Moraine.

Image
Le P12.

Image
Il est suivi d’assez près par le P13.

La gare amont

La gare amont est la station motrice du télésiège. Cette fonction est assurée par un moteur DirectDrive qui entraîne la poulie motrice en s’affranchissant de réducteur. La gare d’arrivée est de plus petit gabarit que celle en aval pour permettre de limiter les terrassements sur la zone. L’arrivée se situe sous la Pointe de la Sandonière, au sommet du domaine de Valmeinier et du Galibier-Thabor. Un beau panorama s’offre aux clients, portant des Aiguilles d’Arves au Mont Thabor en passant par la Meije, la Barre des Ecrins et le Grand Galibier.

Image
L’arrière de la gare et la zone de débarquement.

Image
De trois quarts.

Image
L’avant de la gare depuis la piste de la Moraine.

Image
La station d’arrivée en partant vers la piste de la Carline.

Image
Zoom sur la station depuis la piste.

Image
Vue plus globale.

Sièges et pinces

Le télésiège de la Sandonière est équipé de 50 sièges 6 places bicolores à dossiers hauts. Les couleurs choisies pour les dossiers et les assises sont le bleu foncé et le noir. A noter que les barres repose-skis passent entre les jambes et que des petites pièces en plastique permettent de séparer les places. Les véhicules sont reliés au câble par des pinces LPA-M.

Image
Vue globale sur un siège en ligne.

Image
En gare aval.

Image
L’assise bicolore avec les séparateurs de places.

Image
Les repose-skis entre les jambes.

Image
Le haut de la suspente et la pince LPA-M.

Autres vues

Voici quelques images du télésiège depuis les deux pistes desservies.

Image
La ligne depuis la piste de la Carline avec les Ecrins en toile de fond. De droite à gauche : les Aiguilles d’Arves, le Râteau (au centre de l’image), la Meije, les Agneaux, le Pic Gaspard, les Agneaux et la Barre des Ecrins, point culminant des Hautes-Alpes.

Image
Le haut de la ligne depuis la piste de la Moraine.

Image
On descend. Au fond, la vallée de la Maurienne avec la Grande Chible à gauche.

Image
Une bonne partie du tracé depuis la Moraine.

Conclusion

Le télésiège de la Sandonière est un appareil moderne et efficace pour la desserte du secteur. Doté d’un débit de 2000 personnes par heure de façon provisoire, celui-ci est adapté en régulant les flux de skieurs sur les deux pistes desservies. Le panorama offert au sommet est appréciable ainsi que les deux pistes desservies, bien que les terrassements sur celles-ci semblent importants. L’accessibilité au télésiège depuis les télésièges des Inversins et des Jeux permet d’accéder au télésiège rapidement et sans avoir trop d’attente. L’investissement est ainsi concluant pour la SEMVAL qui s’offre un nouveau sommet desservi par un appareil à la hauteur de la tâche confiée…

Image
La vue vers la Maurienne depuis le sommet du télésiège. La trouée dans la forêt au centre de la photo correspond au village d’Albanne relié à la station des Karellis.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 8 février 2020)

A bientôt.

© - 2020 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :