Localisation(s)
Photo

 TSD6 de Punta Bagna

Valfréjus (Haute Maurienne Vanoise)

Doppelmayr

T2 ES
Options techniques :
  • Garage
Année de construction : 2009

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 21/08/2016 et mise à jour le 27/03/2018
(Mise en cache le 27/03/2018)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valfréjus
  2. Historique : les télécabines de Punta Bagna
  3. Le chantier du télésiège de Punta Bagna
  4. Punta Bagna, entre ski propre et liaison vers le vallon du Pas du Roc
  5. Ligne et infrastructures du télésiège de Punta Bagna
  6. Punta Bagna, un remplaçant performant


Valfréjus

Valfréjus est une station de ski située en vallée de Haute Maurienne, au-dessus de la ville de Modane. Implantée entre 1550 mètres d'altitude à la station et 2737 mètres d'altitude au sommet du télésiège de la Punta Bagna, on y trouve 10 remontées mécaniques desservant 23 pistes dont 3 noires, 6 rouges, 11 bleues et 3 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : les télécabines de Punta Bagna

En 1968, la ville de Modane décide d'installer deux télésièges en chaîne afin de créer un centre de ski sur le plateau d'Arrondaz. Le télésiège du Charmaix, premier tronçon vers le plateau d'Arrondaz, permettait de relier le village de Fourneaux (situé en vallée à proximité de Modane) jusqu’au hameau du même nom. Ce hameau, future station de Valfréjus, est le départ du second appareil : le télésiège des Souches. Il permettait de rejoindre le plateau d’Arrondaz ainsi que ses nombreuses pistes de ski sur plus de 600 mètres de dénivelé.
En même temps, 4 téléskis à enrouleurs sont installés sur le plateau d'Arrondaz, dont celui du Col qui ouvre une piste bleue partant du col d'Arrondaz, à environ 2330 mètres d'altitude. Tous ces appareils sont construits par l'entreprise italienne Graffer.

En 1983, la station de Valfréjus ouvre au hameau de Charmaix. Pour l'occasion, deux télécabines en chaîne sont installées afin de rejoindre rapidement et confortablement le sommet de Punta Bagna depuis la station naissante de Valfréjus. Le premier tronçon doublait sur un tracé un peu plus long le télésiège des Souches afin de desservir directement le téléski du Col, chose impossible depuis Souches qui arrivait 300 mètres plus bas. Ensuite, un second tronçon permettait de gagner le sommet de Punta Bagna, à 2700 mètres d'altitude.
La même année, Skirail implante le télésiège du Pas du Roc dans la combe du même nom. Cet appareil permet d'étendre le domaine skiable sur un nouveau versant très bien enneigé disposant de magnifiques pentes, où 6 pistes sont tracées. Notons que ce dernier était aussi accessible par le téléski du Col.

Image
La gare aval de la télécabine de Punta Bagna 1 (cliquez sur l'image pour afficher le reportage dédié à cette installation).

Image
La gare intermédiaire des télécabines de Punta Bagna, située au coeur du plateau d'Arrondaz (cliquez sur l'image pour afficher le reportage dédié à cette installation).

Image
La gare amont de la télécabine de Punta Bagna 2 (cliquez sur l'image pour afficher le reportage dédié à cette installation).


De suite, la télécabine de Punta Bagna et la combe du Pas du Roc connaissent un vif succès, ce qui entraîne le remplacement du téléski du Col par un télésiège fixe dès 1985 afin de doubler efficacement le second tronçon des télécabines.

Mais au bout de 26 années de bons et loyaux services, les télécabines de Punta Bagna 1&2 ne répondaient plus aux attentes de la clientèle : débit trop faible, confort limité et temps de montée un peu long. C'est pourquoi en 2009, RMVF (le nouvel exploitant du domaine depuis 2008) a décidé de remplacer les deux tronçons de Punta Bagna par une télécabine entre la station et le plateau d'Arrondaz et par un télésiège débrayable entre le plateau d'Arrondaz et le sommet de Punta Bagna. Le télésiège a été choisi sur le deuxième tronçon afin d'assurer des rotations faciles de ski propre en altitude, tandis que la télécabine se destine davantage à une vocation d'ascenseur.


Le chantier du télésiège de Punta Bagna

Le chantier de remplacement des télécabines de Punta Bagna a commencé dès le dernier jour de la saison 2008-2009 (le 17 avril 2009) avec le retrait des panneaux placés sur les gares. Fin avril, les cabines ont été démontées et, vers le 5 mai, les câbles ont été retirés et la gare aval du premier tronçon démontée en grande partie.
Mi-mai, une partie des pylônes du premier tronçon des télécabines étaient à terre et, un mois plus tard, tous les éléments des deux télécabines étaient démontés. Les piquetages du télésiège de Punta Bagna furent réalisés dans la foulée alors que certains pylônes du deuxième tronçon demeuraient au sol en attendant leur évacuation par hélicoptère.
Fin juin, le décaissement pour accueillir la gare aval du télésiège était en cours de réalisation. Mi-juillet, quelques massifs pour les pylônes étaient en cours de séchage. Le chantier avançait bon train, et dès la fin juillet, la gare aval du télésiège de Punta Bagna a commencée à prendre forme et le pylône 2 était en place.

Image
La gare aval en cours de montage et le pylône 2 en place, en juillet 2009.


Mi-août, tous les pylônes du futur télésiège étaient posés sur leurs massifs, la gare aval était équipée de sa couverture tandis que la station d'arrivée était en cours de montage.

Image
La gare aval et la ligne vues depuis le plateau d'Arrondaz.

Image
La gare amont en cours de montage.


15 jours plus tard, début septembre 2009, l'appareil était monté, les gares achevées et le câble était prêt à être tiré. Le 8 septembre, l'épissure du câble du télésiège de Punta Bagna fut effectuée, puis les premiers sièges étaient posés aux alentours du 20 du même mois. Le 17 octobre, les derniers sièges étaient mis en ligne.

Image
Le tirage du câble définitif sur la ligne.

Image
La gare aval et le premier pylône le 20 septembre après l'épissure du câble.

Image
Manœuvre d'un siège pour le poser sur le rail de stockage en gare aval grâce à une grue.


Après différents essais réglementaires, l'appareil a pu accueillir les skieurs pour le premier jour d'ouverture de la station, le 18 décembre 2009.

Image
Le départ du télésiège de Punta Bagna sous les premières neiges d'octobre.

Image
La gare amont le 8 décembre 2009.



Punta Bagna, entre ski propre et liaison vers le vallon du Pas du Roc

Le télésiège de Punta Bagna permet de gagner le sommet du domaine skiable depuis le plateau d’Arrondaz. Il dessert des pistes revenant sur le plateau d’Arrondaz, dont 2 des 4 pistes noires du domaine. Pour les skieurs les moins perfectionnés, il est aussi possible de faire des rotations sur le sommet de Punta Bagna avec l’enchaînement des pistes bleues de la Crête et du Col.
Enfin, il permet aussi aux écoles de ski de faire des rotations sur le stade de slalom, dont le départ se trouve au col d'Arrondaz, à proximité de l’arrivée du télésiège de l’Envers du Col.

En plus de ce rôle de ski propre sur la face nord de Punta Bagna, ce télésiège donne accès au vallon du Pas du Roc où l'on retrouve deux très longues pistes bleues très appréciées des skieurs pour la neige très souvent de bonne qualité qui s'y trouve. Grâce à la piste bleue de la Crête ou à la rouge du Pas du Roc, il est aussi possible de skier sur les pistes desservies par le télésiège de l'Envers du Col.
Depuis le démontage du télésiège du Col 1 en 2013, il est le seul appareil qui permet de basculer vers le vallon du Pas du Roc.

Image
Le haut du vallon du Pas du Roc depuis la piste bleue de la Combe.


Le télésiège de Punta Bagna donne accès à une large palette de pistes, accessibles directement depuis son sommet ou par l’intermédiaire d’autres pistes :

→ Versant du plateau d’Arrondaz :

  • La piste bleue de la Crête. Jolie piste évoluant sur les crêtes de Punta Bagna, assez vallonnée avec des murs puis des replats. La descente pouvait être continuée jusqu’au plateau d'Arrondaz via la piste bleue du Col, ou vers le départ du télésiège de l'Envers du Col grâce à la piste bleue Dolce Vita.
  • La piste bleue du Col, qui permet de revenir sur le départ du télésiège de Punta Bagna et du tapis roulant du Plateau. Ce dernier permet de rejoindre l’arrivée de la télécabine d’Arrondaz et par extension la partie basse du domaine skiable. Elle est accessible depuis le sommet de Punta Bagna par la piste bleue de la Crête.
  • La piste rouge du Stade de Slalom, réservée à l’ESF pour les entraînements de ses élèves. Elle part du col d'Arrondaz et se jette dans la piste bleue du Col avant d’arriver sur l’espace débutant des Chalets et ses deux télécordes.
  • La piste noire de Punta Bagna.
  • La piste noire de la Corniche.

→ Versant du Pas du Roc :

  • La piste bleue de la Combe. Magnifique piste évoluant à l'écart du domaine skiable. Le début est un chemin très plat sur le premier tiers de son parcours, mais après quoi son tracé est très sympathique et varié.
  • La piste bleue du Lac. Variante moins longue que la précédente, mais elle est tout aussi sympathique avec un tracé varié.
  • La piste bleue du Jeu.
  • La piste bleue de la Dolce Vita. Au tout début, elle part sur la gauche du télésiège de l’Envers du Col puis elle passe rapidement sous la ligne de ce télésiège pour croiser la piste rouge de l’Argentier avant de se jeter dans la piste bleue du Lac.
  • La piste rouge du Pas du Roc.
  • La piste rouge de l’Argentier, qui est située entièrement sur la droite du télésiège de l’Envers du Col.
  • La piste rouge la Modanaise. Accessible depuis le début de la piste bleue de la Dolce Vita, c’est le seul itinéraire damé situé entièrement sur la gauche du télésiège de l’Envers du Col.

En raison de la présence d'un restaurant d'altitude juste à côté de l'arrivée du télésiège de Punta Bagna, ce dernier était aussi accessible à la descente jusqu'en 2017.

Image
Situation du télésiège de Punta Bagna sur le plan des pistes de Valfréjus.

Image
Situation du télésiège de Punta Bagna sur le plan des pistes du sommet de Valfréjus.


Le télésiège de Punta Bagna est un téléporté classique fourni par Doppelmayr France : il possède des gares Uni-G à couverture bois et des véhicules 6-E98. Notons que pour pallier au démontage sans remplacement du télésiège du Col 1, le débit de l’appareil est passé de 2000 à 2200 personnes/heure en 2013 avec l’ajout de quelques sièges. Cette année-là, l’exploitant a aussi installé le dispositif Magnestic-Bar qui permet de verrouiller automatiquement le garde-corps lorsqu’il se baisse et n’est déverrouillé qu’à l’entrée de la gare sommitale.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attaches débrayables : PUNTA BAGNA
Maître d'ouvrage : SYNDICAT MIXTE THABOR-VANOISE
Exploitant : RMVF (Remontées mécaniques de Val Fréjus)
Constructeur : DOPPELMAYR
Année d’origine : 2009

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 2200 personnes/heure (2400 personnes/heure en définitif)
Vitesse d'exploitation maximale : 5 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2221 m
Altitude amont : 2731 m
Dénivelée : 510 m
Longueur développée : 1412 m
Longueur horizontale : 1281 m
Pente moyenne : 39,81 %
Pente maximale : 100,89 %
Temps de trajet : 4 minutes 43 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gares : UNI-G couverture bois
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 560 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 152 bars
Tension nominale : 36 000 daN
Nombre de pylônes : 13
Diamètre de la poulie motrice et de la poulie retour : 6100 m

Caractéristiques des véhicules

Dates de pose : 2009-2013
Type de véhicules : 6-E98
Nombre de véhicules : 62 (47 en 2009)
Masse à vide : 501 kg
Espacement : 9 secondes
Dispositif d'accouplement : A108

Caractéristiques du câble

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 45,90 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6X31 Fils
Type d'âme : Compacte
Section du câble : 841 mm²
Section du toron : 140 mm²
Pas de câblage : 329 mm
Pas de toronage 119 mm
Résistance à la rupture : 155 000 daN


Ligne et infrastructures du télésiège de Punta Bagna

La gare aval

La gare aval du télésiège de Punta Bagna est située à 2221 mètres d’altitude, au cœur du front de neige de la partie haute du plateau d’Arrondaz, à proximité des départs du télécorde des Chalets 1 et du tapis roulant du Plateau.
Au niveau technique, cette gare assure la tension du câble grâce à deux vérins hydrauliques. Nous retrouvons sur la gauche de cette gare un rail de stockage qui permet de ranger une partie des sièges de l’appareil lors de tempêtes. Le reste des sièges est stocké dans les gares aval et amont.

Image
La gare aval dans son environnement.

Image
Vue de trois quarts avant depuis la fin de la piste bleue du Col.

Image
De plus près.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue rapprochée.

Image
Depuis le télécorde des Chalets 1.

Image
De trois quarts arrière.

Image
Vue arrière.

Image
La zone d’embarquement.



La ligne

La ligne du télésiège de Punta Bagna est assez longue, avec ses 1412 mètres de longueur développée. Après une courte montée pentue pour sortir du décaissement où se situe la gare aval, le pylône 2 radoucit l’inclinaison du câble puis la ligne survole la fin de la piste bleue du Col. La montée est constante jusqu’au pylône 7 qui imprime la montée principale de l’appareil. Il est suivi une centaine de mètres plus loin par l’ouvrage n°8 qui accentue l’inclinaison du câble pour franchir une falaise à plus de 100 % d’inclinaison. Le pylône 10 radoucit l’inclinaison du câble. Après une portée assez longue, le pylône 11 lance la dernière montée avant la gare amont. Le câble est ensuite remis à plat au passage de l'enchaînement des pylônes 12 et 13 qui permet ainsi aux véhicules de rentrer en gare amont.

Poma a ainsi équipé la ligne de 13 pylônes, dont 2 compressions, 8 supports et 3 supports-compressions :
  • P1 : 16C/16C
  • P2 : 10S/10S
  • P3 : 4S/4S
  • P4 : 6S/4S
  • P5 : 6S/4S
  • P6 : 4SC/4SC
  • P7 : 12C/10C
  • P8 : 4SC/4SC
  • P9 : 8S/6S
  • P10 : 12S/10S
  • P11 : 4SC/4SC
  • P12 : 12S/10S
  • P13 : 12S/12S


Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Le pylône 1 de profil.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3 et survol de la piste bleue du Col.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Vue arrière du pylône 7.

Image
P8.

Image
P9.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
Fin de la portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
P13.



La gare amont

La gare amont est située à 2731 mètres d’altitude, à quelques mètres seulement de l'emplacement de la gare amont de l'ancienne télécabine de Punta Bagna 2.
C'est une station Uni-G à couverture bois classique chez Doppelmayr France qui assure la mise en mouvement du câble grâce à un moteur asynchrone de 560 kW.

Image
Entrée en gare amont.

Image
La zone d’embarquement pour la descente qui n'est plus utilisée aujourd'hui.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue opposée.

Image
De côté.

Image
Vue de profil.

Image
Vue éloignée du sommet de Punta Bagna depuis la piste bleue de la Combe. On remarque le bâtiment du service des pistes (dans le hangar en tôles bleues)
qui est le dernier vestige de l'ancienne télécabine au sommet de Punta Bagna.



Véhicules et pinces

Le télésiège de Punta Bagna est équipé de 62 sièges 6-E98 6 places, assurant un débit de 2200 personnes par heure à la vitesse de 5 mètres par seconde. Ce débit peut être porté à 2400 personnes par heure par le rajout de quelques sièges. Notons que les véhicules sont équipés d’un système Magnestic-Bar qui permet de verrouiller le garde-corps dès que ce dernier est baissé et ne se déverrouille qu’à l’arrivée, au passage d’un rail situé en gare amont.
Ils sont reliés au câble par une pince débrayable A108.

Image
Un siège 6-E98 en ligne.

Image
Un siège dans le contour de la gare aval.

Image
La pince débrayable A108 vue de dessous.

Image
Une assise.

Image
Le dispositif d’anti sous-marinage U-Block.


Enfin, l’appareil est équipé d’un véhicule de service qui sert pour assurer la maintenance sur les pylônes. Il est stationné sur le rail de stockage en gare aval lorsqu’il n’est pas utilisé.

Image
Le véhicule de service.



Vues depuis les pistes

Image
Les deux derniers pylônes vus de la piste bleue de la Crête.

Image
Une grande partie de la ligne vue depuis les hors-pistes bordant la fin du télésiège de Punta Bagna.

Image
La pente maximale de l’appareil entre les pylônes 7 et 10, avec plus de 100 % d’inclinaison !

Image
Le début de la ligne, peu pentu, vu depuis la piste noire de la Corniche.

Image
La ligne de la gare aval au pylône 4.

Image
Le pylône 2.



Punta Bagna, un remplaçant performant

Avec le remplacement des mythiques mais obsolètes télécabines de Punta Bagna, Valfréjus a tourné une page de son histoire. Avec ce nouveau télésiège 6 places, le débit, la vitesse et le confort sont au rendez-vous. Punta Bagna version télésiège s’est tout de suite imposé pour rejoindre le versant du Pas du Roc rapidement et confortablement, permettant de faire oublier rapidement l'ancienne télécabine de Punta Bagna 2 et de moderniser l'image de la station grâce à une chaîne d'appareils modernes, avec la télécabine d'Arrondaz.
Le télésiège débrayable de Punta Bagna est donc une véritable réussite qui a permis de lancer le programme de remise à niveau des équipements du domaine skiable. Celui-ci s’est terminé en 2013 avec la mise en service du télésiège fixe de l’Envers du Col, remplaçant le téléporté du Col 2…

Image
Punta Bagna, un appareil performant et confortable donnant un nouveau visage au sommet de Punta Bagna !



Je tiens à remercier Rodo_Af et l’administrateur du site stationsdemaurienne.fr pour la mise à disposition de leurs photos et Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Rodo_Af et stationsdemaurienne.fr
Date des photos : 7 avril 2016.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :