En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSD6 des Inversens

La Plagne (Paradiski)

Poma - Ingélo

T2 ES
Année de construction : 2018

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 07/01/2019 et mise à jour le 09/01/2019
(Mise en cache le 09/01/2019)

Image



Au sommaire du reportage :

  1. La Plagne : toute la montagne en onze stations !
  2. Historique : le télésiège fixe des Inversens
  3. 2018 : le chantier du télésiège débrayable des Inversens
  4. Inversens, pour du ski propre mais aussi de liaison vers la Roche de Mio
  5. Ligne et infrastructures du télésiège débrayable des Inversens
  6. Inversens : une nouvelle liaison rapide et à grand débit pour La Plagne


La Plagne : toute la montagne en onze stations !

La Plagne est l'une des plus grandes stations de la Savoie, située à cheval sur les communes de Bellentre, Aime en vallée de la Tarentaise et Champagny-en-Vanoise en vallée de Bozel. Reliée aux Arcs/Peisey-Vallandry par le téléphérique Vanoise-Express, elle propose un immense domaine skiable composé de 130 pistes et 115 remontées mécaniques entre 1230 m et 3120 m en haut du télésiège du Glacier sous le sommet de Bellecôte.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le télésiège fixe des Inversens

La construction du télésiège fixe des Inversens s'inscrit dans un prolongement non prévu du plan d'investissements originel de la Roche de Mio. Il a été programmé pour permettre l'accès à ce sommet important de la station depuis le secteur grandissant de Montchavin-Les Coches via le télésiège des Crozats. C'est l'une des raisons qui explique pourquoi le télésiège des Inversens n'était que peu prisé pour le ski propre et était surtout utilisé pour rallier le sommet de la Roche de Mio. Son temps de trajet le rendait d'autant moins attractif.
Ce télésiège fixe était l'un des plus longs de la gamme Alpha construits par Poma avec ses 2042 mètres de ligne. Étant donné le dénivelé (510 mètres) de l'installation, la motrice était située en amont pour faciliter la mise en mouvement du câble.

→ Quelques photos de l'appareil, aujourd'hui démonté :

Image
La gare aval de l'ancien télésiège fixe des Inversens (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
La très longue ligne de l'ancien télésiège fixe des Inversens (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
La gare amont de l'ancien télésiège fixe des Inversens (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

S'il n'est pas l'appareil le plus ancien du secteur de la Roche de Mio, le télésiège fixe des Inversens était assurément l'un des plus longs, ce qui a conduit la SAP à le remplacer à l'issue de sa trentième saison d'exploitation, à l'été 2018. Ce projet s'inscrit également dans la requalification de la liaison entre Montchavin-Les Coches et la Roche de Mio entreprise avec le remplacement du télésiège des Crozats à l'été 2017.


2018 : le chantier du télésiège débrayable des Inversens

L'été 2018 a vu le remplacement du vieillissant télésiège fixe 4 places, peu apprécié du fait de son long temps de montée malgré les pistes magnifiques qu'il dessert. Ce remplacement, prévu depuis 2014, ne s'est pas déroulé comme prévu initialement. L'objectif était alors, dans le plan d'investissements présenté par Jérôme Grellet lorsqu'il était directeur de la SAP, de moderniser d'abord les axes au départ des stations de Montchavin et des Coches puis de récupérer le télésiège du Bijolin pour l'installer aux Inversens en 2022. À son départ, le plan d'investissements a été remanié et le remplacement des Inversens s'est inscrit dans le prolongement du remplacement des Crozats, programmé pour 2017 afin de pouvoir démonter le télésiège fixe du Carroley sans en modifier les sièges pour le mettre en conformité. C'est donc très logiquement que ce télésiège a été construit au cours de l'été 2018.

Après un appel d'offre, le nouveau télésiège est commandé par la Compagnie des Alpes, holding de la SAP, dans une commande groupée à Poma de plus de 50 millions d'euros qui comprend également quatre appareils dans d'autres stations de la Compagnie des Alpes (Val d'Isère, Tignes, Méribel et Serre Chevalier).

L'appareil choisi est un télésiège débrayable 6 places qui doit emprunter le même tracé que son prédécesseur. Équipé de gares Multix XL, l'appareil est conçu pour un débit à terme de 3600 skieurs à l'heure à une vitesse d'exploitation maximale de 6 m/s. Il est à cet effet équipé d'un tapis de positionnement et d'un contour tronqué.

Les travaux ont débuté au mois de juin 2018 avec le démontage de l'ancien appareil. Les fondations de pylônes sont ensuite coulées puis l'héliportage des pylônes a lieu au mois d'août.

Ce fut au tour du montage des gares qui se poursuivit jusqu'au début du mois d'octobre, moment où le câble a été mis en place. À la mi-novembre, les sièges ont été positionnés sur la ligne à partir du rail de service de la gare amont. Les réglages et les essais ont alors eu lieu jusqu'à l'autorisation d'exploitation et l'ouverture au public au lancement de la saison 2018-2019.

→ Pour plus d'informations à propos du chantier, n'hésitez pas à consulter le sujet de la construction sur le forum : Construction TSD6 Inversens (2018).


Inversens, pour du ski propre mais aussi de liaison vers la Roche de Mio

Le télésiège des Inversens, dans sa nouvelle version, permet un temps de montée largement réduit, d'environ 15 minutes de montée à environ 6 minutes. Au-delà du ski propre de grande qualité qu'il dessert, il permet d'offrir un itinéraire alternatif depuis Montchavin-les-Coches (et donc Les Arcs – Peisey-Vallandry) vers la Roche de Mio, le glacier de la Chiaupe et Champagny-en-Vanoise sans passer par la plaque tournante surchargée qu'est Plagne-Bellecôte. Il fait suite au télésiège des Crozats, renouvelé en 2017, qui offre un niveau de service et de rapidité comparable.

Il dessert aussi intégralement la longue piste rouge des Inversens qui peut être prolongée en une très longue descente offrant un des plus grands dénivelés cumulés de descente de La Plagne jusqu'aux Bauches par la piste noire des Crozats. Il est possible de tourner sur cet itinéraire grâce au trio des télésièges des Bauches, des Crozats et des Inversens, mais aussi de revenir à Montchavin-Les Coches via la piste bleue des Bauches ou au sommet du télésiège des Crozats grâce aux tapis de l'Ange.
Nombreux sont également les skieurs qui profitent des hors-pistes directement accessibles autour de la ligne du télésiège et de la crête des Inversens bien fournis en neige fraîche, ou pour dévaler les couloirs qui mènent vers la montagne de Lanche Ronde et le Dérochoir.

Le télésiège des Inversens dessert donc cinq pistes dont deux bleues, deux rouges et une noire :

  • La partie haute de la piste bleue du Levasset, descendant en bas du télésiège débrayable de la Carella, d'où il est possible d'accéder à Champagny-en-Vanoise en continuant par la partie basse de la piste bleue du Levasset, ou même basculer vers Plagne Centre en remontant ensuite par le télésiège des Verdons Sud. Sinon, en s'arrêtant au télésiège fixe des Quillis, il est possible de continuer la descente par la piste bleue des Ours vers Belle Plagne puis remonter à la Roche de Mio… avant de recommencer une nouvelle descente !
  • La piste bleue du Tunnel, avant tout destinée aux familles car très facile d'accès, notamment par son aspect ludique lors de la traversée du tunnel. À la sortie de cet ouvrage à travers la montagne, il est possible de se diriger directement à Belle Plagne par la raide piste rouge de la Lognan. Lorsqu'elle est fermée, la fin de la piste bleue des Lainés permet d'arriver au même point.
  • La piste rouge des Sources, longue descente de plus de trois kilomètres à l'écart de toute remontée mécanique. Elle offre un mur très pentu au moment de basculer sur le versant de Belle Plagne, et se termine au-dessus de son espace ludique.
  • La piste rouge des Inversens, magnifique descente le long du télésiège homonyme, qui peut se prolonger par la piste noire des Crozats jusqu'au hameau des Bauches, d'où l'on peut revenir sur le domaine de Montchavin-Les Coches par le télésiège du même nom ou la piste bleue de la route des Bauches. À noter que cette piste n'est pas censée être damée et est laissée en conditions de neige « naturelle » sauf en cas d'enneigement critique.
  • La piste noire de la Mio, accessible après avoir monté sur la gauche de la gare amont du télésiège de Carella. C'est un mur assez raide et bosselé le long de la montée finale du télésiège qui permet de rejoindre la piste bleue du Levasset en évitant sa partie sur-fréquentée le long du télésiège des Inversens.


Image
Situation du télésiège sur le plan des pistes de La Plagne.

Le télésiège débrayable des Inversens présente la particularité d'être équipé de gares XL et d'un contour tronqué en gare aval, permettant d'atteindre un débit de 3600 personnes/heure à vitesse nominale moyennant l'installation d'un tapis de positionnement. Celui-ci permet d'éviter les collisions entre les skieurs passant les portillons de cadencement et avançant vers les skieurs déjà en train d'embarquer puisque les sièges sont très proches sur ce type d'installations.
On notera que la ligne a été étudiée et fournie par Ingélo à l'exception des balanciers.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSD – Télésiège à pinces débrayables : INVERSENS
Constructeurs : POMA / INGÉLO
Maître d'ouvrage : SAP (Société d'Aménagement de La Plagne)
Maître d'oeuvre : DCSA
Études topographiques : DCSA
Terrassement : Martoia TP
Montage / génie civil : SAP (Société d'Aménagement de La Plagne)
Exploitant : SAP (Société d'Aménagement de La Plagne)
Installation électrique : SEMER
Année de construction : 2018
Montant de l'investissement : environ 6 500 000 €

Caractéristiques d'exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 3000 personnes/heure (3600 personnes/heure *) (100%)
Débit à la descente : 0 personne/heure (0 %)
Vitesse d'exploitation : 5,5 m/s (6 m/s *)
Tapis de positionnement : Oui
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 2202,80 m
Altitude gare amont : 2714,30 m
Dénivelé : 511,50 m
Longueur développée : 1994,20 m
Longueur horizontale : 1927,50 m
Pente maximale : 77,1 %
Pente moyenne : 26,54 %
Portée la plus longue : 212 m
Hauteur de survol maximale : 19 m
Temps de trajet : 6 minutes 3 secondes (5 minutes 33 secondes *)

Caractéristiques techniques

Type de gares : MULTIX XL
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement gare motrice : Amont
Type de motorisation : Entraînement direct « DirectDrive »
Puissance développée : 810 kW
Nombre de pylônes : 17
Largeur de la voie : 6,10 m
Nombre de véhicules : 107+1 véhicule de service (126+1 véhicule de service *)
Type de véhicules : Siège LPA-6 OCR
Dispositif d'accouplement : Pince LPA-M
Espacement : 7,3 s (6,1 s *)

Caractéristiques du câble

Fabriquant du câble : FATZER
Diamètre du câble : 48 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Compacte
Composition : 6×31 fils WS
Résistance à la rupture : 179 400 daN

* Valeurs à terme.


Ligne et infrastructures du télésiège débrayable des Inversens

La gare aval

La gare aval du télésiège des Inversens est située à 2203 mètres d'altitude, sur une plate-forme assez exiguë dans la combe du Nant des Inversens, au pied de la montagne du Carroley et de la crête des Inversens. Cette plateforme a été largement terrassée pour y insérer la gare aval. Elle est située à la croisée des pistes Inversens (en provenance de la Roche de Mio), Marmottes (en provenance du télésiège des Crozats et du secteur de Montchavin-Les Coches) et le long du début de la piste noire des Crozats (en direction du vallon des Bauches).

Il s'agit d'une gare Multix XL (la 5ème à La Plagne) de couleur blanche, avec un liseré rouge comme le télésiège de la Bergerie et avec le nom de la remontée marqué sur les vitres fumées.
Cette gare, assurant le retour tension du câble, est équipée d'un contour tronqué couplé à un tapis de positionnement pour assurer un débit théorique de 3600 personnes/heure. Afin de faciliter l'embarquement, le tapis de positionnement est bicolore de manière cohérente avec les assises des sièges.

Image
Vue d'ensemble de la plate-forme de la gare aval depuis la fin de la piste rouge des Marmottes.

Image
La gare aval vue depuis la fin de la piste rouge des Marmottes.

Image
Vue de côté.

Image
En se dirigeant vers la file d'attente.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts en se dirigeant vers la file d'attente.

Image
Au niveau des portiques de validation des forfaits.

Image
Vue rapprochée depuis la file d'accès à l'embarquement.

Image
L'embarquement.

Image
Dans le lanceur.



La ligne

La ligne du télésiège des Inversens est particulièrement longue puisqu'elle mesure près de deux kilomètres. Dès la sortie de l'emplacement terrassé de la gare aval, la pente augmente fortement à l'aide des deux pylônes de type compression. Le pylône 3 réduit cette pente pour engager une montée plutôt régulière le long de la piste des Inversens, tout en survolant des itinéraires hors-pistes très appréciés. Le pylône 6 relance une nouvelle montée raide assez rapidement atténuée par le pylône 7. La montée est alors régulière et assez pentue pendant un long moment jusqu'aux pylônes 13 et 14 qui amorcent une légère descente au-dessus de la piste bleue très fréquentée du Levasset. C'est au niveau de cette portée que la hauteur de survol est la plus importante. Le pylône 15, du haut de ses 19,10 mètres, amorce la dernière montée vers la Roche de Mio. Le pylône 17, dernier ouvrage de ligne, remet la ligne à l'horizontale pour l'entrée en gare amont.

Tandis que Poma a fourni les balanciers, Ingélo a fourni le reste des éléments des pylônes. La ligne a ainsi été équipée de 17 pylônes dont 12 supports, 3 compressions et 2 supports-compressions :

  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 12C/12C
  • P3 : 12S/12S
  • P4 : 10S/8S
  • P5 : 8S/6S
  • P6 : 4SC/4SC
  • P7 : 12S/10S
  • P8 : 10S/8S
  • P9 : 8S/6S
  • P10 : 4SC/4SC
  • P11 : 8S/6S
  • P12 : 6S/6S
  • P13 : 12S/10S
  • P14 : 12S/10S
  • P15 : 12C/12C
  • P16 : 8S/6S
  • P17 : 12S/12S


Image
Vue des trois premiers quarts de la ligne depuis la piste rouge des Marmottes.

Image
Vue de la ligne depuis la gare aval.

Image
Demi-tour sur les pylônes 1 et 2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Début de la portée vers le pylône 7.

Image
Fin de la portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8. On aperçoit la ligne de la télécabine de la Roche de Mio sur la droite.

Image
P8.

Image
Début d'une longue portée vers le pylône 9.

Image
Fin de la portée. On est alors assez proche de la crête des Inversens.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Début d'une longue portée vers le pylône 11.

Image
Fin de la portée alors que la pente est assez soutenue.

Image
P11.

Image
Longue portée vers le pylône 12.

Image
Fin de la portée.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13. La ligne bascule au sommet d'une petite crête alors que l'on commence à apercevoir le sommet de la Roche de Mio.

Image
P14.

Image
Courte descente au cours de laquelle la ligne survole le début de la piste bleue du Levasset.

Image
P15.

Image
Portée vers le pylône 16.

Image
P16.

Image
Portée vers le pylône 17 au-dessus des premiers mètres de la piste bleue du Levasset.

Image
P17.



La gare amont

La gare amont est située à 2714 mètres d'altitude sur la plate-forme sommitale de la Roche de Mio, au même endroit que l'ancien télésiège fixe. Elle se trouve donc à proximité du grand bâtiment abritant la gare amont de la télécabine de la Roche de Mio et la gare de départ de la télécabine de Bellecôte, ainsi que du télésiège débrayable de la Carella. Cette position centrale autorise un accès relativement facile à l'ensemble des pistes et des remontées mécaniques même si l'atteinte à la télécabine de Bellecôte reste conditionnée à devoir monter quelques dizaines de mètres.

Cette gare est une Multix XL arborant une livrée identique à la gare aval. Elle est chargée de la mise en mouvement du câble par l'intermédiaire d'un moteur à entraînement direct commercialisé sous le nom de « DirectDrive ».

Image
Vue de la gare amont depuis la ligne.

Image
Arrivée à la zone de débarquement.

Image
Vue opposée.

Image
L'arrivée du télésiège des Inversens par rapport à la télécabine de la Roche de Mio.

Image
Vue d'ensemble de l'arrivée du télésiège en partant vers la télécabine de Bellecôte.

Image
Vue de trois quarts avec le chalet de vigie.

Image
Vue en contre-plongée avec le pylône 17.

Image
Vue de trois quarts de l'autre côté de la gare.

Image
Vue plus large.

Image
La gare amont avec la voie de maintenance au premier plan.

Image
Vue de côté.

Image
Vue en contre-plongée.

Image
Avec le pylône 17.



Véhicules et pinces

Le télésiège débrayable des Inversens est équipé de sièges LPA-OCR à 6 places, équipés de dossiers hauts. Afin de fluidifier la phase d'embarquement et de la même manière que le télésiège débrayable des Colosses, les assises sont bicolores, alternant les couleurs rouge et noir. Les sièges sont équipés du système d'anti-sous-marinage « U-Block » à toutes les places, un système livré de série par Poma.

Les sièges sont liés au câble par l'intermédiaire d'une pince LPA-M, également appelée « Multigrip », fruit d'un développement commun à Poma et Leitner (groupe HTI). Ces pinces sont auto-dégivrantes puisqu'il suffit de les comprimer pour casser le givre.

Image
Un siège LPA-OCR 6 places. Les assises sont bicolores et le garde-corps est équipé de dispositifs d'anti-sous-marinage « U-Block ».

Image
Le véhicule de service, stocké sur la voie de maintenance en gare amont.

Image
Une pince LPA-M.


Vues depuis les pistes…

Image
Vue de la ligne en aval du pylône 17 face au Mont Blanc.

Image
Vue en aval du pylône 16 depuis la piste bleue du Levasset.

Image
Le pylône 15.

Image
L'enchaînement des pylônes 13 et 14 vu depuis la piste bleue du Levasset.

Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis la piste rouge des Marmottes.



Inversens : une nouvelle liaison rapide et à grand débit pour La Plagne

Le télésiège des Inversens version 2018 a permis de remettre au premier plan la liaison entre Montchavin-Les Coches et la Roche de Mio via les télésièges des Crozats et des Inversens. Il a également contribué à l'amélioration des conditions d'accès à la très belle piste rouge des Inversens. Avec un quart d'heure de montée, nombreux étaient les skieurs découragés à l'idée d'emprunter ce télésiège.
Grâce à cet appareil flambant neuf, la station de La Plagne propose aujourd'hui une version revisitée de cet axe, aux caractéristiques identiques à celles du télésiège des Crozats, assurant une remontée désormais efficace et au débit cohérent pour donner accès à du grand ski propre et à une liaison efficace et pratique. On peut toutefois se demander si la Roche de Mio et la piste du Levasset pourront absorber le flux de skieurs supplémentaires (possiblement 2000 personnes en plus toutes les heures). De plus, les skieurs, même moyens, osent aujourd'hui davantage descendre la piste rouge des Marmottes pour rejoindre le télésiège des Inversens depuis le sommet des Crozats, ce qui n'est pas sans poser des questions sur leur sécurité.
Toutefois, avec un temps de montée divisé par plus que 2, un confort amélioré et un débit permettant de faire face à l'affluence, nul doute que ce nouveau télésiège s'imposera comme un nouvel axe majeur du secteur de la Roche de Mio, ce qui limitera le passage des skieurs par Plagne Bellecôte lorsqu'ils arriveront de Montchavin-Les Coches.

Image
Inversens, un nouveau télésiège débrayable rapide et efficace pour du ski de qualité et une nouvelle liaison pratique pour éviter le passage par le front de neige engorgé de Plagne Bellecôte.

Je tiens à remercier 91@g pour son aide à la relecture du reportage.

Bannière : louislp
Photos : louislp, 91@g et remontees.
Texte et mise en page : louislp et remontees.
Date des photos : 25 décembre 2018 et 2 janvier 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :