En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSD6 des Jeux

Valmeinier (Galibier Thabor)

Leitner

T2 ES
Options techniques :
  • Garde-corps automatiques
Année de construction : 2011

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 12/05/2019 et mise à jour le 05/08/2019
(Mise en cache le 10/08/2019)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valmeinier
  2. Historique : le télésiège 4 places des Jeux
  3. 2011 : le remplacement du télésiège des Jeux
  4. Jeux, entre ski propre et accès au massif du Gros Crey
  5. Ligne et infrastructures du télésiège des Jeux
  6. Jeux, un appareil phare


Valmeinier

Valmeinier est une station de sports d’hiver située dans la vallée de la Maurienne, entre 1100 et 2600 mètres d’altitude au sommet du télésiège du Gros Crey. La station se décompose en deux ensembles touristiques : Valmeinier 1500 et Valmeinier 1800.

Le domaine skiable est quant à lui relié avec celui de Valloire formant ainsi le Galibier Thabor. On y trouve 29 remontées mécaniques (dont 2 télécabines, 16 télésièges et 11 téléskis). Elles desservent 85 pistes dont 8 noires, 31 rouges, 25 bleues et 21 vertes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le télésiège 4 places des Jeux

La première remontée mécanique du village de Valmeinier a vu le jour en 1960 sous la volonté de l’hôtel de la Girodière. Le téléski de la Girodière desservait des pentes pas trop difficiles sur le massif du Crey du Quart, au-dessus de l’hôtel auquel il appartenait.
En 1974, lors de la création du premier domaine skiable public sur le village de Valmeinier avec la construction du télésiège biplace des Grandes Drozes et du téléski de Plan Palais, Girodière y fut rattaché. Dès lors, il était possible de rejoindre la station de Valloire grâce au téléski du Plan Palais, celui-ci n'étant accessible depuis Valmeinier que par le télésiège des Grandes Drozes.

En 1987, le massif du Gros Crey est lourdement aménagé avec pas moins de 3 télésièges de deux stations : Valmeinier-Villages (1500) et Valmeinier-Station (1800). Sur Valmeinier-Station, un télésiège 4 places expulse les skieurs vers le centre du domaine skiable. Ce télésiège, semi-débrayable, est dénommé « Les Jeux ». Issu de la gamme Alpha Evolutif, cet appareil a été équipé dès l’origine d'une gare aval débrayable tandis que la station d'arrivée était une simple poulie retour-fixe. Cette dernière a été transformée en débrayable dès l'été suivant.
Le télésiège des Jeux grimpait jusqu’à la côte 2400 afin de disposer d’une arrivée assez haute en prévision de réaliser le grand projet de la Croix du Sud qui devait faire une liaison entre Valloire, Valmeinier, Valfréjus et Bardonnechia (Italie).

Image
Plan des pistes de Valloire-Valmeinier en 1987-1988 avec l’apparition des télésièges du Gros Crey sur le plan (© plan Atelier Pierre Novat - ski-valloire.net).

Image
Le front de neige de Valmeinier 1800 avec au centre la gare aval du télésiège des Jeux (D.R - cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
Le pylône 4 avec le télésiège du Pré Aynard, installé en 2003, sur la gauche (© ski-valloire.net - cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La partie haute de la ligne (© ski-valloire.net - cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La gare amont du télésiège des Jeux (© ski-valloire.net - cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


Malgré un débit maximal de 2350 personnes par heure, le télésiège des Jeux reste sous-dimensionné pour répondre à sa fréquentation.
En 2001, lors de la création d’un deuxième point de bascule sur Valmeinier depuis Valloire, le télésiège débrayable 4 places des Inversins a été mis en service. A l’origine, cet appareil ne devait que faire la liaison entre le bas de la piste bleue de la Combe Orsière et la station de 1800. Néanmoins, le tracé des Inversins a été revu à la hausse afin de basculer directement vers tout le secteur du Gros Crey sans avoir à passer par la station de Valmeinier 1800. De plus, ce tracé a été décidé en vue de l’aménagement du vallon des Marches, qui devrait voir le jour en 2019.
Notons qu’aucune évolution n’intervient sur le front de neige de Valmeinier 1800 jusqu’en 2003 où les deux téléskis sont remplacés par un télésiège fixe.

Image
La gare amont du télésiège des Inversins (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).



2011 : le remplacement du télésiège des Jeux

Après le remplacement du téléski de la Combe par un télésiège en 2008, la SEMVAL décide d’étudier le remplacement du télésiège 4 places des Jeux. En effet, ce télésiège pose plusieurs problèmes : tout d’abord, la mécanique vieillit rapidement, la pollution sonore de la gare aval est importante, sans compter que le débit de l’appareil ne suffit plus, malgré la mise en service en 2001 du télésiège des Inversins.

Il est ainsi décidé de remplacer le télésiège 4 places des Jeux par un téléporté 6 places en 2010. Finalement, pour réaliser des modifications du dossier suite à l’avis de l’autorité environnementale, la construction du nouveau télésiège des Jeux est repoussée à l’été 2011. Fourni par le constructeur Italien Leitner, le télésiège 6 places des Jeux est installé sur le même tracé que l’ancien appareil mais dispose de moins d’ouvrages de ligne : 14 contre une vingtaine de pylônes pour le télésiège 4 places.

La préparation du chantier de construction du télésiège des Jeux a débuté en janvier 2011 avec les premiers piquetages pour une pré-implantation des pylônes. Après les derniers tours de poulie du télésiège en exploitation, réalisés le 12 avril 2011, le démontage, propre, a eu lieu. Après avoir stocké les éléments de l’ancien appareil quelques mois sur un parking de la station, celui-ci, d’après certaines sources, aurait été revendu en Afrique du Nord.

Image
Le télésiège des Jeux entreposé sur un parking de Valmeinier 1800 à la mi-septembre 2011 (© ski-valloire.net).


Fin juin, les massifs de la gare aval sont coulés et prêts à accueillir la mécanique. La gare aval est montée au cours du mois de juillet tandis que les derniers terrassements sur le front de neige se terminent.

Image
Le massif arrière de la gare aval en cours de séchage en juin 2011 (© ski-valloire.net).

Image
La gare aval en juillet 2011 (© ski-valloire.net).


A la mi-septembre 2011, les gares et les pylônes sont montés. Le câble est alors en cours de tirage.
A la mi-octobre, les essais en charge étaient en cours. L’appareil a été livré début novembre puis inauguré le 14 janvier 2012.

Image
La gare aval à la mi-septembre 2011 (© ski-valloire.net).

Image
Les sièges stockés sur le front de neige en attente de leur montage (© ski-valloire.net).

Image
Le pylône 3 (© ski-valloire.net).

Image
La ligne et la gare amont (© ski-valloire.net).



Jeux, entre ski propre et accès au massif du Gros Crey

Le télésiège des Jeux est situé sur le front de neige de Valmeinier 1800. Il permet de gagner le centre du secteur du Gros Crey d'où il est possible de rejoindre le télésiège du Gros Crey par l’enchaînement des pistes des Violettes et des Bleuets. En continuant sur la piste rouge des Eglantiers, on peut également descendre jusqu’à Valmeinier 1500 et au télésiège de l'Arméra, ce qui peut s'avérer bien utile pour tous ceux qui voudraient éviter la piste bleue de la Neuvache.

Au niveau du ski propre, le télésiège des Jeux dessert une grande variété de pistes, principalement destinées aux skieurs débutants. De plus, une descente à thème a été aménagée sur la piste bleue du Petit Déjeuner et une zone ludique est installée le long de la piste bleue de la Reine des Prés.
Depuis 2019, Jeux dessert aussi le télésiège de la Sandonnière qui donne accès au sommet du Galibier Thabor et à deux pistes rouges.

Le télésiège des Jeux est donc un appareil central sur le massif du Gros Crey, et est ainsi très fréquenté durant les vacances scolaires. Il est donc possible de l'éviter pour rejoindre Valmeinier 1500 par le télésiège du Pré Aynard depuis le front de neige de 1800. Une autre solution existe pour gagner les hauteurs de 1800 et consiste à descendre dans la vallée de la Neuvachette pour emprunter le télésiège des Inversins.

Au niveau du ski, le télésiège des Jeux dessert les pistes suivantes :

  • La piste verte des Lauzes.
  • La piste bleue du Petit Déjeuner.
  • La piste bleue des Violettes.
  • La piste bleue de la Reine des Prés.
  • La piste bleue des Lacs.
  • La piste rouge du Lys, accessible depuis la piste bleue des Violettes.

Le télésiège des Jeux est également ouvert aux piétons voulant rejoindre le restaurant d’altitude « Panoramic ». Ce dernier est situé à quelques pas de l’arrivée du télésiège.

Image
Situation du télésiège des Jeux sur le plan des pistes de Valmeinier.


En été, le télésiège des Jeux dessert de nombreux itinéraires de VTT. Il ouvre du lundi au vendredi.

Image
Situation du télésiège des Jeux sur le plan du Bikepark de Valmeinier.



Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attaches débrayables : JEUX
Maître d'œuvre : CNA
Maître d'ouvrage : SEMVAL
Exploitant : SEMVAL
Constructeur : LEITNER
Année de construction : 2011

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 2800 personnes/heure (* 3200 personnes/heure)
Débit à la descente : 930 personnes/heure (* 1066 personnes/heure)
Vitesse d'exploitation maximale : 6 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1785 m
Altitude amont : 2405 m
Dénivelée : 620 m
Longueur développée : 1862 m
Longueur horizontale : 1748 m
Portée la plus longue : 187,84 m
Hauteur de survol maximum : 25 m
Pente moyenne : 35,47 %
Pente maximale : 64 %
Temps de trajet : 5 minutes 11 secondes

Caractéristiques techniques

Diamètres des poulies motrice et retour : 4900 mm
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 880 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 34000 daN
Pression nominale : 134 bar (seuil d’arrêt minimal : 114 bar)
Nombre de pylônes : 15

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : LP6 OCC
Nombre de véhicules : 86
Masse à vide : 572 kg
Espacement : 6,75 secondes
Dispositif d'accouplement : Pinces débrayables LPA M

Caractéristiques du câble

Fabricant : REDAELLI
Diamètre : 48 mm
Type de câblage : Lang à droite
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 342 mm
Pas de toronage : 126 mm
Section du câble : 1018 mm²
Section du toron : 145 mm²
Résistance à la rupture : 175 100 daN

* Valeurs en débit définitif.


Ligne et infrastructures du télésiège des Jeux

La gare aval

La gare aval est située à 1785 mètres d’altitude, sur le front de neige de Valmeinier 1800, accolée au départ du télésiège fixe du Pré Aynard.
Au niveau technique, nous retrouvons ici une gare retour-tension Leitner. En début de contour, on trouve également un rail de maintenance. Notons que cette gare, comme la station d'arrivée, possède des canons rallongés afin de pouvoir exloiter l'appareil à 6 m/s.

Image
Vue en plongée sur la gare aval depuis la piste verte des Petites Anglaises.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue arrière.

Image
Le rail de maintenance.

Image
La zone d’embarquement.



La ligne

Le télésiège des Jeux a une ligne de longueur moyenne pour ce type d'appareil avec ses 1862 mètres de longueur développée. La montée se décompose en 5 parties : après une courte mais forte montée jusqu'au pylône 2, la pente est plus faible et constante. Entre les pylônes 6 et 7, une courte montée est traversée, qui s’ensuit d’un replat. Puis, les pylônes 8 et 9 impriment la pente maximale du tracé. La pente est ensuite plus faible jusqu’au douzième ouvrage de la ligne.
Le treizième pylône impulse la montée finale et l’on survole une falaise avant d’arriver à l’ensemble des pylônes 14 et 15. Ces derniers remettent le câble dans le plan horizontal pour l’entrée en gare amont.
Notons que la ligne longe le télésiège du Pré Aynard jusqu’au pylône 5.

Leitner a équipé la ligne de 15 pylônes, dont 10 supports, 1 compression et 4 supports-compressions :

  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 8S/6S
  • P3 : 10S/8S
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 6S/6S
  • P6 : 4SC/4SC
  • P7 : 12S/12S
  • P8 : 4SC/4SC
  • P9 : 4SC/4SC
  • P10 : 12S/12S
  • P11 : 12S/10S
  • P12 : 4SC/4SC
  • P13 : 8S/6S
  • P14 : 12S/12S
  • P15 : 12S/12S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Retour sur le pylône 1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5. On remarque sur la gauche la gare amont du télésiège du Pré Aynard.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8 et survol des pistes du Lys et des Violettes.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11 et survol de la piste rouge du Lys.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12 et survol de la piste bleue du Petit Déjeuner.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.

Image
Longue portée vers le pylône 14.

Image
Fin de la portée vers le pylône 14.

Image
P14.

Image
P15.



La gare amont

La gare amont est située à 2405 mètres d’altitude, juste à côté d’un restaurant d’altitude.
Au niveau technique, on retrouve une station motrice fixe Leitner assurant la mise en mouvement du câble grâce à un moteur asynchrone de 880 kW.

Image
La gare amont de trois quarts arrière.

Image
Vue de profil.

Image
Vue d’un peu plus loin.

Image
Vue d’ensemble de la zone d’arrivée depuis la piste bleue des Myrtilles.

Image
La gare amont dans son environnement depuis la piste rouge du Perce Neige.

Image
Vue en plongée.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts.

Image
La gare amont vue de la piste verte des Lauzes.



Véhicules et pinces

Le télésiège des Jeux est équipé de 86 sièges 6 places munis de garde-corps semi automatiques. Les sièges sont reliés au câble par des pinces débrayables LPA M.
Concernant les garde-corps, ceux-ci se baissent jusqu'à ce qu'il se retrouvent proche de la banquette. A ce moment-là, si des passagers sont présents, le fait d'avoir leurs skis sur les repose-skis fait verrouiller le garde-corps en position basse. Si personne n'est présent sur le siège, le garde-corps va se relever. Lorsque le garde-corps est verrouillé, il est impossible pour les passagers de le relever. Une petite poignée derrière le siège permet, en cas d'évacuation verticale, de déverrouiller le garde-corps.
A l'entrée de la gare amont, le garde-corps se déverrouille et se relève automatiquement seul, ce qui permet le débarquement des passagers du siège.

Image
Un siège LP6 OCC en ligne.

Image
Un autre siège en gare.

Image
La pince débrayable.



Jeux, un axe phare remis à niveau

Avec ce remplacement nécessaire, Valmeinier 1800 tourne une nouvelle page de son histoire. Par le remplacement du télésiège débrayable des Jeux qui ne débitait plus assez, la SEMVAL a ainsi réussi à remettre à niveau le principal accès au domaine skiable depuis la station de Valmeinier 1800 grâce à un appareil rapide, confortable et débitant. La construction de cette nouvelle installation a permis une réduction notable du bruit en déplaçant la gare motrice à l’arrivée de l’appareil.
Depuis la construction du télésiège des Jeux en 2011, seuls les espaces débutants du domaine ont été remis à niveau. Cependant, à l’été 2019, une extension du domaine skiable du Gros Crey devrait être réalisée avec l’installation d’un téléporté 6 places vers la pointe de la Sandonnière.

Image
Jeux, un appareil performant pou une desserte rapide du Gros Crey.


Je tiens à remercier 91@g pour les photos de l'appareil, l'administrateur du site Ski-valloire pour la mise à disposition des images d'archives, monchu pour son aide ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos (hors historique) : 91@g
Date des photos : 14 et 15 février 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :