En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

 TSD6 des Molliets

Les Carroz d'Arâches (Le Grand Massif)

Leitner

T2 ES
Mise en service en : 2009

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 19/03/2017 et mise à jour le 19/04/2017
(Mise en cache le 19/04/2017)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Les Carroz d’Arâches
  2. Historique : le télésiège 4 places des Molliets
  3. 2009 : le remplacement du télésiège 4 places des Molliets
  4. Molliets, entre ski propre et liaisons
  5. Ligne et infrastructures du télésiège des Molliets
  6. Molliets, un appareil moderne sur un axe historique


Les Carroz d’Arâches

Les Carroz d’Arâches est une station de ski située en vallée de l’Arve, à 1200 mètres d’altitude. Elle dispose d’un domaine skiable composé de 15 remontées mécaniques desservant 29 pistes de tous niveaux.
Relié au groupement de stations « Le Grand Massif », il est possible de skier sur 139 pistes desservies par 69 remontées mécaniques.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le télésiège 4 places des Molliets


La station des Carroz d’Arâches a été créée en 1936 sur la commune d’Arâches-la Frasse. 3 années plus tard, le téléski de la Kédeuzaz a été installé. Ce téléski est remplacé en 1954 par une télécabine 4 places sur le même tracé.
C’est en 1978, soit deux ans après la réalisation de la télécabine 6 places de la Kédeuze en remplacement d’une ancienne installation du même nom qu'une deuxième porte d'entrée sur le domaine skiable des Carroz est mise en place à partir des alpages des Molliets. Pour l'occasion, un télésiège fixe 2 places est installé. Partant de la route du col de Pierre Carrée, il rejoint la pointe de Cupoire. La liaison vers la station de Morillon, située dans la vallée du Haut Giffre, est accessible depuis le sommet du télésiège des Molliets.
Le télésiège de l'Airon est installé en 1980 pour relier les alpages de la combe de l’Airon au sommet de la Tête du Pré des Saix. Il permet ainsi aux skieurs résidents aux Carroz d’Arâches et à Morillon de rejoindre les stations de Flaine et de Samoëns. Le télésiège des Gentianes vient seconder l'Airon dès 1985 pour la liaison avec Samoëns et Flaine depuis Les Carroz d'Arâches. Notons que les télésièges de l'Airon et des Gentianes ont été remplacés en 2016 par le téléporté de la Tête des Saix.

En 1985, le télésiège des Molliets est remplacé par un télésiège débrayable 4 places sur le même tracé. Le débit passe alors d’environ 1000 personnes par heure à 1800 personnes/heure. Le temps de montée est raccourci de moitié avec près de 11 minutes sur l’ancien appareil pour 5 minutes avec le télésiège débrayable.

Image
La gare aval du télésiège des Molliets (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La ligne (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La gare amont (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).



2016 : le remplacement du télésiège des Molliets

Après le remplacement de la télécabine de la Kédeuze en 2004, la SOREMAC décide d’étudier le remplacement du télésiège 4 places des Molliets. En effet, ce télésiège pose plusieurs problèmes : tout d’abord, la mécanique vieillit rapidement, le confort des sièges est limité et le débit de l’appareil ne suffit jamais en milieu d’après-midi pour remonter les skieurs vers les Carroz et Morillon depuis la fin des pistes du Blanchot (venant de la combe de l’Airon) et du Portet (venant de la combe de Vernant à Flaine).

Il est ainsi décidé de remplacer le télésiège 4 places des Molliets par un téléporté 6 places en 2009. Fourni par le constructeur Italien Leitner, le télésiège 6 places des Molliets est installé sur un tracé décalé de quelques dizaines de mètres sur la gauche. De plus, la gare aval est construite en contrebas du parking des skieurs à la journée des Molliets pour élargir l’aire de départ de l’appareil. Notons que dans ce projet, il est prévu de raboter la pointe de Cupoire de quelques dizaines de mètres pour élargir l'aire d'arrivée du nouveau télésiège et d'élargir la piste bleue du Perce-Neige passant à proximité.

Le chantier de préparation pour la construction du télésiège des Molliets débute en juillet 2008 avec les premiers déboisements pour l’implantation de la ligne du futur appareil. Les terrassements consistant à raboter la pointe de Cupoire sont commencés début août 2008. Au cours de l'hiver 2008-2009, seule une petite butte de terre subsiste à la pointe de Cupoire. On retrouve sur cette petite butte de terre le pylône électrique EDF qui dominait l'arrivée du télésiège débrayable des Molliets.

Image
La pointe de Cupoire avant le début des travaux de terrassements.

Image
La pointe de Cupoire vue depuis la piste bleue du Perce Neige au cours de la saison 2008/2009.

Image
La pointe de Cupoire vue depuis la piste bleue du Perce Neige au cours de la saison 2008/2009.


Les premiers piquetages sont réalisés juste après la fin de la saison 2008-2009. Le télésiège 4 places est démonté début juin 2009 alors que les massifs de soutien pour la station de départ du nouveau télésiège sont en cours de séchage.

Image
Le massif en béton de la gare aval du nouveau télésiège le 13 juin 2009.

Image
La gare amont et les trois derniers pylônes de l'ancien télésiège en cours de démontage.

Image
La gare amont en cours de démontage.


Au 19 juillet 2009, la gare aval est en cours de montage, certains pylônes sont en partie en place et d’autres massifs en béton pour la ligne sont en préparation. La pointe de Cupoire voit ses derniers terrassements et les premiers piquetages pour l’implantation de la gare amont du nouveau télésiège des Molliets.

Image
La gare aval au 19 juillet 2008.

Image
Zoom sur la ligne avec certains fûts déjà posés sur leurs massifs.

Image
La pointe de Cupoire après la fin des terrassements.


A la mi-août 2009, la gare aval est en cours de montage, l'ensemble des pylônes sont posés sur leurs massifs et les ferraillages de la gare amont sont en place.

Image
La gare aval le 15 août 2009.

Image
Les pylônes 13 et 14 entièrement montés.

Image
Les fondations de la gare amont en cours.


Un mois plus tard, les gares sont terminées extérieurement, la ligne de sécurité est posée et les véhicules sont stockés sur le parking des Molliets.

Image
La gare aval au 27 septembre 2009.

Image
Les véhicules stockés sur le parking des Molliets.

Image
La gare amont.

Image
La pointe de Cupoire avant/après son rabotage.


Les sièges sont mis en ligne courant novembre et l’appareil a ouvert la première fois au public le 19 décembre 2009.

Image
La gare aval et les deux premiers pylônes lors des essais de l'appareil.

Image
La ligne du nouveau télésiège 6 places des Molliets vue depuis le départ de l'ancien appareil.


→ Revivez ce chantier sur nos forums : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=5829


Molliets, entre ski propre et liaisons

Le télésiège des Molliets relie le parking éponyme à la pointe de Cupoire. Il est facilement accessible depuis la station des Carroz d’Arâches tant par la télécabine de la Kédeuze que par l'enchaînement des télésièges Moulins et Plein Soleil. Notons qu’une seule piste permet de rejoindre les Molliets depuis les arrivées des télésièges Gron et Plein Soleil ainsi que depuis la télécabine Kédeuze : la bleue du Blanchot. Enfin, le télésiège des Molliets est aussi accessible depuis le sommet du télésiège des Grands Vans (venant de Flaine) par l’enchaînement des pistes bleues Dolomie et Portet.

Molliets dessert ainsi une large zone de ski sur les combes de Gron et de l’Airon. Sur la combe de l’Airon, du ski propre est directement accessible par l’appareil avec l’enchaînement du haut de la piste verte des Molliachets ainsi que les bleues des Marmottes et du Blanchot. Du côté de la combe de Gron, seules des pistes difficiles partent en contrebas de la pointe de Cupoire, à l’image de la noire de la Coccinelle et des rouges de la Truffe et de Cupoire.
Le télésiège débrayable des Molliets assure également une partie des retours vers Les Carroz d’Arâches et Morillon pour les skieurs en provenance de Flaine. Ainsi, pour les skieurs logeant dans ces deux stations, Molliets est une alternative au télésiège de Corbalanche pour rentrer sur les Carroz et Morillon. Pour les retours sur Flaine et Samoëns, il est préférable d’emprunter le télésiège débrayable de la Tête des Saix qui permet d’éviter la chaîne Molliets-télésiège de la Lanche qui est bien plus longue.

Image
Le front de neige des Molliets avec à gauche le départ du télésiège de la Tête des Saix et à droite celui des Molliets.


Au niveau du ski, le télésiège des Molliets dessert les pistes suivantes :

→ Versant combe de l’Airon :

NOTE : ces pistes sont accessibles depuis le sommet de Cupoire par la piste verte des Molliachets.

  • La piste bleue des Marmottes qui part de l’arrivée du télésiège de Gron pour rejoindre le départ du téléski de l’Oasis.
  • La piste bleue du Blanchot qui part du plateau de la Kédeuze pour rejoindre les départs des télésièges des Molliets et de la Tête des Saix.

→ Versant combe de Gron :

NOTE : ces pistes sont accessibles depuis le sommet de Cupoire par la piste verte des Molliachets.

  • La piste rouge de Cupoire, redescendant au départ du télésiège de Gron.
  • La piste rouge des Truffes. Cette piste part du sommet du télésiège de Gron pour rejoindre la piste bleue de la Biollaire.
  • La piste noire de la Véroce. Cette piste, située en partie sous la partie haute du télésiège de Gron se termine dans la bleue de la Combe au niveau du lac de Gron.
  • Le boardercross de Cupoire, longeant la piste rouge de Cupoire.

→ Versant Morillon :

  • La piste bleue de l’Arête qui revient à l’arrivée du télésiège du Sairon.
  • La piste noire de la Lanche qui rejoint le départ du télésiège éponyme.


Image
Situation du télésiège des Molliets sur le plan des pistes des Carroz d’Arâches.

Image
Situation du télésiège des Molliets sur le plan des pistes du Grand Massif.



Voici donc les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : MOLLIETS
Maître d’œuvre : ÉRIC
Maître d’ouvrage : COMMUNE D’ARÂCHES
Exploitant : SOREMAC
Constructeur : LEITNER
Année de construction : 2009

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 3000 personnes/heure
Débit à la descente : 1000 personnes/heure (33 %)*
Vitesse d'exploitation maximale : 5 m/s
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1450 m
Altitude amont : 1858 m
Dénivelée : 408 m
Longueur développée : 1638 m
Longueur horizontale : 1576 m
Pente moyenne : 25,89 %
Pente maximale : 65,6 %
Temps de trajet : 5 minutes 28 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 650 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 17 000 daN
Diamètre de la poulie motrice et de retour : 4900 mm
Nombre de pylônes : 15
Largeur de la voie : 6,1 m

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : SA6
Nombre de véhicules : 95
Masse à vide : 505 kg
Espacement : 7,2 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable LPA M

Caractéristiques du câble

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Composition : 6x31 fils
Type de câblage : Lang à droite
Diamètre du câble : 46 mm
Type d'âme : Compacte
Pas de câblage : 343 mm
Pas de toronage : 129 mm
Section du câble : 881 mm²
Section du toron : 146 mm²
Résistance à la rupture : 163 500 daN

* Valeur théorique.


Ligne et infrastructures du télésiège des Molliets

La gare aval

La gare aval est située à 1450 mètres d’altitude, à côté du départ du télésiège débrayable de la Tête des Saix et en contrebas d’un parking pour les skieurs à la journée des Molliets.
Au niveau technique, nous retrouvons ici une gare retour-tension Leitner. En sortie de contour, on trouve également un rail de maintenance permettant de stocker le véhicule de service.

Note : les photos datant de mars 2016, le télésiège de la Tête des Saix n'est pas visible sur ces images.

Image
Vue en plongée sur la gare aval depuis le parking des Molliets.

Image
Vue sur la gare aval depuis la fin de la piste bleue du Blanchot.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de plus près.

Image
Vue de profil.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts arrière

Image
La zone d’embarquement, régulée par des portillons.



La ligne

Le télésiège des Molliets a une ligne de longueur moyenne pour ce type d'appareil avec ses 1638 mètres de longueur développée. La montée se décompose en 5 parties : après une courte montée jusqu'au pylône 2, le câble est à plat pour le survol du parking skieurs des Molliets. Entre les pylônes 3 et 5, la première grosse montée de l'appareil est traversée. La pente augmente beaucoup après le premier survol de la piste bleue du Blanchot clôturé par le pylône 4. Entre les pylônes 5 et 9, la pente est de nouveau à plat et l'on survole une deuxième fois la piste du Blanchot juste après le pylône 5. Notons que la ligne rentre dans la forêt à partir du pylône 6. Entre les pylônes 9 et 14, la ligne grimpe le long de la pente maximale du tracé. C'est le pylône 12 qui imprime cette pente maximale à près de 65,6 % d'inclinaison. Enfin, l'enchaînement des pylônes 13, 14 et 15 remettent le câble dans le plan horizontal pour l'entrée en gare amont.

Leitner a équipé la ligne de 15 pylônes, dont 9 supports, 1 compression et 5 supports-compressions :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 4SC/4SC
  • P4 : 4SC/4SC
  • P5 : 12S/10S
  • P6 : 8S/6S
  • P7 : 10S/8S
  • P8 : 6S/6S
  • P9 : 4SC/4SC
  • P10 : 10S/8S
  • P11 : 4SC/4SC
  • P12 : 4SC/4SC
  • P13 : 12S/10S
  • P14 : 12S/10S
  • P15 : 6S/6S


Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3 et survol du parking des Molliets.

Image
P3.

Image
Tête du pylône 3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Vue sur la gare aval de l’ancien télésiège des Gentianes

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13. Nous sommes dans la pente maximale du tracé.

Image
P13.

Image
Tête du pylône 14.

Image
P15.



La gare amont

La gare amont est située à 1858 mètres d’altitude, sur la pointe de Cupoire et au même niveau que pylône électrique EDF.
Au niveau technique, on retrouve une station motrice-fixe Leitner assurant la mise en mouvement du câble grâce à un moteur asynchrone de 650 kW.

Image
Gare amont depuis la ligne

Image
Entrée en gare amont.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue arrière.

Image
Vue opposée.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
La gare amont vue depuis la piste verte des Molliachets.

Image
La gare amont dans son environnement vue depuis l’arrivée du télésiège de Gron.



Véhicules et pinces

Le télésiège des Molliets est équipé de 95 sièges 6 places SA6 fournis par Leinter. Ils sont reliés au câble par des pinces débrayables LPA M.

Image
Un siège SA6 en ligne.

Image
Un autre siège dans la portée qui suit le pylône 13.

Image
Le véhicule de service, stationné sur le rail de maintenance en gare aval.



Autres vues…

Image
Les deux derniers pylônes.

Image
La quasi-totalité de la ligne vue depuis la pointe de Cupoire.

Image
La montée finale vers la pointe de Cupoire.

Image
La ligne au niveau du pylône 11

Image
Le télésiège des Molliets vu depuis les environs de la gare aval de l’ancien télésiège des Gentianes.

Image
La ligne au niveau du pylône 5.

Image
Vue arrière du pylône 5.

Image
La partie basse de la ligne jusqu’au pylône 4.

Image
Le pylône 4.

Image
La fin de la ligne vue depuis la piste bleue du Blanchot.

Image
Le pylône 3 vu de profil.

Image
Vue sur le pylône 2.

Image
La ligne vue depuis le parking des Molliets.



Molliets, un appareil moderne sur un axe historique

Molliets version 2009 permet une amélioration notable dans les liaisons inter-stations du Grand Massif. Malgré un temps de montée quasiment identique à l’ancien appareil, l’accès à la pointe de Cupoire est largement amélioré grâce à un confort accru et à un débit augmenté de 1200 personnes par heure. En plus de redorer l’image d’un axe désuet, le télésiège 6 places des Molliets rend possibles les rotations sur la piste revenant à son départ et permet enfin une desserte de ski propre jusque sur les alpages des Molliets.

Après cette réalisation, la SOREMAC a décidé de remplacer les télésièges de l’Airon et des Gentianes au cours de l’été 2016, clôturant ainsi la remise à niveau du domaine des Carroz entreprise en 1998. Désormais les liaisons au sein du domaine skiable des Carroz d’Arâches sont plus confortables et proposent un meilleur débit, rajeunissant ainsi l’image du Grand Massif.

Image
Molliets, la 3ème génération d’ascenseurs sur l’un des axes centraux du domaine des Carroz d’Arâches.



Je tiens à remercier l’alexois pour les photos de l'appareil, Rodo_Af pour ses clichés de l'ancien appareil et Sébastien pour les images du chantier.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : l’alexois
Date des photos : 14 et 19 mars 2016.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :