En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TSD6 du Biollay

Courchevel (Les Trois Vallées)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Appareil structurant sur l'un des axes principaux du domaine de Courchevel

Options techniques :
  • Gardes-corps verrouillables
  • Tapis d'embarquement ou de positionnement
Année de construction : 2012

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Bouctou
Section écrite le 10/06/2018 et mise à jour le 12/06/2018
(Mise en cache le 16/06/2018)

Image


3 Mai 1946. Francis Eugène Mugnier, maire de Saint Bon, signe, avec l’accord de son conseil municipal, la cession de terrains communaux au département de la Savoie qui projette la création d’une station de sports d’hiver au Plateau des Tovets à 1750 mètres d’altitude. Courchevel est née. Ce sera la première et unique station dite de 2ème génération et la première créée ex-nihilo sur un concept skis aux pieds. L’idée est de créer une station sociale, permettant l’accès au ski au plus grand nombre. Mais le développement de la station au cours des décennies qui vont suivre, va se faire à l’opposé du projet initial, et aboutir au Courchevel d’aujourd’hui, station internationale réputée pour ses prestations très haut de gamme qui font trop souvent oublier la qualité exceptionnelle de son domaine skiable.

Durant de nombreuses années, plusieurs sociétés de remontées mécaniques vont se partager le domaine, dont :
- Les SPTV (Services Publics des Trois Vallées) appartenant au département et gérant la majeure partie des remontées mécaniques du Plateau des Tovets (Courchevel 1850) ainsi que du Praz
- La société des Téléskis de Pralong qui gère le secteur Pralong/Super Pralong ainsi que le téléski des Creux
- La société du Lac Bleu qui gère le secteur Bouc Blanc
- La société de Mr Obert gérant la TC Grangettes, le TK des Tovets et le TK des Roy à 1550
- La société du Dou du Midi qui gère le TSF2 du Dou du Midi ainsi qu’un TK école situé à côté du TS
- La STM (Société des Téléskis de Moriond) gérant l’ensemble du domaine de 1650

Petit à petit, les sociétés privées se font racheter par les SPTV jusqu’au rachat de la STM en 2000 et la création d’une seule entité gérant l’intégralité du domaine de la vallée de Courchevel : la SEM « Société des 3 Vallées » ou S3V.

En 2011, afin d'enrayer le vieillissement des installations risquant de porter préjudice, à terme, à la réputation de la station, la S3V annonce un important plan pluriannuel d'investissement de 140 millions d'euros pour les 7 ans à venir sur le domaine de Courchevel/La Tania. La mise en œuvre est immédiate, et après la construction à l'été 2011 du télésiège de Plantrey, c'est le secteur du Biollay qui est rénové en 2012 avec la mise en place d'un TSD6 haut débit afin de fluidifier l'un des axes les plus fréquentés du domaine. Ce même été verra également la construction de la télécabine de Petit Moriond.


Image
Situation du TSD6 sur le domaine


Image
Détail de l'implantation




Le secteur du Biollay

Le Biollay est un des secteurs historiques du domaine skiable de Courchevel

Image
Le Biollay au début des années 40 (Coll. B.Détard - DR)



En effet dès 1949, ses pentes sont équipées d'un téléski fourni par Poma. C'est le 5ème appareil de la vallée, après le téléski de Sainte Agathe (1945), les téléskis des Tovets et de la Loze (1946) et le téléski école de Courchevel 1850 (1947 ou 1948)
Sa G1 est située dans le vallon des Verdons, à hauteur le l'actuel départ des téléskis des Sources et du Rocher de l'ombre. Puis sa ligne se dirige au sud-sud-est jusqu'à la ligne de crête descendant de l'Epaule de la Vizelle vers le Jardin Alpin

Image
Plan des pistes 1951 (Coll. B.Détard - DR)


Image
Détail de l'implantation - En pointillé, le projet du Catérail jamais réalisé ainsi que le futur Tph de la Saulire (Coll. B.Détard - DR)


Image
G1 du Tk du Biollay (Coll. B.Détard - DR)


Image
G1 et ligne entre 1953 et 1956 (Coll. B.Détard - DR)


Image
Ligne entre 1949 et 1953 avec en arrière-plan le massif de la Loze (Coll. B.Détard - DR)


Image
Point de vue depuis la G2 (Coll. B.Détard - DR)



En 1956, l'appareil est modifié par l'ajout d'un virage à droite en lieu et place de la G2, afin de prolonger la ligne le long de la crête.

Image
Tk du Biollay entre 1956 et 1960 - on devine la prolongation de la ligne sur la crête (Coll. B.Détard - DR)



En 1971, le téléski historique est remplacé par 2 nouveaux appareils, sur un tracé différent. Les nouvelles G1 sont construites quelques dizaines de mètres en aval, à l'emplacement de la G1 actuelle du TSD6. Les 2 téléskis présentent des longueurs différentes : l'appareil le plus à l'est se termine approximativement au niveau de la G2 du téléski de 1949, tandis que celui le plus à l'ouest se prolonge jusqu'à la G2 installée en 1956.

Image
Extrait plan des pistes brochure 1970-71 (Coll. B.Détard - DR) - Plan Pierre Novat


Image
Extrait plan des pistes brochure 1971-72 - à noter que les 2 appareils apparaissent de la même longueur, ce qui est une erreur que j'ai corrigée en rouge (Coll. B.Détard - DR) - Plan Pierre Novat


Image
G1 des 2 Tk du Biollay (Coll. B.Détard - DR)


Image
Au premier plan, début de la ligne (Coll. B.Détard - DR)


Image
Vue sur les 2 lignes parallèles, entre 1979 et 1988 (Coll. B.Détard - DR)



En 1988, le débit devenant nettement insuffisant, les SPTV décident l'installation d'un TSD4 en lieu et place de l'appareil ouest.

Image
Cliquez sur l'image pour voir le reportage de Geofrider



Le 2ème téléski est quant à lui conservé

Image
Extrait plan des pistes 95-96 avec la configuration Tk/TSD4 (Coll. B.Détard - DR) - Plan Pierre Novat


Image
Vue estivale sur les G1 du TSD4 et du Tk (Coll. B.Détard - DR)



Le dernier téléski du Biollay disparaît en 1996

Image
Extrait plan des pistes 96-97 avec la configuration TSD4 seul (Coll. B.Détard - DR) - Plan Pierre Novat



Le nouveau télésiège 6 places

Au printemps 2012, le TSD4 est à son tour démonté pour faire place à un nouveau TSD6 haut débit, sur un tracé très légèrement modifié, la G2 étant déplacée quelques mètres au sud-ouest afin de libérer de la place pour la plateforme de débarquement, commune avec le TSD6 de Pralong.

L'une des particularités de ce chantier est le montage au sol des 2 gares avec un levage en doubles coques. Le levage de la G1 se fait le 20 juin, celui de la G2 fin juillet et l'héliportage de la ligne le 6 août

Image
Restes de la G2 du TSD4 le 16 juin 2012 (©2012 Benoît Détard)


Image
Emplacements ancienne/nouvelle G2 le 16 juin 2012 (©2012 Benoît Détard)


Image
G2 le 11 août 2012 (©2012 Benoît Détard)


Image
Sièges en attente le 6 octobre 2012 (©2012 Benoît Détard)


Pour l'intégralité du suivi, cliquez ici


Caractéristiques techniques


  • Nom de l'installation : TSD6 Biollay

  • Constructeur : Poma
  • Type d'appareil : Multix
  • Année de construction : 2012
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 6 personne(s)

  • Altitude aval : 1863 m
  • Altitude amont : 2226 m
  • Dénivelée : 363 m
  • Longueur développée : 1696 m
  • Pente maxi : 54 %
  • Pente moyenne : 22,03%

  • Débit définitif : 3300 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 5.5 m/s
  • Temps de trajet : 5 minutes 03 secondes

  • Emplacement motrice Amont
  • Emplacement tension Aval
  • Diamètre du câble : 46 mm
  • Largeur de voie : 6.10 m
  • Puissance installée : 530 kW
  • Sens de montée : Gauche
  • Nb pylônes : 14
  • Nb véhicules : 99



La Gare Aval

La gare se situe à proximité de la G1 du TSD4 des Coqs et de la retenue collinaire des Verdons, en bordure de la piste éponyme

Image
Situation générale de la G1



Il s'agit d'une gare Multix avec un habillage bois, identique à celle de Plantrey construite en 2011. C'est à son niveau que se fait la tension de la ligne. La gare est équipée d'un contour tronqué "haut débit" et d'un tapis de positionnement afin d'atteindre le débit de 3300 pers/h. Elle comporte également un petit rail de stockage.

Image


Image


Image


Image


Image


Image



Si l'embarquement se fait dans l'axe de la ligne, la file d'attente est disposée en "épingle à cheveux"

Image


Image
Portique et bornes d'accès


Image
On aperçoit sur la droite de la gare le rail de stockage


Image
Portillons cadenceurs et aperçu du contour tronqué


Image
Tapis de positionnement


Image
Et c'est parti !



La Ligne

La ligne parcourt 1696m de longueur pour 363m de dénivelé. Le tracé se déroule le long de 14 pylônes, dont 1 de compression (P1), 1 de support/compression (P7) et 12 de support. Le tracé se compose d'une pente globalement assez douce, devenant un peu plus marquée à partir du P7.


Image
P1


Image
P2


Image
P3


Image
P4


Image
P5


Image
P6


Image
P7


Image
P8


Image
P9


Image
P10


Image
P11


Image
P12


Image
P13


Image
P14


Image
Arrivée en G2


Image



La Gare Amont

La gare amont est située sur l'Epaule de la Vizelle, à 2226 mètres d'altitude. Par rapport à l'ancienne G2, la gare actuelle a été reculée en direction du sud-ouest pour permettre un débarquement confortable sur la plateforme commune avec le TSD6 de Pralong.
Elle permet l'accès au TSD4 des Suisses via la piste de Super Pralong, au TPH de la Saulire et à la TCD8 de la Vizelle via 2 chemins de liaison. L'appareil dessert aussi du ski propre familial comme la piste de Biollay mais aussi plus technique comme la Marquetty, souvent peu fréquentée.
Sur le plan technique, c'est une Multix à habillage bois qui abrite l'ensemble de la chaîne cinématique. La gare est également équipée d'un rail latéral de stockage qui accueille notamment la nacelle de maintenance.

Image
Situation générale


Image


Image
Rail de stockage et nacelle de maintenance


Image


Image


Image


Image


Image



Les Véhicules

L'appareil est équipé de 99 sièges LPA 6 OCR, avec assises rembourrées à dossier haut. Pour optimiser la sécurité des plus jeunes, la S3V a opté pour le verrouillage de garde-corps Magnestick-Bar© complété par 1 système Magnestick-Kid© installé sur la place située à l'extrême gauche de chaque siège

Image


Image


Image
Détail sur une pince



Conclusion

La S3V et Poma nous offrent ici un très beau télésiège qui conjugue rapidité, confort et débit. Bien qu'étant un des appareils les plus fréquentés de la station, le temps d'attente n'y excède pas quelques minutes même lorsque la queue semble impressionnante, preuve de l'efficacité et de la pertinence du choix d'un appareil "haut débit".

Image



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :