Localisation(s)
Photo

 TSD6 du Laisinant

Val-d'Isère (Espace Killy)

Garaventa - Montaval

T3 ES
Description rapide :
Télésiège permettant l'accès au domaine d'altitude depuis le hameau du Laisinant tout en desservant un espace de ski propre de qualité.

Année de construction : 2005

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : j'ib
Section écrite le 05/05/2021 et mise à jour le 12/05/2021
(Mise en cache le 12/05/2021)

Télésiège du Laisinant
Val-d'Isère (73)


Image


Bienvenue à Val-d'Isère

Val-d’Isère est une station de ski de Haute-Tarentaise située au pied du col de l’Iseran (2700 mètres d’altitude), à la limite entre Tarentaise et Maurienne, non loin de la source de l’Isère, à proximité du parc national de la Vanoise. Le village, au caractère authentique, est habité par quelques 1750 personnes à l’année.

    Vue sur le village de Val-d'Isère depuis le sommet du télésiège du Village
    Image


Val-d’Isère dispose de 49 remontées mécaniques (1 funiculaire, 3 téléphériques, 2 télécabines, 22 télésièges dont 12 débrayables, 18 téléskis et 2 télécordes) qui desservent 82 pistes (12 pistes noires, 22 pistes rouges, 34 pistes bleues et 14 pistes vertes). L’ensemble fait partie prenante de l’Espace Killy, un vaste domaine skiable relié à la station voisine de Tignes.

De juin à mi-juillet, on pratique également le ski d’été sur le glacier du Pissaillas. Les pistes d’été, desservies par deux remontées mécaniques dont un télésiège débrayable, évoluent entre 2725 mètres et 3197 mètres d’altitude.

L’une des particularités de Val-d’Isère est de disposer de son propre constructeur de remontées mécaniques : Montaval. Ce fabricant utilise en grande partie la technologie développée par Skirail. Montaval a construit de nombreux appareils sur ce domaine, comme le téléski biplace à enrouleurs du Montet et les télésièges du Village et du Céma.

Côté événements sportifs : Val-d’Isère organise depuis 1955, le Critérium de la Première Neige, une course internationale qui se déroule sur la piste de coupe du monde Oreiller-Killy du site de la Daille. La station a également accueilli les épreuves hommes de descente, de slalom géant et de Super G des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992. Plus récemment, Val-d’Isère a organisé les Championnats du Monde de ski alpin 2009 (FIS). Les épreuves, qui furent un vrai succès populaire, étaient réparties sur les deux versants principaux aboutissant au village : la face de Bellevarde, utilisée pour les épreuves masculines, et la face de Solaise, pour les épreuves féminines. L’événement a réuni 504 sportifs venus de 73 pays différents.

    La mythique Face de Bellevarde
    Image


L'aménagement de la Combe du Laisinant

Avec la réalisation du téléphérique de Solaise à la fin des années 1940 permettant d'accéder au sommet éponyme, les pistes de la combe du Laisinant ont rapidement été aménagées : la Germain Mattis (rouge) et la « L » (bleue). Elles permettent de rejoindre par de magnifiques pentes le hameau du Laisinant mais loin de toute remontée mécanique remontant du domaine skiable. Pour ce faire, il fallait ainsi soit marcher jusqu'à l'appareil le plus proche, soit emprunter le service de navettes reliant le front de neige principal de Val-d'Isère.

    Le hameau du Laisinant
    Image


Avec la réussite de ces magnifiques pistes de la combe du Laisinant, la piste bleue de la Traversée du Laisinant a été créée pemettant de rejoindre directement le front de neige au niveau des téléskis de la Savonette. Cependant, cette piste est très plate et très peu pratique pour les amateurs de la glisse qui se voient toujours obligés de pousser sur leurs bâtons.

    Plan des pistes de 2004 de l'Espace Killy montrant les pistes de la combe du Laisinant, la piste bleue de la Traversée du Laisinant ainsi qu'un projet de télésiège au hameau du Laisinant
    Image


En 2004, le projet est acté et un télésiège débrayable six places aux caractéristiques impressionnantes est construit sur deux étés (mise en service en décembre 2005).

    État de la construction du télésiège du Laisinant à la fin de l'hiver 2004/2005 avec la G1 en partie montée et les fûts de la ligne (photo Benbel)
    Image


Laisinant : Un télésiège multi-casquette

Le télésiège du Laisinant est situé au départ du hameau éponyme dans le prolongement de la ligne de l'arête des Leissières. Construit entre 2004 et 2005, cet appareil est le fruit de la collaboration entre Garaventa et Montaval. En effet, Montaval, constructeur local créé par la STVI, s'est occupé des études de ligne et de la fourniture des pylônes (hors balanciers et passerelles), le reste provenant du constructeur helvète.
Cette installation permet d'accéder au domaine d'altitude pour les habitants du hameau du Laisinant. Au sommet, sa situation est faite de façon à ce que les skieurs aient le choix soit de rejoindre le massif de Solaise d'un côté sur le télésiège de la Datcha, soit de rejoindre le Vallon de l'Iseran et la quasi intégralité de ses installations. Ainsi il peut également servir de doublon du télésiège des Leissières aux skieurs du massif de Solaise pour rejoindre le Vallon de l'Iseran. Outre cette fonction d'ascenseur, le Laisinant permet également la desserte d'une belle zone de ski propre sur un espace de ski pour skieurs à dominante confirmés. Au sommet, de nombreuses remontées mécaniques sont donc directement accessibles : le téléphérique du Fornet, la télécabine du Vallon de l'Iseran, les télésièges des Pyramides et de la Datcha ainsi que les deux téléskis de la Savonnette.

Côté ski, le télésiège du Laisinant dessert quatre pistes à son sommet :
  • La piste rouge de la Route du Col, suivant le profil de la route du col de l'Iseran jusqu'au télésiège de la Datcha.
  • La piste rouge de l'Aiglon, qui est une variante de cette dernière piste citée en plus dure étant donné qu'elle n'est pas damée.
  • La piste rouge de la Table d'Orientation, rejoignant le centre névralgique du secteur du Vallon de l'Iseran.
  • La piste bleue de l'Arollay, identique à cette dernière piste en relativement plus plane.

Voici sa situation sur le plan des pistes de l'Espace Killy :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : LAISINANT
Maître d'œuvre : AIM
Maître d'ouvrage : Société des Téléphériques de Val-d'Isère (SOFIVAL)
Exploitant : Société des Téléphériques de Val-d'Isère (CDA)
Constructeur : Garaventa
Constructeur de la ligne : Montaval
Année de construction : 2004/2005
Montant de l'investissement : 5 500 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit : 2100 p/h
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de trajet : 6 min 11 sec

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1863 mètres
Altitude amont : 2590 mètres
Dénivelée : 727 mètres
Longueur développée : 1851 mètres
Longueur horizontale : 1673 mètres
Pente maximale : 85 %
Pente moyenne : 43 %

Caractéristiques techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 18
Nombre de véhicules : 75
Type de gares : MCS
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 805 kW
Tension nominale : 28 000 daN
Type de tension : Hydraulique
Sens de montée : Droite
Type de sièges : SK6
Type de pinces : AK 460
Type d'embarquement : Dans le contour (90°)
Diamètre de la poulie motrice : 4700 mm
Diamètre de la poulie retour : 5900 mm
Espacement : 10,3 s

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : TYCSA
Date de pose : 2005
Diamètre du câble : 46 mm
Type de câblage : Lang
Sens de câblage : Droite
Âme : Compacte
Composition : 6×25 fils
Résistance à la rupture : 165 000 daN
Section du câble : 899 mm²
Section du toron : 150 mm²
Pas de câblage : 342 mm
Pas de toronage : 145 mm

Ligne et infrastructures du télésiège du Laisinant

Gare aval :

La gare aval est la station tension de l'installation. Elle est située à 1863 mètres d'altitude au lieu-dit du Laisinant à la fin de la piste bleue de la "L". Elle est autant accessible depuis le domaine skiable que depuis le parking du Laisinant.
On retrouve une infrastructure de type MCS, provenant de chez Garaventa, arborant le même schéma de couleurs que les autres télésièges de la station ayant ce type de gare : une couverture blanche avec des liserets rouges. La tension dynamique du câble est effectuée par un vérin hydraulique situé à l'aval de la poulie retour-tension. A noter également la présence d'un rail de maintenance permettant de stocker le véhicule de service et d'intervenir sur un ou des siège(s) en cas d'incident technique.

    Vue de la gare aval dans sa globalité avec la rivière de l'Isère
    Image

    La gare aval vue depuis la piste bleue "L"
    Image

    Vue de profil
    Image

    Même vue mais de l'autre côté depuis le parking
    Image

    La gare aval vue de trois quarts arrière avec le rail de maintenance au premier plan
    Image

    La gare aval vue de trois quarts de l'autre côté
    Image

    Gros plan sur la gare MCS
    Image

    L'embarquement dans le contour
    Image

    C'est parti !
    Image


La ligne :

La ligne du télésiège débrayable du Laisinant est dans un premier temps peu pentue jusqu'au pylône 5, à la liaison entre les pistes « L » et Germain Mattis. Se poursuit ensuite une montée extrêmement pentue en forêt puis au milieu de pierriers une fois la barre des 2200 mètres passée. L'altitude de la gare amont est franchie une fois la barre rocheuse finale gravie.

Caractéristiques de la ligne :
  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 10S/10S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 4SC/4SC
  • P6 : 4SC/4SC
  • P7 : 4SC/4SC
  • P8 : 6S/6S
  • P9 : 4S/4S
  • P10 : 6S/6S
  • P11 : 4SC/4SC
  • P12 : 10S/12S
  • P13 : 8S/10S
  • P14 : 4SC/4SC
  • P15 : 12C/12C
  • P16 : 12S/14S
  • P17 : 10S/14S
  • P18 : 10S/14S
    La ligne vue depuis l'aval
    Image

    P1
    Image

    P2
    Image

    P3
    Image

    P4
    Image

    P5
    Image

    P6
    Image

    Retour en arrière sur le P7
    Image

    P8
    Image

    P9
    Image

    P10
    Image

    Détail de la potence support/compression du P11
    Image

    Retour en arrière sur le P11
    Image

    Portée P11 - P12
    Image

    P12
    Image

    P13
    Image

    P14
    Image

    P15
    Image

    Portée P15 - P16
    Image

    P16
    Image

    P17 - P18
    Image


Gare amont :

La gare amont est la station motrice de l'installation. Elle est située à 2590 mètres d'altitude au pied de l'arête des Leissières, dominant le massif de Solaise ainsi que le Vallon de l'Iseran.
Comme en aval, on retrouve une gare de type MCS avec les mêmes couleurs. Le câble est mis en mouvement par un moteur électrique à courant continu développant 805 kW. On trouve également un rail permettant de décycler quelques véhicules en cas de besoin.

    Arrivée en gare
    Image

    La gare amont vue de face
    Image

    La gare amont vue arrière
    Image

    Même vue, un peu plus éloignée depuis la piste bleue de l'Arollay
    Image

    Les trois derniers pylônes & l’arrivée vue en contre-plongée
    Image


Sièges et pinces

Le télésiège du Laisinant est équipé de 75 sièges de type SK6 provenant de chez Garaventa et pouvant accueillir jusqu'à six personnes. L'assise, de couleur bleue, est en cuir et est assez confortable.

    Image


Les sièges sont reliés au câble par des pinces de type AK 460. L'embrayage et le débrayage sur le câble s'effectue grâce à deux ressorts bleus s'actionnant en entrée et en sortie de gare au passage d'une came. A noter également que les pinces sont considérées comme auto-dégivrantes puisque le simple fait de comprimer les ressorts suffit à casser le givre.

    Image


Au cœur du télésiège du Laisinant

Station motrice (2590 mètres d'altitude) :

La station motrice de l'installation est située en amont du télésiège. Le treuil du télésiège du Laisinant est composé d'un moteur électrique Sicmemotori à courant continu développant 805 kW. Il est relié au réducteur par un arbre rapide sur lequel est posé le frein de service. Le réducteur réduit la vitesse donnée par le moteur, et la transmet à la poulie motrice située juste en dessous via un arbre lent. Le treuil dispose également d'un moteur thermique diesel en cas de panne de l'appareil. Ce dernier actionne une pompe hydraulique qui alimente deux petits moteurs installés sur la poulie motrice et reliés à celle-ci via des pignons amovibles s'engrenant sur une couronne dentée solidaire de la poulie. Une centrale de freins asservit par ailleurs le bon fonctionnement des différents freins de l'installation.

    Vue générale du treuil
    Image

    Le moteur électrique
    Image

    Image

    Image

    Le volant d'inertie
    Image

    Détail sur le frein de service et ses mâchoires
    Image

    Le réducteur Kissling
    Image

    Image

    Le moteur thermique de secours avec les pots et tubes d'échappement au-dessus
    Image

    Le tableau de bord du moteur thermique
    Image

    Les raccords hydrauliques entre la pompe hydraulique et les deux moteurs hydrauliques
    Image

    Un moteur hydraulique de secours
    Image

    La poulie motrice et sa couronne dentée sur laquelle viennent s'engrener les moteurs hydrauliques
    Image

    La centrale de freins
    Image


Les lanceurs et les ralentisseurs sont équipés de poutres à pneus qui sont entraînés par 2 prises de mouvement sur le câble, une côté lanceur et une côté ralentisseur. Les galets de ces dernières entraînent une courroie, qui transmet le mouvement à une boite, puis à des cardans qui vont entraîner les pneus du lanceur ou du ralentisseur.

    Vue sur le ralentisseur
    Image

    Détail sur le transmission de la vitesse de pneu en pneu
    Image

    Le cadenceur
    Image

    Vue sur le contour
    Image

    Vue sur le lanceur
    Image

    La prise de mouvement en sortie de lanceur
    Image


Le télésiège du Laisinant vu depuis les environs

    Les trois derniers ouvrages depuis la route du Col de l’Iseran
    Image

    Survol de la piste rouge Germain Mattis pour l'hiver et la roue du col pour l'été
    Image

    Le quinzième ouvrage depuis le même endroit
    Image

    La gare aval dans son environnement de fond de vallée
    Image


Laisinant, un ascenseur efficace

Le télésiège du Laisinant, construit sur un tout nouveau tracé auparavant jamais utilisé, permet donc un accès efficace au sein du domaine skiable de Val-d'Isère à la limite des secteurs de Solaise et du Vallon de l'Iseran. Permettant d'intégrer un nouvel hameau à la station, il a également amélioré considérablement l'offre de ski propre de Val-d'Isère avec en plus une option de liaison entre les différents secteurs.
Il s'agit ainsi d'un investissement totalement réussi par la Société des Téléphériques de Val-d'Isère ayant trouvé largement son rôle au sein de la gestion des flux de la station.

    Le Laisinant, un appareil efficace à double casquette
    Image


Avant de terminer ce reportage, je souhaite remercier la STVI pour son accueil et sa gentillesse concernant la visite de l'installation.

Tony le Savoyard & J'ib, mai 2021

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : Tony le Savoyard & J'ib
Date des photos : 27 et 28 avril 2011, 8 avril 2014 & 6 juin 2015



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :