En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 21/12/2017 et mise à jour le 10/02/2018
(Mise en cache le 10/02/2018)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valmorel
  2. Historique : les téléskis du Morel et de Péclet
  3. 2011 : le remplacement du téléski du Morel
  4. Morel, entre ski propre et liaisons
  5. Ligne et infrastructures du télésiège du Morel
  6. Morel, un remplacement nécessaire


Valmorel

Valmorel est une station de ski située en vallée de Tarentaise, entre 1218 mètres d'altitude à la Charmette et 2400 mètres d'altitude au col du Mottet, au sommet du télésiège éponyme.
On y trouve 33 remontées mécaniques qui desservent 56 pistes dont 5 noires, 11 rouges, 26 bleues et 14 vertes. Grâce au Grand Domaine, il est possible de rejoindre skis aux pieds Saint François Longchamp, totalisant ainsi 90 pistes desservies par 56 remontées mécaniques. La station s’intègre très bien dans son environnement, grâce à une architecture très soignée et réglementée.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : les téléskis du Morel et de Péclet

La station de Valmorel a ouvert pour l'hiver 1976-1977 avec la construction du télésiège de Beaudin et de deux résidences de tourisme à son départ. Dès l'ouverture de la station, les domaines skiables de Valmorel et de Doucy-Combelouvière étaient reliés skis aux pieds. L'année suivante, la combe de Beaudin a été équipée avec l'installation du premier téléski de l'Arenouillaz. La même année, le secteur de Gollet-Mottet a été aussi aménagé avec trois téléskis dans le Bois de la Croix.
Le Bois de la Croix était accessible de la station de Valmorel soit par le télésiège de Planchamp (construit lui-aussi en 1977) ou soit par l'enchaînement du téléporté de Beaudin et d'une piste tracée dans la combe du Morel.
Dès 1978, un projet de télésiège remontant la combe du Morel vers le sommet du téléski de l'Arenouillaz était envisagé. En effet, à cette époque-là seul le télésiège de Beaudin assurait l'accès à l'Arenouillaz depuis Valmorel et le secteur de Gollet-Mottet.
Néanmoins, ce projet resta sans suite au cours des années 1980 car d'autres priorités étaient à l'ordre du jour : l'amélioration du départ station sur Doucy et la liaison avec la station mauriennaise de Saint-François-Longchamp (liaison effective dès 1984). De plus, l'installation du télésiège des Lanchettes en 1982 a permis de décharger Beaudin pour l'accès à l'Areouillaz et à Doucy depuis Valmorel.

Au fil des années, le télésiège de Beaudin saturait régulièrement et en 1994, le domaine skiable de Valmorel a décidé d'installer un téléski le long de la piste de la Combe du Morel. Le téléski du Morel a permis l'ouverture d'une liaison en altitude entre les secteurs de Gollet-Mottet et de Beaudin.
Malgré la construction du téléski du Morel, la saturation des télésièges de Beaudin et de Planchamp a été accentuée. C'est pourquoi ils ont été remplacés en 1997 par le télésiège débrayable de l'Altispace.

Image
La gare aval du téléski du Morel (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La ligne (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).

Image
La gare amont (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


Néanmoins, le téléski du Morel ne montait pas plus haut qu'un point en contrebas du sommet du télésiège de Beaudin. Pour faire face à la saturation croissante des téléskis de l'Arenouillaz et du télésiège de la Biollène (installé en 1989), le domaine skiable de Valmorel a fait construire le téléski à enrouleurs de Péclet. Cet appareil permettait de rallier le sommet de l'Arenouillaz depuis l'arrivée du téléski du Morel. L'accès au secteur de la Madeleine et à la liaison avec Saint François Longchamp a été largement facilité.

Avant de continuer ce reportage, revenons un instant sur les caractéristiques du téléski de Péclet :

Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleurs : PÉCLET
Maître d’œuvre : CETARM 73
Maître d’ouvrage : DSV (Domaine Skiable de Valmorel)
Exploitant : DSV (Domaine Skiable de Valmorel)
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1999
Année de démontage : 2005

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 850 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3 m/s
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1850 m
Altitude amont : 1966 m
Dénivelée : 116 m
Longueur développée : 873 m
Portée la plus longue : 123 m
Pente maximale : 24 %
Temps de trajet : 4 minutes 51 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : LOTUS 45
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 82 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 8
Largeur de la voie : 3 m

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 137
Charge utile : 80 kg
Espacement : 4 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince fixe

Image
Le départ du téléski de Péclet.


Le domaine skiable de Valmorel s'est rapidement rendu compte que la chaîne des téléskis du Morel et de Péclet n'était pas adaptée à sa tâche. En effet, le temps de trajet entre le bas de la Combe du Morel et le sommet de l'Arenouillaz était trop long, sans compter les files d'attente très importantes aux téléskis, notamment à celui de Péclet. Le remplacement des deux téléskis par un unique télésiège débrayable devait être réalisée en 2006. C'est pourquoi dès 2005, le téléski de Péclet a été déplacé sur le secteur des Lanchettes pour améliorer la liaison avec Doucy-Combelouvière depuis la Combe de Beaudin.
Finalement, suite à un accident sur le télésiège de la Madeleine durant la saison 2005-2006, le remplacement de ce dernier a été préféré, pour des raisons de sécurité.
Pendant ce temps, le remplacement des téléskis du Morel et de Péclet a été reporté.


2011 : le remplacement du téléski du Morel

Après 5 ans d'attente, le projet de remplacement du téléski du Morel et de l'ex-téléski à enrouleurs de Péclet est ressorti des cartons. En effet, avec l'arrivée du Club Méditerranée sur Valmorel, le DSV a décidé de remplacer deux axes vitrines de son domaine skiable : la télécabine de Pierrafort et le téléski du Morel. Le constructeur retenu pour ces deux remplacements a été Doppelmayr.

Concernant le téléski du Morel, il est décidé de le remplacer par un télésiège débrayable 6 places. Dans un souci d'accessibilité, le départ du télésiège sera avancé sur la rive droite du ruisseau du Morel (contrairement au téléski situé sur la rive gauche).

Le chantier de préparation pour la construction du télésiège du Morel a débuté en mai 2011 avec les premiers déboisements pour l’implantation de la ligne du futur appareil et de la piste de liaison entre la piste de l'Oratoire et le départ du nouveau télésiège. Les terrassements consistant à raboter la rive droite du Morel pour l'implantation de la gare aval du télésiège ont été commencés à la fin mai 2011. Pendant ce temps, les ferraillages des massifs de la gare amont du télésiège du Morel étaient en cours de pose tandis que le socle du dernier pylône de la ligne, le pylône 14 était en cours de séchage. Les fouilles des 3 ouvrages en aval du pylône 14 ont été réalisées.

Image
Les terrassements en gare aval à la fin mai 2011.

Image
Le massif du dernier pylône en cours de séchage.

Image
Mise en place des ferraillages de la gare amont.


A la mi-juin, les terrassements en gare aval se poursuivaient, les massifs de la ligne étaient en cours de coulage ou de séchage. Enfin, les massifs de la gare amont étaient en cours de séchage.

Image
Les terrassements en gare aval à la mi-juin.

Image
L'axe de la ligne vue de l'arrivée.

Image
Les massifs de la gare amont en cours de séchage.


Au 17 août 2011, les massifs de la gare aval étaient en cours de coulage, les pylônes étaient posés et la gare amont était montée. Le chalet des commandes était en construction.
A la fin août, la gare aval était en cours de montage.

Image
Les massifs de la gare aval au 17 août 2011.

Image
La ligne posée.

Image
Le montage en gare amont se poursuit.

Image
L'avancement des travaux en gare aval à la fin août.


Courant septembre, la gare aval a été terminée et le câble a été posé le mois suivant. Fin octobre, les premiers sièges ont été mis en ligne et les autres véhicules étaient en cours de montage. A la fin novembre, l'ensemble des sièges étaient en ligne et les essais réglementaires avant réception étaient en cours.
Le télésiège du Morel a pu être mis en service pour l'ouverture du domaine skiable pendant les vacances de noël 2011.

Image
La gare aval à la fin octobre 2011.

Image
Le montage des sièges en gare amont à la fin octobre.

Image
Les sièges en ligne à la fin novembre.


→ Revivez ce chantier sur nos forums : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=10907


Morel, entre ski propre et liaisons

Le télésiège du Morel relie le bas de la combe du Morel au sommet de l'Arenouillaz. Il est donc facilement accessible depuis la station de Valmorel tant par la télécabine de Pierrafort par la piste de l'Oratoire au Morel que par le télésiège de l'Altispace via la piste bleue de la Combe de Morel.
Morel permet ainsi d'assurer la liaison avec le secteur de la Madeleine et Saint François Longchamp depuis le sommet de la télécabine de Pierrafort et du télésiège de l'Altispace ainsi que de basculer sur la combe de Beaudin, et par extension la liaison vers Doucy-Combelouvière via le téléski de Gelaz, depuis le secteur de Gollet-Mottet.
Ce télésiège dessert aussi deux pistes de niveau intermédiaire dans la combe du Morel : les pistes de la Froide et de la Combe du Morel. Ces pistes sont accessibles depuis le sommet du télésiège du Morel par le haut de la piste bleue de la Combe de Beaudin.
Au niveau des nouvelles glisses, cet appareil donne aussi accès au Snow Park des Pirates (via la piste de la Combe de Beaudin) et au boardercross des Pirates dont le départ se trouve entre les gares amont des téléskis de l’Arenouillaz et du télésiège de la Biollène.


Au niveau du ski, le télésiège du Morel dessert les pistes suivantes :

→ Versant du secteur de Beaudin :

  • La piste bleue de la Combe de Beaudin.
  • La piste bleue de l'Arenouillaz.
  • La piste bleue de la Combe de Beaudin.
  • La piste bleue de la Froide.
  • Le boardercross des Pirates.
  • Le snowpark des Pirates.

→ Versant secteur de la Madeleine :

  • La piste bleue de la Valette.
  • La piste bleue du Mucillon.
  • La piste rouge de l'Eau Rousse.


Image
Situation du télésiège du Morel sur le plan des pistes de Valmorel.



Voici donc les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : MOREL
Maître d’œuvre : AIM
Maître d’ouvrage : DSV (Domaine Skiable de Valmorel)
Exploitant : DSV (Domaine Skiable de Valmorel)
Constructeur : DOPPELMAYR
Année de construction : 2011

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 3000 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 5,25 m/s
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1644 m
Altitude amont : 2024 m
Dénivelée : 380 m
Longueur développée : 1751 m
Longueur horizontale : 1704 m
Portée la plus longue : 166 m
Hauteur de survol maximale : 21 m
Pente moyenne : 22,3 %
Pente maximale : 55 %
Temps de trajet : 5 minutes 34 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 600 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 37 200 daN
Pression nominale : 155 bar (Seuil d'arrêt minimal : 143 bar)
Diamètre de la poulie motrice et de retour : 6100 mm
Nombre de pylônes : 14

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : 6E98
Nombre de véhicules : 98 + 1 véhicule de service
Masse à vide : 481 kg
Espacement : 7,2 secondes
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable ET108

Caractéristiques du câble

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Composition : 6x31 fils
Type de câblage : Lang à droite
Diamètre du câble : 45 mm
Type d'âme : Compacte
Pas de câblage : 329 mm
Pas de toronage : 128 mm
Section du câble : 865 mm²
Section du toron : 144 mm²
Résistance à la rupture : 165 780 daN


Ligne et infrastructures du télésiège du Morel

La gare aval

La gare aval du télésiège du Morel est située à 1644 mètres d’altitude, à l'arrivée des pites bleues de la Combe du Morel et de l'Oratoire au Morel.
Au niveau technique, nous retrouvons ici une gare retour tension à couverture basse.

Image
Vue sur la gare aval depuis la fin de la piste bleue de la Combe du Morel.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue en plongée sur la gare aval depuis la piste bleue de l'Oratoire au Morel. En arrière-plan la gare aval du téléski du Morel.

Image
Vue de plus bas.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
En approchant de la file d'attente.

Image
Vue de face depuis la piste bleue du Plan du Favre.



La ligne

Le télésiège du Morel possède une ligne d'environ 1750 mètres de longueur développée. La montée se décompose en 6 parties : après une courte montée jusqu'au pylône 2, le câble se redresse lors du survol de la piste bleue de la Combe du Morel. Entre les pylônes 6 et 8, la pente maximale de l'appareil est traversée. A partir du pylône 8, la pente s’affaiblit progressivement. Entre les pylônes 9 et 10, le câble est à plat. Le pylône 12 imprime la dernière pente avant la gare amont située juste après le quatorzième ouvrage de la ligne.

Doppelmayr a équipé la ligne de 14 pylônes, dont 10 supports, 1 compression et 3 supports-compressions :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 6S/4S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 4SC/4SC
  • P7 : 10S/8S
  • P8 : 10S/10S
  • P9 : 10S/8S
  • P10 : 12S/10S
  • P11 : 4SC/4SC
  • P12 : 4SC/4SC
  • P13 : 8S/8S
  • P14 : 12S/12S


Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
P2.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4 et survol de la piste bleue de la Combe du Morel.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9 avec le survol de la piste bleue de la Froide.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 14.

Image
P14.



La gare amont

La gare amont est située à 2024 mètres d’altitude, sur le sommet de l'Arenouillaz et en contrebas des arrivées des téléskis de la Valette et des Sources.
Au niveau technique, on retrouve une station motrice fixe Doppelmayr assurant la mise en mouvement du câble grâce à un moteur asynchrone de 600 kW.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
La gare amont dans son environnement depuis l'arrivée des téléskis de la Valette et des Sources.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de plus loin.

Image
L'arrivée du télésiège du Morel vue du sommet de l'Arenouillaz.



Véhicules et pinces

Le télésiège du Morel est équipé de 98 sièges 6 places 6E98 fournis par Doppelmayr. Ils sont reliés au câble par des pinces débrayables ET108.
Cet appareil est également équipé d'un véhicule de service stocké derrière le poste de conduite de l'appareil en gare amont.

Image
Un siège en ligne.

Image
Le véhicule de service.

Image
La pince du véhicule de service.



Autres vues…

Image
La fin de la ligne depuis la piste de liaison entre le sommet des téléskis de la Valette et des Sources et le sommet de l'Arenouillaz.

Image
Vue sur le pylône 13 depuis le haut de la piste bleue de la Combe de Beaudin.

Image
Vue sur la ligne avec les pylônes 9 et 10.

Image
La partie finale du télésiège du Morel depuis la piste bleue de la Combe du Morel.

Image
Le pylône 8 depuis la piste bleue de la Froide.

Image
La ligne entre le pylône 9 et l'arrivée.

Image
Le pylône 8.

Image
Les pylônes 7 et 8.

Image
La ligne entre les pylônes 4 et 6 depuis la piste bleue de la Froide.

Image
La partie basse de la ligne entre les pylônes 1 et 4 depuis la piste bleue de la Combe du Morel.

Image
Vue vers le pylône 4.

Image
Vue sur la ligne entre les pylônes 4 et 8.

Image
La ligne au niveau du pylône 2.

Image
Le pylône 1.

Image
Vue d'ensemble des lignes du téléski et du télésiège du Morel depuis le téléski du Prariond.



Morel, un remplacement nécessaire

Morel version 2011 permet une amélioration notable dans les liaisons inter-secteur sur le domaine de Valmorel. Grâce à un tracé direct entre le bas de la combe du Morel et le sommet de l'Arenouillaz, plus besoin de faire la queue aux téléskis de l'Arenouillaz ou au télésiège de la Biollène pour basculer sur le secteur de la Madeleine. Il a donc permis également de réduire les temps d'attentes aux départs de ces appareils.
Pour résumer, le télésiège du Morel est un appareil rapide et confortable qui assurera durant des années les liaisons entre les secteurs de Gollet-Mottet, de Beaudin et de la Madeleine...

Image
Morel, un axe stratégique, rapide et confortable !



Je tiens à remercier Sébastien pour la photo du téléski du Morel et Valmo* pour les images du chantier.

Bannière, texte et mise en page : Alspace
Photos : Alspace
Date des photos (hors historique) : 6 et 7 mars 2014.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :