Localisation(s)
Photo

 TSD6 du Pic de Piau

Piau-Engaly

Poma

T3 ES
Description rapide :
Colonne vertébrale du domaine skiable de Piau-Engaly

Année de construction : 2003
PDF Ce reportage possède 1 document PDF

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : arbisman
Section écrite le 15/09/2022 et mise à jour le 25/09/2022
(Mise en cache le 25/09/2022)

Image


Piau-Engaly, plus haute station des Pyrénées françaises

Piau-Engaly, plus haute station des Pyrénées françaises (pied de pistes à 1850 mètres d'altitude) est située dans le département des Hautes-Pyrénées à 20 kilomètres au sud-ouest de Saint-Lary-Soulan. La commune d'Aragnouet la gère, mais la grande majorité des pistes se trouve en réalité sur la commune de Vignec qui dispose là haut d'une enclave. Créée en 1971, reconnaissable par son look unique et moderne, elle occupe une position stratégique dans la chaîne pyrénéenne : toute proche du tunnel de Bielsa, elle accueille aussi bien les peuples français et espagnols. Elle est délimitée par le Parc National des Pyrénées étant ceinturée par le pic de Bugatet (2877m), le pic Méchant (2944m), le pic de Campbielh (3173m), le soum des Salettes (2976m) et le pic de la Géla (2851m), ce qui donne l'impression d'évoluer dans un cirque. Disposant de 41 pistes totalisant 65 kilomètres, son domaine skiable compris entre 1420 m et 2528 m d'altitude jouit d'un excellent enneigement. Elle est partenaire du groupe N'Py (Nouvelles Pyrénées) rassemblant 7 stations ainsi que les sites du Pic du Midi et de la Rhune. Pour les non skieurs, Piau-Engaly dispose depuis 2013 d'un centre thermoludique "Edeneo" situé sur le front de neige de la station.

Le télésiège du Pic de Piau

Cette installation, construite par Poma en 2003, permet un accès direct au sommet du domaine skiable. Auparavant, la station avait construit différents appareils pour gagner en altitude : le TSF3 Géla construit en 1978, qui arrivait à 2342 m, le TKD Bassia montant encore plus haut, et le TSF4 de Piau qui l'a remplacé en 1988, et qui grimpait à 2386 m.

Le TSF3 Géla partait légèrement au-dessus du front de neige et disposait d'une gare intermédiaire.

A gauche, la ligne du TSF3 Géla et au centre le TKD Bassia
Image

La ligne du TSF3 et la gare intermédiaire en haut à droite
Image

La ligne du TSF3 et la gare intermédiaire en haut à gauche
Image

La gare Delta
Image

La gare implantée au-dessus du front de neige
Image

La ligne avec les sièges goutte d'eau orange
Image

Image

Image

En 1988, le TSF4 de Piau a ouvert l'accès au domaine skiable. Il est resté en place après la construction du TSD6 du Pic de Piau, pour desservir le haut du domaine, avant d'être démonté en 2010 et réimplanté partiellement comme TSF4 du Campbielh.

Le télésiège du Pic de Piau est la remontée principale de la station, et de ce fait c'est également celle qui accueille le plus de monde.
Sa construction a permis la création de deux nouvelles pistes : Perdrix (piste rouge) et Samba (piste noire).

La ligne, longue de 2075 mètres permettant de gravir 666 mètres de dénivelée, compte 19 pylônes. Elle comporte trois ruptures de pente : la première au P4 avec un pylône support / compression puis aux P9 et P13, pylônes compression.

L'appareil dessert toutes les pistes du domaine sans exception. La piste la plus utilisée est celle de la Grande Bleue qui permet, lorsque la neige est abondante, d'effectuer une descente jusqu'à la gare aval du télésiège du Hourc atteignant 1100 m de dénivelée.
Il est à noter la présence d'un poste de secours tout près de la gare amont, le seul qui existe sur tout le domaine skiable.

Sa situation sur le plan des pistes

Image

Les caractéristiques techniques de l'installation

Caractéristiques administratives :

TSD – Télésiège à attache débrayable : PIC DE PIAU
Exploitant : SEML Aragnouet Piau-Engaly
Constructeur : :Poma:
Année de construction : 2003

Caractéristiques d'exploitation :

Saison d'exploitation : hiver
Capacité : 6 personnes
Débit : 2500 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Vitesse en marche de secours : 1,3 m/s
Temps de trajet : 6'53''

Caractéristiques géométriques :

Altitude de la gare aval : 1862 m
Altitude de la gare amont : 2528 m
Longueur développée : 2075 m
Dénivelée : 666 m
Pente moyenne : 34,94 %
Pente maximale : 79 %

Caractéristiques techniques :

Sens de montée : gauche
Embarquement : 90°
Emplacement motrice : amont
Motorisation : courant continu
Puissance développée : 692 KW
Puissance du moteur de secours : 201 KW
Emplacement tension : aval
Tension nominale : 25000 daN
Nombre de pylônes : 19
Nombre de sièges : 100
Poids d'un véhicule à vide : 450 daN
Espacement entre chaque siège : 43,2 m
Candemcement des sièges : 8,6 secondes
Type de siège : Doudouk6 Poma
Dispositif d'accouplement : Pince OmegaT

Caractéristique du câble :

Diamètre du câble : 47 mm

Les photos de l’installation

Elles ont été prises les 23 mars 2009, 13 décembre 2009, 14 avril 2015 et 10 mars 2017.

La gare aval

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La ligne

Dans l'ordre de la montée, le nombre de galets de chaque pylône :
P1 : 8C / 8C
P2 : 8S / 8S
P3 : 12S / 8S
P4 : 4SC / 4SC
P5 : 8S / 6S
P6 : 8S / 6S
P7 : 8S / 8S
P8 : 4S / 4S
P9 : 8C / 8C
P10 : 6S / 6S
P11 : 8S / 8S
P12 : 12S / 8S
P13 : 12C / 12C
P14 : 8S / 6S
P15 : 8S / 6S
P16 : 8S / 6S
P17 : 12S / 12S
P18 : 8S / 6S
P19 : 8S / 8S

Image

P2
Image

Image

P3
Image

Image

P4
Image

Image

Image

P5
Image

Image

P6
Image

Image

P7
Image

Image

P8
Image

Image

P9
Image

Image

Image

P10
Image

Image

P11
Image

Image

P12
Image

Image

Image

P13
Image

Image

P14
Image

Image

P15
Image

Image

Image

P16
Image

Image

Image

Image

L'enchaînement P17, P18 et P19
Image

La gare amont

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Visite de la station motrice

La station motrice fixe comprend un moteur à courant continu TT-Electric de 692 KW. Il entraine l'arbre rapide, sur lequel est placé un frein de service, et qui entre dans un réducteur Poma-Kissling. Ce réducteur comprend une autre entrée pour la marche de secours. Un diesel Cummins de 201 KW peut entraîner l'arbre de secours, via un accouplement élastique.

L'entraînement avec le moteur TT-Electric
Image

Image

De chaque côté du moteur, la ventilation forcée
Image

Dans l'axe de l'arbre rapide, le dynamo-tachymètre moteur
Image

Le volant d'inertie et le frein de service
Image

Le réducteur PK 21-L
Image

De l'autre côté du réducteur, le thermique de secours et l'arbre entrant dans le réducteur
Image

Le moteur thermique Cummins de secours avec à droite l'accouplement élastique
Image

En haut, l'échappement du thermique
Image

Image

Image

En sortie du thermique, l'accouplement élastique et l'arbre entrant dans le réducteur
Image

Quelques détails supplémentaires, comme la prise de mouvement pour le traînage
Image

Le cadenceur
Image

La centrale Ethywag pour le frein de poulie
Image

Le compresseur pour le gonflage des pneus du traînage
Image

Les armoires de commande Semer avec un automate Siemens
Image

Image

Quelques photos supplémentaires de l'appareil

Image

Image

Image

Image

Image

Début de la piste "Grande Bleue"
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Lien et remerciements

http://www.n-py.com/fr/piau

Je tiens à remercier chaleureusement la station de Piau-Engaly et le personnel de l'installation pour leur accueil et leur gentillesse.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :