Localisation(s)
Photo



 
Découvrez le télésiège Olympique
Auteur de cette partie : Rodo_Af
Section écrite le 13/12/2022 et mise à jour le 13/12/2022
(Mise en cache le 21/12/2022)

Image

Les Contamines-Montjoie : Haute-Savoie

Le domaine skiable des Contamines-Montjoie/Hauteluce comporte 47 pistes échelonnées entre 1200 et 2500 mètres dʼaltitude - du village à lʼAiguille Croche. La station a la particularité d’évoluer des deux côtés du col du Joly disposant ainsi d’un important secteur en Savoie sur la commune d’Hauteluce. La partie basse du domaine skiable permet de skier en forêt, alors que la zone dʼaltitude présent sur les vastes alpages du Mont Joly dévoile une vue magnifique sur le massif du Mont-Blanc. De plus depuis le sommet des pistes, situé sur lʼarête reliant lʼAiguille Croche à la tête du Véleray, on peut découvrir un panorama somptueux sur la chaîne des Aravis et la vallée du Beaufortain.

Le domaine skiable est par ailleurs commercialement rattaché au regroupement de stations Évasion Mont-Blanc qui comprends les domaines skiables de Megève, Saint-Gervais-les-Bains et Combloux.

Image
>> Découvrez l’introduction à la station en cliquant sur le logo <<


Historique des télésièges de Roselette :

Historiquement au début des années 1960 un télésiège une place avait été installé sur cet emplacement ouvrant les vastes champs de neige d’altitude du col du Joly. Ce téléporté historique disposait de sièges latéraux, ce qui obligeait un embarquement déchaussé afin de monter les skis à la main. A cette époque, l’arrivée du télésiège Roselette était le point culminant du domaine skiable, et permis au Contamines d’offrir un ski de qualité au-dessus des 2000 mètres d’altitudes.

Image


L’embarquement latéral sur un télésiège n'étant pas vraiment pratique, une transformation importante permis le remplacement des sièges d’origine par des modèles à embarquement face à la ligne. Ceux-ci, qui disposaient d’un petit toit caractéristique.

Image


Autre vue, où l’on distingue l’ancien télésiège du Nant Rouge construit en 1976.

Image


L’appareil fût remplacé en 1985 par l’entreprise iséroise Poma sur un tracé similaire à l’appareil pionnier. A l’époque Poma était déjà bien implanté sur le domaine des Contamines ayant réalisé de nombreux téléskis, deux télécabines et le premier télésiège du Nant Rouge. Le modèle choisi, fût celui qui devient le best-seller de l’entreprise à savoir un télésiège équipé d’une gare Alpha, station motrice et tension, positionnée en aval de l’installation. Le télésiège de Roselette a eu pour rôle de faciliter la liaison vers le secteur d’Hauteluce depuis les Contamines.

Avant de se plonger dans le reportage du nouvel appareil, voici le reportage du TSF3 de Roselette en service de 1985 à 2019...
Image
^^^^Cliquez sur l'image pour voir le reportage^^^^



La construction du télésiège six places Olympique :

Un appareil fortement désiré :

Cet appareil, qui a été vivement attendu, est une étape importante dans la modernisation des nombreux équipements datant de l’expansion du domaine durant les fastes années 1970 et 1980. En effet, ce télésiège débrayable vient remplacer un appareil de 1985 à pince fixe, dont l’exploitation devenait de plus en plus difficile. Il s’agit d’un remplacement logique compte tenu de l’âge de l’appareil remplacé, peu rapide, au débit limité et dont le confort ne répondait plus à la demande des skieurs.
L'objectif du nouvel appareil est de faciliter la liaison vers le secteur d’Hauteluce de façon plus rapide, de faciliter le retour des skieurs vers le Signal en fin de journée permettant d’alléger le rôle du télésiège de la Jonction et d’apporter un équipement performant pour le ski propre du secteur de Roselette sur l’axe historique du ski d’altitude aux Contamines.

Prévue initialement pour la saison 2020/2021, la construction a été retardée d’une année dû à la crise du Covid qui paralysa les démarches administratives.
Ce problème réglé, la construction a pu se dérouler durant les étés et automnes 2020 et 2021. Le montage de l’installation fût confié à l’entreprise Joly & Philippe qui travaille régulièrement sur les chantiers des Contamines-Montjoie.

Pourquoi avoir changer le nom de ce télésiège ?

En fait, le nom de Roselette, lié au nom de l’aiguille de Roselette qui domine le secteur, est déjà largement utilisé sur le domaine skiable. Il y’a le secteur de ski Roselette et le téléski Roselette et même le restaurant d’altitude de Roselette. Ainsi pour faciliter la nomination et éviter les erreurs pour les visiteurs il a été choisi de nommer l’appareil en rapport à la piste noire Olympique de se secteur de ski qui est très apprécié par tous les skieurs confirmés.

Pour suivre le chantier du télésiège Olympique effectué durant les années 2020 et 2021 :
Image

^^^^Cliquez sur l'image pour suivre le chantier^^^^



Le télésiège Olympique :

Pour la troisième génération de téléporté sur cet axe historique du domaine skiable, la SECMH a renouvelé sa confiance au constructeur Poma qui est un partenaire privilégié depuis les années 1970. Le constructeur français installe ici un télésiège avec des gares de type Multix6, à faible encombrement au sol, qui s’intègrent au mieux à l’environnement montagnard grâce à des couvertures composites à forme arrondie et l’utilisation de bois. Concrètement il s’agit du troisième équipement de cette gamme installé aux Contamines-Montjoie après les TSD6 de Nant Rouge et de la Bûche Croisée.

Intérieurement, ces gares représentent le standard actuel de la gamme télécabine/ télésiège débrayable de Poma permettant l'usage des pinces LPA, pinces issues du rapprochement industriel entre Poma et Leitner, avec l’avantage d’utiliser un contour tronqué, ce qui facilite l’entretien de l’appareil pour le personnel d’exploitation.

La configuration choisie sur cet appareil est une structure motrice-tension en aval, situation bien plus simple pour l’exploitant, et une station retour en amont. Le télésiège propose une vitesse d’exploitation de 5,50 m/s et un débit théorique de 2700 personnes par heure ; soit un temps de parcours diviser part deux et une nette augmentation des capacité sur cet axe. L’installation électrique et électronique a été faite par la société Semer. A noter que pour faciliter l’exploitation, notamment lors des jours de tempête hivernale et pour la saison estivale, l’ensemble des sièges peuvent être stockés dans les gares.

Niveau ski, ce télésiège permet une liaison direct vers le secteur d'Hauteluce via la longue piste bleue de la Croix. Les skieurs ont également accès à l’ensemble des pistes du secteur de Roselette. A savoir les pistes noires Tobogan et Olympique, la longue piste bleue du Boulevard qui permet de rejoindre le Signal, et la piste rouge du Frédzé qui rejoint le téléski de Roselette ainsi que le télésiège de la Bûche Croisée.

Situation de l’appareil sur le plan des pistes :
Image

Image


Les caractéristiques techniques de l'installation :

* Caractéristiques administratives :
TSD - Télésiège à pinces débrayables : Olympique
Exploitant : SECMH
Constructeur : Poma
Maître d’œuvre : DSCA
Maître d'ouvrage : SECMH
Montage : Joly & Philippe
Années de construction : 2020/2021
Date d’ouverture au public : 11 Décembre 2021

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Vitesse maximale : 5,50 m/s
Durée du parcours : 5 min 30 sec
Débit : 2700 p/h

* Caractéristiques géométriques :
Altitude gare aval : 1655 m
Altitude gare amont : 2115 m
Dénivelé : 460 m
Longueur inclinée : 1603 m

* Caractéristiques techniques :
Type de gares : Multix-6L
Gare motrice-tension : Aval
Station retour : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance du moteur principal : 570 kW
Réducteur : Kissling PK
Type de tension : Hydraulique
Électronique / Électricité : Semer
Nombre de pylônes : 15
Type de départ : A 90°
Équipement d’aide au départ : Non
Sens de la ligne : Par la droite

* Caractéristiques du câble :
Tréfilerie : Arcellor Mittal
Diamètre du câble : 48 mm
Poids du câble : 29 T

* Caractéristiques des véhicules :
Constructeur : Poma
Année de construction : 2020
Type de véhicule : LPA6 - OCR
Type de pinces : LPA - M
Capacité : 6 Personnes
Nombre de véhicules : 79
Poids d’un véhicule à vide : 475 daN
Nombre de véhicule de service : 1 plateau de services
Garage : Non (Sièges stockés dans les gares)

La gare aval :

La gare aval est présente dans le goulet du Nant Rouge à quelques mètres du télésiège de la Jonction. Cette construction a été complétée par l’ajout de bornes de contrôles des forfaits, permettant à la SECMH de diversifier son offre de forfaits. La nouvelle gare de départ, comparé à l’ancien appareil, est installée sur l’autre rive du Nant Rouge. Ceci réorganise la circulation des skieurs dans le goulet, créant une zone d’attente avant les bornes, permettant de limiter la vitesse de ski dans cette zone fortement fréquentée, et évitant les changements de directions accidentogènes dû à l’emplacement de l’ancienne gare de départ.
Vous remarquerez les protections anti-avalanches qui ont été installées au-dessus de la structure et le choix d’une couleur sombre avec un liseré vert sur la couverture composite classique de la gamme Multix, A noter que faute d’espace l’embarquement s’effectue dans le contour de la structure. Cette gare à la particularité d’être d’une taille allongée afin d’effectuer le rangement de la majorité des sièges.

Vue le vallon du Nant Rouge, avec les télésiège de Nant Rouge, Olympique et au fond le télésiège de la Jonction qui fonctionne dans deux sens :
Image

Différentes vues rapprochées...
Image

… de la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image

Au premier plan le bâtiment technique :
Image

Vue sur l’ensemble de la ligne :
Image

On remarque les protections anti-avalanche au-dessus de la structure :
Image

L’accès à l’appareil. On remarque la nouvelle organisation d’accès au télésiège de la Jonction :
Image

A droite l’accès à la Jonction direction Signal, en face...
Image

… les bornes de contrôle des forfaits :
Image

Vert, c’est bon !
Image

La zone d’accès au départ :
Image

En 2021/22 merci de respecter les distances entre les skieurs :
Image

Arrivée d’un véhicule...
Image

... en gare aval :
Image

Les portillons de cadencement :
Image

Le départ est organisé dans le contour de la structure :
Image

La zone seiche d’arrêt :
Image

Pour la sécurité du personnel, vous remarquerez le chemin d’accès à l’étage de la structure :
Image

La sécurité d’arrivée :
Image

L’échelle d’accès à l’étage de la structure :
Image

Pylône P1 en sortie de gare :
Image

Vue arrière vers la gare de départ :
Image

La ligne :


La ligne, composée de quinze pylônes tubulaires ancrés sur des massifs en béton, est décalée sur la droite de l'ancien télésiège d’environ 25 mètres. Vous remarquerez le survol de la piste du goulet du Nant Rouge, puis une montée régulière sur la gauche de la piste noire Olympique. A partir du pylône P10 la ligne survole la piste bleue du Boulevard. A noter la rupture de pente au niveau du pylône P13 qui permet à la ligne de rejoindre la gare d’arrivée.

* Caractéristiques de la ligne :
P1 : 16C / 16C
P2 : 8S / 8S
P3 : 4S/C - 4S/C
P4 : 8S / 8S
P5 : 4S/C - 4S/C
P6 : 6S / 4S
P7 : 4S/C - 4S/C
P8 : 8S / 8S
P9 : 4S / 4S
P10 : 6S / 6S
P11 : 6S / 6S
P12 : 8S / 8S
P13 : 10C / 10C
P14 : 12S / 12S
P15 : 12S / 12S

Au départ, la caméra qui surveille le bon embarquement et le fait que le garde-corps soit bien descendu :
Image

Pylône P2 :
Image

Survol du Nant Rouge :
Image

Survol de la large piste d’accès à l’appareil et au télésiège de la Jonction :
Image

Image

Pylône P3 :
Image

Balancier 4S/C-4S/C :
Image

Image

Survol de la piste verte en provenance de l’arrivée du télésiège de Montjoie :
Image

Pylône P4 :
Image

Balancier 8S/8S :
Image

Sur la droite la magnifique piste noire Olympique :
Image

Image

Pylône P5 :
Image

Balancier 4S/C-4S/C :
Image

Image

Image

Pylône P6 :
Image

balancier 6S/4S :
Image

Image

Image

Pylône P7 :
Image

Balancier 4S/C-4S/C :
Image

Image

Image

Pylône P8 :
Image

Image

Image

Survol de la piste verte en provenance du col du Joly :
Image

Pylône P9 :
Image

Image

Image

Pylône P10 :
Image

Image

Pylône P11 :
Image

Balancier 6S/6S :
Image

Survol de la piste bleue du Boulevard :
Image

Image

Pylône P12 :
Image

Survol du départ de la piste noire Olympique :
Image

Rupture de pente au niveau du pylône P13 :
Image

Balancier 10C/10C :
Image

Image

Les pylônes P14 et P15 en entrée de gare amont :
Image

Image

Balanciers 12S/12S x 2 :
Image

Au second plan le massif du Mont-Blanc :
Image

La gare amont :


La gare amont, située à 2110 mètres d'altitude, au niveau d’un col séparant les communes des Contamines-Montjoie et d’Hauteluce où sont situées les arrivées du téléski de Roselette, et du télésiège Bûche Croisée. A noter la présence d’un rail qui permet d’isoler quelques véhicules. Tout comme la gare aval, la structure arbore une couleur sombre avec un liseré vert. Vous remarquerez la large plateforme d’arrivée idéale pour les skieurs de tous niveaux.

L’arrivée en gare amont :
Image

Image

Le poste de conduite amont :
Image

Arrivée d’un véhicule en gare amont :
Image

La large plateforme de débarquement :
Image

Le tympan arrière de la gare amont :
Image

Un local technique est présent :
Image

Vues autour de la gare amont :
Image

Image

Image

Image

Autres vues autour de la gare amont :
Image

Un rail permet d’isoler quelques véhicules :
Image

La nacelle de services :
Image

Autres vues...
Image

... autour de la gare amont :
Image

Image

Image

Vues plus lointaines de la gare amont :
Image

Image

Image

Les véhicules :


Le télésiège Olympique est équipé de 79 sièges LPA6 - OCR qui bénéficient de dossiers et d’assises rembourrés recouverts d’une toile haute résistance bicolore rouge et noir. De plus, ces véhicules disposent d’une suspension à ressort et plots élastomère qui permet un amorti et une filtration des vibrations de la ligne, améliorant le confort des skieurs.

Un véhicule en ligne :
Image

Gros plan sur un véhicule en gare :
Image

Le dossier et l’assise...
Image

… bicolore noir et rouge :
Image

Les protections Poma anti-chute :
Image

Les consignes d’utilisation du garde-corps :
Image

La poignée et la lanière pour manœuvrer le garde-corps :
Image

La pince débrayable :
Image

La plaque du véhicule :
Image

Autres photos :

Un panneau d’informations Lumiplan est installé autour de l’arrivée :
Image

Vues sur la ligne
Image

… depuis les pistes :
Image

Image

Au second plan l’Aiguille Croche et le Mont-Joly :
Image

Image

Dans le goulet du Nant Rouge :
Image

Image


Textes et Photos :
Rodo_Af
Pour plus d’informations : Les Contamines
Le reportage Skipass rédigé par Ventoux qui présente en détails la naissance du télésiège Olympique : Premier épisode // Second épisode

 
Au cœur du télésiège Olympique
Auteur de cette partie : Rodo_Af
Section écrite le 20/12/2022 et mise à jour le 21/12/2022
(Mise en cache le 21/12/2022)

Au cœur du télésiège Olympique : la gare aval

Techniquement la gare aval est le cœur de l’installation accueillant la machinerie et la mise en tension du câble. La SECMH a fait le choix d’une motorisation classique, à savoir asynchrone. Ainsi l’entraînement s’effectue via un moteur électrique qui s’embraye dans un réducteur positionné au-dessus de la poulie motrice. En cas de défaillance, un moteur thermique alimente deux moteurs présents au-dessus de la poulie motrice.
De plus la longue gare aval permet d’effectuer le stockage des véhicules. Cette opération peu habituelle s’effectue en cas de mauvais temps annoncé durant la nuit et évidemment à l’intersaison.

Le large pupitre de commandes :
Image

L’un des deux grands écrans tactiles :
Image

L’écran BlueCime qui permet de bien vérifier la bonne fermeture du garde-corps en sortie de gare :
Image

Derrière le poste de conduite, les armoires de puissance électrique :
Image

Image

L’armoire de commande :
Image

Dans un local de poste de conduite aval, l’appareil qui gère l’air comprimé envoyé dans les pneus du contour de la gare :
Image

Le boîtier de contrôle lors du stockage des véhicules en gare :
Image

L’accès à l’échelle s’effectue via une allée sécurisée :
Image

Image

L’échelle d’accès à l’étage de la structure :
Image

L’échelle qui permet d’accéder au toit :
Image

L’allée au sein de la structure :
Image

Image

Le boîtier de commande électrique
Image

Le moteur thermique de secours :
Image

Image

Vue sur la machinerie :
Image

Image

Le moteur électrique principal :
Image

Image

Sous le capot jaune l’arbre rapide qui relie le réducteur :
Image

Le massif réducteur :
Image

Image

Image

Le frein de service :
Image

La centrale hydraulique gérant le frein de sécurité :
Image

Image

Les moteurs de secours 1 et 2 alimentés par le moteur thermique :
Image

Vue sur la chaîne cinématique :
Image

Les moteurs de secours qui s’accouplent directement sur la poulie motrice :
Image

Passage facile à l’intérieur de la gare :
Image

Le cadenceur :
Image

Chaque pneus dispose d'un contrôle par air comprimé qui agit pour le stockage et déstockage des véhicules :
Image

Le vérin hydraulique qui assure la tension du câble :
Image

La centrale hydraulique qui gère le vérin hydraulique :
Image

Image


Textes et Photos :
Rodo_Af
Merci à la SECMH et ses équipes pour la visite technique du télésiège.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :