Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : Artsinol
Section écrite le 15/12/2020 et mise à jour le 06/04/2021
(Mise en cache le 06/04/2021)

Image


Davos, la ville mère du ski moderne

Image
Cliquez sur la bannière pour visualiser la présentation de la station et du secteur Parsenn


Parsenn Rapid : Une deuxième ligne sur le Dorftälli

Historiquement, le Parsenn est le plus ancien et le plus grand domaine skiable de la région de Davos. Ses origines remontent aux années 1930, lorsque les deux premiers funiculaires entièrement dédiés au ski alpin ont été construits. Puis le développement a continué avec la construction du premier téléski Constam Bolgen (le tout premier appareil de ce type jamais développé) et trois ans plus tard des deux téléskis du Schatzalp. Il ne fait aucun doute que le monde du ski moderne doit beaucoup à Davos.

Le Dorftälli est l'un des plus anciens endroits du domaine skiable de Davos. C'est ici que la deuxième section des deux funiculaires qui relient le village de Davos au Weissfluhjoch montent depuis les années 1930, en permettant aux skieurs de toute la région de dévaler les très longues pistes et nombreux itinéraires en direction des différents villages de la région (Kolsters, Saas, Kueblis, Serneus, Langwies) et, bien sûr, Davos même.
Évidemment les skieurs, notamment débutants, privilégiaient les descentes autour du second funiculaire permettant d’effectuer régulièrement des rotations d’altitude.

Les années 1960 et 1970 sont connues comme les années d'explosion du secteur du ski devenant de plus en plus populaire. Cela a conduit au développement le plus massif de stations de ski jamais vu dans les Alpes. L'image du ski alpin a radicalement changé, les longs itinéraires étant remplacés par des pistes que l'on peut parcourir plusieurs fois et remonter grâce à des réseaux denses de remontées mécaniques. Davos, qui jouissait déjà d'une réputation considérable, notamment grâce aux trois funiculaires et aux trois prototypes de téléskis des années 1930 a su se moderniser au cours de cette période de vingt ans en changeant l'aspect de Parsenn. Au cours de cette période allant de 1952 à 1972, un total de 14 nouvelles remontées mécaniques de toutes longueurs ont été construites sur le Parsenn, ainsi que deux téléphériques à va-et-vient d'une capacité considérable pour l'époque, le tout s'ajoutant aux funiculaires de Davos et aux deux téléphériques de Klosters !

Au début, le Dorftälli n'était pas particulièrement impliqué dans ce développement, car les pistes étaient directement desservies par le second tronçon des funiculaires de Davos. Cependant, à partir des années 1960, on s'est vite rendu compte que le second tronçon des deux funiculaires ne pouvait pas faire face au double rôle d'accès au domaine skiable depuis Davos et de desserte des pistes du Dorftälli, devenues très populaire. Au tournant des années 1970, ce tronçon a été équipé d'un nouveau téléski appelé Dorftälli dont la station aval était située à mi-pente. Le funiculaire était destiné aux skieurs se rendant au Weissfluhjoch depuis Davos, tandis que le téléski était destiné aux skieurs empruntant la piste du Dorftälli.

Les années passent et durant les années 1990 le besoin de la modernisation de cet axe très ensoleillé et avec un bon enneigement se fait sentir. De nombreuses hypothèses sont mises sur la table concernant de nouvelles installations et la réorganisation du Dorftälli. La décision finale a été de remplacer le téléski par un puissant télésiège qui soulagera le poids du second tronçon du funiculaire partant de la gare intermédiaire entre les deux tronçons des Parsennbahn.
Le nouveau télésiège n'a pas été rebaptisé Dorftälli comme son prédécesseur, mais a suivi la tendance qui avait commencé un an plus tôt sur l'autre secteur principal de Davos, le Jakobshorn, à lui donner un nom commercial. Le télésiège a donc été nommé Parsenn Rapid soulignant qu’il s'agissait de la variante rapide du funiculaire Parsennbahn II.

Pour l’anecdote le télésiège Parsenn Rapid a été ouvert une seule fois en été, en 2010, lorsque le second tronçon funiculaire était en travaux.

Situation sur les pistes
Image


Caractéristiques techniques

Caractéristiques administratives

Télésiège à pinces débrayables PARSENN-RAPID
Type d'installation : Télésiège débrayable 6 places
Exploitant : Davos Klosters Bergbahnen AG
Constructeur : Garaventa
Année de mise en service : 2000

Caractéristiques d’exploitation

Vitesse maximale d'exploitation : 5 m/s
Débit maximal : 2600 p/h
Temps de montée : 6 min 25 sec
Sens de montée : Gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2221 m
Altitude amont : 2653 m
Dénivelé : 432 m
Longueur horizontale : 1986 m

Caractéristiques techniques

Modèle des gares : MCS - Couverture en tôle
Station motrice : Amont
Station tension : Aval
Puissance du moteur principal (en service) : 570 kW
Tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 16
Type d’embarquement : En angle à 90°
Diamètre du câble : 47 mm

Caractéristiques des véhicules

Modèle des sièges : MCS
Capacité des sièges : 6 places
Option des véhicules : Bulles de protection
Modèle de la pince débrayable: AK460
Garage : Gare aval


Infrastructures du télésiège Parsenn Rapid

Davos a remplacé le téléski Dorftälli par une installation qui devait être absolument plus performante compte tenu de l'importance de la ligne. Il a été décidé de commander à l'entreprise Garaventa, fournisseur des nombreuses nouveautés du secteur de Parsenn ces dernières années, un appareil haut de gamme pour l'époque.
Le télésiège est un modèle appartenant à la gamme MCS, unique appareil de Davos de cette gamme. Il s'agit d'un télésiège à haute performance offrant une capacité de 2600 p/h à une vitesse de 5 m/s.

La gare aval : Höhenweg

La gare aval est située au lieu dit Höhenweg accolée à la station des deux funiculaires de Parsennbahn. La gare aval, station tension, dispose d'un garage souterrain, qui permet de stocker les 100 sièges de l’appareil. Faute de place, l'embarquement s’effectue dans l’angle de la structure. D'un point de vue esthétique la gare aval dispose une couverture en tôle conformément aux autres appareils construits dans le secteur à cette époque. La couleur de la structure est un blanc métallique avec quelques détails bleus au niveau des cadres des fenêtres et des lanceurs.

Image
Vue de l’Höhenweg, avec le second funiculaire de Parsenn et le télésiège Parsenn Rapid

Image
Différentes vues autour de la gare aval

Image

Image

Image
L’accès à l’appareil

Image

Image
Gros plan sur la structure de la gare aval

Image
Les portillons de cadencement

Image
La plateforme de départ

Image
Arrivée en gare d’un véhicule

Image
Sur la gauche, on peut observer l'entrée du garage souterrain

Image
Le poste de conduite est situé en face du départ

Image
Le départ


La ligne


la ligne, longue de 1986 mètres, permet de gravir un dénivelé de 432 mètres le long du bassin du Dorftälli dans une pente constante. L'ascension est "parallèle" à la ligne particulière du funiculaire Parsennbahn II qui est survolée à plusieurs reprises.

Image
Le début de ligne

Image
Pylône P2

Image
Portée P2-P3, sur la droite on aperçoit la piste rouge n°4 et la ligne du funiculaire Parsennbahn II

Image
Pylône P3

Image
Portée P3-P4

Image
Pylône P4, La petite cabane en bois sur la gauche était la gare aval de l'ancien téléski

Image

Image
Pylône P5

Image
Portée P5-P6

Image
Pylône P6

Image

Image
Pylône P7

Image
Portée P7-P8

Image
Pylône P8

Image

Image
Pylône P9

Image
Portée P9-P10

Image
Au second plan un véhicule du funiculaire Parsennbahn II

Image
Le survol de la ligne du funiculaire a nécessité le montage de filets de protections

Image
Pylône P10, situé près d'une tranchée de déviation des avalanches protégeant la ligne du funiculaire

Image

Image
Pylône P11

Image
Portée P11-P12

Image
Pylône P12

Image

Image
Pylône P13

Image
Portée P13-P14, second survol du funiculaire Parsennbahn II

Image
Détail des protections qui ne disposent pas de filets !

Image
Pylône P14

Image

Image
Les pylônes P15 et P16


La gare amont : Weissfluhjoch


La gare amont, station motrice de l’installation, est située à quelques mètres en dessous du Weissfluhjoch qui accueille l’arrivée du funiculaire Parsennbahn II et un restaurant panoramique. Concrètement la structure est installée au niveau du col de Weisserscheide permettant aux skieurs de ce diriger vers le Parsennhütte, l’Hauptertalli ou de rejoindre la gare de départ grâce à une large et belle piste rouge.


Image
La gare amont vue de face

Image
Sur la gauche, le poste de conduite amont. Au second plan la gare amont du téléphérique Gipfel

Image
L’arrivée

Image
La plateforme de débarquement. Sur la droite le véhicule de service

Image
Différentes vues...

Image
… autour de la gare amont

Image


Les véhicules et pinces


Le télésiège Parsenn Rapid est équipé de véhicules de la gamme MCS caractérisés par des assises et dossiers bleus. Les véhicules sont équipés de bulles de protection transparentes. La barre de sécurité et les bulles sont actionnées manuellement. Les pinces débrayables sont de type AK460.

Image
Un siège en ligne

Image
Un siège en gare


Photos depuis les pistes

Image
Le télésiège et la belle piste rouge Dorftälli

Image
En regardant en arrière, le restaurant du Weissfluhjoch et l’arrivée du funiculaire Parsennbahn II

Image
Le Parsenn Rapid et le funiculaire Parsennbahn II

Image
Différentes vues de la ligne depuis la piste

Image

Image


Fin du reportage.
A bientôt !


Texte et bannière : Artsinol
Photos : Rodo_Af



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :