En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : Gusgus3000
Section écrite le 21/10/2020 et mise à jour le 27/10/2020
(Mise en cache le 27/10/2020)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le :

Image


Au sommaire de ce reportage :

  • Bienvenue à Isola 2000 !
  • Lombarde, un appareil isolé mais splendide
  • Caractéristiques de l'installation
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Véhicules
  • Lombarde, un télésiège frontalier



Bienvenue à Isola 2000

Isola 2000 est une station de sports d'hiver du département des Alpes-Maritimes dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Elle se situe dans le massif du Mercantour, à proximité du parc national éponyme et se trouve à trois kilomètres de la frontière franco-italienne, accessible par la route du col de la Lombarde en été, et par télésiège en hiver.

Isola 2000 est appelée ainsi à cause de son altitude moyenne qui est d'environ 2000 mètres. Le domaine skiable se situe entre 1800 et 2600 mètres d’altitude (Cime de Sistron) et est partagé en deux vallées. Il possède 43 pistes qui totalisent 120 kilomètres de pistes. La station bénéficie d'un bel ensoleillement et d'un enneigement particulièrement bon du fait de sa position géographique.

La station d'Isola 2000 est la plus proche de la côte d’Azur (90 km de Nice). 17 kilomètres de montée séparent la station du village d’Isola, situé dans la vallée de la Tinée. La route menant à la station est sécurisée en plusieurs endroits par des CATEX, des GAZEX et des galeries de protection, car la route traverse plusieurs dizaines de couloirs d'avalanches.

L’empreinte architecturale, marquée par l’influence des années 70 (grands immeubles en béton avec commerces au rez-de-chaussée et appartements dans les étages), s’est peu à peu estompée avec l’apparition d’immeubles plus bas à couverture en bois.

Image
>> Cliquez sur le logo pour accéder à la fiche de la station <<



Lombarde, un appareil isolé mais splendide

Le télésiège de la Lombarde peut être qualifié d'isolé sur le domaine. Bien que sa gare soit placée à un carrefour de 4 remontées mécaniques, aucun autre appareil n'est accessible depuis sa gare amont. Ce télésiège a été construit par Poma en 1977 pour desservir le nouveau secteur de la Lombarde, situé à la frontière avec l'Italie. La station réalise un pari réussi puisque le télésiège est très fréquenté. Le télésiège part du lieu-dit "Chastillon"ou se trouvent les gares aval du téléski éponyme, du télésiège de Combe Grosse et de la télécabine du Mercantour.

Le télésiège dessert les pistes :

- Chevrette : longue piste bleue partant de la gare amont du télésiège et arrivant au cœur d'Isola 2000. Elle est très agréable et appréciée des familles.
- Jo Martin : bretelle de la piste Chevrette, elle permet d'accéder au lieu-dit Chastillon et au départ de quatre appareils.

Localisation sur le plan des pistes :

Image
Vue générale du plan des pistes. © - Kaliblue

Image
Zoom. © - Kaliblue


Côté technique, il s'agit un télésiège fixe biplace du constructeur Pomagalski du modèle Delta. La gare aval est une gare Delta moteur-tension ; la motorisation se trouve au dessus de la poulie et le système de tension sur les côtés. En amont, on retrouve une simple poulie retour fixe.


Caractéristiques de l'installation

Voici les caractéristiques du télésiège :

- Caractéristiques Administratives

TSF – Télésiège à attaches fixes : LOMBARDE
Maître d’ouvrage : SEM des Cimes du Mercantour
Maître d’œuvre : Département des Alpes Maritimes
Exploitant : SEM des Cimes du Mercantour
Constructeur : Pomagalski
Année de construction : 1977

- Caractéristiques d’Exploitation

Saisons d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse maximale d'exploitation : 2,3 m/s
Temps de montée : Environ 12 minutes

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1919 mètres
Altitude amont : 2367 mètres
Dénivelée : 448 mètres
Longueur développée : 1615 mètres
Longueur horizontale : 1600 mètres
Pente maximale : 59,00 %
Pente moyenne : 28,00 %

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Type de gare aval : Delta
Type de gare amont : Retour fixe
Puissance développée : 147 kW
Sens de montée : Gauche
Sens d'embarquement : Dans l'axe de la ligne
Nombre de pylônes : 16
Dispositif d’accouplement : Pince fixe AR2100
Nombre de véhicules : 147
Espacement : 9,0 secondes

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Teufelberger
Année de fabrication : 2007
Année de pose : 2007
Sens de câblage : Droite
Type de câblage : Lang
Diamètre : 33,00 millimètres
Fonction du câble : Porteur-tracteur
Masse linéique : 3,94 kilogrammes/mètres
Pas de câblage : 230,00 millimètres
Composition : 6x19 fils
Pas de toronage : 94,80 millimètres
Résistance à la rupture : 75800 daN
Section du toron : 73,0 mm2


La gare aval

La gare aval est située à 1919 mètres d'altitude, au lieu dit Chastillon. Elle jouxte la gare aval du télésiège de Combe Grosse et se trouve à proximité des gares aval de la télécabine du Mercantour et du téléski de Chastillon. La station, de type Delta, assure la motorisation du câble à l'aide d'une chaîne cinématique dont le moteur est asynchrone et développe un puissance de 146 kW. La tension est effectuée par deux vérins hydrauliques situés de part et d'autre de la poulie. La file d'attente est d'abord perpendiculaire à l'installation puis est rendue en face de l'appareil quelques mètres avant les portillons de cadencement.

Image
La gare aval vue depuis la ligne.



La ligne

La ligne est longue de 1615 mètres pour un dénivelé de 448 mètres. En moyenne, la pente est de 28,00 % mais la pente maximale est de 59,00 %. Dès la sortie de la gare aval, une pente est imprimée au câble par le pylône 0. Le pylône 1 soutient le câble mais a surtout la particularité d'être équipé d'un pneu à l'horizontale, par brin et au milieu du balancier, afin de garantir une bonne largeur de la voie, différente en gare et en ligne. Entre les pylônes 1 et 2, la ligne survole la route M97. Le pylône 2 imprime une légère compression au câble. Des pylônes 3 à 5, la ligne ne présente aucun aspect technique important. Le pylône 5 imprime une pente plus importante à la ligne, qui est adoucie par les pylônes 6 et 7. Le pylône 8 imprime une pente assez importante jusqu'aux pylônes 9, 10 et 11, situés à proximité de la Tête de l'Adrech d'en Barris. Il faut attendre le pylône 13 pour quitter les longues portées en faux-plat et remonter en gare amont. Les pylônes 14 et 15 permettent de remettre la ligne à l'horizontale avant la gare amont .

Caractéristiques de la ligne
G1 : 1S/1S
P0 : 12C/1SC
P1 : 6S/6S
P2 : 4SC/4SC
P3 : 4S/4S
P4 : 6S/4S
P5 : 2C-6S-2C/2C-6S-2C
P6 : 6S/6S
P7 : 6S/6S
P8 : 2S-6C-2S/2S-6C-2S
P9 : 6S/6S
P10 : 8S/8S
P11 : 8S/8S
P12 : 6S/6S
P13 : 12C/12C
P14 : 6S/6S
P15 : 6S/6S
G2 : 1S/1S

Image
Portée entre la gare amont et le P1.

Image
Le P1.

Image
Zoom sur la partie haute du pylône.

Image
Portée jusqu'au pylône 2. On distingue la route M97 qu'on va survoler.

Image
Le P2.

Image
Le P3.

Image
Longue portée jusqu'au pylône 4.

Image
Le P4.

Image
Longue portée jusqu'au pylône 5.

Image

Image
Le P5.

Image
Portée P5-P6.

Image
Le P6.

Image
Le P7.

Image
Retour en arrière avec une magnifique vue sur les cimes du Mercantour.

Image
Le P8, équipé de galets palpeurs ; un signe de l'âge de l'appareil.

Image
La pente est très soutenue.

Image
Coup d'œil sur la magnifique Tête de l'Adrech d'en Barris.

Image
Le P9.

Image
Le P10.

Image
Le P11.

Image
Très longue portée en faux-plat jusqu'au pylône 12.

Image
Le P12.

Image
Longue portée jusqu'au P13.

Image
Le P13.

Image
La pente est très soutenue.

Image
Le P14.

Image
Le P15, on arrive enfin !



La gare amont

La gare amont culmine à 2367 mètres d'altitude, au col de la Lombarde, à proximité de la frontière franco-italienne. Côté technique, on retrouve une station retour fixe. Le débarquement s'effectue à hauteur de la poulie. On retrouve à proximité de la gare une borne marquant la frontière avec l'Italie.

Image
La gare vue de 3/4.

Image
Vue depuis la piste Chevrette.

Image
La borne marquant la frontière avec l'Italie.



Véhicules

Le télésiège de la Lombarde est équipé de 147 sièges biplaces en date de 2017. À vrai dire, les sièges ne sont pas vraiment de 2017 ; ce sont les arceaux qui ont été changés à cette date. L'assise, le garde-corps, la suspente et la pince datent toujours de 1977.

Image
Un siège.



Lombarde, un télésiège frontalier

Le télésiège de la Lombarde est un appareil très vieux, 43 ans de service, et dépassé technologiquement : faible capacité, faible débit, faible vitesse et temps de montée avoisinant les 12 minutes. Pourtant, ce télésiège dispose de tout pour réussir : ensoleillement plein sud, pistes accessibles à tous... Un projet de remplacement par les éléments du télésiège de la Génisserie avait été envisagé mais finalement abandonné et le télésiège a été vendu. Le télésiège sera peut-être remplacé dans les années à venir mais pour l'instant, rien est décidé.

Image
Lombarde, un appareil idéalement placé mais dépassé technologiquement.


Je remercie Yann83 pour ses photos et Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Photos : Yann83 (21 janvier 2018)
Texte et mise en page : Gusgus3000

© - 2020 - Gusgus3000 - www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :