En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo

 TSF2 de la Valette

Isola 2000

Poma

T2 HS
Année de construction : 1977
Fin de service en : 2009

Remplacé par l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Gusgus3000
Section écrite le 07/11/2020 et mise à jour le 10/11/2020
(Mise en cache le 10/11/2020)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le :

Image



Au sommaire de ce reportage

  • Bienvenue à Isola 2000 !
  • Valette, liaison entre les secteurs du Merlier et du Pélévos
  • Caractéristiques de l’installation
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Véhicules et pinces
  • Autres Vues
  • Valette, ski propre et liaison


Bienvenue à Isola 2000 !

Isola 2000 est une station de sports d'hiver du département des Alpes-Maritimes dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Elle se situe dans le massif du Mercantour, à proximité du parc national éponyme et se trouve à trois kilomètres de la frontière franco-italienne, accessible par la route du col de la Lombarde en été, et par télésiège en hiver.

Isola 2000 est appelée ainsi à cause de son altitude moyenne qui est d'environ 2000 mètres. Le domaine skiable se situe entre 1800 et 2600 mètres d’altitude (Cime de Sistron) et est partagé en deux vallées. Il possède 43 pistes qui totalisent 120 kilomètres de pistes. La station bénéficie d'un bel ensoleillement et d'un enneigement particulièrement bon du fait de sa position géographique.

La station d'Isola 2000 est la plus proche de la côte d’Azur (90 km de Nice). 17 kilomètres de montée séparent la station du village d’Isola, situé dans la vallée de la Tinée. La route menant à la station est sécurisée en plusieurs endroits par des CATEX, des GAZEX et des galeries de protection, car la route traverse plusieurs dizaines de couloirs d'avalanches.

L’empreinte architecturale, marquée par l’influence des années 70 (grands immeubles en béton avec commerces au rez-de-chaussée et appartements dans les étages), s’est peu à peu estompée avec l’apparition d’immeubles plus bas à couverture en bois.

Image
>> Cliquez sur le logo pour accéder à la fiche de la station <<



Valette, liaison entre les secteurs du Merlier et du Pélévos

Le télésiège de la Valette assurait la liaison entre les secteurs du Merlier et du Pélévos. Il permettait aux skieurs de ne pas avoir à descendre jusqu’au télésiège des Pignals pour basculer sur le secteur du Pélévos. Il faisait partie de ce que l’on pourrait qualifier d’une « chaîne » composée de trois téléportés, à savoir le télésiège de la Génisserie, le télésiège des Pignals et le télésiège de la Valette, tous trois remplacés par le télésiège débrayable de la Valette en 2009. Voici un schéma avec la localisation des trois appareils (en gris) et du télésiège de la Valette (en rouge) :

Image
© - Plan Atelier Pierre Novat / Infographie par Gusgus3000


Légende :

  1. TSD6 de la Valette
  2. TSF4 de la Génisserie (†)
  3. TSF4 des Pignals (†)
  4. TSF2 de la Valette (†)


Le télésiège de la Valette a été construit par Pomagalski en 1977 et a été démonté en 2009. Ce télésiège d'ancienne génération ne remplaçait aucun appareil ; il s'est vu amputé de son rôle lors de la construction du télésiège des Pignals. Cet appareil, secondaire, desservait plusieurs pistes :

- Chamois Chapland : longue piste bleue partant du col de la Valette et arrivant jusqu'au lieu-dit Chastillon.
- Calada : longue piste rouge assez sympathique redescendant à la gare aval du télésiège de la Valette puis jusqu'à la fin de la piste bleue des Vallons.
- Blanchon : longue piste rouge descendant évoluant au sein du secteur du Pélévos et se terminant dans la piste Chamois Chapland

Localisation sur le plan des pistes :

Image
© - Plan Atelier Pierre Novat

Image
© - Plan Atelier Pierre Novat


Côté technique, on retrouvait un télésiège fixe biplace du constructeur Pomagalski équipé d'une gare motrice-tension "Junior" et d'une poulie retour fixe en amont. Le télésiège ne disposait pas de particularité technique importante, mais on pouvait noter la présence d'un balancier support-compression en sortie de gare, disposition peu commune.


Caractéristiques de l'installation

Voici les caractéristiques du télésiège :

- Caractéristiques Administratives

TSF – Télésiège à attaches fixes : VALETTE
Maître d’ouvrage : SEM des Cimes du Mercantour
Maître d’œuvre : DDE 06
Exploitant : SEM des Cimes du Mercantour
Constructeur : Pomagalski
Année de construction : 1977
Année de fin d’exploitation : 2009

- Caractéristiques d’Exploitation

Saisons d'exploitation : Hiver
Capacité : 2 personnes
Débit à la montée : 800 personnes/heure
Vitesse maximale d'exploitation : 2,20 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 2113 mètres
Altitude amont : 2300 mètres
Dénivelée : 187 mètres
Longueur développée : 641 mètres
Pente maximale : 51,00 %

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Sens de montée : Gauche
Type d'embarquement : Dans le sens de la ligne
Nombre de pylônes : 9
Dispositif d’accouplement : Pince fixe AR2100


La gare aval

La gare aval, située à 2113 mètres d'altitude, assurait l'entraînement du câble à l'aide d'une chaîne cinématique ainsi que la tension du câble à l'aide d'un vérin hydraulique. L'entraînement et la tension se situaient au-dessus de la poulie et on retrouvait un balancier support-compression en sortie de gare. Elle était située en amont de la gare aval du téléski du Saint-Sauveur. L'embarquement se faisait dans le sens de la ligne. Comme dit précédemment, c'était une gare de type "Junior".

Image
Vue de 3/4, avec la gare aval du téléski du Saint-Saveur en arrière-plan.

Image
Vue quasiment de face.

Image
Zoom sur le haut de la gare.

Image
Vue sur la poulie motrice.

Image
Vue sur le balancier de sortie de gare.

Image
Vue opposée.



La ligne

La ligne était assez courte, seulement 641 mètres pour un dénivelé de 187 mètres et était composée de 9 pylônes (y compris le P0 en sortie de gare aval). Dès la sortie de la gare aval et le P0, on retrouvait une faible pente et une longue portée jusqu'au pylône 1 pour survoler la piste Calada. Le pylône 1 marquait une importante rupture de pente jusqu'au pylône 2, située une dizaine de mètres en amont et qui remettait la ligne à l'horizontale avec le pylône 3. Le pylône 4 marquait lui aussi une rupture de pente qui était légèrement adoucie par le pylône 5 puis le pylône 6. Les pylônes 7 et 8 remettaient la ligne à l'horizontale avant la gare amont.

Caractéristiques de la ligne:

G1 : 1S/1S
P0 : 2S-6C-2S/2S-6C-2S
P1 : 8C/8C
P2 : 6S/8S
P3 : 4S/4S
P4 : 6C/6C
P5 : 6S/6S
P6 : ?/?
P7 : 4S/6S
P8 : 12S/12S
G2 : 1S/1S


Image
Vue de l'ensemble de la ligne.

Image
Le P1.

Image
Le P2.

Image
Le P3.

Image
Vue arrière des pylônes 2 et 3.

Image
Le P4.

Image
Le P5.

Image
Le P6.

Image
Le P7.

Image
Le P7 et le P8.



La gare amont

La gare amont, située à 2300 mètres, assurait le retour fixe du câble. Le débarquement s'effectuait au niveau de la poulie, sur une butte. À une cinquantaine de mètres de la gare, on retrouvait le départ d'un CATEX (CÂble Transporteur d'EXplosif).

Image
La gare amont avec le P8.

Image
Vue de 3/4 arrière avec le départ du CATEX en arrière-plan.


Véhicules et pinces

Le télésiège de la Valette était équipé de sièges de modèle "Snake", accouplés au câble par une pince fixe AR2100. En 2009, les sièges ont été vendus à Val Cenis puis installés sur le TSF2 des Arcellins II pendant 5 ans (2011 à 2016). Ensuite ils ont été revendus à Aussois et sont installés depuis 2017 sur le TSF2 de la Fournache.

Image
Les sièges.

Image
Une pince.

Image



Autres vues

Avant de conclure ce reportage, voici quelques vues de l'appareil.

Image
L'ensemble de la ligne depuis la gare aval

Image
Vue du début de la ligne.



Valette, ski propre et liaison

Le télésiège de la Valette a fonctionné durant 31 ans. Il faisait la liaison entre les secteurs du Merlier et du Pélévos et offrait une belle desserte de ski propre. C'était un petit télésiège, mais sa ligne était assez pentue, et il fut finalement remplacé par un télésiège débrayable six places du même nom.

Image
Valette, un télésiège biplace qui a cédé sa place à un gros porteur.


Je remercie Yann83 pour ses photos, Bovinant pour la bannière et valcelouis pour m'avoir informé sur le parcours des sièges de cette appareil.

Bannière : Bovinant
Photos : Yann83
Texte et mise en page : Gusgus3000

© - 2020 - Gusgus3000 - www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :